La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.5 / Chapitre 324 : Des Élèves Stupéfaits

Tout le monde savait que la vitesse d’apprentissage de Mu Xueqing était remarquable, et que c’était un génie. Cependant, personne ne savait que cela était dû à son clan. En plus, à cause des pilules qu’elle avait consommées en quelques années, du poison s’était accumulé dans son corps, l’empêchant de progresser. Aucun professeur n’avait remarqué son état, ni même le professeur précédent dont elle était férue.

Se peut-il qu’il soit un professeur possédant de véritables capacités et non un « boxeur » d’étudiants ?

Mu avait la chair de poule. Si ce n’était pas le cas, comment aurait-il pu deviner ? Meng Tao était étonné de ces révélations. Lui qui était quotidiennement avec Mu depuis 7 ans, il aurait voulu parler, mais il resta bouche bée.

– « Dans le tournoi précédent de l’académie, Mu Xieqing avait été classée dixième. C’est un des génies les plus talentueux de l’école, et tout le monde l’atteste. Pourquoi…dites-vous que ce n’est pas un génie ? » Dit une étudiante.

– « Être un génie ce n’est pas progresser plus loin dans une période de temps limitée, c’est progresser loin! C’est incroyable qu’elle ait atteint le royaume Pixue à son âge, mais à cause des pilules empoisonnant son corps et de sa mentalité, sa progression future sera restreinte! » Dit Zhang Xuan. On lui avait donné des informations de base sur les étudiants, et il avait pu faire quelques parallèles, notamment que cette jeune femme dont l’apparence pouvait correspondre avec celle de Wang Ying, était la plus forte de la classe.

Le père de Xieqing était un célèbre apothicaire deux étoiles. Alors les pilules très chères n’étaient pas un problème pour elle.

Même si le jeune Zhang n’avait pas utilisé la Bibliothèque de la Voie Céleste, étant donné sa Profondeur d’Âme de 10.1 et son expertise en tant qu’apothicaire, il put discerner et déduire l’état de l’étudiante d’un seul regard. Après tout, il utilisait sa propre force pour passer l’examen de Maître Enseignant deux étoiles. S’il n’avait pas vu cela, il n’aurait pas réussi les quatre premiers tests.

Tous les médicaments possédaient du poison, et cela s’appliquait aussi pour les pilules. Bien sûr, sous-entendu que celles-ci n’atteignaient pas le niveau Pilule Gravée. Que cela soit concernant des pilules de niveau Formation, Satiété ou Perfection…des quantités considérables d’impuretés s’y accumulaient. Sans un zhenqi pur pour les extraire, il était très facile pour le poison de bloquer les acupoints. C’est pour cette raison que les pratiquants préféraient utiliser leur force et ignorer les pilules à moins qu’ils en soient contraints pour faire une percée.

Mais comme la jeune femme s’était fiée à ses pilules, elle avait en parallèle perdu confiance en elle!

– « Elle n’est pas un génie. En fait, vous êtes dans une meilleure position qu’elle! » Zhang Xuan se tourna vers l’étudiante qui venait de parler pour le compte de Mu. « Même si vous n’êtes qu’au premier palier du Royaume Pigu, vous avez bien entrainé votre corps, et votre État d’Esprit est stable. Si je ne m’abuse, il y a un dompteur dans votre famille qui a utilisé de l’essence sanguine d’une bête sauvage pour vous aider à pratiquer.

– « Comme le sang des bêtes sauvages est plus compatible avec le corps humain, il n’entrave pas votre pratique, mais rend plus compactes vos muscles et augmente votre force!

– « Vous devriez pouvoir vous battre contre des adversaires du niveau Pigu intermédiaire! »

– « Je… » L’étudiante fit presque un bond de stupeur. Son père était dompteur une étoile, et avant d’atteindre le niveau Pigu, elle avait consommé une telle essence.

– « Toutefois…Même si cette essence n’est pas mauvaise, il y a un dicton qui dit : ‘Il faut nourrir lentement le faible’. Il n’y aurait pas d’effets secondaires si un garçon consommait cette médecine, mais pour vous…le corps d’une femme étant déjà fragile, il y a des effets secondaires invisibles qui apparaissent.

– « C’est comme si un patient sévèrement malade consommait un ginseng de mille ans d’âge, non seulement sa maladie ne serait pas traitée, mais il pourrait en mourir! » Zhang Xuan remuait la tête. La peau de cette étudiante était légèrement rouge et son sang bouillait. Son état montrait les signes des arts secrets des dompteurs. Même si cela n’était pas écrit dans les informations fournies par l’académie, il ne fut pas trop difficile pour le professeur Zhang de le déduire.

– « Vous aussi! »  Le jeune professeur se tourna vers Meng Tao. « Vous avez une personnalité réservée, et vous êtes entourée d’une aura scolaire. Aussi, je peux voir plusieurs callosités entre votre pouce et votre majeur, et je ne pense pas que cela soit dû à des techniques de combat. De plus, il y a une légère tache sombre au coin de votre chemise. Je pense que vous aimez la peinture et que vous imitez souvent les toiles des experts!

– « Néanmoins, il est dommage que vous n’alliez pas plus loin. Cela vous empêche de saisir l’essence et l’esprit de ce que vous voyez. Si vous continuez à peindre de cette façon, il est peu probable que vous puissiez créer une peinture de niveau Canevas Spirituel ou Intentions Infusées. »

– « Quant à vous, l’art du thé vous passionne ! Je peux sentir un léger arôme de thé se dégageant de votre personne et il est rafraîchissant. Pourtant, vous passez plus de temps sur l’Art du Thé que sur votre pratique, ce qui vous fait stagner et devenir instable…Si je dis vrai, vous avez fait une percée sur une année, vous manquez de volonté en pratique, vous ignorez souvent les instructions de votre professeur et vous passez votre temps à penser à d’autres choses. Vous êtes l’exemple typique qui se laisse distraire par des jouets… » Les mains dans le dos, Zhang Xuan désigna l’état de quatre étudiants dans la foulée et il ne se trompa pas d’un iota.

Tout ce petit monde fut choqué…et demeura silencieux.

Est-il possible que ce professeur…soit doué en tous les métiers ?

C’est trop flippant!

– « Très bien, montrez-moi vos techniques de combat! » Le jeune Zhang se tourna vers les étudiants restants. Les quatre premiers étaient plus faciles…

L’académie de Tianwu était différente de l’Académie Hongtian. Chaque élève, en plus de sa pratique, prenait une profession qui lui plaisait. Même si la plupart n’atteignait pas le niveau d’apprenti, ça leur servait de hobby et leur permettait d’entraîner leur État d’Esprit. C’était comme le Maître Enseignant Liu qui avait appris l’Art du Thé avec le Vénérable Maître Tian.

– « Oui! » Stupéfaits par le professeur qui se tenait devant eux, les étudiants s’appliquèrent à exécuter leur technique. En un instant, le rugissement du vent hurla dans toute la salle de classe.

Zhang Xuan devait admettre que ces élèves étaient d’un calibre supérieur de ceux de l’Académie Hongtian. Même en comparaison de ses propres élèves.

– « La technique de combat, Le Canari Blanc dans les Cieux Clairs, que vous pratiquez possède des mouvements rapides et puissants, mais vous n’arrivez pas à suivre son rythme. En plus, vous manquez de zhenqi pour pratiquer cette technique. Si vous deviez rencontrer un adversaire légèrement plus fort,  vous perdriez immédiatement!

– « La raison de cela est simple. Vous n’êtes pas sérieux dans votre entraînement. Vous devez être forgeron et un forgeron a besoin de raffiner toutes sortes de minerais et de métaux. Cela nécessite beaucoup de force. Travailler le marteau pendant de longues périodes avec son bras droit rend inévitablement le bras gauche plus faible. Cela crée  un déséquilibre. C’est comme pour les ailes d’un oiseau. Si l’une des deux ailes était plus forte que l’autre, je crois que l’oiseau aurait du mal à voler!

– « Vous vous intéressez à l’estimation des objets précieux. Toutefois, il est dommage que cette profession soit dépensière. A en juger par l’usure de votre uniforme, cela doit faire six mois que vous le portez. Ce qui veut dire…que votre famille n’a pas beaucoup d’argent. Pourquoi continuez-vous à apprendre cette profession ? Sans entrer en contact avec de véritables objets précieux, saurez-vous reconnaître un trésor quand vous en verrez un ? »

– « Quant à vous, vous êtes dévoué à la pratique des arts martiaux, et par conséquent, vous n’apprenez aucune profession sur le côté. Ce n’est rien, mais réalisez-vous que même si vous demeurez assidu dans votre entraînement, vous ne vous améliorez pas beaucoup ? Ce n’est pas parce que vous ne travaillez pas assez ni ne manquez de talent. C’est parce que vous pratiquez mal! Votre technique devrait être large et ouverte, mais vous la confinez et la restreignez… »

Marchant entre les étudiants, chacun des mots du jeune professeur les rendit pâles et les fit transpirer. À  leurs yeux, il était plus qu’un professeur ordinaire. Même un Maître Enseignant manquerait de discernement par rapport à lui.

– « Comment… » Mu Xueqing était ébahie. Son jeu des questions n’avait pas eu lieu.

N’êtes-vous pas un professeur qui s’en prend physiquement aux élèves ?

N’êtes-vous pas un professeur ordinaire ?

Pourquoi il semble que vous sachiez tout sur tout ?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.5 / Chapitre 323 : Vous êtes expulsé Menu Vol.5 / Chapitre 325 : Les Vénérables Maîtres sous Le choc