L'enfant de la Lumière | Child of Light | 光之子
A+ a-
Vol. 11 / Chapitre 23 : Embarrassé

Ke Er Lan Di répond poliment : « Votre Majesté, mis à part le masque d’argent, l’apparence du mage correspond à l’Envoyé de Dieu Zhang Gong que j’ai rencontré. Qui plus est, lorsque nous nous sommes séparés, il a dit que sa destination était la Forteresse Ström et qu’il avait quelque chose d’important à régler Je ne lui ai pas dit que Votre Majesté était ici. Nous nous sommes alors précipités pour arriver ici rapidement Je voulais vous le présenter avant qu’il ne règle ses affaires. Zhang Gong n’est pas ordinaire, son niveau de magie a atteint le summum de la perfection, lui seul a été capable de lancer solennellement un sort interdit… Si Son Altesse Royale l’accepte vraiment, il ne devrait pas y avoir de danger car Zhang Gong est une personne très droite. » Il lève la tête pour regarder Tian Feng Lou Chen, qui semble profondément plongé dans ses pensées. « J’ai peur que ce soit Zhang Gong qui aura des problèmes. » En pensant à l’obstinée Princesse Fei Yu, Ke Er Lan Di commence à avoir mal à la tête.

Tian Feng Luo Chen demande au soldat, « Êtes-vous certain que le mage a dit qu’il était le professeur de Fei Yu ? »

Ce soldat dit avec crainte et trépidation : « Oui, Votre Majesté. J’en suis sûr. »

Tian Feng Luo Chen se tourne vers Ke Er Lan Di. « Puisque c’est ainsi, prenez les Huit Épées Magiques pour les trouver. Si cette personne est vraiment l’envoyé de Dieu, Zhang Gong, vous n’êtes pas autorisé à entrer en conflit avec lui. Si Fei Yu ne veut vraiment pas revenir, laissez-la faire. »

– « Quoi ?! » Crie Ke Er Lan Di. L’empereur Tian Feng permet à sa fille de suivre un homme inconnu.

Une lueur brille dans les yeux de Tian Feng Luo Chen. « Faites comme j’ai dit! Vous pouvez prendre congé maintenant. »

– « Oui, Votre Majesté. » Ke Er Lan Di se retourne pour quitter la Division du Commandement. Huit ombres bondissent d’un coin et le suivent.

…………

J’emmène Fei Yu alors que nous volons vers le sud. Nous avons déjà atteint le plateau de la race Démon après un bon moment. Nous ne devrions maintenant que chercher vers le sud, selon les directions indiquées par cet homme robuste au fort, afin de trouver le Canyon Déchiré de Dieu.

En atterrissant je fais circuler le pouvoir de la Sainte Épée pour fouiller mon environnement et vérifier s’il y a présence d’anomalie. Fei Yu est enthousiaste : « Professeur, le sentiment de voler est si génial! Quand vas-tu m’apprendre à voler ? »

– « Penses-tu qu’il soit si facile de voler ? Sans une base magique solide, il est impossible de le faire. Selon ton niveau actuel, il te faut t’entraîner amèrement pendant 10 ans avant de pouvoir voler. Sans conditions spéciales, il est très improbable que tu puisses le faire. »

Fei Yu répond, mécontente, « Je m’en fous! Je veux pouvoir voler maintenant. Tu dois me permettre de voler, d’accord ? »

– « Il y a trois situations te permettant de le faire. La première est que ton esprit de la bataille atteigne un certain niveau qui te permet d’exploser avec lui et ainsi d’échapper à l’attraction de la gravité, mais cette façon de voler prend beaucoup d’énergie. La seconde est d’augmenter ton niveau de magie pour être en mesure de contrôler les éléments du vent, ce qui te permet de voler. La troisième est… »

Fei Yu demande anxieusement, « Quelle est la troisième façon ? »

Je ne peux pas m’empêcher de penser à Xiao Jin qui garde le Domaine des Protecteurs de Dieu au loin. Je soupire et réponds : « La troisième façon est d’avoir une bête magique de type volant pour te permettre de voler sous son assistance. » Xiao Jin est le roi des bêtes magiques. Cela fait longtemps que je n’ai pas vu une Bête Magique après ces années avec mes frères spécialisés dans l’esprit de la bataille. Initialement, si le tigre rouge de Grand Frère Hai Ri n’avait pas failli tuer Xiao Jin, nous n’aurions pas atteint une telle relation intime. ײXiao Jin! Est-ce que je te manque en ce moment ?ײ

Fei Yu a un petit rire. « Une Bête Magique ? J’en ai une! Regarde ça. Plume qui vole! Je te choisis. »

À mon grand étonnement, Fei Yu forme un sceau de la main vers le ciel. Une lumière blanche brille de sa main et un contour hexagonal apparaît dans le ciel. ײAh! C’est la manière d’invoquer la bête scellée par la vie!ײ Par un éclair de lumière, les éléments magiques alentours deviennent chaotiques. Un petit oiseau blanc comme la neige apparaît de l’hexagone avec un gazouillement clair, et atterrit sur l’épaule de Fei Yu.

Il mesure environ 3,3 mètres de long et est couvert de plumes blanches. Ses deux yeux rouges me regardent avec curiosité. Il a aussi une petite corne d’or sur sa tête, son corps dégage une faible puissance.

Mon cœur est ému et je cri : « Une bête magique de type croissance! » Fei Yu est vraiment digne d’être la Princesse du Royaume de Dalu pour posséder réellement une bête magique comme celle-la. Je peux distinctement sentir l’aura de son corps, même si je ne sais pas de quel type d’oiseau blanc il s’agit. Même si sa puissance n’est pas à son plein potentiel, il s’agit certainement d’une bête magique de type Croissance de petite qualité.

Fei Yu dit, légèrement complaisante, « Comment tu trouves ? C’est ma bête magique. Elle s’appelle Petite Plume. Professeur, tu as dit qu’elle pouvait m’aider à voler ? »

Je sors peu à peu de mon état de choc. « Ta Bête Magique est de bas niveau. Puisque c’est une Bête Magique de Type Croissance, sa puissance s’améliorera lentement selon tes pouvoirs, donc si tu veux qu’elle te permette de voler, tu dois entraîner tes pouvoirs. Elle ne peut actuellement pas afficher complètement sa puissance. »

Fei Yu fait la moue en caressant doucement les ailes blanc-neige de Petite Plume. « Combien de temps est-ce que cela prendra ? Professeur, puisque ta magie est si puissante, n’as-tu pas un moyen de me permettre d’augmenter mon niveau de magie dans un court laps de temps ? »

Je deviens sérieux. « N’y pense même pas. Penses-tu que l’entraînement en magie soit aussi facile que de jouer ? Sans entraînement amer, il n’y aura pas de résultats. Fei Yu, j’ai vraiment quelque chose d’important à faire, donc je ne peux pas continuer à prendre soin de toi. Que penses-tu de ça alors ? Je vais utiliser un portail de téléportation un peu plus grand pour te téléporter dans la ville. Tu n’auras pas peur d’être prise par tes poursuivants du Royaume de Dalu de cette façon. »

L’expression de Fei Yu se mêle d’angoisse alors qu’elle dit, étranglée par les émotions, « Professeur… Professeur, tu ne me veux plus ? Je suis si pitoyable! Je ne suis qu’une fille alors que dois-je faire quand je rencontre de mauvaises personnes ? Professeur, emmène-moi avec toi. Je t’écouterai docilement. »

En entendant ses plaintes, j’ai mal à la tête. ײPourquoi me suis-je mêlé à une fille si gênante ?! Comment puis-je l’emmener avec moi pour l’héritage du Dieu Rayonnant ?ײ



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.11 / Chapitre 22 : Le Roi de Dalu Menu Vol. 11 / Chapitre 24 : Vue de ce monde