La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.6 / Chapitre 461 : La Compensation

Une minute plus tôt…

Après que les objets aient sauté de leur feuille pour s’approcher de lui, il fut évident qu’ils avaient accepté Zhang Xuan et qu’ils voulaient partir avec lui.

Après tout, ces objets avaient été conçus pour une raison bien précise, et ils mouraient d’envie d’afficher leur valeur.

Cela faisait si longtemps qu’ils étaient piégés dans cette salle que les épées mordaient la poussière et que les perles avaient perdu leur éclat. Ils étaient submergés par la frustration. Donc, aussitôt identifiés, ils se soumirent immédiatement à Zhang Xuan.

– « Je ne vais pas me retenir! » Sa bouche fit un grand “U” bien joyeux, et il rangea chaque objet “dompté” dans son anneau de stockage.

Même s’il n’était pas très instruit en objets précieux, il savait qu’ils devaient coûter cher, compte tenu de la description qu’en avait donnée la Bibliothèque de la Voie Céleste. En tout cas, ils valaient plus que 100 pierres spirituelles.

Il serait fou de refuser de tels trésors!

Après les avoir rangés, il attendit le prochain artéfact, mais le Courant Harmonieux vibra et s’arrêta sans prévenir.

– « Cet artefact a-t-il quelque chose qui ne va pas ? » Le Courant était mu par une formation, et logiquement il ne devait pas stopper avant le 10ème objet.

– « Voyons si je peux arranger ça! » Il tendit ses mains et toucha le piédestal. Le Courant Harmonieux était similaire aux différentes épreuves de l’examen de Maître Enseignant. Très probablement un outil spirituel était utilisé pour contrôler le flux de l’eau et pour protéger les trésors.

Mais le jeune Zhang ne fut pas inquiet. Il avait sa Bibliothèque passe-partout!

Hu!

Un livre apparut, et il ramassa son pinceau et commença à écrire quelques mots.

– « Le Courant Harmonieux des Coupes Flottantes est un outil spirituel de bas niveau, et il appartient à la Salle d’expertise des objets précieux… » Après n’avoir écrit que quelques défauts, un buzz retentit et toute la place remua, comme pour exprimer son lien d’affection avec lui.

– « Ce truc peut aussi être emporté ? » Voyant l’attitude du Courant, qui ressemblait à celle des objets qu’il avait identifiés, il fut très étonné. S’il pouvait s’emparer de lui, prendrait-il par la même occasion tous les artéfacts de l’épreuve en une seule fois ?

– « Essayons alors! » Souriant délicatement, Zhang Xuan intima un ordre au Courant…Et comme prévu, ce dernier ne lui résista pas du tout.

Hu!

L’outil complet fut placé dans son anneau de stockage.

– « Fichtre alors! Ça a vraiment marché… »

Jiya!

La porte s’ouvrit brutalement et le Maître de la Salle Sai et les Vénérables Maîtres Lu et Chen entrèrent avec précipitation.

– « Vous…Vous… »

– « …Vous avez aussi pris le Courant harmonieux des Coupes Flottantes… »

En découvrant la pièce vide, les trois experts quatre étoiles devinrent encore plus rouges.

N’étiez-vous pas ici pour passer l’épreuve ? 

Voilà quelques minutes, il y avait des montagnes, de l’eau, des fleurs…mais il ne reste plus rien!

– « Maître Enseignant Zhang, le Courant Harmonieux des Coupes Flottantes est la propriété de la Salle. Il représente notre prestige et notre dignité. Je vous supplie de tout remettre à sa place… » Demanda Sai Xiaoyu. L’appellation ‘Frère’ venait de disparaître de son langage.

– « Tout remettre ? Mais le courant m’a choisi volontairement en tant que Maître! »

Vous devez vous f****e de moi! Combien pensez-vous que ces objets valent ? Et vous désirez que je les rende ?

– « …Je sais! » Le Maître de la Salle se sentit si petit.

La propriété de ces artefacts se résumait en un seul mot, Affinité. En tant qu’expert, Sai Xiaoyu savait que lui reprendre les objets était comme les lui dérober, mais en même temps, il ne pouvait pas se permettre de les perdre, parce que dans ce cas il devrait démissionner de son poste!

– « Que dites-vous de cette proposition, si vous remettez le Courant Harmonieux en place, la Salle d’expertise vous offrira une compensation pour vos pertes! » Proposa Sai.

– « Une compensation ? Vous souhaitez me payer avec des pierres spirituelles ? Je suis d’accord! » Zhang Xuan commença à compter sur ses doigts – « Le Courant contient dix artefacts. Je n’en demanderai pas trop, donc je partirai sur une base de 5000 pierres par objet. Ce qui nous fait un total de 50 000 pierres spirituelles! Quant à cette plateforme de contrôle…je présume qu’elle fait au minimum 10 000! Par conséquent, si la Salle veut bien me payer 60 000 pierres spirituelles, je suis prêt à tout remettre en ordre! »

– « 60 000… » Les trois experts oscillèrent comme des métronomes. Ils étaient experts en objets précieux, pas banquiers…Et même s’ils l’étaient, ils ne disposeraient jamais de cette somme.

– « Nous ne pouvons vraiment pas sortir autant de pierres spirituelles en ce moment… » Sai était si embarrassé qu’il aurait bien voulu se cacher quelque part…tiens, pourquoi pas dans l’anneau de stockage du jeune Zhang ?

– « Vous ne pouvez pas ? Très bien alors. Si vous me trouvez les différents articles que je vais vous citer, je vous remettrai vos objets! » Face aux visages tristes des trois expert, Zhang Xuan se doutaient qu’ils ne pourraient pas réunir une telle somme. « Premièrement, aidez-moi à trouver des manuels de technique Transcendant Mortel en quantité, plus il y en aura, mieux ce sera. Aussi, je veux l’Humanoïde de Métal et tous les livres traitants des Oracles des Âmes. Plus il y en aura, et mieux ce sera aussi! » Le jeune professeur n’avait pas réellement besoin des artéfacts de l’épreuve. Il n’avait que deux priorités pour le moment. Trouver un moyen de réveiller Lu Chong, et augmenter son niveau pour devenir un Maître Enseignant neuf étoiles avant l’âge de 30 ans. Les présents précieux et les pierres spirituelles n’étaient que des moyens pour y parvenir.

– « Je… » Le Maître de la Salle fut stupéfait par cette demande. Même s’ils étaient experts, ils disposaient d’une belle collection de techniques Transcendant Mortel. Quant aux livres sur les oracles, la Salle en avait quelques-uns…

Honnêtement, cette demande n’était rien comparé à la valeur des objets du Courant Harmonieux!

– « Quoi, vous ne pouvez pas ? » 

– « Je peux pour tout…mais pour l’Humanoïde…comme il n’appartient pas à notre Salle, je ne sais pas au juste à combien il sera remporté! »  Sur cette question, ils ne pouvaient pas donner leur parole.

– « Il n’y a aucun problème pour ça. Ne m’avez-vous pas dit que si je remportais l’épreuve, je gagnerai une somme de 5000 pierres spirituelles ? Je parierai moi-même alors! Vous n’avez qu’à vous occuper des autres choses que je vous ai demandées. Il me faut des milliers de livres! »

– « Combien ? » Sai pensait qu’il s’agissait de quelques dizaines! Qu’allait-il faire de tous ces ouvrages ? « Les livres sur les Oracles des Âmes sont rares, même en considérant l’Alliance toute entière. Au mieux, nous en aurons une douzaine. Quant aux manuels de techniques Transcendant Mortel, s’il ne s’agit que de manuels de Longévité Prolongé 1ère Dan, je pense pouvoir en trouver plus de 1000. 

– « Mais pour le royaume d’Énergie Originelle 2ème Dan, la quantité est bien inférieure. J’estime pouvoir en avoir autour de 500. Quant au royaume Yin-Yang 3ème Dan, Bien qu’il y en ai à la Cité de la Myriade, à la Cité de Honghai…au plus, nous en obtiendrons une centaine! »

– « Ça conviendra. Je prendrai tout ce qui sera disponible. Allez me les chercher! » Sachant qu’il était limité par les frontières géographiques, il trouvait déjà formidable de pouvoir obtenir cela. Aussi, d’un mouvement de son poignet, il sortit le Courant Harmonieux des Coupes Flottantes. Mais concernant les quatre autres artéfacts qui l’avaient déjà accepté, les experts pouvaient toujours ‘se gratter’ pour les récupérer.

– « Merci Maître Enseignant Zhang! » Sai s’inclina, soulagé.

– « Ce n’est pas la peine. Bien, j’aimerais avoir mes 5000 pierres spirituelles! » 

– « Oui, je vais vous les chercher tout de suite! » Le Maître de la Salle sortit…puis revint avec ces pierres diffusant une telle énergie qu’on aurait dit une mini tornade.

Le jeune Zhang les scruta pour les dénombrer, puis il les stocka dans son anneau.

– « Jeune Maître, ce Vénérable Maître Chen vient de perdre son pari et il nous doit 6000 pierres spirituelles! » Dit Sun Qiang, essoufflé.

– « Un pari ? » Très surpris, Xuan se tourna vers Chen. « Offrir 6000 pierres spirituelles d’un coup, Vénérable Maître Chen, vous êtes bien plus généreux que le Maître de la Salle! »

– « Généreux ? » Cria Chen.

Quelle générosité ? N’est-ce pas pire que mettre fin à mes jours ?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.6 / Chapitre 460 : Les pauvres gens ont la vie dure Menu Vol.6 / Chapitre 462 : Le Réceptacle Mécanique du Designer Céleste