La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 269 : Laissez-moi essayer

 

 

Le majordome Lu revint avec un Vénérable Maître. Il paraissait beaucoup plus âgé que Shen Hong, et sa peau était saturée de sillons et de taches de vieillesse. Il était couché sur une chaise inclinée, sa respiration était faible et sa vie ne tenait qu’à un fil.

On comprenait pourquoi le filtrage à l’entrée du manoir était strict et que seuls les médecins étaient acceptés!

« Vous êtes tous d’éminents médecins, je vous implore de sauver le Maître! » Le majordome s’inclina.

« Parlez-nous en détail de l’état du Grand Roi des Herbes! » Demanda le médecin trois étoiles qui s’était déjà exprimé plus tôt.

« Oui! Le Maître était en excellente santé jusqu’à il y a quinze jours. Puis il n’a plus eu  d’appétit, et son état physique n’a pas cessé de se détériorer, jour après jour. Aujourd’hui, il ne parle plus. Quant à la cause…Nous n’en avons aucune idée. Nous savons juste que son état s’empire et qu’aucun médicament n’est efficace. »

« D’un seul coup ? Se pourrait-il qu’il ait été empoisonné ? » Demanda un médecin.

« Nous y avons pensé, et nous avons utilisé une méthode spéciale pour le vérifier, mais aucune trace de poison n’a été détectée. » Le Grand Roi des Herbes régnait sur la Cité du Lotus Rouge depuis de nombreuses années, et il avait des rapports très étroits avec la Salle aux Poisons. Il ne devait pas être difficile de vérifier s’il avait été empoisonné.

« Laissez-moi jeter un œil! » Un médecin trois étoiles s’approcha de lui et l’examina. Puis celui-ci fronça le front :

« Les lèvres sont blanches, la respiration est irrégulière, la peau est relâchée, les taches de vieillesse sont marquées, les yeux semblent éteints…Ce sont les signes que son espérance de vie touche à sa fin! »

« Bien que le titre de Grand Roi des Herbes soit célèbre, c’est un titre qui passe d’une génération à une autre. Ça ne fait que quelques années qu’il a reçu ce titre, et il n’a en fait que quarante ans. » Dit le majordome Lu.

« Il est dans sa quarantaine ? » Tout le monde fut époustouflé, y compris Zhang Xuan. “Dans ses 90 ans” aurait été plus plausible pour tout le monde.

À quarante ans, un expert Zongshi devait être au maximum de sa force. Quelque que soit son énergie, son endurance, son esprit, il devait être à son apogée.

« A-t-il consommé la Pilule qui Régénère l’Énergie ? » Demanda un médecin trois étoiles. Cette pilule permettait de booster la force d’un individu, même quand ce dernier était à l’article de la mort.

« Il l’a déjà prise, mais…elle n’a rien changé! » Répondit Lu.

« Même cette pilule s’avère inefficace ? » Les médecins firent la grimace. La pilule qui régénère l’énergie était de niveau deux, avec des effets mystiques sur les experts Zongshi. Son inefficacité révélait une importante détérioration de l’état d’un patient.

« J’ai une méthode d’acupuncture qui peut stimuler ses acupoints et lui redonner de l’endurance. Je peux essayer! » Le médecin Mu Hong se leva.

« Je connais cette technique du docteur Mu Hong. Elle devrait être efficace. » Pensaient les médecins.

Sans perdre de temps, il prit ses aiguilles d’argent et les planta sur les acupoints du corps allongé du Grand Roi des Herbes.

Un moment plus tard, le médecin secoua légèrement la tête. Sa méthode d’acupuncture, d’ordinaire si impressionnante, n’avait rien donné.

« J’ai la formule d’une médecine mystique, je peux essayer… » Quelqu’un d’autre se leva.

Les médecins essayèrent tous leur spécialité tout en échangeant leurs points de vue sur l’état de santé de leur patient. Toutes les théories et moyens mis en application ne manquèrent pas « d’électrifier » notre jeune princesse Mo Yu.

Tous les médecins présents étaient d’incroyables Grands-Maîtres, et même le pire d’entre eux était plus doué que le Grand-Maître Qing Yang. En tant que simple Apprenti Médecin, elle n’avait jamais été face à un tel rassemblement. Alors, elle profita grandement de leurs échanges…

« Il… » Retenant son agitation, elle se tourna vers Zhang Xuan et fit une drôle de tête. Elle pensait que ce gars, tout comme elle, réfléchirait sur les théories profondes qui venaient d’être évoquées. Pourtant, il était assis là, le regard vide.

Elle connaissait ce genre de regard. C’était celui d’un amateur, noyé dans la confusion, qui ne comprenait pas un traitre mot de tout ce qui se déroulait devant lui.

Est-ce que vous comprenez ce qu’ils disent ?

N’en croyant pas ses yeux, elle envoya un message télépathique au jeune Zhang :

« Zhang Xuan, je ne comprends pas la Méthode de Traitement Extrême dont a parlé le médecin Mu Hong. De quoi s’agit-il ? » Zhang Xuan fut surpris par sa question soudaine, il n’avait pas feuilleté beaucoup de livres sur l’Art de la Médecine, alors comment pourrait-il connaître ces théories et leurs termes connexes ?

« Je ne sais pas non plus, je n’en ai jamais entendu parlé. »

Mo Yu fut stupéfaite. Cette méthode était censée diagnostiquer les racines d’un mal. Les médecins et même les apprentis devaient la connaître. Pourquoi Zhang Xuan l’ignorait ?

« Alors…Et la Méthode de Diagnostic basée sur l’Observation ? »

« Je n’en ai jamais entendu parlé non plus! » Il n’y avait qu’un médecin une étoile au Royaume de Tongxuan, et il s’agissait du Maître Yuanyu. Le professeur Zhang n’avait jamais parlé avec lui de médecine, aussi il était normal qu’il ne connaisse pas grand-chose sur les théories médicales.

Le tremblement violent des lèvres de Mo Yu trahissait sa nervosité. La méthode de diagnostic par l’observation était un standard pour déterminer la maladie d’un patient. C’était un des sujets obligatoires de l’examen pour devenir Apprenti Médecin. Il était donc impossible qu’il n’en ai jamais entendu parler…

Vous osez ne pas connaître les bases de la médecine et se faire passer pour un médecin…

Mon Frère, vous en avez marre de vivre ou vous vous ennuyez ?

Si Zhang Xuan devait demander au Grand Roi des Herbes d’exécuter une technique…Il mourrait certainement avant de soulever son poing. D’un autre côté, s’il devait rejouer la scène qu’il avait partagée avec Shen Hong, c’est-à-dire mettre K.O. le Grand Roi des Herbes avec une simple gifle…Il était très probable que le jeune professeur se retrouve découpé en mille morceaux sans même avoir le temps de lire les contenus du livre compilé…

Même si cette salle semblait calme, il y avait de nombreux experts qui rôdaient dans l’ombre.

« Je dois penser à un moyen de mettre K.O. ce Grand Roi des Herbes de façon légale… » Zhang Xuan se grattait la glabelle.

Les médecins se levèrent, embarrassés :

« Je suis vraiment désolé. C’est la première fois que je vois une maladie comme celle-là, et je suis impuissant. »

« Oui, Majordome Lu, nous ne trouvons pas de solutions possibles. Nous sommes navrés. »

« Mes capacités sont encore insuffisantes… »

« Mais… » Voyant leur expression, Lu révéla sa déception. De nombreux médecins étaient venus depuis que le Vénérable Maître était malade, et ce n’était pas la première fois qu’il entendait ce genre de réponse.

« Même si vous n’avez pas pu soigner le Maître, nous serons reconnaissants… » Dit Lu quand il fut interrompu par le médecin Chen Feng, qui regardait Zhang Xuan.

« Majordome Lu, nous avons essayé de diagnostiquer le Grand Roi des Herbes et avons discuté de la question, mais si je ne m’abuse, ce médecin Bai Chan, que vous avez invité, est assis au même endroit depuis tout ce temps. Est-ce parce qu’il nous prend de haut et ne nous croit pas digne de son argumentaire ? Ou est-ce parce qu’il ne sait pas quoi penser et ne veut pas en discuter avec nous ? » Tout le monde réalisait qu’effectivement Bai Chan était resté muet comme une carpe :

« Ce type est resté assis tout le temps! »

« Si ce n’était que ça! Il n’a même pas prononcé un seul mot… »

« Ce n’est qu’un médecin une étoile, il serait étonnant qu’il puisse participer à nos discussions. »

« C’est parce qu’il sait qu’il n’en a pas les capacités, qu’il ne dit rien. Au moins, il a évité les moqueries. »

« Voilà. Puisque le Majordome Lu l’a invité et a vanté sa maîtrise en matière de médecine, il ne doit pas avoir peur de parler : » Dit Cheng Feng, qui était bien au courant du niveau de Bai Chan.

« C’est que… » Lu hésita avant de se tourner vers Zhang Xuan :

« Docteur Bai Chan… » Entendant le majordome, Zhang Xuan sortit de son étourderie :

« Quoi, qu’est-ce qui se passe ? »

« Voilà. Vos confrères n’ont pas pu déterminer les racines du mal du vénérable Maître, aussi, ils aimeraient entendre votre opinion. »

« Ils n’ont même pas su déterminer l’origine du mal ? » Se levant, le jeune Zhang regarda les médecins et remua la tête comme s’il était étonné.

« Étant donné qu’ils en sont incapables, laissez-moi essayer! »

 

 

 

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 268 : Entrer dans la Cour Menu Vol.4 / Chapitre 270 : L’Art Secret de Zhang Xuan