L'enfant de la Lumière | Child of Light | 光之子
A+ a-
Vol.5 / Chapitre 9 : Provoquer un adversaire battu

Si Wa dit : « Vous êtes trop humble. Nous ne sommes pas aussi puissants que ne le prétend le vice-Principal. Nous aurons toujours besoin de votre attention et de vos conseils. »

L’un des étudiants de l’Académie Si Rong dit : « Arrêtez de faire semblant d’être gracieux! Pendant cette compétition… » Le  vice-Principal  de  son  académie  lui  jette un regard noir. « De quel droit l’interrompez-vous ? Êtes-vous aussi fort que lui ? Si vous étiez un érudit en magie comme lui, je vous aurais cédé la place. » Cet étudiant détourne les yeux mais reste insatisfait. Après cela, l’atmosphère du banquet devient un peu embarrassante.

Les plats sont alors servis. Le vice-Principal du Dragon de la Forêt dit : « Très bien! Mangeons. Nous aurons toujours l’opportunité d’interagir après le repas. »

La nourriture est plutôt correcte. On dirait que l’hôtel du Dragon de la Forêt a fait des efforts pour nous fournir une gamme complète de plats. « Je regarde les grands yeux étincelants de Mu Zi et son nez qui renifle en continu – c’est trop adorable! » Je me penche vers elle et lui chuchote : « Tu ne peux plus te retenir, n’est-ce pas ? Hé hé. »

Elle me regarde silencieusement.

Le vice-Principal du Dragon de la Forêt déclare : « Je n’ai pas assez bien traité mes invités. Tout le monde, s’il vous plaît, mangez! »

Nous attendions que ces mots quittent sa bouche. Mu Zi et moi commençons à ravager les plats sans décorum aucun. Si Wa me dit, « Zhang Gong, mange plus lentement. Ne laisse pas les autres penser que tu n’es pas civilisé. » Je ralenti mon rythme. Bien qu’il me dise de prévenir Mu Zi également à ce sujet, je ne peux supporter de le faire car j’aime l’enthousiasme de Mu Zi quand elle mange sa nourriture. C’est extrêmement touchant pour moi.

Sa prouesse à manger s’affiche progressivement alors qu’elle engloutit au moins la moitié de chaque nouveau plat placé devant elle. Elle ne prend même pas la peine de regarder autour, elle ne se préoccupe que des fruits de mer.

Tout le monde est stupéfait. Le vice-Principal ordonne deux autres tournées de plats supplémentaires et arrive à peine à garder la situation sous contrôle.

Une voix moqueuse arrive jusqu’à mon oreille. « Wah! Regarde ça! L’étudiante de l’Académie Royale de Magie mange comme un cochon, comme si sa vie en dépendait. C’est hilarant. »

Si cela s’adressait à moi, je ne répondrai à ses mots que par un sourire, mais il insulte ma bien-aimée Mu Zi, ça me fait rager instantanément. Je claque ma main sur la table et crie dans la direction de la voix. « Qui appelles-tu cochon ?! ». Cela surprend Mu Zi, qui est encore en train de manger sa nourriture. Elle lève la tête, et n’a aucune idée de ce qui se passe.

Un magicien du Feu, maigre, se  lève, désigne Mu Zi et dit, « C’est  elle dont je parle. Pourquoi ? Vas-tu me mordre ? » Ses mots font éclater de rire les étudiants de son entourage.

C’est ce même morveux de l’Académie de Magie Si Rong. Je commence rapidement à rassembler des éléments de Lumière alors que mon corps tout entier libère simultanément un royaume glacial et a une forte intention de tuer.

Après avoir entendu les mots de l’étudiant, le Principal du Dragon de la Forêt fronce les sourcils et regarde de manière insistante le vice-Principal de l’Académie Si Rong. Ce dernier aboie sur le fautif : « Hua De, que dites-vous ? Asseyez-vous tout de suite! »

Même Si Wa ne peut se retenir. « Se pourrait-il que les étudiants de l’Académie de Magie Si Rong manquent d’éducation ? » Ses mots mettent en colère l’étudiant adverse.

Je lève ma main gauche et désigne Hua De. « Toi, sors de là et viens me faire face! »

Le vice-Principal du Dragon de la Forêt voit que la situation se détériore et tente rapidement de la sauver. « Hua De, excusez-vous rapidement auprès de Zhang Gong. »

Hua De l’ignore et marmonne plutôt : « Elle a vraiment l’air d’un cochon quand elle mange, mais tu ne veux pas que j’en parle. »

Je ne peux plus me retenir et je lève la main pour l’attaquer, mais Si Wa me retient. « Ne te bats pas ici! Ce n’est pas bien si nous détruisons quelque chose. »

Je réponds froidement : « Très bien. Oserais-tu me faire face à l’extérieur ? Si tu peux résister à une seule attaque de ma part, je te laisse partir. »

À l’exception des membres de mon équipe, qui savent tous que je suis un Magister, les autres magiciens croient que je bluffe. Hua De est un grand mage. Pouvoir le vaincre en une seule fois; Ce serait un peu ridicule.

Le vice-Principal de Si Rong est irrité par ce que je dis, en pensant que je vais humilier son académie. « Bien. Hua De, sortez avec cet étudiant. Je veux vraiment voire comment il va vous vaincre avec une seule frappe. Rappelez-vous, c’est juste un seul coup. » Ces derniers mots servent à lui rappeler qu’il n’a à se défendre qu’une fois.

Hua De me regarde avec véhémence et se retourne pour sortir de l’hôtel. Alors que je veux le suivre, Mu Zi tire sur mes mains qui tremblent de colère. « Zhang Gong, laissons tomber. Il est vrai que j’ai mangé un peu trop et que je ne peux vraiment blâmer personne pour me le reprocher. » Elle baisse alors la tête et prend un air triste.

En la voyant ainsi, mon cœur se brise et je lui réponds : « S’il m’avait insulté, je n’aurais pas fait attention. Cependant, il t’a insulté, toi qui es la personne que j’aime le plus. Je veux qu’il sache qu’il ne peut pas intimider notre Académie  Royale de Magie Avancée aussi facilement! » Je me libère de son emprise et je sors.

Si Wa me suit et dit : « Zhang Gong, n’expose pas trop tes forces car nous avons encore besoin de rivaliser. » Je comprends ce qu’il veut dire et j’acquiesce de la tête.

La place devant l’hôtel est suffisante pour notre combat. Hua De et moi sommes à 20 mètres de distance et nous nous regardons. Je sais pourquoi il est sorti à la hâte précipitamment. C’était pour pouvoir préparer ses sorts défensifs de vent.

Je ri et dis : « Prépare-toi à recevoir mon attaque! Éléments de Lumière S’il vous plaît, formez une lame capable de vaincre tous les obstacles et d’éliminer l’ennemi qui  se  tient devant moi. » Mon incantation n’est en fait que parade, en réalité, mon sort utilise la fusion de l’esprit de la bataille et des éléments déjà préparés.

Hua De est assez intelligent pour savoir qu’en se défendant uniquement, il ne pourra pas bloquer cette attaque. Il me lance immédiatement une grosse tornade.

J’affiche un sourire froid et le domine complètement avec mon pouvoir tyrannique. Puis, j’agite ma main droite et une grande lame blanche et dorée le frappe.

Les autres personnes sortent du restaurant juste à temps pour voir ma lame de lumière.

Auparavant, quand le Professeur Zhen a négligemment reçu mon sort de fusion, il en a souffert malgré ses capacités. Inutile de dire que Hua De, qui n’est qu’un grand magicien, n’a aucune chance. La lame de lumière coupe doucement la grande Tornade en deux et entre en collision frontale avec sa magie défensive. Même s’il a insulté Mu Zi, ça ne justifie pas sa mort. Alors, quand la lame est sur le point de trancher son corps, je change la frappe en un coup sur son flanc. Par cela, tous ses sorts défensifs sont complètement brisés. Il crie et crache violemment du sang tout en étant projeté dans les airs.

Je laisse redescendre mes mains et plisse le coin de mes lèvres en laissant échapper un petit sourire froid. Ma Ke court et dit, « Wah! Boss, tu es tellement cool! » Toutes les personnes de Si Rong et de Lun Ke sont stupéfaites. Le vice-Principal du Dragon de la Forêt est tellement surpris que la mâchoire lui en tombe et qu’il reste sans voix.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.5 / Chapitre 8 : Arrivée au dragon de la forêt Menu Vol.5 / Chapitre 10 : Double retrait de la compétition