La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 240 : La Salle des Bêtes (Partie 1)

Tout le monde commença à crier :

– « Comment est-ce possible !? »

– « Nos yeux hallucinent-ils ? »

Même si les subordonnés ne disaient rien, ils partageaient les mêmes pensées que leur chef. Il était impossible pour un homme de capturer cet oiseau! En tant que subalternes à la solde du Prince, ils avaient vu pléthores d’experts du royaume Tongxuan. Mais ce qu’ils voyaient devant eux dépassait leur entendement.

Est-ce qu’une technique de mouvement peut être aussi rapide que ça ?

– « Se pourrait-il que nous l’ayons sous-estimé ? Zhang Xuan est-il un expert du royaume Zongshi ? » Plusieurs hommes du groupe se le demandaient.

Même s’ils disposaient de pratiquants Zongshi au Royaume de Hanwu, ces derniers ne bougeaient pas beaucoup. Aussi, on n’avait jamais pu estimer leur vitesse. Néanmoins, ils savaient, d’après ce qu’ils en avaient appris, que les Zongshis constituaient une force de stabilisation dans un royaume, et qu’ils possédaient des capacités pointues, avec une puissance inimaginable.

Étant donné que ce jeune garçon a pu soumettre une Panthère à Alliage Doré à mains nues et capturer l’étrange oiseau avec ses deux doigts simplement, il doit être expert Zongshi!

Le royaume Zongshi…est l’apanage des anciens Maîtres des royaumes de 2ème rang. Comment un jeune homme de moins de 20 ans peut-il en faire partie ?

Se pourrait-il qu’il appartienne à un clan prestigieux ?

Quoi que soit la vérité, personne n’oserait offenser Zhang Xuan.

– « Comparé à Wang Ying…il est plus rapide! » Shen Bi Ru devint blême. Si le jeune Zhang utilisait cette technique contre elle, elle ne pourrait résister à l’impact et en mourrait.

– « Crow… » Alors que tous demeuraient encore bouche-bée, les yeux du drôle de petit oiseau s’écarquillèrent d’étonnement. S’il avait su qu’un tel prodige de la part d’un humain était possible…

– « Sa vitesse n’est pas si impressionnante! » Zhang Xuan tenait l’oiseau dans ses mains. Aux dires de Yun Tao, il croyait que la version complète de sa technique était nécessaire, mais voilà…

Zut alors! Qu’y a-t-il ?

Tel un cadavre, l’oiseau ne bougeait plus! Si le jeune Zhang avait su, il n’aurait utilisé que la version simplifiée! Fort heureusement qu’il pratiquait le Corps Doré de la Voie Céleste, parce que cette augmentation efficace de vitesse lui aurait fait cracher son sang.

Même si Zhang Xuan ne parla pas fort, tous ceux qui étaient présents étaient des pratiquants en arts martiaux, et tous entendirent haut et clair ses propos.

Non…Ce n’est pas l’oiseau qui était lent, mais vous qui étiez trop rapide. Il n’a même pas eu le temps de réagir…

Zhang Xuan fit circuler son zhenqi dans le corps du petit oiseau, pour soulager sa douleur. Puis il se tourna vers le Prince :

– « approchez-vous pour le dompter! »

– « Oui! » Yun Tao accourut. Sortant une corde spéciale, et attacha l’oiseau pour que le jeune professeur puisse lâcher prise. En fait, ce n’était pas très différent du dressage d’un chien ou d’un chat. On préparait de bonnes choses pour attirer l’animal, et en utilisant des moyens divers, on essayait de faire passer le “courant” entre le dompteur et son animal afin que celui-ci prenne progressivement confiance.

– « Normalement, il faut entre 3 et 4 jours pour dresser une bête sauvage et établir une sorte de ‘contrat’ avec elle. À cet instant même, Sa Majesté essaie de créer un lien intime. Lorsque la relation aura atteint un certain niveau, le dressage sera possible. Seulement alors, le binôme pratiquera de concert et chacun boostera l’autre. De cette manière, le processus de dressage sera complet! » Craignant que Zhang Xuan ne s’impatiente, un homme du groupe donna quelques explications.

– « Cela prend 3 à 4 jours ? »

– « Oui, et nous ne parlons que des plus faciles à dompter.  Quant aux bêtes sauvages les plus puissantes, même les dompteurs officiels doivent fournir des tonnes d’efforts pour y parvenir. Une fois, le dompteur Hu Qunxun, du Royaume de Hanwu, emmena une bête sauvage demi-Zongshi dans les marécages durant 3 ans pour la dresser. Tous les jours, il lui donnait la nourriture qu’elle aimait. Le temps passant, leur relation se resserra et la créature finit par se soumettre complètement. Cela demeure un exploit légendaire dans notre royaume. » Dit le subalterne.

– « Trois ans ? » Zhang Xuan commençait à s’exaspérer. Mettre trois ans pour dresser un animal, quoi qu’il fusse, il n’avait ni le temps ni la patience de se le permettre.

– « Oui. Les bêtes sauvages puissantes ont leur fierté. Sans l’émotion ou la persuasion nécessaire, comment pourraient-elles se soumettre ? Je passerai volontiers 10 années avec une bête sauvage demi-Zongshi si je pouvais gagner sa loyauté. » Le subalterne avait les yeux pleins d’étoiles.

Devant autant de fascination, Zhang Xuan resta estomaqué. Mais il comprit bientôt la raison derrière tout ça! Ils n’avaient pas le loisir d’avoir une bibliothèque magique pour progresser dans leur pratique…

La plupart des personnes restaient bloquées à leur niveau après avoir atteint leur plein potentiel, incapables d’effectuer une percée, et cela jusqu’à la fin de leurs jours. Shen Hong, Liu Ling et bien d’autres n’étaient que quelques exemples qui n’auraient pu percer sans l’intervention de Zhang Xuan. Par contre, si l’Empereur Shen Zhui pouvait dresser une bête sauvage, et bien le Royaume de Tianxuan serait en sécurité, avec ou sans Shen Hong.

– « Combien de temps cela prendra pour dresser cet étrange oiseau ? » Zhang Xuan s’impatientait vraiment.

– « Je vais demander, Maître! » Le subalterne alla demander au Prince.

– « Maître, Sa Majesté m’a dit qu’il estime qu’une durée de 2 jours sera nécessaire pour dresser l’animal. Pour l’examen de dompteur, une première approche suffit, vous n’avez pas besoin d’une soumission totale. »

– « Une première approche ? »

– « Cela signifie que l’oiseau restera en confiance, sans risque qu’il ne s’envole. »

– « Deux jours d’efforts juste pour ça ? C’est trop lent. » L’investissement en temps, ressource et effort était beaucoup plus contraignant que de louer une bête sauvage. Finalement, le métier de dompteur n’était peut-être pas aussi élégant qu’il n’y paraissait au premier abord!

– « Je devrais aller jeter un œil! » Zhang Xuan rejoignit le Prince.

– « Maître! » Sachant que le jeune Zhang devait être un Zongshi, Yun Tao était encore plus admiratif et respectueux.

– « Il vous faut deux jours pour dresser ce petit gars ? » Zhang Xuan le fixa.

– « Oui ! Je viens d’utiliser une méthode de communication spéciale que les bêtes sauvages comprennent, et je lui offre une quantité illimitée de miel tant qu’il reste à mes côtés. Finalement, il promettra d’essayer de vivre avec moi. L’évaluation s’effectuera dans 2 jours. Tant que je lui fourni du miel en quantité, je devrais pouvoir réussir! »

– « Crow… » Zhang Xuan se tourna vers le volatile, mais ce dernier tendit son cou vers l’arrière de façon arrogante, comme pour lui montrer qu’il n’était pas content du tout de le voir…

– « N’existe-t-il pas un moyen d’accélérer le processus ? » Demanda le jeune professeur.

– « Crow crow crow! » L’étrange oiseau croassa.

– « Il dit que le Maître a été trop rude avec lui quand il l’a capturé, et il est encore extrêmement en colère après vous. Deux jours, ce n’est pas très long. Si nous nous hâtons, cela pourrait s’allonger à dix jours, ou même un mois… »

– « Pas très long ? Je ne le pense pas! Je pense qu’il va se soumettre en 10 minutes. »

– « 10 minutes ? Comment est-ce possible ? » Demanda le Prince.

– « C’est assez simple! » Zhang Xuan tendit sa main et dit :

– « Donnez-le moi! »

– « Oui! »

Tenant l’oiseau, le jeune Zhang commença à le dévisager :

– « Soumets-toi sur le champ, et deviens son animal de compagnie »

– « Crow! » L’étrange oiseau, mécontent, regarda Zhang Xuan, comme pour le défier. Il semblait vouloir lui faire comprendre que s’il voulait qu’il devienne le petit “chien chien” à son pépère, il fallait qu’il commence à bien le traiter.

– « Bien, puisque tu ne veux pas t’exécuter, tu vas mourir! » Zhang Xuan le gifla.

L’oiseau frappa le sol.

– « Maître… » La bouche de Yun Tao tremblait.

Est-ce comme ça que l’on dompte une bête sauvage ?

Même si l’oiseau se soumettait maintenant, il changerait certainement d’avis plus tard et vous causerait pleins d’ennuis.

Tout le monde crut rêver :

Vous appelez ça du dressage ?

C’est du meurtre oui!  

– « Crow! » L’étrange oiseau ne s’attendait pas à ce que le professeur Zhang soit aussi violent avec lui, en le tuant presque d’une gifle. Ses yeux rougirent et il peina à se remettre sur ses pattes. Pourtant, avant qu’il ne soit complètement dresser, une jambe apparut au-dessus de lui.

L’oiseau excentrique vola, comme une balle en caoutchouc jusqu’à un énorme rocher, puis il vomit de pleins becs de sang.

– « Je te donne une dernière chance. Soumet-toi complètement, et je te ferai progresser de niveau et soignerai tes blessures. Autrement, meurs! » Zhang Xuan, impassible, fixa l’oiseau droit dans les yeux…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 239 : Un Oiseau Étrange (Partie 2) Menu Vol.4 / Chapitre 240 : La Salle des Bêtes (Partie 2)