La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 273 : Que se passe-t-il ? (Partie 1)

Ayant été pris de cours par le Grand Roi des Herbes, Zhang Xuan était bouche bée :

– « Hem, hem, ce que je voulais dire c’est que…Je peux résoudre votre problème, mais il faudra augmenter la compensation. Comment puis-je négocier avec vous, maintenant que vous êtes inconscient ? » Murmura Zhang Xuan. Il n’allait pas donner son zhenqi une seconde fois sans rien en échange!

Non mais, je suis médecin. N’êtes-vous pas un peu sans gêne ?

Entendant le jeune Zhang marmonner entre ses dents, le majordome Lu se dépêcha de l’aborder :

– « Le vénérable Maître souhaite que vous le traitiez le plus vite possible. Si le Docteur Bai a une demande particulière, qu’il n’hésite pas. Je ferai de mon mieux pour le satisfaire! »

– « Oui, c’est ça. Vous vendez cette poudre qui endort aussi, non ? Si vous pouviez m’aider à en préparer trois doses…non, dix doses. » Si le jeune professeur pouvait en disposer, il n’aurait plus à mettre K.O. ses patients.

– « Dix doses de cette poudre ? » Lu cligna des yeux.

– « Oui. Ne me dites pas que votre manoir ne peut pas se permettre une si petite quantité d’herbes médicinales! » Zhang Xuan tiqua un peu, mais en même temps il se demandait s’il n’avait pas trop exigé.

– « Non, c’est…c’est que… » Lu était étonné de cette demande et il prit un air constipé :

– « C’est que ce produit est très bon marché… » La poudre qui endort l’âme était la prescription la plus ordinaire d’un médecin. Une seule dose ne coûtait qu’une centaine de pièces d’or, alors dix n’en faisait qu’un simple millier.

– « Bon marché ? » Notre professeur se sentit bête. Il se tourna vers Mo Yu qui lui fit comprendre que c’était vrai. Alors Zhang Xuan se mit à rire :

– « Ça…Ah bien. Avez-vous des manuels de techniques Zongshi et mi-Zongshi dans votre manoir ? Le palier n’a pas d’importance. J’ai besoin de quantité. Si vous pouvez en rassembler un millier, j’accepterai cela comme compensation pour soigner votre maître. » Pour percer, Zhang Xuan avait besoin de ces manuels secrets.

– « Des ouvrages secrets pour Zongshi et mi-Zongshi ? Plus d’un millier ? » Le majordome réfléchit un moment. C’était une demande très étrange de la part d’un médecin :

– « Le manoir de notre Grand Roi des Herbes contrôle le flux de toutes les herbes médicinales dans le Royaume de Tianwu et les douze nations alentours. Beaucoup de pratiquants ne possèdent pas assez d’argent pour acheter des herbes, alors ils troquent les manuels secrets. Donc, nous avons accumulé plusieurs centaines d’ouvrages secrets mi-Zongshi à travers les années. Avec la capacité de rassembler du manoir, qui est très forte, nous devrions pouvoir rassembler plus d’un millier de livres rapidement. Quant aux manuels pour Zongshi, si le palier n’est pas un problème, nous pouvons en obtenir une centaine, mais un millier serait difficile. »

– « Très bien, je prendrai tout ça alors! » Les yeux de Zhang Xuan étaient pleins d’étoiles. Avec suffisamment de livres, et le niveau atteint, il pourrait se protéger dans la Salle aux Poisons.

– « Vous devriez aller faire le nécessaire pendant que je m’occupe de soigner le maître! » Puis le professeur Zhang prit la main du Grand Roi des Herbes et commença à lui infuser son zhenqi dans ses méridiens.

En fait, l’état du vénérable Maître était dû à ses méridiens bloqués, ce qui avait engendré une stagnation de son zhenqi. En nettoyant les obstructions, le puissant zhenqi Zongshi du Grand Roi des Herbes pourrait à nouveau circuler normalement, et ainsi régénérer son esprit, son énergie et son âme.

Boum!

Le pur zhenqi fusa dans les méridiens, et les dégâts laissés par le ver Gu disparurent complètement.

La peau sèche et relâchée du patient retrouva son élasticité et sa vigueur. En un instant, il devint plus jeune de plusieurs décennies.

– « C’est… » Mo Yu n’en croyait pas ses yeux. Elle pensait que le traitement de Zhang Xuan, tout comme pour n’importe quel autre médecin, nécessiterait un complément d’herbes médicinales et une longue période de temps…

Est-ce quelque chose qu’un médecin peut faire ?

Pourquoi n’en ai-je jamais entendu parler ?

Tous ses préjugés s’envolaient un à un.

– « Très bien! » Très vite, le zhenqi de la Voie Céleste fit un tour complet dans le corps du patient, nettoyant tous les blocages. Le jeune Zhang se leva et expira grandement.

Le Grand Roi des Herbes sortit lentement de son sommeil. Ressentant la douceur et l’élasticité de son corps, ainsi que sa force accablante, il était impressionné…mais pas autant que la jeune princesse Mo Yu.

– « Docteur Bai Chan, vous avez ma gratitude! » Le visage rougi, le vénérable Maître s’agenouilla une fois encore. Sans Zhang Xuan, il serait déjà mort.

– « Ce n’est qu’un deal! Néanmoins, je suis curieux de savoir pourquoi une personne de votre statut a accepté un Contrat Gu. » Mo Yu se posait aussi la question.

– « C’est une longue histoire. Si vous connaissiez la personne avec qui j’ai signée ce contrat, vous ne penseriez pas cela! » Le Grand Roi des Herbes eut un sourire amer.

– « La personne avec qui j’ai signé ce contrat est…le Maître de la Salle aux Poisons! »

– « Le Maître de la Salle aux Poisons ? »

– « Oui! Le Grand Roi des Herbes peut paraître puissant et inspirant et être craint par tout le monde dans la Cité du Lotus Rouge, mais la vérité est que nous sommes les porte-paroles de la Salle aux Poisons! Je ne suis pas le seul ; chaque Grand Roi des Herbes des générations précédentes avait signé un contrat avec les Maîtres de la Salle aux Poisons pour devenir leurs marionnettes. »

– « Chaque génération ? » La Cité du Lotus Rouge était la seule intermédiaire à la Salle aux Poisons. Et il était difficile de croire que cette dernière n’exerçait aucune influence. Sans le soutien de la Salle aux Poisons, comment le Grand Roi des Herbes pouvait-il contrôler le gigantesque marché des herbes médicinales et gagner d’importants profits ? Et tuer des princes et princesses de divers royaumes sans rien craindre en retour ?

Autrement, comment une ancienne cité déclinante pourrait-elle tenir contre de puissants territoires comme Tianwu ?

– « La raison pour laquelle le Contrat Gu a de fâcheuses conséquences, est la mort d’un signataire. » Zhang Xuan regarda le Grand Roi des Herbes :

– « C’est exact ! Le Maître de la Salle aux Poisons est mort! » Répondit celui-ci :

– « Le majordome ne vous mentait pas lorsqu’il vous a dit qu’il y avait un conflit interne et que tous les invités ne pouvaient pas entrer! Le maître est décédé sans avoir nommé de successeur, et trois candidats se disputent la place. Vous comprenez l’instabilité actuelle. Pour eux, je ne suis qu’une marionnette. Tant que la Salle aux Poisons existe, elle peut remettre en place un nouveau Grand Roi des herbes. » Même s’il ne voulait pas l’admettre, Zhang Xuan du l’accepter.

Le Grand Roi des Herbes regarda Zhang Xuan d’un air sombre :

– « Docteur Bai Chan, vous m’avez sauvé, et en retour, je vous emmènerai à la Salle aux Poisons. Toutefois…Il y a actuellement trois candidats comme vous le savez, et la Salle aux Poisons est pleine de dangers. La mort est la seule chose qui attendent les visiteurs. Si vous avez du temps libre, vous pouvez rester dans mon manoir pour le moment, et je vous aiderai à réfléchir à la question. »

Ce conflit à la Salle aux Poisons n’était pas différent de la bataille entre princes pour gagner le trône. Elle était semée de ‘coups foireux’ et de crimes.

Néanmoins, lorsque le nouveau Maître de la Salle aux Poisons serait confirmé, la situation s’apaiserait, et l’endroit deviendrait beaucoup plus sûr.

– « Je ne peux pas attendre si longtemps! » S’il s’agissait de trois ou 5 jours, il aurait pu attendre…

– « En fait…Si le Docteur Bai a une urgence pressante, il y a un autre moyen. Les trois disciples principaux de l’ancien Maître de la Salle aux Poisons ont le soutien d’une faction, et leur influence est à peu près égale. Dans des circonstances normales, il serait impossible pour un vainqueur d’émerger avant un an ou deux. Cependant, il y a une exception. »

– « Dites-moi » Le professeur Zhang trépignait.

– « Tout comme pour les Guildes des Apothicaires et des Forgerons, la Salle aux Poisons possède un siège et de nombreuses ramifications. La Salle aux Poisons de la Crête du Lotus Rouge est une petite ramification! »

Après avoir parcouru des livres de toutes sortes, Zhang Xuan savait que le Royaume de Tianwu et les autres territoires autour ne formaient qu’une petite partie du monde. Même si cette Salle aux Poison était réputée, elle ne se limitait qu’à la zone entourant le Royaume de Tianwu. D’autres ramifications plus incroyables pouvaient être trouvées dans des royaumes de plus haut rang.

– « Selon ce que je sais, l’ancien maître est mort soudainement, sans laisser de successeur. Aussi, les vénérables maîtres ont rapporté l’affaire au siège! Si celui-ci décide d’intervenir, il enverra un émissaire pour faire cesser le chaos et décider de la succession. Par conséquent, tout le processus pourrait être résolu rapidement! » Dit le Grand Roi des Herbes.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 272 : Je comprends Menu Vol.4 / Chapitre 273 : Que se passe-t-il (Partie2)