La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.7 / Chapitre 637 : La Bibliothèque Rose

– « Très bien, nous allons parler alors! » Craignant que Zhang Xuan ne se sauve une fois de plus, la Princesse lui envoya un message télépathique. 

– « J’ignorais votre aptitude dans le déchiffrement et j’ai perdu. J’ai perdu mon pari et je le reconnais…Mais néanmoins, j’aimerais vous proposer un autre défi. Allez-vous l’accepter ? »

Vu son caractère éhonté, comment aurait-elle pu croire que ses capacités étaient époustouflantes! Si elle ne se débarrassait pas au plus vite de sa relation Maître-Esclave, qui sait s’il ne lui demanderait pas un massage ou autre chose de très intime!

– « Vous voulez encore me défier ? » La voyant s’accrocher comme un chien sur son nonosse, Zhang Xuan la regarda bizarrement. – « En tant que domestique, quel droit avez-vous de me proposer un autre pari ? Et avez-vous les moyens de le faire ? »

– « Comment ? » Elle avait les yeux rouges de rage. S’il n’avait pas été un Maître Enseignant ayant gagné son pari, elle l’aurait battu à mort.

– « Bon, si vous n’avez rien d’autre, je suis pressé. Il est tard et je suis épuisé. Je n’ai pas la force de jouer avec vous! » Il continua sa route. Mais il fut très vite rattrapé par la Princesse qui se mit en travers de son chemin. La rage au ventre, sa poitrine se gonflait et se dégonflait allègrement pour le plus grand bonheur de Zhang Xuan.

– « Vous arrêtez ici! » Elle propulsa son zhenqi en l’air d’un mouvement de mains pour former un mur.

– « Vous voulez me contraindre parce que j’ai refusé votre pari ? Malgré votre statut de domestique, vous osez essayer de porter la main sur votre Maître. » Dit-il en ricanant.

– « Je vous ai payé 700 pierres pour une période de 10 jours, vous ne devez pas me prendre pour votre…domestique! Si vous me provoquez, en tant que votre supérieure hiérarchique, je peux vous donner une leçon! » 

Après quoi, elle ferma ses mains pour saisir l’air. Elle était trop en colère pour pouvoir se retenir.

Huala!

Grâce à la force d’un pratiquant du royaume Pont Cosmique Transcendant Mortel 6ème Dan, l’énergie spirituelle environnante forma une barrière isolant le duo du monde extérieur afin que personne ne les voie.

– « C’est vrai que ce n’est pas grand-chose de donner une leçon à son cadet…mais êtes-vous certaine de vouloir faire cela ? » Demanda le jeune Zhang.

– « Arrêtez de parler pour ne rien dire! Je vais vous faire accepter mon pari avec obéissance! » Elle se dressa sur ses pieds et lança sa paume de main.

Huala!

Son zhenqi jaillit furieusement et forma une espèce d’ombrelle protectrice empêchant son adversaire de s’échapper.  Il s’agissait d’une technique spirituelle de rang supérieur, le Seau de l’Ombrelle Dorée. 

Non seulement cette technique scellait l’espace, mais aussi le zhenqi d’une personne, limitant ainsi la mobilité. En plus de cela, elle était également empreinte de la force de l’âme du pratiquant, provoquant chez l’adversaire une immense léthargie.

La Princesse semblait savoir que Zhang Xuan, même s’il était faible en apparence, était capable de prouesses en combat étonnantes. Par conséquent, elle avait choisi d’exécuter immédiatement son attaque la plus forte.

– « Hé hé! » L’âme de Zhang Xuan avait été entrainée à l’Art de l’Âme de la Voie Céleste. 

Parcourant rapidement le livre que venait de lui compiler sa bibliothèque, il posa un pas lourd sur le sol.

Huala!

Sous la pression, une fissure se créa sur le sol et fit perdre l’équilibre à Yu Fei. Ce qui dévia légèrement la trajectoire de son coup et permit une ouverture pour l’éviter. Après quoi, il forma un poing et contre-attaqua.

La Princesse n’était qu’au premier palier de son Pont Cosmique et elle fut très surprise de voir sa technique mise à mal par une simple pression de pied. Mais elle ne se déconcentra pas et renchérit avec un autre coup de paume.

C’était une confrontation dans les règles de l’art!

Pour elle, il n’était qu’au royaume de la Turbidité Clarifiante dernier palier!

Peng!

La collision des deux poings secoua le corps tout entier de Zhang Xuan, qui fut contraint de reculer de plusieurs pas. Mais le visage de la Princesse fut transi d’horreur comme si elle venait de voir un fantôme.

Elle avait mis toute sa puissance dans sa technique, et pensait que sa seule force infligerait des blessures graves à son adversaire…

Était-il réellement au niveau de la Turbidité Clarifiante ? Pourquoi n’avait-il pas l’air plus faible qu’elle ?

– « On dirait qu’il est temps de mettre à jour mon Art du Poing de la Voie Céleste… » Son art ne comportait aucun défaut et restait invincible contre des attaques de même niveau…Mais les manuels qu’il avait récoltés à ce sujet étaient limités. Donc, il aurait du mal à rivaliser contre une technique spirituelle de rang supérieur.

C’était comme un génie de rang 1 qui obtenait le maximum de points dans les examens les plus difficiles à chaque fois, et qui ne pouvait pas réussir un examen moyen de rang 7.


Les techniques de combat de la Voie Céleste étaient certes formidables, mais elles avaient leurs limites, en particulier contre des techniques d’un niveau beaucoup plus élevé.

Par conséquent, bien que sa force fut supérieure à celle de la Princesse, il dût toujours reculer.


Malgré tout, avec cette collision, il maîtrisait la force de Yu Fei… et savait qu’elle aurait du mal à le vaincre.

“Hein ?”


Constatant que son cadet pouvait être son égal en termes de force, elle chargea une fois de plus vers lui.


“Cette jeune fille…”


Ses attaques devenaient de plus en plus rapides et puissantes, mais beaucoup plus irréfléchies, comme si elle était désespérée. Zhang Xuan visa droit sur une faille. Il leva son pied et l’envoya dans la poitrine de la Princesse.


“Mais… quelle arrogance!”


Voyant qu’il visait sa poitrine, elle cria de colère. Machinalement, elle recula et infléchit par conséquent la trajectoire initiale de son coup. Naturellement, elle fit apparaître une autre faille.


Hu!

Sa paume, qui aurait dû frapper son adversaire, termina dans le vide. Paniquée, elle regarda autour d’elle et ne vit personne.

– « Quoi ? Où est-il parti ? » En une fraction de seconde, il avait disparu. Elle se retourna quand tout à coup elle plissa le front. Elle venait de recevoir un SACRÉ coup de pied aux fesses!

Hu!

Criant de douleur, elle vola à 20 m de haut avant de retomber. L’impact déchira ses beaux vêtements et son visage fut couvert de boue. On aurait dit une clocharde!

– « Espèce…de voyou… » Elle était de lignée royale, et pourtant il lui avait mis le pied aux fesses.

Alors ça!

Vous ignorez qu’il est inconvenant de toucher la poitrine et le derrière d’une dame ?

Et vous avez touché les deux d’affilée…votre effronterie atteint des sommets!

La forte douleur aux fesses l’embarrassait et la rendit folle. Elle se releva et chargea comme un taureau.

Et hop! Il lui envoya un autre coup de pied dont la trajectoire et le timing brisèrent son attaque. Elle cessa sa charge pour éviter le coup. De plus, il se dirigeait encore sur sa poitrine!

“Vous n’êtes qu’un voyou!”


Serrant les dents, elle plaqua sa paume contre le sol pour prendre appui, et s’élança en l’air. Mais alors qu’elle réfléchissait à sa prochaine attaque, elle reçut un autre coup de pied aux fesses.


– « Comment ? »


Hu!


Une fois de plus, elle vola pour ensuite manger la poussière. 


Cette fois-ci, l’impact fut beaucoup plus grave et ses vêtements subirent encore plus de dégâts. Toute sa tête, cheveux et visage compris, étaient couverts de boue.


– « Vous ne pourriez pas vous battre à la loyale ? » Elle était au bord des larmes.


En tant qu’homme, vous ne devriez pas intimider une femme comme ça! 


N’avez-vous pas la moindre morale ou étiquette ?


– « Si je vous disais que je ne l’ai pas fait intentionnellement … me croiriez-vous ? » Des sueurs froides descendaient le long du dos du jeune professeur. Même s’il était supérieur à elle en matière de force, il était toujours désavantagé par son faible niveau. Sa vitesse et ses réflexes étant inférieurs, il n’avait pas d’autre choix que d’utiliser la Bibliothèque de la Voie Céleste… Mais les centres névralgiques que proposait la Voie s’étaient avérés être la poitrine et les fesses… Avait-il utilisé une mauvaise bibliothèque ? Avait-il accidentellement activé la Bibliothèque Rose ?

– « Bien…J’accepte votre pari! » Frustré, il dût se résigner. Il vallait mieux qu’il accepte plutôt que de continuer à combattre. Sinon, les dégâts qu’il aurait pu causer à la Princesse auraient pu être bien plus dommageables. Des vêtements complètements déchirés, un fessier irrité jusqu’au sang…Cela l’aurait certainement fait mourir d’embarras.

– « Un pari… » Les lèvres de Fei Wu tremblaient alors que des larmes coulaient sur ses joues.

Il n’est plus question de pari, d’accord!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.7 / Chapitre 636 : Restreint au silence Menu Vol.7 / Chapitre 638 : Le malchanceux Wu Zhen (Partie 1)