La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 302 : Adresser ses respects au Professeur Zhang (Partie 2)

– « Juste au centre ? » Zhang Xuan leva la tête pour regarder. Au centre du premier rang se trouvait un jeune homme qui devait avoir dans les 25 ans. Il émanait de lui une aura vaste et profonde comme déversée par un océan, et la pression qu’il exerçait sur son entourage était importante.

Dernier palier du Royaume Zongshi!

Non seulement il était fort, mais ses yeux noirs et profonds semblaient dégager un pouvoir particulier. Il avait une certaine assurance que rien dans le monde ne pouvait troubler!

– « Incroyable » En un seul regard, le jeune Zhang sut qu’il n’y aurait aucun autre génie comparable à cet homme, y compris face à Mo Yu.

– « Il a une Profondeur d’Âme de 6 minimum! » L’attention de Liu Ling se portait aussi sur Mo Hongyi. Aussi, il renseigna Zhang Xuan par message télépathique.

– « 6 ? » Le professeur Zhang allait de surprise en surprise. Pour posséder un tel niveau à l’âge de 26 ans, il était assurément LE génie!

– « La Princesse Mo Yu est ici! » La voix de Ling Xiaoxiao retentit, et une jeune femme fit son entrée.

Habillée dans une robe rouge brillant, ses cheveux et son visage étaient parfaitement arrangés, ce qui la rendait encore plus belle et charmante que d’habitude. Elle attira aussitôt l’attention de toutes les personnes dans la salle.

Une fois entrée, elle commença à observer autour d’elle et son regard s’arrêta sur une certaine personne. La foule pensait qu’il s’agirait d’une personnalité, mais c’était juste un jeune homme ordinaire.

La voyant le regarder, Zhang Xuan fut un peu désemparé.

Vous savez que c’est vous la star du spectacle, pourquoi me regardez-vous comme ça. Cela me met dans un tel embarras. Vous le faites intentionnellement, n’est-ce pas ?

L’air abattu, il réfléchissait à ce qu’il allait dire lorsqu’il entendit une voix surexcitée à côté de lui.

– « La Princesse Mo Yu m’a regardé! Elle m’a vraiment remarqué… » Ling était si excitée qu’elle en rougissait. Si les circonstances avaient été différentes, elle aurait crié de joie!

– « Ah ? » Zhang Xuan regarda sa fervente voisine. Elle l’aidait quelque peu sans le savoir dans cette situation délicate.

– « Le Symposium aux Questions commence! » Déclara Mo Hongyi.

Cette épreuve finale était similaire au Débat sur les Pilules. Chacun des Maîtres Enseignants une étoile présents posait une question traitant de la pratique des arts martiaux dont le niveau ne pouvait pas dépasser le royaume Zongshi.

– « Le zhenqi se trouve bloqué au dernier acupoint, ce qui empêche la personne d’atteindre le royaume Tongxuan. Comment peut-on résoudre ce problème ? »

– « Il y a deux solutions. La première est de rassembler une grande quantité de zhenqi pour stimuler l’acupoint. Quant à la seconde, on utilise la médecine. Une pilule de rang un, la pilule qui apaise l’acupoint peut régler cela, mais elle est inefficace pour ceux souffrant de ce problème depuis une longue période. Par conséquent, il faudrait utiliser à la place, la Pilule qui perce l’acupoint, une pilule de rang deux… » Mo Yu répondit calmement. Une question de ce niveau ne la déstabilisait pas du tout.

À cet instant, le jeune Zhang afficha un air distrait. Même s’il pouvait imiter des Maîtres Enseignants et aider de nombreuses personnes à percer, il se basait en fait sur le zhenqi de la Voie Céleste. Mais les méthodes dont parlait la Princesse lui étaient totalement étrangères. Ce n’était pas une question à laquelle il pourrait répondre!

Il va me falloir parcourir des livres avant de passer l’examen de Maître Enseignant une étoile. Sinon, j’échouerai au Symposium…

Après tout, quand on lui demanderait sa manière de faire une percée selon différentes circonstances, il n’allait pas répondre simplement ‘avec une aiguille et une giclée de zhenqi!’.

Il ne comprenait rien à ce que disait Mo Yu, alors il se tourna vers Ling :

– « Combien de tests y a-t-il pour l’examen de Maître Enseignant ? »

– « Vous ne savez même pas ça ? » Elle avait toutes les raisons de suspecter Zhang Xuan d’avoir acheté son emblème d’apprenti. Il s’agissait des bases tout de même!

Si vous ne savez pas cela, alors pourquoi passer l’examen ?

– « Très bien, il y a un total de cinq tests! »

– « Cinq tests ? »

– « Oui. Le premier test s’intitule la Chambre de la Confiance. On évalue le niveau de confiance de l’étudiant du candidat qui doit dépasser 50. Si le candidat n’a pas d’étudiant ou si celui-ci a un niveau de confiance insuffisant, c’est un échec. »

– « Le deuxième test est le Pavillon du Métier de Soutien. Afin de devenir Maître Enseignant une étoile, il faut avoir un métier de soutien et avoir le niveau de membre officiel. »

– « Le troisième test est la Salle des Marionnettes. Durant le test, deux marionnettes se battent. Elles sont forgées en utilisant une méthode unique, mais elles ont des mouvements et des techniques de combat complètement différents. Toutefois, elles ont une force égale, et ne peuvent prendre le dessus l’une sur l’autre. Le candidat doit fournir des conseils permettant à l’une ou à l’autre de remporter la victoire. »

– « Le quatrième test est l’Océan des Techniques d’Arts Martiaux. Vous prenez au hasard un ouvrage parmi d’innombrables manuels et devez faire une conférence pertinente. Pendant cette conférence, vous serez jugé par plusieurs Maîtres Enseignants, ainsi que par l’Ancienne Cloche de la Sagesse! »

– « L’Ancienne Cloche de la Sagesse ? »

– « Oui. Il s’agit d’un présent spirituel appartenant aux Trésors des Techniques d’Arts Martiaux. Imprimé à l’intérieur de la cloche se trouve la compréhension des anciens sages. Si la conférence du candidat ne satisfait pas cet esprit, la cloche ne tintera pas et ce sera un échec! »

Le jeune professeur était scotché. Il n’imaginait pas qu’un tel objet puisse exister.

– « Après les quatre tests, il faut subir celui du Pavillon Infaillible! Une marionnette exécutera une technique ou une aptitude, liée au métier de soutien que vous avez choisi. Les mouvements contiennent des erreurs, mais elles sont si bien cachées, qu’il est presque impossible de les déceler. Le candidat doit identifier l’erreur le temps qu’un bâton d’encens se consume. Autrement, c’est un échec! » Ling semblait très bien connaître son sujet!

Zhang Xuan trouvait que la difficulté des tests allait en croissant.

– « Attendez, et concernant le Symposium aux Questions ? » Il était très intrigué.

Le Symposium n’est-il pas censé être le test final ? Pourquoi Ling Xiaoxiao ne le mentionne-t-elle pas ?

– « Même si le Symposium aux Questions est le test final de tout l’examen, il est aussi le plus facile. Si le candidat passe les cinq épreuves, c’est une réussite à 100%! Cette dernière étape est juste une formalité pour présenter le nouveau Maître Enseignant à ses collègues. »

Xuan prit l’air découragé!

S’il s’avère que ce Symposium est l’étape la plus simple de l’examen, alors je suis mal barré parce que je ne comprends rien aux propos de Mo Yu. Cet examen ne semble pas être facile du tout.

Alors que les deux continuaient leur conversation, l’épreuve était sur le point de finir.

– « Félicitations, Maître Enseignant Mo Yu! Voici votre emblème. A partir de cet instant, vous êtes Maître Enseignant une étoile! » Les Maîtres Enseignants assis au premier rang félicitèrent la jeune femme.

Après avoir reçu l’emblème et la robe, la Princesse frissonnait de partout. Il y avait tout un monde entre un Maître Enseignant et son apprenti!

– « J’ai quelque chose à faire, aussi je vais prendre congé! » Mo Hongyi partit immédiatement. Connaissant le tempérament de celui-ci, Mo Yu n’y prêta pas plus d’attention.

Après avoir échangé quelques mots avec des personnes présentes, elle se dirigea vers Zhang Xuan.

En la voyant approcher, Ling Xiaoxiao rougit et s’agita :

– « Mon idole arrive. M’a-t-elle vraiment reconnue ? Vite aidez-moi, est-ce que mes cheveux sont bien ? »

– « Euh…Oui ils sont bien! »

– « D’accord… » Ling se leva hâtivement.

– « L’apprenti Ling Xiaoxiao adresse ses respects au Maître enseignant Mo! »

– « Oui! » Remuant légèrement sa tête, la Princesse l’ignora et se tourna vers Zhang Xuan.

La voyant fixer son regard sur un jeune inconnu, le public devint silencieux et Ling faillit chavirer.

Ce type n’est-il pas un jeune apprenti ignorant ? Et elle vient le rencontrer personnellement ?

– « Est-ce…que le Docteur Bai a dit vrai ? » Yao constata l’évidence et sa respiration s’accéléra.

Il est fort heureux pour lui qu’il la connaisse, autrement il serait déjà mort…

Néanmoins, la Princesse a de la dignité et ne s’implique pas avec des hommes. Si ce type la connait, beaucoup de gens seront bientôt au courant…

Alors qu’il imaginait la tête que feraient ses prétendants en apprenant la nouvelle, il vit Mo Yu joindre ses mains et effectuer la formalité d’usage de salut que ferait un étudiant envers son professeur.

– « L’étudiant Mo Yu adresse ses respects au professeur Zhang ! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 302 : Adresser ses respects au Professeur Zhang (Partie 1) Menu Vol.4 / Chapitre 303 : Début de l’examen pour devenir Maître Enseignant (Partie 1)