La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.6 / Chapitre 455 : Des nouvelles concrètes de l’humanoïde de métal

Le Thé à Feuilles Flétries, connu aussi sous le nom de Thé Glorieux, était une spécialité réputée du Marais de Hongxu de l’Alliance. 

Il poussait dans le marais, et après une seule année de maturité, il n’avait qu’un mois de réelle existence avant de péricliter. 

Il s’agissait de feuilles germant sur des branches mortes, les unes glorifiées, les autres trépassées…La vie et la mort s’entremêlaient de façon mystérieuse…

En le préparant, ce thé apportait la sensation rafraîchissante des quatre saisons!

Néanmoins, le marais de Hongxu était extrêmement dangereux. Des experts Transcendant Mortel y étaient disparus ou avaient été dévorés. Et comme il n’y avait qu’un mois de récolte de ces feuilles de thé particulières, la production était très faible. Par conséquent, très peu de gens avaient la chance d’y goûter!

– « Oui, cet endroit est connu pour la production du Thé à Feuilles Flétries, mais il y rôde aussi un animal…un serpent! »

– « Oui! » Tous le reconnaissaient.

Le serpent des feuilles flétries était une bête spirituelle qui vivait près des feuilles de ce thé. Elle était hautement venimeuse et pouvait tuer facilement un expert Transcendant Mortel 3ème Dan.

– « Est-ce que le poison des feuilles de thé… provient de ce serpent ? C’est impossible! Même si le poison est mortel, il a une odeur particulière. La salive du serpent laisse aussi une marque, ce qui la rend bien visible à l’œil nu. Toutefois, il n’y a aucun dommage apparent sur ce Bambou Verdoyant, qui semble être frais comme au premier jour… » Fit remarquer le Vénérable Maître.

– « Ce n’est pas la salive du serpent. Ce bambou lui servait de nid. En d’autres termes, un serpent rampait tous les jours sur ce bambou à l’apparence anodine. » Dit Zhang Xuan.

– « Ah ? » L’employé devint pâlichon et faillit tomber à la renverse. Il était responsable du bambou et il l’essuyait fréquemment. L’idée qu’un serpent l’utilisât comme nid le répulsa au plus haut point.

– « Par voie de conséquence, les excréments du serpent sont restés collés sur le bambou, et avec le temps, ils ont été absorbés et se sont accumulés dans les veines des feuilles! Comme le poison est profondément encré, il est impossible à discerner dans des conditions normales, et il n’a aucun effet sur les personnes qui entrent en contact avec les feuilles. Pourtant, dès que le bambou subit une intense chaleur, le poison remonte en surface…! 

– « Si ce bambou était utilisé en tant que cœur de formation ou en tant qu’arme, il n’y aurait pas beaucoup de problème. Toutefois, ce serait un désastre si on l’utilisait pour forger des pilules! »

– « Alors c’est ça! » Réalisant le problème, tout le monde devint admiratif envers Zhang Xuan.

– « Incroyable! » Le Vénérable Maître serra ses poings fermement. En ce qui concerne le  discernement, celui du jeune professeur était de loin supérieur au sien. « Le jeune Maître est vraiment formidable, vous m’avez donné une bonne leçon aujourd’hui. Pour vous prouver ma gratitude, et si vous êtes toujours intéressé, je peux vous offrir l’Herbe qui Calme l’Esprit! »

– « Professeur… » Liu Chang était incroyablement surpris. Cette herbe coûtait tout de même 500 pierres spirituelles! Alors, la donner juste comme ça…

– « Comment…Mais comment est-ce possible ? Comment a-t-il pu prédire cela aussi ? » Soudain, Liu Chang se souvint de quelque chose…Il comprit pourquoi son professeur avait été si généreux. Un expert ne pouvait commettre que trois erreurs dans toute sa vie, sinon il se voyait révoqué. Pour faire court, si Zhang Xuan n’avait pas interféré et que son professeur avait utilisé le bambou pour forger une pilule, même si personne ne devait mourir, il aurait perdu ses qualifications en tant qu’expert. Étant à un poste élevé depuis de nombreuses années, il ne pouvait éviter d’offenser des gens et d’avoir des ennemis. S’il perdait la protection due à son rang, ses ennemis se chargeraient de lui. En quelque sorte, le jeune Zhang avait sauvé sa vie!

Est-ce que ce jeune gars pourrait être un incomparable expert en objet précieux ?

Liu Chang examina attentivement Zhang Xuan… mais il ne vit qu’un jeune homme fier. « Comment pourrais-je accepter un présent aussi inestimable ? Sun Qiang, donnez à ce Vénérable Maître 500 pièces d’or. Nous devons payer la somme convenue! »

Pu!

Vos propos sont si éhontés…où est votre dignité ?

Payer avec 500 pièces d’or revient à ne rien donner du tout!

Est-ce le comportement d’un expert ?

– « Jeune Maître, c’est une gratitude qui vient du cœur. Il n’y a vraiment pas besoin…d’argent! » Le Vénérable Maître se sentait frustré.

– « Vénérable Maître, il est inutile d’être si courtois avec moi! 500 pièces d’or reste dans mes moyens! »

– « … » Chang ne savait plus quoi penser!

Sachant qu’ils finiraient tous les deux par mourir de frustration s’ils continuaient comme ça, le Vénérable Maître accepta les pièces d’or. « Je vois que le jeune Maître s’y connaît fort bien en estimation des pièces rares. Pourrais-je savoir…qui est votre professeur ? Est-ce aussi un expert ? »

Liu Chang devint immédiatement plus attentif.

– « Notre jeune Maître est le Maître Enseignant Zhang Xuan, et son professeur est le Maître Enseignant Yang Xuan. » Sun Qiang le présenta fièrement.

– « Maître Enseignant ? » Le respect du Vénérable Maître grandit et Liu Chang sursauta. S’il avait su que Zhang Xuan jouissait d’un tel statut, il n’aurait pas osé lui tenir tête. Cela revenait à comparer un officiel du gouvernement et un nouveau riche, les deux appartenaient à des sphères totalement différentes.

– « Je vois, cela explique l’acuité de votre discernement. Veuillez pardonner ma rudesse de tout à l’heure! Je suis Sai Xiaoyu, je ne suis pas digne de l’appellation de ‘Vénérable Maître’, alors appelez-moi Frère Sai! » Sai s’inclina.

– « Sai Xiaoyu ? Le Maître de la Salle d’expertise des objets précieux ? » Demanda Zhao Feiwu. En tant que Princesse de l’Alliance, elle en savait un peu sur les prestigieuses professions. Sai était un expert quatre étoiles. Il avait estimé de nombreux objets précieux durant sa vie, et l’on disait que le Directeur de l’Alliance l’avait présenté comme l’un de ses invités estimés. Jamais elle n’aurait cru rencontrer un tel expert.

– « Ma position en tant que Maître de la Salle n’est que le résultat des flatteries de mes vieux amis, il n’est pas nécessaire de le mentionner. » Dit Sai en souriant.

– « Alors vous êtes le Maître Sai. C’est formidable, il se trouve que j’ai quelque chose nécessitant votre aide…J’ai entendu dire qu’un Humanoïde de Métal sans âme avait été trouvé dans la Cité de Honghai. Puis-je savoir si c’est vrai, et si oui, où il a été placé ? »

– « L’Humanoïde de Métal ? Je vois, Frère Zhang est ici pour ça! Les rumeurs sont vraies, il se trouve actuellement dans ma salle. La vente aux enchères se déroulera ce soir! »

– « Ah oui ? » C’était déjà l’après-midi quand le groupe de Zhang Xuan était arrivé à la Cité de Honghai…alors, les enchères n’allaient-elles pas commencer bientôt ? Or, ce qui était fâcheux…c’est qu’il ne disposait même pas d’une seule pierre spirituelle.

Sans argent, il serait probablement expulsé de la salle sans pouvoir dire ‘ouf’! En effet, le droit d’entrée à une vente aux enchères était certainement payant, sinon n’importe qui pourrait y venir faire du chahut.

– « Oui, elle se déroulera dans deux heures. Si le Frère Zhang est intéressé, je peux lui réserver une suite! » Dit Sai Xiaoyu.

– « Je remercie d’avance Frère Sai pour cela! Puis-je savoir combien de pierres spirituelles seront nécessaires pour acquérir l’Humanoïde ? »

– « L’Humanoïde a été laissé par les Oracles des Âmes, il est donc difficile d’estimer son prix. Notre première évaluation a été fixée à 1500 pierres spirituelles, mais compte tenu de l’atmosphère à la salle de vente, son prix final montera au moins à 3000 pierres spirituelles! Pourquoi ? Est-ce que Frère Zhang est intéressé ? » Sai sourit.

– « C’est juste que…je suis un peu juste en fonds… » Xuan se gratta la tête.

– « Vous manquez d’argent ? Inutile de vous inquiéter pour ça. Il se trouve que j’ai quelques économies personnelles. Alors je peux vous prêter le montant qu’il vous manque. Puis-je connaître le montant ? »

– « Vous voulez me prêter de l’argent ? C’est merveilleux! Il me manque 3000 pierres spirituelles. Pouvez-vous me les prêter ? »

– « ? » Tout le monde resta bouche bée…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.6 / Chapitre 454 : Acheter une herbe bon marché (Partie 3) Menu Vol.6 / Chapitre 456 : Un courant harmonieux de coupes