La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.5 / Chapitre 369 : Le Maître Enseignant Kong admet un Disciple

Avant de s’évanouir, le cœur de Mo Hongyi fut plein de ressentiments.

Je suis venu vous voir avec ma générosité habituelle, et tout ce que j’ai gagné, c’est de me faire empoisonner par vos élèves, et de me prendre une gifle de vous!

Ai-je fait quelque chose qui vous ait déplu ?

– « Professeur Liu… » Les deux camarades furent très étonnés du geste de Zhang Xuan.

Le jeune professeur sortit des aiguilles d’argent et les planta, avec son zhenqi pour mener la danse, sur les différents acupoints du pauvre malheureux. Il connaissait le traitement pour extirper le poison. En temps normal, il aurait fallu concocter un antidote et le processus aurait été long et ennuyeux!

Très rapidement, plus d’une dizaine d’aiguilles furent utilisées là où s’était accumulée l’aura empoisonnée. Par le nettoyage du zhenqi de la Voie Céleste, le poison fut absorbé et le visage blanc de Mo retrouva doucement ses couleurs.

– « Incroyable… » Zhao Wuxing et Liu Changyan furent troublés. Ils avaient entendu parler de l’exploit extraordinaire du professeur Liu devant le Mur des Dilemmes et tout ce qui s’en était suivi. Ils n’avaient jamais eu de démonstration de ses capacités, et là ils réalisaient à quel point elles étaient effrayantes!!!

– « Vous deux, ramenez le professeur Sun. Il devrait se réveiller dans deux heures! » Bien entendu, si Zhang Xuan avait utilisé un peu plus de zhenqi, Mo aurait déjà repris connaissance.

– « Oui professeur ! » Le duo souleva le professeur et l’emmena jusqu’à sa classe.

– « Quelqu’un désire m’empoisonner. Mo Hongyi s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment…qui essaie de me tuer ? » Mille questions traversaient l’esprit du jeune homme. Il avait l’apparence de Liu Cheng et ne se souvenait pas avoir offensé quelqu’un en particulier.

Est-ce ces hommes de la Guilde de Médecine mécontents de ma nomination en tant que nouveau Directeur ?

Il écarta vite cette idée. Les médecins soignaient les blessés et guérissaient les maladies, ils avaient choisi ce métier par pure compassion envers leurs prochains. Comment pourraient-ils commettre de tels actes ?

Après de multiples interrogations, il ne trouva personne susceptible de porter la responsabilité de cet acte et préféra mettre de côté cette question.

– « Si je me rendais vers le dortoir de Lu Chong! » Il s’y rendit avec Meng Tao. Une chambre typique d’un dortoir d’étudiant. Lu Chong avait décidé d’y séjourner pour éviter qu’on puisse entendre ses secrets s’il lui arrivait de parler durant son sommeil. Cette pièce était petite et sale, mais…sûre!

– « Lu Chong! Lu Chong! Pourquoi n’es-tu pas venu en classe aujourd’hui ? Le professeur est ici pour te voir! » Demanda Meng Tao après être entré le premier, sans même savoir si son camarade était présent.

Aucune réponse. Gedeng!  Le cœur de Zhang Xuan s’emballa.

Est-ce que le poison a eu raison de lui ?

Sans hésiter, il ouvrit la porte avec un grand coup de pied et entra.

Toutes sorte d’objets étaient placés dans la pièce. Et un petit lit occupait le coin.

– « Il n’y a personne ? » Zhang Xuan fut surpris.

– « Professeur… » Meng Tao remarqua quelque chose et il le passa au professeur. Il s’agissait d’une enveloppe intitulée ‘Pour le professeur Liu ‘.

Xuan déchira vite l’enveloppe qui ne contenait que quelques mots :

– « Professeur Liu, veuillez me pardonner, mais je ne peux pas renoncer à ma vengeance. Ne me cherchez pas! »

– « Il…Il est parti se venger ? Je ne sais même pas à quoi ressemble son ennemi… » Lu Chong s’était bien gardé de le lui dévoiler!

– « Prêtez bien attention à tout ce qui pourrait paraître suspect dans la Cité Royale de Tianwu. Si quelqu’un se fait tuer ou qu’il y a une agitation quelconque, faites m’en part immédiatement! » Commanda Zhang Xuan. Ses étudiants venaient de familles distinguées, et avec leurs relations, il pourrait en tirer avantage. « Quelle imprudence! » Il était sur le point de lui transmettre une technique de combat…Qui aurait cru que son jeune élève partirait sans même avoir remercié son bienfaiteur! En même temps, Zhang Xuan savait que Lu Chong voulait le protéger.

– « Retournons en classe! » Triste de cette imprudente volonté de vengeance, le professeur Zhang fut tout de même touché par ce geste.

– « Qu’est-ce qu’un professeur ? Qu’est-ce qu’un étudiant ? » Tout en marchant, il réfléchissait. Depuis sa transmigration, il acceptait des étudiants et leur enseignait. Il effectuait son travail avec honnêteté, et le savoir qu’il partageait n’était que pour le bien de ses élèves…Mais au fond, depuis le début, il ignorait la véritable signification du métier de professeur. C’était comme deux parents, qui pouvaient avoir un amour inconditionnel pour leur enfant, mais qui ignoraient fondamentalement la notion d’être parent.

Zhang Xuan n’était que bibliothécaire dans sa vie précédente, autant dire qu’il ne connaissait pas le vrai sens du terme ‘enseigner’. Même s’il avait accepté quelques étudiants, il n’était avec eux que très peu souvent…

– « Est-ce que la transmission du savoir fait de quelqu’un un professeur ? Est-ce que l’acceptation du savoir fait de quelqu’un un étudiant ? Non, être professeur n’est pas si simple et être un étudiant n’est pas si facile non plus ! » Les interactions qu’il avait avec ses étudiants coulaient doucement dans son esprit, et peu à peu le voile se dissipait.

– « C’est de la camaraderie, de la responsabilité, de l’interdépendance, c’est… »

Boum!

Après un court moment, il eut l’impression d’un renouveau, comme si quelque chose en lui s’était débloqué. Et il se sentit éclairé ! Ensuite, une énergie puissante, comme descendue tout droit du ciel, s’immisça dans sa tête, rendant son esprit plus vif et plus riche.

– « Ne laissez personne m’interrompre, je vais m’isoler! » Sentant son État d’Esprit changer, il ne put se retenir plus longtemps. Après en avoir informé le jeune Meng Tao, il entra dans la petite pièce d’entraînement et s’assit.

Au Pavillon des Maîtres Enseignants…

– « Père, je dis la vérité. Ce professeur Liu a vraiment guidé l’apothicaire Mu à forger une pilule de niveau quatre… » Jiang Chen regardait son père qui était assis près de lui. Après avoir lu de nombreux ouvrages, il savait qu’il était impossible de guider un apothicaire deux étoiles pour forger une pilule de si haut niveau. Dans tous les cas, c’était un exploit qui ne pouvait pas être expliqué simplement par la connaissance absolue des herbes médicinales. Pour résumer, le professeur Liu était probablement un apothicaire très doué.

– « Ok, je te crois! » Répondit le Maître du Pavillon Jiang. Il savait déjà que son professeur possédait des capacités en art du forgeage qui dépassaient de loin celles des autres.

– « Père, dis-moi la vérité. Est-ce que le professeur Liu a un lien avec l’Oncle Zhang ? » Jiang Chen conservait ses doutes. Le Maître Enseignant Zhang était doué en forgeage, tout comme le professeur Liu ! Le jour où Zhang Xuan avait disparu pour sa mission, Liu était apparu… ces coïncidences entre ces deux génies firent réfléchir le jeune homme.

Son père ouvrit la bouche pour lui répondre…mais il s’arrêta subitement.

– « Qu’est-ce qu’il y a ? » Jiang Chen montra aussi sa stupéfaction.

– « C’est la Salle de Reconnaissance des Enseignants! » Après s’être écrié, le Maître fila et son fils lui colla aux talons.

Après avoir quitté la résidence, ils aperçurent tous les Maîtres Enseignants en train de se diriger vers cette même salle de Reconnaissance des Enseignants. Cette dernière représentait l’aboutissement de tout Maître Enseignant. On y recevait l’emblème et le statut devenait officielle. L’examen en poche, les nouveaux titulaires devaient postuler pour obtenir leur emblème et adresser leur respect au Maître Enseignant Kong.

Quant au Symposium aux Questions, il s’agissait en quelque sorte d’un passage public après la reconnaissance. Cependant, Zhang Xuan avait passé son examen deux étoiles juste après son premier examen, par conséquent il n’avait pas eu la chance d’y venir.

Huhuhuhu!

De nombreux Maîtres Enseignants arrivèrent en même temps, puis ils levèrent leur tête. Les nombreuses tablettes commémoratives des prédécesseurs tremblaient…

Putong! Putong! Putong!

– « Les Tablettes de la Myriade tremblent…Est-ce le Maître Enseignant Céleste ? » La bouche du Maître du Pavillon tremblait tout autant.

– « Ce n’est pas seulement ça. Maître du Pavillon, regardez… » Un Maître Enseignant lui indiqua une direction.

Au centre de la salle, la statue du Maître Enseignant Kong remuait aussi légèrement.

– « Le Maître Enseignant Kong accepte un disciple, l’Étudiant du Sage ? » S’exclama le Maître du Pavillon.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.5 / Chapitre 368 : Deux Méthodes Menu Vol.5 / Chapitre 370 : Il ne veut pas devenir votre étudiant