La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.5 / Chapitre 330 : La Guilde de Médecine

Pour faire évoluer la pratique de Lu Chong le plus rapidement possible, Zhang Xuan devait acheter suffisamment d’herbes médicinales pour concocter le poison.

– « Il n’y a que deux manières d’obtenir des herbes médicinales. Les Rois des Herbes et la Guilde de Médecine! » Le jeune Zhang réfléchissait tout en marchant.

– « Je ferais mieux de me rendre à la Guilde! » Etant donné que Bai Chan voyageait vers la Cité du Lotus Rouge pour acheter des herbes médicinales, il était évident qu’il n’y avait pas de Roi des Herbes dans la Cité Royale de Tianwu. Et même s’il y en avait un, il n’aurait pas assez de choix.

La Guilde des Apothicaires et la Guilde de Médecine disposaient toutes les deux d’énormes quantités d’herbes. La première forgeait des pilules principalement utilisées pour faire progresser son niveau. Les herbes médicinales servaient donc de tonifiant pour le corps et l’esprit. La seconde concoctait des médicaments pour soigner et sauver les gens, et les herbes vénéneuses apparaissaient souvent dans leur prescription.

Après avoir demandé la direction à l’académie, Zhang Xuan arriva en une heure devant l’entrée de la Guilde.

Elle n’était pas aussi grande que le Pavillon des Maîtres Enseignants, mais elle était plus imposante que la Guilde des Peintres.

Arrivant à la salle d’attente, le jeune professeur vit un groupe de personnes faisant la queue. Il y avait des apprentis faisant des diagnostics. L’ambiance était similaire à celle des hôpitaux dans sa vie précédente.

Il arriva à la réception et se fit aborder par une jeune fille d’une vingtaine d’années arborant un très beau sourire.

– « Puis-je savoir ce que le seigneur espère trouver… »

– « J’aimerai acheter des herbes médicinales! »

– « Très bien. Pouvez-vous me montrer votre prescription ? »

– « Une prescription ? » Il n’était là que pour acheter des herbes, pourquoi fichtre aurait-il besoin d’un tel document ?

– « Il vous faut absolument une prescription… » La jeune fille était étonnée.

– « Où puis-je en obtenir une ? »

– « Les médecins et les apprentis ont le droit de vous en donner! » Elle le regarda d’un air étrange. « Toutefois, les apprentis ne peuvent prescrire que des herbes médicinales de bas niveaux. Si vous souhaitez une qualité supérieure, vous devrez faire appel à un médecin! »

Vous osez vous présenter ici pour acheter des herbes médicinales sans savoir où vous procurer une prescription…? Heureusement pour vous que j’ai un bon tempérament, autrement je vous aurais fait sortir pour trouble à l’ordre public!

– « Oh, les herbes médicinales que je veux acheter ne sont pas de niveau supérieur, mais elles sont assez rares. Je vais vous en faire l’énoncé, puis vous me direz si je dois chercher un apprenti ou un médecin! » Voyant la queue devant les apprentis ainsi que celle devant les médecins, le jeune Zhang préférait être tout de suite certain.

– « D’accord! »

– « Je désire acheter l’Angélique Blanche, la Feuille à bord rouge, L’Herbe au Venin de Loup… » Il fit l’inventaire d’une douzaine d’herbes médicinales.

Puis soudain, la jeune fille fit de gros yeux. Alarmée, elle recula d’un pas et frappa sur son gong en bronze :

– « Gardes, quelqu’un cause des problèmes… »

– « ? » Le professeur Zhang fut atterré.

Mais qu’est-ce qui lui prend à cette folle ?

Hualala!

Des gardes se précipitèrent…

– « Jeune Maîtresse Ya Rou, qu’y a-t-il ? » Le chef du groupe était un homme grand et corpulent. Il ressemblait à une tour d’acier, et sa présence en imposait. Il s’agissait d’un expert du royaume Tongxuan!

– « Cet homme me cause des problèmes… » La réceptionniste désigna Zhang Xuan.

– « Hem hem…Je suis un professeur de l’Académie de Tianwu, je suis vraiment ici pour acheter des herbes médicinales! » Il montra son emblème. Et il ne voulait pas être foutu dehors alors qu’il venait juste d’entrer!

– « Oh, professeur Liu, pardonnez notre irrespect! » Après avoir vu l’emblème, le garde le salua, puis il demanda à Ya Rou. « Qu’est-ce qui ne vas pas ? » Les professeurs avaient un grand prestige dans la Capitale, et personne n’osait les prendre de haut.

– « En…En dépit de ne pas avoir de prescription, il dit vouloir acheter des produits illicites tels que l’Angélique Blanche, la Feuille à bord rouge, L’Herbe au Venin de Loup… Si ce n’est pas causer des problèmes, qu’est-ce que c’est ? »

– « Acheter des herbes médicinales interdites ? Professeur Liu, les herbes médicinales comme le Venin de Loup, contiennent un poison mortel, et donc, la Guilde l’a classée parmi les substances interdites. Même avec une prescription, nous ne pouvons pas vous les vendre. À moins… À moins qu’un médecin se porte garant pour vous personnellement, autrement, c’est impossible! »

– « Même avec une prescription je ne peux pas ? »

– « En effet ! Ces plantes contiennent un poison mortel, alors afin d’éviter toute déviance d’une population mal intentionnée, la Guilde en a interdit la distribution. Je fais donc appel à votre compréhension. » Expliqua respectueusement le garde.

– « Oh! » Xuan comprenait la position du garde. Dans sa vie précédente, des substances importantes, comme les somnifères, demeuraient inaccessibles, même avec une prescription.

– « Puisque le professeur Liu comprend le problème, je lui demanderai de partir et de ne pas nous rendre les choses trop difficiles… » Dit le garde.

Le jeune professeur haussa les sourcils et dit avec nonchalance « On dirait que…je vais devoir essayer de passer l’examen de médecine. Je ne pensais pas qu’acheter des herbes médicinales seraient une telle galère… »

– « Passer l’examen de médecine ? » Les gardes et Ya Rou faillirent défaillir. Le métier de Médecin était un des plus difficiles des Neuf Voies Supérieures.

Mon Frère, pourriez-vous montrer un peu d’humilité ?

Le teint de Ya Rou virait au vert.

Même si vous ne savez pas qu’une prescription est nécessaire pour obtenir des herbes médicinales…vous devriez au moins savoir que cet examen exige une connaissance approfondie en herbes médicinales!

– « Professeur Liu, cet examen n’est pas aussi facile que vous le pensez… » Cela énervait le garde, mais il se reprit et expliqua respectueusement à son interlocuteur!

– « Oui, je comprends! Comment une profession des Neuf Voies Supérieures pourrait-être facile ? » Répondit Zhang Xuan.

Le garde crut alors que Zhang Xuan avait renoncé, mais pas du tout.

– « Donc…où se déroule cet examen ? » Demanda très sérieusement le jeune homme.

– « C’est à la Salle de médecine par là-bas… » Répondit le garde d’une voix tremblante en pointant l’endroit.

Zhang Xuan aperçut alors une salle énorme, avec une plaque à son entrée : ‘Salle de Médecine’

– « Très bien, merci. Puis-je vous demander de me préparer les herbes médicinales demandées ? Je viendrai les récupérer après l’obtention de mon diplôme » Demanda le jeune Zhang en s’adressant à la réceptionniste.

– « Vantard! » Elle ne se retint plus et exprima d’une voix claire le fond de sa pensée.

– « Il fait n’importe quoi. Vu le prestige que demande cet examen, comment pourrait-il le réussir si simplement ? » Le garde hocha la tête.

Vous ne sous-estimez pas un peu trop cette profession ?

– « Ce n’est pas nécessairement le cas. Je me souviens d’une personne dans notre Guilde qui avait réussi à passer l’examen de médecine une étoile sans même être apprenti! » Dit un autre garde.

– « Oh, tu parles du médecin trois étoiles Mu Hong ? Lui c’est une exception. Il vient d’une famille de médecins, et il apprend l’Art de la Médecine depuis qu’il est enfant. Il a une vraie capacité, c’est pour ça qu’il a passé l’examen une étoile sans difficulté! » Dit le chef du groupe.

– « Ce type n’est qu’un garçon arrogant, comment pourrait-on le comparer au Docteur Mu Hong ? » Dit la réceptionniste.

– « Peu importe, ce garçon est professeur à l’Académie de Tianwu, et je pense qu’il sait ce qu’il fait » Dit le chef.

Ya Rou resta sans voix.

– « Il se peut qu’il ait une vraie capacité! »

– « Oui, il est possible qu’il passe l’examen une étoile les doigts dans le nez, tout comme Mu Hong, et qu’il surprenne tout le monde! »  Les deux gardes respectaient énormément la profession d’enseignant.

– « Oui, ce n’est pas totalement impossible… » Ya Rou se ravisa finalement. Quand soudain, Zhang Xuan revint :

– « Puis-je connaître…les procédures de l’examen ? Aussi, les livres que j’ai à lire ? »

Tous furent estomaqués :

– « ? »

– « ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.5 / Chapitre 329 : Accord sur le duel Menu Vol.5 / Chapitre 331 : Défier Le Directeur de la Guilde