La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.5 / Chapitre 347 : Grand-Maître Médecin

– « Votre Altesse… » Voyant que le rapace était en train d’écraser le Prince, l’Envoyé chargea à son tour.

– « Libérez Son Altesse! » Les yeux rougis, il fit face au professeur Liu avec sa main tendue, prêt à donner un coup. L’aigle semblait obéir au doigt et à l’œil à son Maître !

– « Envoyé, que faites-vous ? » S’écria l’Empereur depuis son trône.

Sou!

Un homme à la tunique grise apparut soudain de nulle part pour contrer l’offense de Ran Mu.

Peng!

Les deux paumes de main se heurtèrent et chacun des opposants recula d’un pas. L’homme à la tunique grise était aussi un expert Zhongshi, un membre de l’Escouade des Ombres de la Famille Royale!

Après avoir bloqué l’assaut de l’Envoyé Mu, il disparut dans la pièce, comme si son apparition n’avait été qu’une illusion.

– « Mais comment… » Ra Mu fit de gros yeux. En tant qu’expert, il pensait que le palais royal de Tianwu ne faisait pas le poids et qu’il pourrait s’échapper si l’Empereur lui avait voulu du mal…

Cette pièce apparemment paisible, était en fait remplie d’experts à tunique grise rôdant dans l’ombre.

– « J’ai agi trop précipitamment. Veuillez me pardonner, Empereur Tianxue… » Reprenant son souffle, Ra Mu retint son zhenqi et s’excusa.

– « Ne vous en faites pas, votre Prince va bien… » Mo Tianxue se retourna et vit que l’aigle avait retiré sa griffe de Fei Xuan. Le visage pâle et le corps tremblant, celui-ci se releva doucement. Même s’il était sévèrement blessé, aucun de ses organes vitaux n’avait été touché.

– « Votre Altesse… » L’Envoyé courut pour l’aider, mais ce dernier l’envoya balader.

– « Vous avez triché. C’était supposé être un duel équitable, et pourtant vous avez envoyé votre bête sauvage pour qu’elle m’assaille… » Dit Fei Xuan à Zhang Xuan.

– « Comment ? » Indigné, Zhang Xuan se gratta la tête nerveusement. En réalité, il n’avait donné aucun ordre!

– « Comment osez-vous ? » Voyant Zhang Xuan indigné, le Prince se mit en colère et aggrava malgré lui ses blessures.

C’est moi qui ai été tabassé!  Vous n’avez aucune raison d’être indigné.

Vous pourriez au moins avoir un peu de remord.

– « L’aigle vous a offensé par excès d’imprudence. Je vais lui demander de partir si vous voulez, ainsi nous pourrons nous battre équitablement. Je vous promets qu’il ne vous importunera plus. » Proposa le jeune Zhang.

Vous osez utiliser le mot “équitablement” ? De nous deux, c’est vous qui êtes en pleine forme!

– « Le Prince est sévèrement touché, alors oublions le duel! » Dit Ra Mu. Si celui-ci n’avait pas eu peur des gardes tapis dans l’ombre, il aurait coupé le professeur Liu en mille morceaux.

– « Oublier le duel ? Le pouvons-nous ? » Zhang Xuan paniqua.

Vous êtes sérieux ? Il s’agit de deux pierres spirituelles! Il faudrait être idiot pour laisser passer cette opportunité.

– « Ce ne sont que des blessures mineures. Donnez-moi un moment, je vais le soigner maintenant… » Zhang Xuan avança d’un pas.

– « Qu’essayez-vous de faire ? » Ra Mu le regarda prudemment.

– « Ne vous inquiétez pas, je vais le soigner. Ce ne sont que de petites blessures, il ne faudra pas longtemps pour qu’elles guérissent! » Zhang Xuan se voulait rassurant.

– « Vous allez vous occuper de lui ? » L’Envoyé ne comprenait pas trop où le professeur Liu voulait en venir.

Le Prince fut traversé par un vent d’effroi.

– « Prince Fei Xuan et Envoyé Ran Mu, il est inutile de paniquer! Le professeur Liu est le nouveau Directeur de la Guilde de Médecine. Je me porte garant de ses capacités médicales. S’il dit qu’il peut soigner le Prince, c’est qu’il en est capable! » Devant la méfiance du Prince et de son Envoyé, Mo Tianxue sourit.

– « Directeur de la Guilde de Médecine ? »

– « Oui! C’est un Grand-Maître Médecin qui a résolu les 19 questions du Mur des Dilemmes en une seule séance. Donc, vos blessures ne devraient pas lui poser de problème. » Expliqua l’Empereur.

– « Alors… » Fei Xuan et Ran Mu se lancèrent un regard.

– « Inutile de vous inquiéter, ce ne sont que des blessures mineures! » Approchant du Prince, Zhang Xuan tendit la main pour l’aider.

– « Envoyé, il ne faut pas vous en faire. Puisque le Directeur de la Guilde Liu le dit, le Prince est entre de bonnes mains. » Mo Tianxue consola l’Envoyé.

– « Très bien alors… » Voyant la confiance de l’Empereur, Ra Mu hésita avant de se mettre de côté. Non pas qu’il eût confiance en la personne du professeur Liu, mais il pouvait s’en remettre à la Guilde de Médecine.

– « Même si les blessures de Son Altesse n’ont pas atteint les organes vitaux, il est tout de même sévèrement touché. J’ai hâte de voir agir le Directeur de la Guilde, Liu alors…Mais…que faites-vous ? »

Zhang Xuan venait de lever sa paume, et Pah! il frappa la nuque du Prince, qui s’évanouit immédiatement.

– « ? » Mo Tianxue fut tout retourné. L’aptitude de ce Directeur de la Guilde dépassait de loin celle de l’ancien directeur, Mu Hong, et il l’avait estimé à un niveau de plus de cinq étoiles. Alors il pensait que Zhang Xuan soignerait Fei Xuan de la plus simple façon du monde…Néanmoins…

N’est-il pas satisfait du coup porté par l’aigle ?

– « Attendez voir… » Ran Mu ne put se retenir et chargea directement sur le jeune Zhang… Mais, Mo Yu s’interposa aussitôt :

– « Envoyé, calmez-vous. Laissez le Grand-Maître Médecin Liu terminer son travail… » En voyant le professeur mettre K.O. le Prince d’un simple coup, la Princesse ne douta plus, elle était désormais convaincue qu’il s’agissait de Zhang Xuan. Elle avait déjà vu ce mode opératoire avec le Grand Roi des Herbes.

L’Envoyé se calma et se tourna vers Zhang Xuan qui tenait entre ses doigts des dizaines d’aiguilles…lorsque Hop! il les envoya droit sur les acupoints du Prince, puis, d’un léger mouvement de sa main, il les enleva et tapa sur la glabelle de son patient.

Hu!

Fei Xuan ouvrit d’un seul coup les yeux en tressautant et en grimaçant :

– « Fripouille de Liu, que faites-vous ? Si vous êtes un homme, vous devriez la jouer fair-play. Pourquoi ces attaques sournoises ? » La voix du Prince résonna dans toute la salle.

– « Votre Altesse… » Ran Mu n’en croyait pas ses yeux – « Vos blessures… »

– « Mes blessures ? » Fei Xuan réalisa que quelque chose avait changé. Essayant de faire circuler son zhenqi, il ressentit immédiatement une force accablante à l’intérieur de lui. C’était le signe d’un corps en parfaite santé.

– « Mais…Mais… » Cette fois, le Prince était vraiment époustouflé.

– « Avec simplement quelques aiguilles, il a réussi à soigner les blessures de Son Altesse ? » L’Envoyé n’en revenait pas non plus. Il comprit alors la confiance aveugle de l’Empereur pour le professeur Liu. Ses seules capacités médicales mettraient tout un royaume à genoux.

– « Oui, ce n’était que des blessures mineures! Maintenant que vous avez récupéré, nous devrions poursuivre notre duel. »

– « Je…Je suis en admiration devant les capacités extraordinaires du Grand-Maître Médecin Liu. » Je m’excuse humblement de ne pas l’avoir remarqué plus tôt. Si je vous ai offensé, j’espère que vous me pardonnerez!  Quant au duel, je n’ai pas réalisé à quel point j’étais imprudent. Alors, j’espère que vous pourrez laisser tomber l’affaire! » Le Prince était fier mais il n’était pas idiot. Même s’il ne pouvait pas être en bon terme avec le professeur Liu, il devait admettre que ses aptitudes étaient époustouflantes et qu’il valait mieux ne pas l’offenser. Autrement, même le Royaume de Kungian ne pourrait pas le protéger.

– « Laisser tomber l’affaire ? Comment pourrai-je laisser tomber l’affaire ? … » Il lui fallait les pierres spirituelles.

– « Je ne savais pas que le professeur Liu était un formidable médecin et le Directeur de la Guilde de Médecine. Si je l’avais su plus tôt, je n’aurais pas proposé ce duel et j’aurais dès le départ admis ma défaite… » Ajouta le Prince.

– « Quoi ? Vous admettez votre défaite ? Je me sens un peu embarrassé de vous prendre cette Herbe de Bête Spirituelle sans combattre… »

– « ? » Fei Xuan croyait rêver.

Je dis ça simplement pour dénouer la situation. Comment pouvez-vous le prendre comme ça ?

En tant que Grand-Maître Médecin, vous ne trouvez pas votre entêtement un peu honteux ?

Avant que le Prince ne puisse faire quoi que ce soit, Zhang Xuan s’était déjà emparé de la boite de jade et l’avait placée dans son anneau de stockage. Après quoi, il le regarda tout penaud et déclara:

– « Je prendrai l’herbe médicinale alors. Votre Altesse est si généreuse d’admettre franchement sa défaite. Je me sens un peu coupable de gagner le pari de cette façon ! »

– « Généreux ? Coupable ? » Le Prince trouvait le culot du professeur Liu si démesuré !

Coupable ? Pourquoi ne vois-je qu’un sourire sur votre visage ???

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.5 / Chapitre 346 : L’Identité de Zhang Xuan Exposée Menu Vol.5 / Chapitre 348 : La Bête Gardienne