La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.7 / Chapitre 757 : Dompter le boss

– « L’Euphorie Spirituelle ? L’Emporium vient de le reconnaître ? »


– « Mais qu’est-ce qui se passe dans cet établissement ? »


– « Comment ce type fait-il ça ? »



À cet instant, la clientèle réalisa véritablement à quel point Zhang Xuan était étrange.


Y a-t-il quelque chose au monde qu’il ne puisse pas apprivoiser ?


– « Jeune Maître … » Sun Qiang jubilait à la fois d’excitation et de stupéfaction.


C’était trop vicieux!


Même si son vieux Maître était lui aussi assez extrême, il se retiendrait au moins compte tenu de son statut. Par contre, Zhang Xuan paraissait complètement hors de contrôle!


– « Je vous veux mort! » Comme si les pires craintes du majordome avaient été entendues, le patron hurla comme une folle tordue en levant la main, et lança une puissance redoutable de niveau Saint.


– « Jeune maître… » Alarmé, Sun Qiang fut sur le point de s’interposer lorsque le jeune Zhang leva sa main.


– « Barricade! » Des dizaines d’artéfacts vinrent se placer devant leur Maître. Dans le même temps, le sol gronda sous l’effet des remous mécaniques. Plusieurs murs imposants s’élevèrent, enfermant les deux adversaires.


– « Jeune maître… » Considérant son jeune Maître prisonnier, le majordome s’élança pour briser les murs, mais leur matériau était trop résistant! – « Comment ai-je pu laisser faire ça ? S’il arrive malheur au jeune Maître… » Il pleurait et frappait les murs avec désespoir.


Avant de rencontrer le vieux maître, il n’était qu’un humble marchand, destiné à passer toute sa vie dans le vertige du royaume de Tianxuan, sans jamais découvrir le monde au-delà. C’est le vieux maître qui l’avait sorti de sa cage, lui donnant de grandes responsabilités malgré sa modeste existence, et qui l’avait fait progresser en arts martiaux…


Il lui avait confié le jeune maître. Venait-il d’agir en pecheur!


– « Jeune Maître, rien ne peut vous arriver … » Il contourna les murs pour tenter de trouver une faille. Mais rien n’y fit!


Peng Peng Peng Peng!


À cet instant, il entendit des bruits de coup de poing et de jambe. – « Le jeune maître est en train de se faire battre … » La panique du fidèle majordome était vraiment palpable. – « Non, je dois sauver le jeune maître, même au prix de ma vie… » 


Il ne savait pas quoi faire d’autre si ce n’est percuter le mur avec son corps!

Tout à coup, un cri d’agonie retentit.


– « AHHHH! Arrêtez de me frapper! J’admets que je suis fautif. Je vous prie de me laisser partir! » En entendant cette voix, l’agité Sun Qiang se figea.


Cette voix ne provient pas du jeune Maître mais… du patron de l’Emporium qui implore sa pitié ?


Sun Qiang resta bouche bée.



Revenons au moment où le patron avait chargé Zhang Xuan.


Ce dernier savait que même avec les artefacts en guise de protection, il ne durerait pas longtemps face à un pratiquant de niveau Saint. Par conséquent, il activa immédiatement le mécanisme et invoqua les murs pour s’isoler du monde extérieur.  De cette façon, il pouvait faire tout ce dont il avait envie sans se soucier des regards indiscrets.


Hu hu hu!


Les murs mis en place, il agita son poignet et sortit un livre et vingt marionnettes de l’autre monde.


– « Attrapez-le! » Ordonna leur Maître.


Les marionnettes se ruèrent sur leur cible pour le frapper de la tête aux pieds.


Avant même de réaliser ce qui lui arrivait, le patron se retrouva enflé de partout et couvert de lourdes ecchymoses.


Après avoir enduré un violent passage à tabac pendant quelques instants, il trouva finalement une occasion de s’échapper. Mais juste au moment où il était sur le point de bouger, une intention meurtrière écrasante le submergea, le paralysant. En tant que tel, il ne pouvait que continuer à subir les coups.


Son niveau était au premier palier du royaume Saint, donc loin de correspondre à celui de la bête Helios Byzantium.


Impuissant, le patron ne put que plaider pour sa vie.


– « Vous voulez que je vous épargne ? Alors offrez-moi votre âme et reconnaissez-moi comme Maître! »  Zhang Xuan avait pensé à le tuer. Mais se débarrasser d’un pratiquant niveau Saint provoquerait une énorme tempête dans toute la Cité, et cela lui attirerait des problèmes, sans aucun doute! Or il ne pouvait pas le laisser partir non plus!


Tant qu’il pourrait tenir captive son âme, il n’aurait pas à s’inquiéter de la divulgation de son secret. Dans le même temps, il obtiendrait également les services d’un laquais du royaume Saint, ce qui lui donnerait plus de moyens pour gérer des affaires sans avoir recours aux marionnettes.


Ces dernières étaient très efficaces, mais elles étaient aussi une épée de Damoclès au-dessus de la tête de Zhang Xuan.


Tout ce qui se rapportait à la Tribu Démoniaque était proscrit. Donc faire joujou avec ces géants de métal pouvait s’avérer un jour ou l’autre être très dangereux!

– « Vous voulez mon âme ? » Cela ressemblait en quelque sorte à un contrat entre un dompteur et sa bête.


Cependant, établir un contrat entre humains n’était pas une procédure aussi simple. Pour ce faire, il fallait avoir une compréhension profonde des âmes. De toutes les professions, seule celle d’Oracle des Âmes le permettait.


Devant l’hésitation du patron, Zhang Xuan commanda avec impatience. – « Continuez à le battre et n’arrêtez que lorsqu’il sera mort… »


– « Attendez un moment! » Il agita ses mains avec effroi alors que les marionnettes se dirigeaient férocement vers lui. Tant qu’il pourrait continuer à vivre, il n’hésiterait pas à reconnaître un autre homme comme maître.


Le métier de bandit lui avait appris à quel point la vie était belle. Devant cela, la dignité et la fierté n’étaient que des qualités éphémères.


– « Je vais… vous reconnaître comme maître! » Il coupa une partie de son âme et une puissante force la mena dans la glabelle du jeune professeur. En tant qu’expert du royaume Saint, il avait déjà acquis une certaine maîtrise de son âme.


– « Formidable … » Dès que le fragment d’âme s’infiltra dans la glabelle, le patron vit une âme immense comme un géant se dressant devant lui, et il pâlit de peur!


En dépit d’être pratiquant niveau Saint, l’âme de Zhang Xuan était d’innombrables fois plus grande et plus forte que la sienne. C’était comme comparer un enfant encore non développé à un mastodonte!


Se pourrait-il qu’… il soit vraiment Oracle des Âmes ? Mais les Oracles des Âmes n’auraient pas une âme si puissante…


Hu!


Le morceau d’âme s’étant fondu dans l’âme du jeune Maître Enseignant Céleste, celui-ci pouvait désormais avoir raison de l’existence du patron de l’Emporium comme bon lui semblait et le tuer instantanément. 

– « Maître! » Il s’inclina respectueusement.


– « Bien, appelez-moi jeune Maître! »


– « Oui, jeune Maître! »


– « Comment vous appelez-vous ? » Lui demanda Zhang Xuan après avoir rangé son petit monde dans son anneau. Il ne pouvait pas continuer à l’appeler – « Patron »!


– « Je suis Wei Changfeng Senior! »


– « Braver malgré le vent et les vagues … Vous avez un bon nom. D’accord, je vous appellerai alors Petit Feng Junior! »


– « Oui! » Petit Feng Junior hocha rapidement la tête.


– « Tenez secret tout ce qui s’est passé ici. Pas une âme ne doit l’apprendre! »


– « Ne vous inquiétez pas, jeune Maître. Je serai muet comme l’âme d’une carpe! » De toutes façons, s’il disait que quelqu’un pouvait commander 20 marionnettes du royaume Saint en étant pratiquant du Pont Cosmique, personne ne le croirait!


– « Savez-vous pourquoi je suis venu dans l’Emporium Spirituel ? »


– « Pardonnez-moi mon ignorance, mais je n’en connais pas la raison! »


– « La raison est simple, votre Emporium, par cupidité, a tenté de mettre la main sur mes étudiants et mon majordome. Ces hommes sont vos subordonnés, non ? » D’un simple geste, le toit du bâtiment s’ouvrit et la Grande Bête aux Ailes Violette fit tomber les 4 hommes masqués à moitié morts.

En apercevant ces hommes, le visage de Wei Changfeng se contracta. – « Oui! »


– « Je vous laisse le soin de vous en occuper! Je veux aussi que vous cessiez vos activités à l’Emporium afin de travailler pour moi. Ne vous inquiétez pas, si vous faites ce que je vous demande, je vous guiderai dans votre pratique et vous vous élèverez! »


– « Oui! » En tant que serviteur, il n’avait pas le droit de refuser quoi que ce soit. En vérité, il ne croyait pas vraiment que son Maître puisse le faire progresser.


– « Vous ne me croyez pas ? » En captant les pensées de Petit Feng Junior, Zhang Xuan sourit.


– « Je n’oserais pas! »


– « Si je ne m’abuse, Vous avez créé l’Emporium Spirituel et volé des artefacts pour sauver une personne, n’est-ce pas ? »


– « Co…Comment l’avez-vous appris ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.7 / Chapitre 756 : Tout à moi Menu Vol.7 / Chapitre 758 : Retour à l’académie