La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 39 : L’Herbe-Mère Hanyang

Un des stands proposait également des herbes médicinales. Celles-ci étaient placées au-dessus d’autres articles divers.

Zhang Xuan secoua la tête pour tenter de se vider l’esprit, avant de s’adresser au commerçant :

– « Excusez-moi, vendez-vous l’Herbe Hanyang*? »

Après avoir terminé sa lecture au Pavillon du Compendium, Zhang Xuan avait trouvé une solution au problème de Zhao Ya. Du fait de son Yin pur, la jeune étudiante devait pratiquer son art martial d’une manière douce, afin de freiner l’accumulation d’énergie!

Néanmoins, elle s’entraînait ainsi depuis longtemps et ses méridiens s’y étaient adaptés. Un changement soudain occasionnerait un traumatisme sévère et ses aptitudes en subiraient les conséquences!

Des préparations à base de plantes étaient indispensables. L’une d’elles servirait à nourrir ses méridiens avec des herbes médicinales.

L’Herbe Hanyang poussait dans des régions froides et ensoleillées. Les énergies spirituelles chaudes et froides d’un tel environnement s’entremélaient à la manière d’énergies Yin et Yang pour offrir ainsi les éléments essentiels pour nourrir les méridiens fragilisés. Puisque le professeur Zhang se trouvait dans la Cité Commerciale, il voulait en profiter pour essayer de la dénicher!

Le vendeur sourit, puis se retourna pour saisir une boîte et l’ouvrir. Celle-ci contenait des plantes fraîchement cueillies, constituées de tiges et des feuilles rouges avec des fleurs blanches :

– « De l’Herbe Hanyang ? Ce n’est pas pour me vanter, mais il s’avère que je suis le seul vendeur dans ce vaste marché de Tianyu à posséder cette fameuse herbe! Je me la suis procurée il y a à peine quelques jours dans une région forestière dangereuse de Tianxuan. Je dispose de 10 plantes de ce genre et chacune d’elle coûte 100 pièces d’or. Combien en voulez-vous ? »

Les lectures de Zhang Xuan l’avaient renseigné sur cette plante. Il tendit la main pour en saisir une et la plaça sur sa paume.

– « Permettez-moi tout d’abord d’y jeter un œil. »

Et hop, un nouveau livre apparaissait en même temps dans la Bibliothèque de la Voie Céleste :

– « L’Herbe Hanyang, récoltée dans une vallée inconnue de la Forêt de Tianxuan. Deux ans d’âge…Défauts… »

Il s’agissait bien de l’authentique herbe médicinale! Le commerçant ne mentait pas!

Quelque chose attira l’attention du professeur :

– « Pourquoi celle-ci à l’air un peu flétrie ? Est-ce que votre prélèvement s’est effectué dans de mauvaises conditions ? »

Les herbes médicinales ne se récoltaient pas n’importe comment. Si la méthode était mauvaise, on pouvait tirer un trait sur leur vertu thérapeutique et le prix chutait en conséquence!

La plante dont il parlait était légèrement jaunie, comme immature. De plus, elle n’était pas jeune du tout! Avec sa grande tête ratatinée, elle menaçait de passer dans l’autre monde à tout instant.

– « Monsieur doit plaisanter. C’est mon gagne-pain, comment pourrais-je lui manquer de délicatesse ? Cette plante était déjà dans cet état quand je me la suis procurée. Si vous la prenez, je vous la fais à moitié prix, 50 pièces d’or! »

Zhang Xuan pris cette malheureuse plante dans la main :

– « Cette Herbe-mère Hanyang a engendré les autres plants. Récoltée dans une vallée inconnue de la Forêt de Tianxuan, elle a 15 ans d’âge… »

Après avoir parcouru plus en avant le livre fraîchement créé par la bibliothèque, Zhang Xuan était aux anges :

– « De l’Herbe-mère Hanyang ? »

Il avait lu ça dans les livres. Cette herbe extrêmement chère et rare était la “Reine-mère”de sa descendance! Si on l’utilisait dans une préparation médicinale, ses effets étaient 10 fois supérieurs à ceux de simples plants Hanyang.

En débutant son marché, Zhang Xuan n’aurait jamais imaginé tomber sur un trésor comme celui-là! Cette herbe avait une valeur extraordinaire.

Avec de la simple Herbe Hanyang pour nourrir ses méridiens, il lui faudrait également recourir à d’autres moyens! Mais avec cette Herbe-mère, le problème serait résolu!

Même s’il bouillonnait intérieurement d’excitation, il ne laissa rien transparaître et rendit la plante au vendeur :

– « Je la prends. »

Si le vendeur apprenait qu’il s’agissait d’une Herbe-mère et non d’une plante malade, il multiplierait son prix par 10 et cela réduirait vraiment les chances du professeur Zhang de l’acquérir!

En tant que jeune garçon issu des Quatre Nantis [1] et ayant grandi dans un monde moderne civilisé, Zhang Xuan ne commettrait pas le crime de profiter de cette opportunité.

– « 50 pièces d’or ? »

Le voyant bien habillé, le vendeur pensait qu’il achèterait plusieurs plantes et non pas une plante moribonde !  Il se mordit les lèvres, l’emballa avec désinvolture et fit la grise mine.

Le commerçant se faisait très vite une idée de ses clients et il réalisa que malheureusement, la personne devant lui n’avait non seulement pas l’intention d’acheter une bonne herbe médicinale, mais qu’elle était même plutôt fauchée ! Puisque c’était ainsi, il n’allait pas perdre son temps à l’amadouer.

– « Très bien! »

La plante en main, Zhang Xuan fouilla dans sa poche et un sentiment d’embarras  profond apparut sur son visage, telle une acné foudroyante.

Trop absorbé par la Bibliothèque, il en avait oublié la question financière! Il n’était qu’un simple professeur au salaire bas, et son examen raté avait sévèrement pénalisé ses revenus… Il n’avait même pas 10 pièces d’or dans la poche. Alors, que dire de 50!?

Voyant que quelque chose n’allait pas, le vendeur demanda :

– « Qu’y a-t-il ? »

Le professeur Zhang compta les pièces et n’en dénombra que 8 :

– « Hem hem, pouvez-vous…me la vendre pour 8 pièces d’or ? »

« Huit ? Vous devez plaisanter! Pourquoi achetez-vous si vous n’avez pas d’argent ? »

Il avait rencontré des clients miséreux, mais jamais comme celui-là!

Tenter d’acheter de l’Herbe Hanyang avec simplement 8 pièces d’or ? Mais vous êtes en plein délire! Même si cette plante est malade, sa valeur est bien au-delà du prix annoncé.

Arrachant l’herbe de sa main, le vendeur, contrarié, lui indiqua le chemin de la sortie :

– « Dégagez si vous n’avez pas d’argent. Je ne vais pas prendre le temps de discuter avec vous sur ce sujet! »

– « Hem hem! Il est vrai que je n’ai pas pris assez d’argent, mais êtes-vous certain de ne pas vouloir me la vendre. »

Zhang Xuan ne voulait pas partir, aussi le vendeur le chassa furieusement :

– « Balivernes! Même si cette plante a l’air horrible, elle a tout de même des propriétés médicinales. Au pire, elle peut être vendue pour 30 ou 40 pièces d’or. Néanmoins, vous m’en offrez 8 ? Dépêchez-vous de partir ou j’appelle la sécurité! »

Afin d’empêcher les personnes de forcer l’achat ou la vente de marchandises, aussi bien que de décourager les fauteurs de troubles, la plupart des grandes cités commerciales avaient un service de sécurité dans leur périmètre qui était très réactif! Même si vous étiez un combattant 5ème Dan du royaume Dingli, vous n’étiez pas exempt de l’expulsion.

De plus, agir contre la sécurité c’était comme se mettre le centre commercial à dos. Personne n’en avait le cran!

Le vendeur savait que Zhang Xuan ne broncherait pas et il ouvrit sa bouche pour appeler l’équipe de sécurité.

– « N’appelez pas la sécurité, cette plante m’intéresse vraiment! » Le regard calme et assuré, Zhang Xuan gloussait doucement :

– « C’est un fait que je n’ai pas suffisamment d’argent, mais je ne suis pas là pour faire des histoires! Est-ce que vous me croyez si je vous dis que vous allez me la vendre, que dis-je, que vous allez me la donner gratuitement ? »

– « Vous la donner gratuitement ? Êtes-vous encore en train de rêver ? »

Le vendeur ne s’attendait pas à de tels propos. Il regarda le jeune professeur qu’il prit pour un idiot :

– « Si je devais vous la donner gratuitement, je serai complètement fada! »

Je ne suis pas fou, pourquoi vous la donnerais-je gratuitement ? Pour qui vous prenez vous ?

– « Complètement fada ? Vous n’avez pas besoin d’aller jusque-là! » Zhang Xuan esquissa un sourire éclatant :

– « Vous me la donnerez gratuitement parce que je le dis. Si vous en doutez, je prendrai des mesures…Hem hem, que diriez-vous d’un bon coup de poing dans la figure? »

________________________________________________________________________________

[1] Les 4 Nantis font référence au Rêve, à la Morale, à la Culture et à la Discipline. Tiré de Deng Xiao Ping, 1980.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 38 : Le long tintement de cloche Menu Vol.1 / Chapitre 40 : Le Maître Mo Yang est là!