L'enfant de la Lumière | Child of Light | 光之子
A+ a-
Vol.6 / Chapitre 6 : Se mêler des affaires des autres

Il y a vraiment beaucoup de monde. Bien que mon corps puisse être considéré comme robuste, je déploie tout de même beaucoup d’efforts pour finalement atteindre la ligne de front. Même s’il y a encore des gens devant moi, je peux voir clairement la situation actuelle depuis ma hauteur.

L’arène mesure au moins 500 mètres carrés et est entourée d’une corde. Il y a une aire pour les invités de marques, contenant dix personnes à l’intérieur, les juges et la famille de l’hôte. Il y a une fille à l’apparence voilée sous une mousseline légère. D’après sa bonne silhouette  et son apparence un peu perceptible, c’est vraiment une beauté. Elle doit être la fille du grand homme bien soigné assis à ses côtés, qui est probablement le chef de la ville.

Dans l’arène, il y a deux magiciens qui se battent. Après avoir examiné en détail leurs pouvoirs magiques, leur force est tout simplement trop faible par rapport à moi. Ils sont de  niveau Mage Intermédiaire. Actuellement, c’est la boule de feu d’un adversaire contre la lame de vent de l’autre; cela semble être une bataille assez intense.

Il n’est pas étonnant qu’il n’y ait aucun résultat depuis autant de jours, car ce ne sont que des magiciens débutants. Si c’était quelqu’un de notre Académie Royale de Magie Avancée, il aurait probablement immédiatement gagné contre cette beauté.

Comme la force des concurrents est si faible, mon intérêt diminue de façon drastique.

Le magicien du vent l’emporte, en utilisant ses attaques agiles et toujours changeantes pour gagner une victoire rapide.

Dans  le coin des invités distingués, un  vieil homme vêtu d’une robe magique sort et annonce : « Le magicien du vent Tian Di a gagné. Y a-t-il encore des jeunes héros prêts à se mesurer à lui ? »

C’est ainsi qu’après trois à quatre matches, personne ne réussit à gagner deux fois de suite. Ça n’a pas de sens. Les deux concurrents dans l’arène sont grièvement blessés et le match se termine donc. Cette compétition de petit niveau me désintéresse. Mais au moment de  partir, une brise soudaine passe. Une personne mince apparaît dans l’arène.

Alors que j’essaie de voir de qui il s’agit, je réalise que c’est ce petit jeune homme n’ayant pas voulu répondre à ma question tout à l’heure. Il est complètement différent. Il redresse sa poitrine peu robuste et se tient avec arrogance au centre de l’arène. Il porte une magnifique robe magique. Ce qui me surprend, c’est que sa robe porte cinq étoiles. Cela signifie que c’est un érudit en magie.

Tout le monde est surpris par sa tenue vestimentaire. Le vieux magicien en charge de l’arbitrage demande : « Jeune mage, êtes-vous un érudit en magie ? »

Le petit jeune souffle dans sa poitrine et dit avec arrogance : « Bien sûr que je le suis. Je suis  étudiant de 3e année à l’Académie Royale de Magie Avancée. Je suis classé 5ème, Ma Ke Sai De. Ma magie principale est le feu et ma magie secondaire est le vent. »

Ses paroles coupent le souffle à tout le monde. Je ne sais pas si c’est à cause de la renommée de Ma Ke ou de la réputation de l’Académie Royale de Magie Avancée.

Moi, qui voulais partir, je m’intéresse à ce jeune imposteur. Je veux vraiment voir comment il va endosser l’identité de Ma Ke. Si je ne me trompe pas, il doit être au niveau d’un mage avancé. Une fois qu’il se battra, il s’exposera immédiatement.

Ce qui dépasse mes attentes, c’est que le vieux juge magicien est respectueux. Il dit : « Je représente le chef de cette ville et j’accueille l’érudit en magie Ma Ke pour participer au concours. Y a-t-il des concurrents qui voudraient se battre contre lui ? »

Après un certain temps, il n’y a personne qui veut se mesurer à lui. Il n’est pas étonnant qu’il ne soit pas sorti au début et qu’il ait attendu sa chance après que les deux concurrents du match précédent aient été grièvement blessés. Après avoir donné son nom, il n’y aura probablement personne qui osera le défier. Ça ne peut pas être une si grande coïncidence, n’est-ce pas ?

Même  si je n’aime pas me mêler, il s’agit de la réputation de Ma Ke. Je  crie depuis la foule : « Espèce de gamin imposteur, descends de là » Ma voix est forte et claire, j’utilise le pouvoir de la magie pour l’amplifier, rendant impossible pour quiconque de savoir d’où elle vient.

L’expression de l’imposteur change, mais revient immédiatement à la normale. Il répond d’une voix limpide : « Ce héros ne devrait pas taquiner son jeune frère. Si tu es prêt à me donner une leçon, ton petit frère t’attend ici. »

La foule est en effervescence à cause de ce que je viens de dire. En cet instant, je suis très impressionné par sa couverture. Cependant, il a enflammé ma colère.

J’utilise la téléportation à courte distance pour me rendre au centre de l’arène. « Je suis le héros qui te traite d’imposteur. »

De toute évidence, le petit jeune ne prête pas attention à moi alors que nous nous sommes rencontrés tout à l’heure.

Je l’ignore et je regarde les juges. « Mes salutations aux juges, je ne suis pas ici pour participer au concours de magie. C’est pour défendre la réputation de mon ami. J’espère que vous me pardonnerez cela. »

Le vieux magicien fronce les sourcils et dit : « Puis-je demander comment vous savez que ce magicien est un imposteur ? »

Je lui réponds avec le sourire : « Désolé, mais Ma Ke est mon ami. Je viens de partir de l’Académie Royale de Magie Avancée et j’étais encore avec lui il y a deux jours. »

Mes paroles attirent immédiatement l’attention de tout le monde. Des discussions ont lieu en dessous de l’arène.

Le petit jeune devient vert puis rouge. Il me dit avec colère : « tu racontes des balivernes! Je ne te reconnais pas. Tu oses utiliser le nom de notre Académie Royale de Magie Avancée pour mentir au peuple. Quelles mauvaises intentions as-tu ? »

– « Je n’ai pas de mauvaises intentions. Celui qui a de mauvaises intentions c’est toi. Puisque tu as été attiré par la jeune fille de cette famille, pourquoi ne pas utiliser tes propres capacités pour l’avoir, plutôt que d’utiliser le nom de quelqu’un ? »

Il dit au vieux magicien : « Je veux faire un match contre lui pour blanchir ma réputation, qu’il vient de gâcher. »

Le vieux magicien jette un œil au chef de la ville, qui montre son approbation. « Très bien, le match commence. S’il vous plaît, arrêtez-vous quand vous blesser votre adversaire, et de la même façon, ne blessez pas le public. » Il est digne d’être un vieux renard. Il est très astucieux car il sait que si l’un d’entre nous dit la vérité, la barrière de l’arène ne pourra pas résister à l’attaque, alors il nous rappelle à l’ordre.

Je réponds : « D’accord, je veux aussi que tu m’éclaires sur la façon dont tu peux imiter Ma Ke. »

Le petit jeune ne répond pas à mes paroles et me tire une grosse boule de feu de toutes ses forces. Elle dégage sa chaleur et file vers moi.

Il veut se battre contre moi avec ce standard ? Je n’esquive même pas son attaque. Alors que sa boule de feu est devant moi, je tends ma main droite et ce petit jeune réalise déjà que sa boule de feu n’est plus sous son contrôle.

Elle tient dans ma main et flotte tranquillement. Sa chaleur rend mon visage rouge vif.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.6 / Chapitre 5 : Recrutement d’un magicien à marier Menu Vol.6 / Chapitre 7 : Regret