La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 59 : Des étudiants au bord de l’hystérie

Shang Bin retenait ses mots derrière ses dents serrées :

– « J’ai une excuse toute trouvée pour grand-père. Le professeur Cao Xiong a un étudiant du nom de Liu Yang, et il s’avère que celui-ci a été contraint par Zhang Xuan à devenir son élève. Cao Xiong a alors demandé un ‘Test de la Volonté‘ qui aura lieu demain. A partir de là, puisque grand-père va agir, il sera aisé d’enlever la licence à cet individu ! »

La tromperie dont avait parlé précédemment Cao Xiong était devenue de la contrainte, et il y avait un monde entre les deux !

La tromperie relevait sans doute d’une personnalité douteuse, alors que s’il avait réellement s’agit de contrainte, c’était un problème bien plus grave, un problème d’éthique.

Le vieux maître était très intrigué :

– « De la contrainte ? En es-tu certain ? »

– « Oui, j’en suis sûr ! »

– « Si c’est vraiment le cas…. je vais demander à Maître Mo de participer au test. Le résultat démontrera que Liu Yang n’était pas volontaire et nous aurons une possibilité de faire sauter sa licence ! » Dit Shang Chen.

L’excitation brillait dans le regard de son petit-fils :

– « Merci, grand-père ! »

La Guilde des Professeurs protégeait le corps enseignant, mais elle avait aussi l’autorité d’inspecter les professeurs et de leur interdire, le cas échéant, d’exercer leur profession. Il y avait une structure similaire dans l’ancien monde de Zhang Xuan que l’on appelait le Ministère de l’Éducation.

Les enseignants devaient être des modèles! Mais il pouvait aussi y avoir des cas litigieux. C’était pour cela qu’il existait ce fameux Test Impartial, aux seules fins de juger de la validité de la relation élève-professeur !

Avec jubilation, Shang Bin serra les poings fermement à la pensée de pouvoir se venger :

– « Espèce de sale morveux, tu vis tes derniers moments d’extase. Nous allons voir où en sera ton arrogance lorsque ta licence aura été retirée ! »

Zhang Xuan ne se doutait guère qu’un plan se tramait contre lui. Après une bonne nuit de sommeil, il se sentait revigoré ! En se regardant dans un miroir, il constata que la pratique du Corps Doré de la Voie Céleste avait blanchi et adouci sa peau ! Aucune marque ou cicatrice n’était apparente et il paraissait beaucoup plus jeune. Ceux qui le voyait pour la première fois aurait pu le prendre pour un élève.

– « Je ne suis pas mal du tout ! » Dit-il avant de se rendre dans sa classe de cours qu’il retrouva briquée comme un sous-neuf. “Quelle agréable surprise” Pensa t-il. Ses étudiants avaient tout nettoyé.

Wang Ying, Liu Yang, Zheng Yang, Zhao Ya et Yuan Tao étaient tous plein de vigueur. Ils fixèrent leur professeur avec révérence et excitation.

Avant le cours de la veille, ils pensaient avoir fait une erreur en le choisissant.

Mais désormais, ils réalisaient que même si sa réputation n’était pas à son avantage, c’était indubitablement quelqu’un d’extraordinaire !

Wang Ying en particulier avait ce sentiment. Après avoir raconté les théories de son professeur à son père et aux anciens maîtres de la famille, tous étaient en admiration. En fait, ils n’avaient pas tout compris de ce savoir pointu, mais ils avaient insisté pour que Wang Tao devienne aussi l’élève de Zhang Xuan !

Comment ne pas être ébahi devant un tel personnage ?

En voyant les regards fascinés de ses élèves, le professeur Zhang pouvait imaginer ce qu’ils pensaient. Il s’empressa de transmettre l’Herbe-mère Hanyang et un livre à Zhao Ya :   

– « Hem, tout semble en ordre aujourd’hui. Zhao Ya, prenez cette herbe médicinale. Faites-en de la poudre, mélangez-la à de l’eau et buvez. Voici aussi pour vous, une technique que je viens de créer. Si vous employez les méthodes qui y sont décrites, dans 3 jours vous aurez complètement récupéré ! »

– « Oui Professeur! Merci beaucoup » Elle saisit l’herbe médicinale et le livre qu’elle dévora sur le champ ! Elle remarqua l’encre fraîche de l’écriture, et après un bref aperçu, elle fut médusée :

– « Professeur Zhang, malgré le fait que je sois nouvelle ici, j’ai entendu parler de la plupart des manuels secrets de l’académie. Ce manuel que je tiens entre mes mains est beaucoup plus incroyable que la Capacité du Jade Pur Blanc. Pourquoi n’en ai-je jamais entendu parler ? Mais ce qui est intrigant aussi, c’est qu’il n’a pas de nom! »

Lorsque l’on empruntait une technique, il fallait toujours faire mention du créateur. Toutefois, aucune information n’était visible sur le livre. Cela perturbait vraiment la jeune fille !

– « Oh, je viens juste de compiler les données et de les écrire en me basant sur votre condition physique. C’est pour cette raison qu’il n’y a aucun nom dessus. Vous pouvez lui en donner un si ça vous chante ! » Dit Zhang Xuan.

– « Quoi ? C’est un manuel écrit par le professeur lui-même ? Il s’agit de sa pure création ? »

Zhao Ya n’était pas la seule à être étonnée !

Tous ceux qui avaient réussi à créer une technique pour progresser dans les arts martiaux étaient de grands maîtres, des experts qui avaient marqué l’histoire de leur passage! Leur obscur professeur faisait-il partie de ceux-là ? Cette technique si avancée était écrite de sa main?

Zhang Xuan ne pouvait révéler sa Bibliothèque magique, parce que ses livres venaient de ‘nulle part’. Alors se désigner comme auteur était l’explication la plus rationnelle à donner :

– « Oui, c’est bien moi ! »

– « Incroyable… »

– « La Capacité du Jade Blanc Pur a été créée par un expert de notre famille, combattant 8ème Dan du royaume Zongshi. Pour créer une technique d’un niveau supérieur si facilement, il faut être sacrément fort ! »

Les 5 étudiants étaient au bord de l’hystérie.

Depuis la naissance de l’académie Hongtian, seuls quelques uns avaient pu réaliser un tel exploit sur tout un siècle d’histoire, et chacun d’eux était réputé et influent. Nos jeunes élèves ne tenaient plus en place.

Un maître devait énormément travailler pour créer sa propre technique. Celle-ci était comme un trésor qu’il ne partageait qu’avec ses meilleurs disciples !

Non seulement Zhang Xuan en faisait cadeau, mais il leur permettait aussi d’ajouter leur propres touches personnelles.

[Ne voulait-il pas laisser sa marque dans l’histoire?]

Est-ce que la réussite matérielle ne l’intéressait pas ? Il fallait pourtant cela pour vivre aisément !

Les élèves avaient les yeux rougis et étaient émus aux larmes :

– «Professeur Zhang… »

Le jeune professeur était gêné :

– « Qu’avez-vous tous ? »

[Étaient-ils en train de devenir fou?]

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 58 : Comment a-t-il fait ça ? Menu Vol.1 / Chapitre 60 : La plus formidable des personnes