La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 239 : Un Oiseau Étrange (Partie 1)

– « Vénérable Zhang Xuan… » Remarquant le duo qui partait, Yun Tao les rejoignit prestement.

– « Nous partons pour la Salle des Bêtes, alors nous n’allons pas vous déranger plus longtemps dans votre quête de dressage d’une bête sauvage. » Répondit Zhang Xuan.

– « Dompter une bête sauvage… » Il manquait un poil de cheveu pour que le Prince n’éclate en sanglots. L’examen pour devenir dompteur avait un temps imparti. Sa traque de la Panthère à Alliage Doré avait pratiquement tout épuisé.

S’il choisissait de dresser une autre bête sauvage, il devait tout d’abord en trouver une…Puis, même s’il réussissait, les informations dont il disposait n’étaient pas fiables et ses chances de survie étaient remises en question.

– « Professeur, puis-je vous consulter sur un domaine ? » Réprimant sa morosité, Yun Tao joignit ses mains.

– « Ah ? » Zhang Xuan le regarda.

– « Comment…tout à l’heure, avez-vous pu dire qu’il y avait un problème avec l’installation de ma formation, et qu’elle ne pourrait pas capturer la panthère ? » Le Prince n’était pas le seul à se poser la question. Shen Bi Ru brûlait aussi d’impatience de savoir pourquoi.  

– « C’est simple! » Sans rien cacher du tout, le jeune Zhang expliqua :

– « La formation du Bois Vert est réalisée en utilisant des drapeaux faits de lauriers tachetés, et nécessite l’élément bois pour demeurer viable. L’emplacement que vous avez choisi est luxuriant, avec des arbres et des buissons, et correspond aux conditions requises pour la formation. Il n’y avait aucune erreur dans votre installation. Pourtant, vous avez négligé un petit détail! »

– « Professeur, éclairez-moi s’il vous plaît! » Après mûre réflexion, Yun Tao ne voyait pas ce qui clochait.

– « La chaîne de montagne où nous nous trouvons! » Le jeune professeur leva la tête pour observer les différentes montagnes au loin, l’expression insouciante.

– « La chaîne de montagne ? » Le Prince s’enfonçait dans la confusion.

Qu’est-ce qui cloche avec cette chaîne de montagne ?

Après avoir acheté sa formation, il l’avait essayée plusieurs fois et n’avait rencontré aucune difficulté. Même un expert du royaume Tongxuan aurait du mal à venir à bout de cette formation.

– « La chaîne de montagne s’étend du nord au sud, elle est imposante et impénétrable. Les courants d’air s’y étouffent et ne circulent pas. Les plantes qui poussent sur un sol manquant de nutriments sont jaunâtres, et les arêtes des montagnes sont légèrement teintées de rouge… »

Toujours assis sur sa monture, le professeur Zhang désignait les environs :

– « A partir de là, vous pouvez prétendre qu’il y a un dépôt métallique sous la montagne! Parmi les cinq éléments, le métal s’oppose au bois. Et donc, en tant que tel, la formation de confinement avait une force d’opposition, qui se trouvait être l’élément métal sous la montagne. Comment, alors, le piège aurait-il pu disposer de sa pleine puissance ? »

– « Oh ? » Yun Tao trembla.

Son professeur lui avait enseigné qu’il ne devait pas uniquement se concentrer sur la géographie du terrain, mais surtout, qu’il devait utiliser la force de l’environnement, la puissance des cieux, et même celle des étoiles pour nourrir ses formations. Le Prince pensait à l’époque que tout ceci était ridicule, mais à la vue de ce qui s’était passé, il réalisait que…tout était vrai!

Il pouvait analyser et déduire tous ces éléments! Généralement, il était peu probable de réaliser un tel exploit, même pour un Maître des Formations trois étoiles.

Shen Bi Ru était aussi dans tous ses états.

Mon Frère, votre connaissance sur les formations n’était-elle pas nulle tout à l’heure ?

– « Ce type… » Se rappelant ses expériences précédentes, elle se sentait impuissante. Le sens commun n’avait rien à voir avec Zhang Xuan, et si elle continuait à coller à la rationalité, elle perdrait tôt ou tard la raison.

– « J’en ai terminé. S’il n’y a rien d’autre, je vous dis au revoir! »

– « Professeur, puisque je ne dispose plus de suffisamment de temps pour capturer une bête sauvage, j’aimerais retourner avec vous à la Salle des Bêtes. Êtes-vous d’accord ? » Comme l’examen était désormais une cause perdue pour le prince, ce dernier décida de l’oublier et de se concentrer plutôt sur l’expert qu’il avait devant lui.

– « La Panthère à Alliage Doré est rapide. Si vous pouvez tenir l’allure, alors venez! » Même si Yun Tao était un vantard, il avait de réelles capacités. Qui plus est, c’était un apprenti dompteur. Avec son aide, il serait beaucoup plus facile de trouver une bonne bête sauvage et ainsi de rejoindre plus rapidement et plus sûrement le Royaume de Tianwu.

– « Merci Maître! » Yun Tao fut soulagé de pouvoir accompagner le duo.

– « Allons-y! » Zhang Xuan commanda à sa panthère de se mettre en route.

Déjà à son niveau du royaume Pixue, la panthère disposait d’une vitesse incroyable. Mais désormais, elle filait aussi vite qu’un étalon de course. Même si le terrain était accidenté et semé d’embûches, rien ne ralentissait le félin.

Au début, le Prince et ses subalternes purent tenir le rythme, mais au fur et à mesure que le temps passait, leur zhenqi s’amenuisait et leur visage pâlissait. Ils étaient tellement épuisés qu’ils en crachaient du sang.

– « Reposons-nous un moment! » Voyant leurs compagnons de route épuisés, Zhang Xuan et Shen Bi Ru descendirent de leur monture. Si ces derniers avaient décidé de se rendre à la Salle des Bêtes à pied, il leur aurait fallu toute une journée. Mais avec leur panthère, encore deux heures supplémentaires et ils s’y trouveraient. Donc, il était inutile de se hâter.

– « Maître! » Yun Tao fut reconnaissant de cette pause. Après avoir récupéré et retrouvé un peu d’endurance, il remercia le jeune Zhang respectueusement.

– « Étant donné que j’ai dressé la Panthère à Alliage Doré, cela veut-il dire que vous avez échoué à votre examen ? » Zhang Xuan y avait réfléchi pendant toute cette portion de voyage.

– « Heu…Si vous n’aviez pas dompté ce félin, nous serions tous morts sur le champ. Comparé à nos vies, l’examen n’a aucune importance! »

Zhang Xuan approuvait.

Même si ce type est narcissique, il n’en demeure pas moins rationnel.

– « Quels sont les tests que l’on passe à l’examen ? » Après avoir chevauché l’animal, Zhang Xuan comprenait l’utilité d’avoir une monture de ce genre.

– « Premièrement, il faut devenir un apprenti dompteur. Il y a deux parties pour cet examen : l’écrit théorique et l’épreuve pratique consistant à distinguer les bêtes sauvages. Et c’est uniquement à l’issue de cet examen que vous pouvez passer celui de dompteur, où vous devez d’abord gagner la reconnaissance de la bête, puis la dresser. » Expliqua Yun Tao.

– « Gagner la reconnaissance de la bête ? »

– « Oui, le candidat est placé dans un enclos avec cinq bêtes sauvages. En l’espace de 2 heures, il doit gagner leur approbation et faire cesser leurs attaques. Si vous n’y parvenez pas, cela signifie que vous n’avez pas une bonne connaissance des bêtes sauvages ! Il y a aussi un prérequis pour la bête sauvage. Son niveau doit être supérieur à celui du candidat. Autrement, si il est est trop faible, une force supérieure pourrait aider à la soumettre. Dans ce cas-là, il serait impossible de déterminer si le candidat a de vraies capacités pour devenir dompteur. »

Le professeur Zhang comprenait. Cet examen était similaire à celui des apothicaires. Pour devenir apprenti, il fallait posséder suffisamment de savoir théorique. Et pour devenir un membre officiel, il fallait posséder des aptitudes pratiques. Pour ce dernier cas, il fallait forger une pilule de rang un, et pour le premier cas, dompter une bête sauvage plus forte.

Yun Tao avait traqué le bon spécimen, puisqu’il avait un niveau supérieur au sien et cela lui avait donné la possibilité de passer l’examen.

– « Il y a une limite de temps de quinze jours pour dresser une bête sauvage. Pister cette panthère m’a déjà pris plus de dix jours. Il m’est impossible de trouver un autre animal dans l’immédiat.  De plus, si j’ai le malheur de rencontrer une créature plus féroce que ce félin, je pourrais en mourir… » Maintenant qu’il connaissait toutes les précautions à prendre, il devait se préparer. Sinon, il pourrait mourir avant même de devenir un dresseur officiel.

Cela n’était pas dit à la légère. Il y avait de nombreux apprentis qui perdaient la vie chaque année.

– « C’est bien que vous laissiez tomber. Toutefois…je me sens en partie responsable de cela. Si vous désirez dompter une autre bête sauvage, je peux vous donner un coup de main! » Proposa Zhang Xuan. Il était curieux de voir comment pouvait s’y prendre un candidat plus faible que sa bête sauvage.

Et qu’arriverait-il si le jeune professeur rencontrait une créature plus forte ?

– « Le Maître veut…bien m’aider ? » Yun Tao jubilait. Il avait été témoin personnellement de la force de Zhang Xuan. S’il pouvait l’aider, capturer une bête sauvage du royaume Pixue ne serait pas un exploit difficile.

– « Ouais! » Zhang Xuan hocha la tête en prenant les airs d’un expert.

– « C’est formidable! Si vous m’aidez, je réussirai… » Les yeux du Prince rougirent.

– « Calmez-vous tout d’abord. Même si je vous aide, pouvez-vous trouver la bête qui convienne ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 238 : Le Dressage (Partie 2) Menu Vol.4 / Chapitre 239 : Un Oiseau Étrange (Partie 2)