La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 271 : Le Contrat Gu (Partie 2)

Tout le monde s’exécuta et sortit de la salle, avec tout de même une pointe d’inquiétude quant à ce qui allait se passer avec le docteur Bai Chan.

Par l’entremise de simplement deux mots, ce gars a permis au Grand Roi des Herbes de faire sortir tout le monde. Ces mots ont-ils vraiment un sens ?

Mais…je ne me souviens pas d’une maladie qui s’appellerait Contrat Gu…

« Vous devriez tous partir également! » Le majordome Lu ordonna aux gardes de quitter les lieux.

« Oui! »

Voyant la salle se vider, Mo Yu hésita quelque peu, mais elle décida de rester. Quoi qu’il arrive, elle était venue avec Zhang Xuan et n’allait pas partir seule. Elle était fière, mais demeurait loyale, ce qui ne manqua pas d’enchanter le jeune professeur, qui lui fit un signe de la tête en guise de remerciement.

Très vite il ne resta plus que le Vénérable Maître, le majordome, Zhang Xuan et Mo Yu dans la salle!

« Docteur Bai Chan, maintenant que tout le monde est parti, pouvez-vous nous expliquer ? » Demanda respectueusement Lu.

« Oui ! Voilà, j’avais une première idée de la situation lorsque j’ai observé tout à l’heure le Grand Roi des Herbes. Après avoir utilisé mon art secret, je suis maintenant certain de son état… » La lamentation pouvait se voir sur le visage de Zhang Xuan :

« Le Grand Roi des Herbes n’est ni malade ni empoisonné, mais atteint plutôt, de ce que l’on peut appeler le Contrat Gu, qui a été implanté en lui quand il a fait affaire avec une personne spécifique. Et maintenant que cette personne est décédée, d’après les termes du contrat et des effets de celui-ci, le Vénérable Maître doit perdre lui aussi la vie! »

« Le Contrat Gu…Qu’est-ce que c’est ? » Lu ne comprenait rien. Il n’avait jamais entendu ces termes.

Le Grand Roi des Herbes savait de quoi il s’agissait, mais il n’était pas convenable pour lui d’en parler. Même si le majordome pouvait communiquer de façon simple avec lui, le patient n’avait pas la force de s’exprimer sur une chose si compliquée.

« Le Contrat Gu est une pratique particulière utilisée lorsque l’on veut gagner la confiance de l’autre partie, et c’est un des moyens propres au Maître Poison. Pour résumer, c’est similaire à un contrat à la vie à la mort entre un dompteur et sa bête sauvage. Une fois le contrat établi, on devient un subordonné loyal envers l’autre partie. Et une fois que cette dernière meurt, le subordonné n’a plus longtemps à vivre. »

« Ce type de moyen est en temps ordinaire utilisé par les Maîtres Poison pour manipuler leurs subordonnés. Une fois le contrat établi, la vie et la mort ne sont plus sous contrôle. Si la personne soumise devait désobéir à la volonté de son maître, elle subirait le mal de milliers d’insectes grignotant son cœur! » Expliqua le jeune Zhang.

« Il existe…une chose pareille dans ce monde ? » Lu fut étonné. Il trouvait toute cette affaire difficile à croire.

Mo Yu avait ses yeux prêts à sortir de leur orbite. Elle n’avait jamais entendu parler du Contrat Gu, mais elle savait ce que signifiait un contrat à la vie à la mort.

D’après la description de Zhang Xuan, cela ne ressemblait-il pas à une relation de maître à esclave ?

C’était une chose terrifiante :

« Se pourrait-il que ce Contrat Gu soit lié à l’état de santé du Vénérable Maître ? » Lu se remis du choc, mais son visage resta pâle.

« Non seulement il est lié, mais il en est la cause exclusive! » Zhang Xuan fixait le Grand Roi des Herbes :

« En tant que Grand Roi des Herbes et souverain de la Cité du Lotus Rouge, il a choisi de devenir le subordonné de quelqu’un et a permis à cette personne de lui implanter ce vicieux Gu. S’il ne souffre pas par la faute de ses propres actions, de quoi s’agit-il alors ? »

À l’écoute de ces mots, le patient rougit légèrement et l’expression du regret put se lire dans ses yeux.

« Docteur Bai, s’il vous plaît, sauvez mon Maître! » Comprenant finalement de quoi souffrait son Maître, le corps tout entier de Lu se mit à trembler, ses genoux à se plier, et il s’agenouilla au sol.

Voir son Maître devenir de plus en plus faible sans pouvoir identifier la cause l’avait profondément bouleversé, mais en tant que second du manoir, il ne pouvait pas flancher…

Ayant grandi dans la résidence du Grand Roi des Herbes, il avait une totale loyauté envers celui-ci.

Par-dessus le marché, si le Vénérable Maître venait à mourir, tous les Rois des Herbes saisiraient l’opportunité d’attaquer le manoir. En tant que majordome, il subirait le plus gros de l’impact et ne pourrait pas survivre longtemps…

« Relevez-vous d’abord! » Zhang Xuan tendit sa main pour l’aider :

« Une fois le contrat établi, ça pénètre le flux sanguin. Il est extrêmement difficile de résoudre le problème! » Le ver Gu plongeait dans les entrailles de son hôte et se déplaçait dans le sang. Il était impossible de le localiser et de le détruire.

« Si le Docteur Bai soigne le Vénérable Maître, il accédera à toutes vos demandes. »

« Pour le sauver, je dois trouver l’emplacement du ver Gu afin de l’extraire ou de l’exterminer! Toutefois, le ver est vivant, et il circule avec le sang. Au moment où il réalisera qu’il est en danger, il s’échappera immédiatement. Comment puis-je alors le capturer ? »

« Étant donné que le Docteur Bai a pu déterminer le mal de mon Maître, il doit avoir une solution. Je vous implore de le sauver! » Lu s’agenouilla une fois de plus.

« Je peux le sauver, mais…j’ai une condition! » Alors que d’autres trouveraient impossible la tâche de l’extraction du ver Gu, Zhang Xuan disposait de sa bibliothèque magique et il n’ignorait par conséquent pas l’emplacement de ce parasite!

« Docteur Bai, n’hésitez pas! » Lu serra ses poings, tout agité.

« Je désire me rendre à la Salle aux Poisons. J’espère que quelqu’un pourra m’y emmener une fois la guérison du Grand Roi des Herbes effectuée! »

« C’est que… » Le majordome fut étonné de la question :

« En ce moment, la Salle aux Poisons n’accepte aucun invité, et particulièrement les médecins. C’est extrêmement dangereux pour vous de vous y rendre maintenant! »

« C’est dangereux pour moi d’y aller ? Que voulez-vous dire ? » Devinant qu’il y avait autre chose, Zhang Xuan regarda Lu d’un air perplexe.

Fixant son Maître, Lu serra les dents et dit :

« Un conflit interne a éclaté dans la Salle aux Poisons, et celle-ci est actuellement fermée aux étrangers. Ils refusent tout le monde, même mon Maître ne peut pas y entrer. S’y rendre maintenant…n’est vraiment pas une sage décision! »

« Un conflit interne ? »

« Oui! Néanmoins, si le Docteur Bai souhaite visiter la Salle aux Poisons, le conflit aura probablement cessé dans un an. Ce sera alors beaucoup plus sûr… »

« Une année ? C’est trop long! »

C’est une plaisanterie! Et mon aura empoisonnée alors!!!

« Vous n’avez qu’à m’emmener à l’entrée, je me chargerai du reste tout seul. Si vous acceptez ma condition, Je sauve le Grand Roi des Herbes tout de suite. Sinon, laissons tout tomber! » Dit Zhang Xuan calmement.

Devant la détermination de ce dernier, Lu se tourna vers son Maître, qui lui répondit en clignant des yeux.

« Très bien, mon Maître est d’accord! »

« Bien! Placez-le horizontalement, je vais débuter mon traitement. »

« Oui! » Le majordome régla la chaise en position allongée

Sachant que Zhang Xuan allait retirer le ver Gu de son corps, la nervosité se voyait sur le visage asséché du patient.

Même si Lu ne croyait pas qu’il soit possible de retirer ce parasite, il voulait en avoir le cœur net…

Hu!

D’un mouvement de sa main, le jeune Zhang fit apparaître une boîte d’aiguilles dans sa paume. Puis, immergeant sa conscience dans la bibliothèque, il alla vers la page qui traitait des imperfections et notamment de l’emplacement exact du ver Gu.

Il fit circuler son zhenqi et perça immédiatement à l’endroit où se situait le parasite.

L’aiguille d’argent qui venait d’être infusée avec le zhenqi de la Voie Céleste pouvait facilement détruire ce ver si elle le traversait.

« Oh ? » Après avoir introduit son aiguille, Zhang Xuan fit circuler son zhenqi autour du corps du patient. Remarquant l’absence du ver Gu, il prit un drôle d’air.

« Le ver Gu s’est vraiment échappé… » Le temps s’était écoulé après la compilation du livre, et le ver n’était plus dans la position indiquée.

Dépité, le jeune professeur regarda le Grand Roi des Herbes :

« Grand Roi des Herbes, je suis désolé mais…il faudrait vous rendre inconscient une fois de plus! »

___________________________________________________________________________

NB : Le Gu est un parasite venimeux utilisé en magie noire et en Vaudou dans le Sud de la Chine.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 271 : Le Contrat Gu (Partie 1) Menu Vol.4 / Chapitre 272 : Je comprends