La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 280 : Affichage de la Force

– « L’oncle de son professeur ? » Se regardant l’un l’autre, le Grand Roi des Herbes et le majordome Lu tiraient sur leur barbe.

N’êtes-vous pas le Docteur Bai ?

Vous ne saviez pas quand et si l’émissaire viendrait.

N’êtes-vous pas un imposteur ?

Quand êtes-vous devenu le professeur du professeur de l’émissaire ?

Mince alors!

Surtout…que Gu Mu semble tout à fait surpris par la situation.

Vous pouvez feindre d’être son maître, son fils, une de ses relations ou même son ami…mais son oncle…

S’ils avaient été dans la position de Zhang Xuan, ils n’auraient pas osé dire le centième de ce qu’il avait déclaré.

Liao Xun, les deux autres Vices Maîtres, et les nombreux Vénérables Maîtres avaient le regard perdu. Ils pensaient que l’imposteur serait tué d’une simple gifle par l’émissaire, ou du moins rendu infirme. Jamais ils n’auraient pensé que Gu Mu et le Docteur Bai se connaissaient et…qu’ils étaient de la même famille.

Une coïncidence comme celle-là est impossible!

– « Mon professeur vous appelle mon oncle ? » Gu Mu était stupéfait et en même temps mal à l’aise. Cette personne savait tout de lui, alors il pensait qu’il pouvait s’agir d’un collègue de la même salle qu’il n’avait jamais remarqué. Mais qu’ils soient liés de la sorte!

L’émissaire avait suivi son professeur durant d’innombrables années, et il ne l’avait jamais entendu dire qu’il avait un oncle.

Mais si cet homme avait voulu mentir, il n’aurait jamais dit tout ça ? Et par-dessus le marché dans les moindres détails et sans aucune erreur ? Son propre professeur n’en était même pas capable.

– « J’aime errer par-ci par-là et je réside souvent à l’étranger. Donc, votre professeur peut ne pas connaître mon existence! » Zhang Xuan fit l’expert. S’il voulait que l’émissaire ne porte pas la main sur lui, il devait être le plus convaincant possible.

Étant donné qu’il faisait semblant d’être un parent éloigné, il lui était impossible de rassembler suffisamment d’éléments probants pouvant le justifier. Après tout, il ne pouvait pas courir vers le professeur de l’émissaire pour lui demander s’il avait un vieil oncle!

Je vous ai déjà dit qu’il se pouvait que votre professeur ne me connaisse pas, aussi cela ne mènerait à rien de le vérifier auprès de lui.

Par conséquent Zhang Xuan décida d’aller droit au but. Il regarda Gu Mu en souriant et dit :

– « N’en parlons plus. C’est le destin qui nous a réuni aujourd’hui, aussi j’aimerais vous demander. Voulez-vous guérir ? »

– « Y a-t-il…une solution…à mon mal ? » Le visage sérieux de l’émissaire avait laissé place à une rougeur toute agitée.

S’il m’est donné une chance de vivre, pourquoi vouloir mourir ?

Il avait dépensé toute son énergie à progresser en niveau, dans l’espoir de pouvoir venger sa femme. Mais voilà, cette dépense avait sapé toute sa vitalité, et il ne lui restait plus longtemps à vivre.

Il se foutait pas mal de mourir, mais il devait découper en pièces cet assassin avant de partir rejoindre son épouse!

– « Vous avez utilisé du poison pour faire progresser votre pratique des arts martiaux, puisant ainsi toutes vos forces vitales. S’il s’était agi d’un autre que moi devant vous, il n’aurait pas pu faire grand-chose. Toutefois, votre problème n’est qu’une pacotille pour moi! » Dit le professeur Zhang avec une indifférence toute bien évocatrice de sa supériorité…

Le zhenqi de la Voie Céleste pouvait soulager un corps même si celui-ci était ravagé par le poison Gu, et qui plus est, Gu Mu avait encore de la force.

– « Grand-oncle, je vous implore de me sauver! » L’émissaire s’agenouilla, les yeux obnubilés par son envie de vengeance :

– « Si vous traiter mon mal pour que je puisse tuer mon ennemi, je vous servirai pour le restant de mes jours! » Si Zhang Xuan se jouait de lui, il pourrait toujours lui régler son compte. En fait, il n’avait rien à craindre.

– « Oh… » Tout le monde fit de gros yeux devant la révérence de l’émissaire.

Fait-il bien ce que nous croyons qu’il fait ?

Tout le monde fut choqué, en particulier le Grand Roi des Herbes qui savait que le “Docteur Bai” était un imposteur.

Pourtant, par l’utilisation de quelques mots ordinaires, il avait mis à genou l’émissaire du siège…

Docteur Bai, vous avez mon plus grand respect!

Si cela avait été lui, il se serait agenouillé pour qu’on lui épargne la vie…

Ce n’était qu’à la porte de la mort que l’on comprenait la valeur de l’existence. Et la dignité et la fierté ne signifiaient plus rien du tout!

– « Je peux vous sauver, mais il faut que j’établisse mes règles au préalable! » Se retournant, le jeune Zhang appela le Grand Roi des Herbes d’un geste de la main :

– « Grand Roi des Herbes, parlez à Gu Mu de mes règles! » Zhang Xuan n’était que mi-Zongshi, et s’il devait soigner l’émissaire dans un état de veille, ce dernier remarquerait certainement quelque chose, et son image d’expert qu’il avait construite méticuleusement, pourrait être détruite.

Le Grand Roi des Herbes était aussi quelqu’un d’intelligent. Il comprit immédiatement les intentions du jeune Zhang. S’approchant d’un pas, il expliqua :

– « Lorsque le Maître Bai soigne une personne, il a besoin qu’elle soit complètement inconsciente! »

– « Complètement inconsciente ? » Gu Mu plissa le front. Se faire endormir signifiait qu’il devait mettre sa vie entre ses mains…

– « Ne vous inquiétez pas, ce ne sont que les règles du Maître Bai. Quand il m’a guéri de mon empoisonnement par le ver Gu, il m’a aussi endormi! »

– « Il vous a soigné de ce mal ? Vous voulez dire…qu’il a réglé votre problème de poison Gu ? » L’émissaire était très étonné. Liao Xun et ses confrères pouvaient ne pas connaître la puissance de ce poison du fait de leurs deux étoiles, mais Gu Mu connaissait la virulence de ce mal!

– « Oui. Il y a quelques jours, j’ai failli mourir du poison Gu, et c’est le Maître Bai qui m’a aidé! »

– « Ses dires sont exacts. Un poison Gu avait été en effet implanté dans son corps par l’ancien Maître de la Salle! » Confirmèrent les Vices Maîtres.

– « Pouvoir ôter le poison Gu ? » Serrant les poings, Gu Mu se tourna pour examiner le Grand Roi des Herbes. En tant que Maître Poison trois étoiles, il pouvait discerner les signes révélateurs de la présence d’un poison Gu et de ses ravages.

Le visage de l’émissaire rougit encore plus. Si ce “grand-oncle” pouvait traiter ce mal, il pourrait aussi le guérir lui !!! Néanmoins, il était toujours inquiet de devoir se faire endormir.

– « Je sais ce qui vous inquiète. Être rendu inconscient c’est placer votre vie entre les mains d’un autre. Et s’il s’avère que cet autre a des intentions malicieuses, vous pourriez mourir sans même vous en rendre compte. Personne ne prendrait une telle décision aussi facilement! »

Zhang Xuan pouvait sentir l’hésitation de Gu Mu :

– « Je serais parti immédiatement si cela avait été quelqu’un d’autre, mais puisque vous êtes de ma famille, je serai direct…Si je voulais vous tuer, je ne m’embêterais pas avec tout ça! » À cet instant, le pied de Zhang Xuan poussa contre le sol.

Sou!

Avant que quiconque ne puisse réagir, il s’était rendu déjà six mètres plus loin. Puis, l’instant suivant, il disparut et revint là d’où il était parti.

Toutes les personnes présentes, du niveau Zongshi et en dessous, avaient les yeux plissés de peur :

– « Quelle vitesse incroyable! »

– « Même des experts Zhizun sont incapables d’un tel exploit! »

– « Il ne se peut pas…qu’il ait déjà dépassé le royaume Zhizun! »

Quelqu’un qui se déplaçait à une vitesse aussi incroyable ne pouvait pas avoir un petit niveau. Tout le monde était soulagé de ne pas avoir porté la main sur lui…

Le visage du Grand Roi des Herbes pâlit. Depuis le début il se pensait égal à ce Docteur Bai. Jamais il n’aurait pensé qu’il y avait un écart aussi énorme entre eux deux.

L’émissaire était aussi impressionné. Et d’après ce qu’il venait de voir, Zhang Xuan n’avait pas utilisé toute sa force. Ceci pour dire que la pratique de ce ‘grand-oncle’ avait vraiment dépassé le Zhizun pour atteindre un tout nouveau niveau.

– « Cela semble avoir eu son effet! » Devant l’étonnement de tous, le jeune professeur soupira.

Ayant atteint le niveau mi-Zongshi, sa vitesse et la distance qu’il pouvait couvrir, en utilisant l’Art du Mouvement de la Voie Céleste, avaient augmenté. Ce mouvement pouvait sembler formidable, et sa vitesse extraordinaire, mais vu la résistance physique du moment de Zhang Xuan, cette technique ne pouvait être utilisée que deux fois. Il lui était impossible de réagir à une telle vitesse. Autant dire que cette capacité n’était utile qu’en mode fuite et non en mode attaque!

Dissimulant le mal intense qui traversait son corps, Zhang Xuan fit circuler discrètement son zhenqi pour soigner ses tissus musculaires déchirés. En apparence, il ne montrait rien. Il était debout, calme, les deux mains derrière son dos, comme un expert que rien ne pouvait toucher. Il regarda Gu Mu posément, et d’une voix tout à fait tranquille, dépourvue de toute émotion, il dit :

– « Je me demande si avec ma force, vous tuer…serait aussi facile que d’abattre un poulet ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 279 : Grand-Oncle Menu Vol.4 / Chapitre 281 : Graine de Lotus Flamme Rouge Sang