La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 248 : Il court dans la bibliothèque!

« C’est impossible… » Shen Bi Ru secoua la tête vigoureusement. Elle avait lu un ouvrage ancien qui mentionnait, dans les Neufs Voies Supérieures, une profession mystérieuse, celle de voyant.

Les voyants étaient doués en divination et pouvaient prévoir les événements à venir en  utilisant des méthodes spéciales!

Si Zhang Xuan avait cette capacité, il lui était tout à fait possible de connaître les questions à l’avance et de chercher les réponses adéquates dans les livres correspondants. Mais alors, il n’avait pas besoin de parcourir tous les livres de la bibliothèque.

Exerce-t-il ce métier mystérieux ? Cela expliquerait pourquoi il a put répondre parfaitement à mes questions et pourquoi il savait que la formation de confinement ne fonctionnerait pas. Plus Shen Bi Ru y réfléchissait, plus elle acceptait cette idée.

C’est juste que…cette profession n’existait que dans les légendes. Selon le ratio mentionné dans les livres, sur des milliards de pratiquants, il n’y avait pas un seul voyant. Étant donné l’absurde rareté de cette profession, personne n’avait jamais vu un tel personnage!

Cependant… la divination permettait de prévoir les contours approximatifs d’événements proches, pas les questions spécifiques d’examens!

Shen Bi Ru plissait le front, et plus elle réfléchissait au problème, moins elle comprenait. Elle reconnaissait qu’elle n’entrevoyait que la partie émergée de l’iceberg concernant ce mystérieux professeur Zhang et cela attisait encore plus sa curiosité!

Elle comprenait finalement pourquoi Han Qiong lui avait dit qu’elle n’était pas digne de Zhang Xuan. Malgré sa beauté et ses talents, elle ne lui arrivait pas à la cheville.

Zhu Jinhuang et Zhou Xuan dévisageaient le jeune Zhang en faisant de gros yeux.

« Ce type doit être fou…il commence à lire avant l’examen ? »

« Quelque chose ne doit pas tourner rond. Quelle est l’utilité de parcourir des livres maintenant ? » Le duo de princes critiquait le jeune Zhang tout en regardant furtivement Mo Yu qui semblait beaucoup réfléchir. Mais à quoi ?

Alors qu’ils se préparaient de nouveau à la flatter servilement, leur déesse se retourna et marcha en direction de la bibliothèque.

« Jeune Maîtresse Mo Yu… » Zhu et Zhou se dépêchèrent de la suivre.

« Restez ici! Je casserai les jambes à celui qui me suivra! »

« Mince, mince! » le duo rougit de colère, mais avant que celle-ci ne puisse s’envenimer, ils virent Mo Yu, une expression très étrange sur le visage, retourner à la salle d’examen en marmonnant quelque chose. Les deux princes auraient voulu savoir.

Après un court moment, leur patience atteignit une limite et Zhu Jinhuang appela un garde pour lui chuchoter quelque chose à l’oreille.

Le garde fit le tour de la pièce et alla derrière la jeune Princesse. Puis il revint avec une expression toute aussi bizarre.

« Qu’a dit la Princesse ? »

« Elle… ne faisait que répéter… “parcourir des livres”, “parcourir des livres”, “parcourir des livres”…Quant aux autres mots qu’elle a prononcés, je ne les ai pas compris! » Le garde se grattait la tête.

« Parcourir des livres ? » Les deux princes se regardèrent. Ils se posaient des questions  mais en même temps ils s’interrogeaient…

Notre déesse serait-elle devenue folle ?

Zhang Xuan pensait qu’il y aurait au maximum, des milliers d’ouvrages, mais à en juger par la densité, il y en avait sûrement plusieurs dizaines de milliers!

Si notre jeune professeur devait utiliser ses méthodes usuelles, il lui faudrait plusieurs jours pour feuilleter tous les livres, et le maître de la Salle, Feng, et ses confrères en deviendraient fous !

L’ajustement de l’état d’esprit pour les examens prenait normalement quatre heures tout au plus. S’il devait prendre plusieurs jours et ressortir de la bibliothèque avec les yeux injectés de sang…

Zhang Xuan fronça les sourcils :

« Si je prends tout mon temps, je risque de passer à côté de ces privilèges octroyés aux dompteurs officiels… »

Même s’il possédait plus de 10 millions de pièces d’or dans son anneau de stockage, les habitudes qu’il avait prises lui venaient de sa vie précédente…S’il pouvait économiser de l’argent, il le ferait, assurément!

Ce n’était pas une question d’argent, mais de principes!

« La Bibliothèque de la Voie Céleste me permet d’accéder aux informations et aux imperfections d’un objet rien qu’en le touchant. Et si je touchais cette bibliothèque…Est-ce que le contenu de ses livres m’apparaîtrait également ? » Par le toucher d’un seul doigt, il pouvait compiler un livre sur tout objet, personne inconsciente, et même bêtes sauvages inconscientes.

« Je devrais essayer! » Il marcha jusqu’à une étagère, la toucha et prononça mentalement le mot “Imperfections”.

Hu!

Sa Bibliothèque magique s’agita et un livre apparut. En le parcourant, le corps du jeune professeur tituba. Dans le livre, on pouvait y lire : Chaîne de montagnes de Xuanluo, étagère 3ème rangée de la Salle des Bêtes, conçue par un artisan 1-mo…

« Ce n’est pas ce que je veux… » Le professeur Zhang faillit pleurer.

« Ce n’est pas bon. Si l’information est générée à chaque fois qu’un objet entre en contact avec mes doigts, alors…même si je ne parcours pas ces livres, en les touchant simplement, je peux aussi compiler un livre correspondant, non ? » La durée du contact n’avait pas d’importance. La seule volonté de Zhang Xuan suffisait pour obtenir un ouvrage sur les imperfections d’un objet.

« Je devrais essayer… » Il marcha vers une pile de livres, toujours en prononçant ‘imperfections’ mentalement, puis il glissa ses doigts sur les ouvrages.

Huhuhu!

Une pile de nouveaux livres apparut dans sa conscience.

« Ça marche ? » Zhang Xuan rougit d’excitation. Il ouvrit rapidement un livre compilé et vérifia tout son contenu par rapport à l’original.

« Ça fonctionne! » Pleurant des larmes de joie, il fit plusieurs essais pour confirmation. C’était des centaines de fois plus rapide qu’en feuilletant les livres. Moins d’une minute pour compiler toute une étagère!

Mais cela lui faisait mal à la tête. D’habitude, il faisait quelques pauses après avoir dupliqué plusieurs étagères. À ce rythme-là, deux heures lui suffiraient pour copier tous les livres présents.

« Allons-y! » Zhang Xuan était ravi de sa nouvelle trouvaille. Tout en prononçant mentalement son mot magique, il courut le long des étagères alors que ses doigts glissaient sur les “bouquins”. Après avoir terminé une rangée, il faisait une double vérification dans la Bibliothèque de la Voie Céleste pour voir si rien ne manquait.

Plus il amassait d’ouvrages, plus sa compréhension du domptage augmentait.

« Maître de Salle, Feng, avez-vous terminé la préparation des documents ? » Demandèrent les dompteurs Lu et Wang.

« Ah! Les caractéristiques de centaines de bêtes sauvages sont testées dans cet examen, et je n’y suis pas allé mollo avec lui. S’il répond à toutes ces questions de façon précise, alors sa compétence sera vraiment extraordinaire! »

« Comme il a pu identifier le Moineau Antique du Nuage Orageux, il devrait être bien versé sur le sujet des bêtes sauvages. Je pense qu’il y a une forte probabilité pour qu’il réussisse l’examen. » Dit Lu.

« Oui. Notre Salle des Bêtes se classe souvent parmi les derniers de la compétition à cause de notre éloignement et de notre manque de talents. Si un génie apparaissait chez nous et remportait la compétition, nous pourrions être gratifié d’une 3ème étoile! » Le Maître de la Salle s’y voyait déjà.

« C’est juste. Mais nous ne devrions pas mettre la charrue avant les bœufs. Attendons d’abord d’obtenir les résultats. Pour être honnête, je pense que Yun Tao a exagéré les accomplissements de Zhang Xuan. Il est difficile de croire qu’une personne puisse dompter une créature du royaume Pixue en simplement dix minutes! » Dit Wang.

« Je trouve aussi cela difficile à croire, mais j’ai posé la question aux subordonnés de Yun Tao. Ils m’ont tous répondu la même chose, et ils ne semblaient pas mentir. Même s’il n’est pas aussi spectaculaire que le prétend Yun Tao, il ne doit pas en être loin! » Répondit le dompteur Lu.

« Peu importe, c’est une opportunité. S’il nous déçoit, nous n’aurons qu’à chercher un autre candidat. Ah oui, est-ce que Zhang Xuan feuillette toujours les ouvrages de la bibliothèque ? » Feng remarqua l’absence de ce dernier, et il tiqua un peu…

« Il n’est pas encore sorti! » Dit le dompteur Lu.

« Xiao Zhu, allez voir! » Commanda Feng. Xiao Zhu était son apprenti.

Un moment plus tard, celui-ci revint, le visage tout rouge. Puis il ouvrit et ferma sa bouche sans que mot ne sorte.

« Quoi ? Feuillette-t-il toujours des livres ? » L’attitude de Xiao Zhu, qui était toujours calme, étonna son professeur :

« Ce n’est pas ça…Il…Il est en train de courir dans la bibliothèque! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 247 : Une profondeur d’âme supérieure à 10? Menu Vol.4 / Chapitre 249 : Un discours?