L'enfant de la Lumière | Child of Light | 光之子
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 11 : Un défi approprié

Si Mu Zi n’était pas si puissante, je crois que les étudiants l’auraient déjà courtisé.

Je descends aussi vite que possible pour récupérer la deuxième lettre d’amour. Avant de m’asseoir, je la regarde furieusement. Et je cache cette deuxième lettre, comme j’ai fait avec la première.

Je l’ignore. « Elle ne sait vraiment pas comment me chérir. Sait-elle que je joue avec elle ? Non. Je continuerai à y penser demain. Aujourd’hui, il me faut vraiment jouer avec l’un des meilleurs. Je me demande qui je dois choisir »

« Si mon premier défi est avec le premier classé, le magicien de la Terre, ce serait de la frime, et une décision terrible. Le deuxième classé est le grand frère Hai Ri, mais je n’ai pas envie de le combattre. Le troisième est Mu Zi. Si je la défie, aurais-je encore une chance de lui courir après par la suite ? Non. Pour mon grand projet, je ne peux pas le faire. Le quatrième classé est le descendant de la famille Ri. Voilà! Ce sera lui. Ainsi je peux aider Ma Ke à se venger. Ah ah, si Hai Yue me voit vaincre son petit ami, je me demande ce qui se passera. Ce pourrait même être une chance pour Ma Ke. Formidable! Ce sera mon choix! »

Penser à ça me fait rire. Mu Zi me regarde sur le côté et pense à haute voix, « Qu’est-ce qu’il complote maintenant… »

J’entends très bien. Je la regarde et lui chuchote : « Tu le découvriras après les cours. »

La journée se déroule rapidement. Une fois la cloche retentie, je me précipite hors de classe pour me rendre immédiatement dans le bâtiment principal de l’école. Je prends une grande respiration et je crie, « Feng Liang Ri! Je suis Zhang Gong Wei. Je suis là pour te défier en duel. Si tu m’entends, viens sur le terrain de l’école. Je t’y attends! »

Une voix claire et lumineuse résonne du bâtiment. « Bien! J’accepte! »

C’est réussi! Ah ah, je me rends rapidement sur le milieu du terrain pour attendre mon adversaire.

Je fais un check-up de mon corps. « Mon pouvoir magique et mon énergie mentale sont dans les meilleures conditions. Je suis extrêmement confiant parce que je ne pense absolument pas que Feng Liang Ri puisse supporter mon pouvoir de niveau Magister. »

« Il semble que mes cris ont eu un effet; en peu de temps, je suis entouré d’étudiants. »

– « Qui est-ce ? Je ne l’ai jamais vu auparavant, et il ose défier Feng Liang! »

– « Cela fait longtemps que les dix premiers classés n’ont pas été défié. Ce match sera excitant à regarder. »

– « Pourra-t-il gagner ? Il a l’air assez beau, mais je ne suis pas certain pour son pouvoir magique. »

Les étudiants discutent entre eux.

Ma Ke se fraye un chemin à travers la foule et court à mes côtés. Il me chuchote. « Boss, pourquoi défies-tu Feng Liang RI ? »

Je suis étonné et lui répond : « Pourquoi est-ce que je ne pourrais pas le défier ? Je le défi pour toi. Je veux t’aider à te venger. Est-ce mal ? »

Ma Ke se précipite sur de moi. « Boss, tu vas me causer de graves problèmes cette fois-ci. Hai Yue va certainement penser que je t’ai demandé de défier Feng Liang. Elle va me haïr encore plus maintenant! »

Je ris tout en pliant mon corps vers l’avant. « Que penses-tu  que  je  devrais  faire maintenant ? Tu penses vraiment que je vais me retirer du match ? Tu vois toute la foule qui s’est formée. Si je me retire du défi, je ne pourrai plus continuer à fréquenter cette académie. C’est déjà arrivé. Tu dois regarder la situation calmement. Hai Yue ne t’aime pas. Si elle te déteste plus, ça sera mieux, parce que ça intensifiera son impression à ton sujet. »

– « Boss, de quoi tu parles… ? »

Voici Feng Liang Ri qui arrive. Sa petite amie, Hai Yue, est à ses côtés.

Hai Yue court vers moi en colère et me crie, « Tu es fou ? Pourquoi défies-tu Feng Liang ? Il ne t’a jamais offensé. Si tu en a vraiment la capacité, pourquoi tu ne défies pas le premier classé Si Wa Ming! »

Je lui réponds, l’air désarmé, avec un sourire. « Pourquoi ? As-tu peur que ton amoureux perde ? Tu ne lui fais pas confiance ? »

Avant qu’elle ne réplique, Ma Ke explique rapidement. « Hai Yue, Zhang Gong n’a pas de mauvaises intentions. Il veut juste obtenir un rang. »

Hai Yue se tourne encore furieuse vers Ma Ke. « C’est toi! C’est toi qui a dû l’encourager! Tu es si méprisable. Abandonne! Moi, Hai Yue, je ne tomberai certainement pas amoureuse d’une personne méprisable comme toi! Hein! »

Ma Ke pâlit immédiatement. Je lui tapote l’épaule. « Arrête de causer plus de problèmes et va te mettre sur le côté. » L’attitude irrespectueuse de Hai Yue envers lui me rend furieux.

Hai Shui court également vers elle et la pousse plus loin. « Sœur, nous devrions les laisser se battre. Il est impossible d’arrêter le match. » Elle me regarde alors fixement pendant un moment.

La voix claire et brillante de Feng Liang annonce : « J’ai entendu dire par Hai Yue que tes sortilèges sont très forts. Eclaire-moi! Tout le monde, s’il vous plaît reculez! Hai Yue, c’est bon. S’il te plaît, sors du ring. »

Je me tiens face à lui au centre du terrain. Et je crie : « Tous les élèves, s’il vous plaît, reculez pour nous permettre d’avoir une circonférence de 500m, ainsi vous éviterez les blessures accidentelles pendant le duel ». Un sort couleur arc-en-ciel couvre soudainement les 500m de terrain, avec Feng Liang et moi en son centre.

Je vais lui montrer mes prouesses afin qu’il sache qu’en tant que frères, il n’est pas si facile de nous intimider.

Je lui fais un signe de la main comme quoi il peut commencer. « Commençons et laisses-moi voir ces sorts magiques exceptionnels de ta famille Ri! »

Il me sourit. « Je ne vais pas être modeste et je commence la bataille alors. Vent imprenable, écoutes mon commandement, transformes-toi en une violente tornade! » Une petite tornade de vent apparaît devant lui. « Que va-t-il faire ? Pourquoi ne m’attaque-t-il pas directement ? Je n’ai pas besoin de faire d’incantation de toute façon, je ne suis pas impatient. Je continu à regarder ce qui se passe. »

– « Vent imprenable, écoutes mon commandement, changes-toi en une violente tornade! »

– « Vent imprenable, écoutes mon commandement, changes-toi en une violente tornade! »

……

« Alors, c’est  ce  qu’il  fait! En   peu  de  temps, il  lance  neuf  petites  tornades. » Je  lui  dis : « La tornade sera toujours sans effet contre moi; peu importe combien tu en produits. S’il te plaît, arrêtez de gaspiller ton pouvoir magique! »

Feng Liang ricane. « Vraiment ? Tornade de vent violent! Libère ton pouvoir pour détruire et tout déchirer devant toi! »

Son incantation achevée, les Tornades de classe intermédiaire se déplacent et entrent en collision les unes avec les autres. Elles créent un tourbillon de sable et de pierres. Finalement, les neuf Tornades de Vent fusionnent en une seule. Un vide se crée tout autour. Alors qu’elle atteint son point critique, elle se met à exploser!

« C’est intense! C’était un sortilège de fusion du vent. Il était très puissant et pouvait atteindre le rang d’un sort avancé. Il semble que Feng Liang ne soit pas si simple que ça! »

Je jette à la hâte trois boucliers de lumière pour gagner du temps.

– « Grands éléments de lumière! S’il vous plaît, prêtez-moi vos grands pouvoirs! Laissez la lumière infinie briller partout. Illuminez – Brillant Empire! » Je choisi de me battre sans relâche.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 10 : Les 10 grands maîtres Menu Vol.4 / Chapitre 12 : Le chien dévorant le soleil céleste