L'enfant de la Lumière | Child of Light | 光之子
A+ a-
Vol.7 / Chapitre 5 : Evasion réussie

– « Ne la ramenez pas trop! Le professeur le plus respectable pour moi est le professeur Zhen. Les accomplissements de ce vieil homme ne sont pas quelque chose dont vous pouvez parler. »

Le mage s’excuse immédiatement et répond : « Oui! Oui! Je me suis mal exprimé. Veuillez me pardonner. »

Je m’adouci et lui dis : « Ça suffit. Vous n’avez pas non plus besoin d’être trop courtois. Vos efforts pour protéger Sa Majesté ne sont pas non plus ridicules. Je lui dirai du bien de vous. »

Le mage s’exalte et répond, « Tout d’abord je tiens à vous remercier. Vous n’aurez qu’à me demander tout ce que vous voulez à l’avenir. » Comme je le vois se pencher et se gratter pour obtenir ma faveur, je ressens une gêne indescriptible mais je dois faire mine de civilité avec lui « Vous pouvez me montrer le chemin. Je veux voir les deux prisonniers de la race démoniaque. Ont-ils déjà été interrogés ? »

Le mage répond, « Nous n’avons pas eu assez de temps pour cela à cause de l’agitation dans le palais qui était trop brutale. La majorité des personnes sont en train de nettoyer les dégâts. Ils devraient être interrogés dans deux jours. Veuillez me suivre. » Je pense avec exaltation, ‘je n’aurais pas cru que je rencontrerais ce stupide imbécile aveuglé par la cupidité, ce qui me facilite l’infiltration de la prison.’

La sécurité de la Prison du Ciel est vraiment stricte. Ce mage doit être bien placé car nous ne rencontrons aucun obstacle. Après avoir traversé quatre portes, nous sommes dans les profondeurs de la Prison. Le mage me dit : « Mon seigneur, c’est l’endroit le plus strictement gardé de la Prison du Ciel. Les deux membres de la race des démons sont enfermés dans la cellule numéro un. » Il appuie alors sur le mur de pierre à côté.

Il y a une petite fissure devant nous, et un escalier qui descend. Je réfléchi: ‘S’il ne me montrait pas la voie, j’aurai été incapable de trouver. Il semble que je sois destiné à sauver Mu Zi.’

Nous descendons. En bas, il y a trois cellules. Dans la cellule la plus profonde se trouvent Mu Zi et le vieil homme de la race démoniaque.

Je dis au mage : « Attendez-moi à l’extérieur. J’ai certaines choses à leur demander. »

Il me répond avec difficulté, « Ça … Ça ne serait pas une bonne idée. »

Je le fusille du regard : « Est-ce que vous voulez vraiment entendre ce que Sa Majesté veut leur demander ? La sécurité ici est si stricte. Cela se pourrait-il que vous ayez peur que je les laisse sortir, non? Je n’ai pas non plus besoin de vous pour ouvrir la cellule. »

Le mage dit dans l’embarras, « D’accord. Je vous attendrai à l’étage. Mais vous devez faire vite. »

Je lui fais signe des mains avec impatience.

Alors qu’il sort, il est toujours inquiet et scelle l’ouverture qui mène à cet endroit. Je ricane, ‘Si je n’étais pas complètement préparé, je ne serai pas venu ici.’

Mu Zi et le vieil homme semblent être inconscients. Tous leurs membres sont bloqués par d’épaisses chaînes de fer et enchaînés au mur. Comme le temps presse, je m’accroche à la porte de la cellule et crie : « Mu Zi, Mu Zi, lève-toi vite! » Après avoir crié plusieurs fois, il n’y a toujours pas de réponse de leur part.

Je rassemble une petite boule d’eau et la lui jette dessus. ײPah!ײ La boule d’eau atterrit sur le visage de Mu Zi.

Elle se réveille lentement et regarde autour d’elle, étourdie. Quand elle me voit finalement clairement, elle se réveille instantanément avant de crier de peur. « Zhang Gong, pourquoi es-tu ici ? »

– « C’est assez. Tu n’as plus rien à dire. Je suis là pour te sauver. Le temps presse. Nous parlerons après être sorti d’ici. » Je fais circuler mon pouvoir magique avant d’agiter doucement le bâton de Sukrad dans ma main. Un rayon de lumière dorée jaillit. Peu importe la serrure, elle ne pourra pas résister à mon sort. Elle se brise en deux. Je pousse la porte de la cellule avant de m’y précipiter.

La cellule ouverte, la sirène d’alarme retentit soudainement, remplissant toute la Prison du Ciel. Les gens à l’extérieur crient : « Quelqu’un s’est infiltré dans la Prison du Ciel! Dépêchez-vous! » Après cela, le mécanisme d’en haut s’ouvre. Le mage est le premier à descendre rapidement. En voyant la scène, il dit avec étonnement : « Seigneur Zhang Gong, qu’est-ce que vous faites ? »

Je suis trop paresseux pour lui répondre alors je jette un mur de lumière entre lui et moi et je continue de faire circuler mon pouvoir magique pour sceller complètement l’entrée. Je me retourne et utilise une lame de lumière pour couper les chaînes de Mu Zi. Elle s’écroule faiblement à genoux. Je l’aide rapidement et lui demande : « Mu Zi, comment te sens-tu ? »

Son visage pâlit avec ses grands yeux remplis de larmes, elle me répond : « Zhang Gong, pourquoi es-tu venu me sauver? Ne sais-tu pas que tu vas ruiner ton avenir en faisant ça ? »

– « Ce n’est pas le moment d’en parler. Quittons immédiatement cet endroit! » Je sors donc le rouleau de fuite de ma manche. Mu Zi enfile mes vêtements et dit : « S’il te plaît sauves-le aussi. Il est l’un de mes professeurs » Quand je regarde les yeux pleins de désirs de Mu Zi, je pense en fait que: ‘Puisque le fait d’en sauver un est déjà un énorme crime, en sauver deux est également la même chose. De plus, avec ce vieil homme, il peut l’aider et la protéger sur le chemin du retour.’

Je hoche la tête et déverrouille les chaînes du vieil homme de la race démoniaque. À cet instant, le mur de lumière qui scellait l’entrée tremble soudainement violemment. C’est mauvais. Un expert est venu.

Comme prévu, la voix de Dun Yun Xi s’entend de l’extérieur. Il crie : « Zhang Gong, qu’est-ce que vous faites ? Ne savez-vous pas que c’est un acte de trahison envers le Royaume ? »

Je lui réponds clairement : « Professeur Xi, je suis désolé. Je ne peux pas regarder impuissant Mu Zi se faire exécuter. En ce moment même, je ne me soucie plus de rien. »

Le vieil homme de la race des démons se réveille aussi et regarde avec surprise la scène se déroulant devant lui. Je lui crie : « Si vous voulez vivre, venez vite à mes côtés avant qu’il ne soit trop tard! » L’attaque de Dun Yun Xi est vraiment forte. Je ne pourrais bientôt plus tenir le coup.

Ce vieil homme n’est pas ordinaire. Il sait que le temps presse. Il bouge aussi vite que possible pour se saisir de moi. Je lance mon incantation tout en utilisant le bâton de Sukrad pour soutenir simultanément la barrière défensive et activer le rouleau de fuite. Le mur de lumière défensive se brise en même temps que s’active le rouleau. Dun Yun Xi est le premier à charger. Il est à la tête de l’Union Royale des Mages. Avec un regard, il sait déjà ce que je prévois de faire. Il frappe immédiatement avec une énorme lame terrestre.

Cependant, il est déjà trop tard. Après le flash de lumière, nous trois, Mu Zi, le vieil homme et moi disparaissons simultanément de la prison.

Dun Yun Xi dit méchamment à un mage à ses côtés : « Allez vite rapporter cela à Sa Majesté et rassemblez aussi l’Union Royale des Mages et les gardes! Fouillez immédiatement la ville! Ils n’ont pas pu s’échapper trop loin. »

En voyant le mage partir, Dun Yun Xi soupire lourdement. « Zhang Gong, vous êtes un enfant si stupide. Vous allez vous ruiner de cette façon. Vous ne comprenez pas ça ? Le mot ײAmourײ peut vraiment causer beaucoup de problèmes. C’est vrai, qui l’a laissé entrer ? »

Le mage qui m’avait conduit marche en tremblant. Il s’agenouille et pleure. Puis il dit : « Mon Seigneur Chef de l’Union, je ne voulais pas que cela se produise. Il disait que c’était sur ordre de Sa Majesté… »

Dun Yun Xi dit en colère, « Vous êtes inutile! Que quelqu’un vienne l’enfermer d’abord. Après avoir capturé les prisonniers évadés, nous l’interrogerons. »



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.7 / Chapitre 4 : Ma décision Menu Vol.7 / Chapitre 6 : L’identité de Mu Zi