La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 45 : Pour service rendu…

La prestance et la fierté de Zhang Xuan mettaient tout le monde mal à l’aise! La foule regardait vraisemblablement  un jeune fou en plein délire :

– « Pfff! As-tu entendu ce qu’il vient-il de dire ? Il faut que je me nettoie les oreilles! Huit pièces d’or ? »

– « Je n’y crois pas! »

– « Pendant une estimation des objets, on joue pour le frisson et la fortune. Quel que soit l’artefact, on l’achète pour un minimum de 100 pièces d’or. Alors huit pièces d’or ? Qu’espérez-vous acheter avec ça, jeune idiot ? »

Tout le monde pleurait de rire :

– « Le cerveau de ce gars fonctionne-t-il correctement ? »

– « Si peu d’argent ? Wahaha, autant prendre un tas de boue et partir avec! »

– « Il n’y a pas un objet si bon marché ici! »

– « Jeune homme, arrêtez votre comédie! »

– « Même 80 pièces d’or ne suffiraient pas à acheter quoique ce soit! »

Faisant fi de la moquerie de la foule, le professeur Zhang regarda fièrement le marchand. Son hôte précédent ne lui avait laissé que cette modique somme! Pas une pièce de plus, nada! :

– « Pourquoi ? Vous me dites que vous n’avez même pas un objet à ce prix dans votre salle des ventes et cela ne vous gêne pas ? »

– « Pfff ! »

Les éclatements de rire se faisaient par vagues, la situation était bien trop inattendue!

– « C’est vous qui devriez vous sentir embarrassé! »

– « C’est comme si vous vous rendiez chez un agent immobilier pour acheter une maison sans un kopeck! »

– « Jeune homme, n’êtes-vous pas tombé sur la tête ? »

Maître Mo Yang fixa le jeune professeur avec mépris :

– « Aucun objet ici n’est à vendre pour une somme aussi dérisoire ! Voilà ce que je vous propose : Vous choisissez librement dans cette pile d’objets et je paierai pour vous! Si vous faites un profit, tout vous reviendra. En revanche, si vous échouez, vous devrez vous excuser!!! »

L’assemblée était impressionnée par le geste de leur gourou :

– « Quelle incroyable générosité, c’est bien à l’image du maître! »

– « J’adhère à 100%! »

– « Vois-tu la posture que prend notre expert ? Et regarde ce jeune gars… »

– « Laisse tomber, il n’y à rien a comparer! »

Zhang Xuan n’avait aucun scrupule à dépenser l’argent de l’escroc :

– « En êtes-vous certain ? »

Le vieil homme aimait à se faire passer pour un saint, descendu dans le monde des mortels, vierge de toute impureté terrestre :

– « Bien entendu, ma parole est comme une signature! »

Le jeune professeur souriait tranquillement. Il s’approcha de l’étalage pour le parcourir, mais il devait choisir un objet de petite taille!

La foule était abasourdie :

– « Ce jeune garçon ne manque pas de culot!!! »

– « Oui, j’ignore pourquoi notre maître le traite si bien. Si je rencontrai un type comme lui, je le giflerais sans ménagement! »

– « Il insulte le maître, et se sert de son argent… Mais quelle honte! »

– « J’en ai vu des frappés, mais un comme celui-là, jamais! »

– « Pour votre légèreté, vous mériteriez bien quelques coups! Vous n’avez même pas honte! C’en est assez… »

Ignorant les échos venant de toute la salle, notre jeune professeur toucha chaque objet et en choisit un de petite taille, puis il le passa au marchand :

– « Celui-ci coûte également 200 pièces d’or! » Dit ce dernier.

Sans le moindre scrupule, Zhang Xuan exhorta le maître à se presser:

– « Maître, dépêchez-vous de payer l’objet! »

Mo Yang pensait ridiculiser le professeur Zhang en lui proposant son aide, mais manque de pot, ce dernier avait accepté bien trop facilement. C’était devenu une relation de maître à esclave difficile à accepter pour l’expert. Il se retint d’étrangler Zhang Xuan et paya la somme comme il le devait!

– « Très bien, passons au nettoyage. Avec autant de spectateurs, personne ne pourra m’accuser de falsification! » Dit Zhang Xuan.

Le bagout du jeune homme exaspérait le marchand, qui prit quelques outils pour nettoyer l’artefact petit bout par petit bout!

Très vite, la mousse et la roche couvrant l’objet furent ôtées et la véritable forme apparut comme le Saint Graal! C’était une pierre semi-transparente qui rayonnait d’un fort éclat.

En voyant la pierre, une personne dans la foule s’exclama :

– « Mais… S’agit-il de la pierre de Linglong ? »

– « Qu’est-ce que la pierre de Linglong ? »

– « Tu n’en a jamais entendu parlé ? La pierre de Linglong est l’un des nombreux composants nécessaires à la fabrication d’un équipement de type Phantom. Cette pierre est extrêmement rare et aussi très chère! »

Les équipements pouvaient être de type Mortel, Phantom, Spirituel, Saint et Divin!

Au Royaume de Tianxuan, il était très improbable de trouver de tels équipements, d’où leur prix exorbitant !!! D’innombrables familles et experts hystériques se ruaient aux enchères pour espérer mettre la main sur une telle pierre.

Les néophytes demandèrent :

– « Combien cela peut-il coûter? »

Tout le monde devenait fou :

– « J’ai entendu dire que le Royaume de Liuzhu en avait vendu une aux enchères il y a quelques années. Elle était de plus petite taille, comme celle d’un œuf, mais son prix était déjà de 50 000 pièces d’or! Regarde celle-ci comme elle est grosse, et vois sa pureté. Elle vaut au minimum 100 000… »

– « 100 000 ? »

– « Un objet acheté 200 pièces d’or vendu pour 100 000 ? »

– « Un revenu de 500 fois supérieur ? »

Ne rêvons-nous pas ?

Le marchand trembla en observant l’objet sous toutes ses coutures :

– « Il s’agit de… »

Ayant longtemps travaillé à la salle des ventes, il avait identifié des tonnes d’objets et connaissait leur valeur. Il savait que l’intervenant dans le public disait vrai. Cet artefact valait bien un tel prix!

À la vue du choc déferlant sur la foule, le visage du maître se crispa :

– « Impossible… je crois que j’hallucine! »

Les deux articles avaient été achetés 200 pièces d’or chacun! Toutefois, Zhang Xuan était celui qui remportait le jackpot: 100 000 pièces d’or! La différence était énorme.

– « Nous allons débuter la vente de la pierre de Linglong et le plus grand enchérisseur l’emportera! »

Zhang Xuan ne fut aucunement surpris. Il prit le précieux trésor des mains du marchand et regarda la foule.

La personne ayant reconnu la pierre la première, annonça :

– « J’offre 100 000! »

100 000 pièces d’or, cela semblait peut-être très cher, mais l’on parlait de la pierre de Linglong !

– « J’offre 110 000 ! »

Quelques enchérisseurs connaissaient la véritable valeur de l’objet:

– « 120 000! »

Le prix fut finalement fixé à 153 000 pièces d’or et la pierre remportée par un riche homme d’âge mûr qui paya rubis sur l’ongle avec un tas de lettres de change :

– « Voici des lettres de change de la banque de Tianxuan. Avec cela vous pourrez retirer l’argent dans n’importe quelle banque de la Cité! »  

Transporter l’équivalent d’une grosse somme en pièces d’or n’était pas des plus commode, alors ce moyen de paiement commençait à se répandre!

– « Hem! »

Zhang Xuan examina les lettres, mais ne trouva rien à redire. Il en préleva l’équivalent de 1000 pièces d’or et s’approcha du Maître Mo Yang :

– « Vous avez payé mon objet 200 pièces d’or tout à l’heure, en voici 1000! Vous pouvez garder la différence, c’est pour le service rendu! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 44 : J’en choisirai un! Menu Vol.1 / Chapitre 46 : L’Escroquerie mise à nue