La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.6 / Chapitre 449 : Salle de vente aux enchères (Partie 2)

– « C’est bizarre! » Zhang Xuan l’examina plus en détail, et ses sourcils se haussèrent encore davantage. S’il était incapable de voir au travers de cet objet, cela voulait-il dire qu’il était inestimable ? 

– « Mon ami, ce produit vous intéresse ? Je peux vous garantir que tous mes objets sont authentiques… » Le vendeur accourut pour accueillir avec le sourire Zhang Xuan. 

– « Authentique ? » Il regarda brièvement les autres objets présents dans le stand. Il y avait plusieurs centaines de milliers d’armes, de pilules, d’armures…Tout ce que l’on pouvait imaginer. Alors, même s’il y avait de nombreux objets authentiques, il y avait aussi beaucoup de faux…Pour le jeune Zhang, il ne fallait assurément pas se fier aux dires d’un vendeur…mais cet objet gris attirait tout de même sa curiosité :

– « Qu’est-ce que c’est ? »

– « Ça ? Mon ami, vous avez de bons yeux. C’est l’objet le plus cher de mon stand, je l’ai obtenu d’un pilleur de tombe, mais je ne suis pas certain de savoir ce qu’il représente. J’ai essayé de le brûler, de le tremper dans l’eau, mais rien n’y fait. Il est incroyablement résistant…Ce doit être un merveilleux objet précieux… »

– « Le plus cher ? Qui pensez-vous tromper ? » Zhao Feiwu s’exclama avec mépris.

– « Comment oserais-je vous tromper ? Cet article est vraiment très cher! Un expert deux étoiles l’a une fois expertisé et il n’a pas pu donner d’estimation. » Répondit le vendeur indigné.

– « Très bien, combien coûte-t-il ? » Demanda Zhang Xuan.

– « Puisque vous êtes intéressé, cela veut dire que le destin vous y a mené. Alors je vais vous faire un prix. Cent pierres spirituelles! »

– « Qu’avez-vous dit ? » Le jeune professeur faillit vomir du sang. Il pensait qu’en étant éloigné du centre ville, les marchandises seraient bon marché. Au pire, une ou deux pierres spirituelles, ou peut-être des pièces d’or…

– « Ne tombez pas dans le panneau. De tels vendeurs offrent souvent des prix élevés pour berner les gens! » Zhao Feiwu envoya un message télépathique à Zhang Xuan.

– « Pour me berner ? »

– « Je vais marchander pour vous et baisser le prix! »

– « D’accord! » Pour lui, 100 pierres spirituelles était un prix astronomique!

– « Il est inutile de nous raconter des bêtises, ce n’est pas comme si nous étions nouveaux sur le marché de la Salle de vente aux enchères! Cent pierres spirituelles peuvent être échangées contre 10 jetons de tutelle 3 étoiles, pensez-vous que cette marchandise valle autant ? Pourquoi ne cambriolez-vous pas plutôt une banque ? » Tout en faisant de grands gestes, Zhao Feiwu prenait l’allure d’un commerçant expérimenté.  « Annoncez un tarif raisonnable! »

– « Jeune Maître, vous devez plaisanter. Le prix que j’offre est un prix honnête. Même si cet article n’a l’air de rien, j’ai payé une fortune pour l’acheter, et j’ai même essayé de recruter un forgeron pour le travailler. Il est vrai que je ne sache pas exactement ce que c’est, mais je suis certain de sa valeur… » Riant sèchement, le vendeur serra les dents « Toutefois…étant donné que le jeune Maître est un habitué, je ferais une exception. Vous me faites une proposition, et si cela me convient, il est à vous! »

– « Puisque c’est ainsi, je vous propose 15 pierres spirituelles! »

– « 15 ? Je crois que vous appelez cela aussi un signe du destin! Très bien, je vendrai à perte cette fois, il est à vous! » 

– « Ça a marché ? » Demandèrent les élèves, bouches bée. 

– « Oui! Vous pouvez payer maintenant! » Dit Feiwu à Zhang Xuan.

– « Payer ? » Il aurait aimé payer, mais…15 pierres spirituelles représentaient une fortune, même s’il vendait ses propriétés, il ne récupérerait pas assez d’argent.

– « Je pense que 15 pierres spirituelles, c’est encore trop cher! » le jeune Zhang fixa le vendeur.

– « Trop cher ? Mon ami, c’est le prix le plus bas que je puisse vous offrir… »

– « C’est en effet un bon prix. Si vous êtes intéressé, vous devriez l’acheter! » Feiwu plissa le front.

Vous êtes ici pour acheter l’humanoïde, non ? Sans une somme de plusieurs milliers de pierres spirituelles, vous ne pourrez jamais en faire l’acquisition!

– « Ah oui ? Me permettez-vous de le regarder de plus près avant que nous négocions ? » Demanda Xuan.

– « Bien sûr! » Le vendeur lui passa l’objet. Il était légèrement arqué et rappelait une grande écaille de poisson. Il y avait des inscriptions spéciales sur le côté et certaines parties étaient effacées comme si quelqu’un avait voulu cacher quelque chose.

– « Imperfections! » Murmura-t-il silencieusement. Si l’Oeil de la Perspicacité n’avait rien pu voir, sa Bibliothèque devrait pouvoir déceler les secrets de l’objets.

Hu!

Un livre apparut et Zhang Xuan ouvrit grands les yeux en respirant rapidement.

– « C’est vraiment un trésor… » Le livre présentait une introduction détaillée. « Amulette Protectrice d’Écaille de Dragon, fabriquée par l’artisan Bai Xi six étoiles il y a deux milles ans. Elle est capable de repousser trois fois l’attaque d’un Transcendant Mortel neuf étoiles. Défaut : … » Il serra ses poings fermement. S’il avait eu cet artefact avant l’incident de Lu Chong, ce dernier ne serait pas dans le coma.

– « Il me le faut! » S’écria une autre voix.

– « 15 pierres spirituelles, n’est-ce pas ? je le prends! » Le professeur Zhang se retourna et aperçut un homme dans la quarantaine, les yeux brillants regardant fixement l’amulette.

– « Grand-Maître expert Liu Chang! » Le vendeur semblait le reconnaître. « Je vous l’aurais bien vendu, mais notre ami l’a vu le premier. Pourquoi ne pas vous entendre avec lui ? »

– « Grand-Maître expert ? » Zhang Xuan commença à évaluer cet homme. Il avait un emblème sur la poitrine qui représentait deux étoiles. Les experts en art rôdaient sur le marché quelque fois pour espérer trouver des pépites.

L’homme ordonna à Zhang Xuan. « Je suis intéressé, alors laissez-le moi! »

– « Pardonnez-moi, mais il m’intéresse aussi, je n’ai aucune intention de le céder! »

Vous rigolez! Si je ne savais pas de quoi il s’agit, je vous l’aurais laissé! Cet objet pourrait sauver ma vie trois fois, il faudrait être idiot pour vous le laisser…

– « Vous refusez ? » L’homme se tourna vers le vendeur. « Même s’il l’a vu, il ne l’a pas payé, n’est-ce pas ? Il est naturel que vous vendiez au meilleur enchérisseur. Si je vous propose 50 pierres spirituelles… »

– « 50 ? »

– « 50 ? » Le vendeur fit un bond. Puis il se tourna vers Xuan. « Mon ami, le Grand-Maître m’a fait une offre supérieure…alors, si vous ne montez pas, je vous demanderais de me rendre l’objet… »

– « Je vais vous faire une offre alors. Si vous la trouvez convenable, l’objet sera à moi! »

– « Très bien! »

– « 50 pièces d’or! »

– « 50…pièces d’or ? » Le vendeur faillit s’évanouir.

Le Grand-Maître m’a offert 50 pierres spirituelles, et vous osez me proposer 50 pièces d’or ? Mon Frère, me prenez-vous pour un imbécile ?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.6 / Chapitre 449 : Salle de vente aux enchères (Partie 1) Menu Vol.6 / Chapitre 450 : Le pilleur de tombe