La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 225 : Maître

– « L’appeler mon Oncle ? » Cette annonce était comme une strangulation pour Lu Xun.

Y a-t-il une logique dans tout ça ?

Entends-je des choses ?

Maître Lu Chen était le tuteur de l’Empereur, si Lu Xun devait l’appeler mon oncle, l’Empereur n’aurait-il pas à le faire aussi  ?

Tout le monde regardait Shen Zhui, qui était assis dans l’espace VIP. L’embarras se lisait sur son visage.

Pour un empereur, aussi bien que pour une personne d’âge mûr, être considéré comme l’élève d’un jeune garçon n’ayant même pas encore 20 ans…était une situation difficile à accepter.

– « L’appeler… respectueusement ‘Mon Oncle’ ? » Lu Xun allait pleurer.

Que veux-tu dire par là ?

Il n’est même pas plus âgé que moi, et en plus, c’est un professeur médiocre!

– « Pourquoi ? Tu ne peux pas dire ça ? Maître Zhang est mon pair, et je l’appelle mon Frère. Comment t’adresserais-tu à lui si ce n’est pas par mon oncle ? » Lu Chen gifla la tête de son fils.

Quel genre de fils avait-il élevé, pour qu’il ose combattre son oncle ? Il était vraiment fatigué de vivre. Il fut fort chanceux que Maître Zhang soit magnanime, autrement Lu Xun aurait passé les prochains mois alités.

– « Je… » Après avoir lutté intensément contre lui-même, Lu Xun ne trouva toujours pas le courage d’appeler Zhang Xuan ‘mon oncle’.

– « Petit vaurien… » Maître Lu Chen était si furieux que ses grognements firent virevolter sa barbe. Alors qu’il voulut poursuivre ses réprimandes, le professeur Zhang le stoppa.

– « Assez, Frère Lu. Il est normal que les gosses aient leurs moments de folie. Ce n’est vraiment pas grand-chose. Il faudra juste lui apprendre cela tranquillement. Ce n’est pas bien de le battre en public comme ça! » Le professeur Zhang essaya de le persuader.

En réalité, il ne tenait pas plus que cela au protocole de la hiérarchie. Il voulait simplement épargner un peu l’honneur de Lu Xun.

Maître Lu Chen lui avait rendu tant de services. Et s’il n’y avait pas eu ce contentieux amical, il aurait déjà haché menu cette célèbre vedette arrogante!

– « Oui, Frère Zhang a raison! » Lu Chen hocha la tête et frappa à nouveau son fils sur la tête :

– « Dépêche-toi de remercier l’Oncle Zhang pour sa magnanimité! »

– « Je… » Lu Xun faillit devenir fou. Il se tourna pour regarder Zhang Xuan avec l’envie urgente de se tirer les cheveux.

Frère, votre identité a changé si rapidement!

Il est normal pour les “gosses” d’avoir leurs moments de folie…

Mais fichtre, qui appelez-vous ‘gosse’ ?

Vous êtes plus jeune que moi, pourtant vous dites ces choses si naturellement. D’où tirez-vous cette assurance ?

Lu Xun se sentit à la fois accablé et frustré, mais devant son père, il n’osait rien dire.

Son bon ami Wang Cho s’était évanoui. Le professeur Zhang étant presque le professeur de son père, Wang Chong…cela signifiait que ce dernier était aussi son cadet.

Par voie de conséquence, il devait aussi appeler Zheng Yang et ses camarades, mes oncles…

– « Oncle…Zhang! » Après un long moment d’hésitation, Lu Xun cracha cela entre ses dents. Prenant une profonde respiration, un éclat glacé traversa ses yeux :

– « Vous avez peut-être triomphé sur moi dans ce défi, mais il est impossible que vous deveniez apprenti des trois Maîtres Enseignants! »

Il pensait que Zhang Xuan était le seul fautif de son embarras du jour. Bien qu’il se soit adressé à lui en l’appelant mon oncle, ce n’était que sous la pression de son père. Il n’avait pas le moindre respect pour le le jeune Zhang.

– « Oh ? Pourquoi mon cher neveu dit-il de pareilles choses ? » Zhang Xuan le regarda, dubitatif.

– « Mais… » La rage de Lu Xun monta de plusieurs crans :

– « Pour devenir Maître Enseignant, vous devez être un professeur notoire certifié ou un professeur de haut niveau. En tant que simple professeur, vous n’avez pas les prérequis! »

Alors, quand bien même les trois Maîtres Enseignants aient une bonne opinion de vous, ils doivent suivre le règlement.

– « C’est… » Le jeune Zhang fut abasourdi. Son ancien lui avait toujours été un professeur médiocre, et depuis sa récente réincarnation, il n’avait pas eu assez de temps pour passer l’examen afin de devenir un professeur émérite. Il devait trouver une opportunité pour le faire, autrement, dans son parcours pour devenir Maître Enseignant, ce serait le plus grand des problèmes.

– « Professeur Zhang, nous nous rencontrons de nouveau! » Une voix familière résonna. Zhang Xuan se retourna et vit le vénérable Maître Mo de la Guilde des Enseignants qui s’approchait :

– « Ah, voici Maître Mo! » Le jeune Zhang avait gardé une bonne impression de lui.

En réalisant son erreur, Mo ne se rallia pas avec ses amis mais procéda plutôt au traitement du problème avec la plus haute impartialité.

– « Professeur Zhang, je suis vraiment navré qu’une brebis galeuse comme Shang Chen vous ait causé autant de soucis. J’avais rapporté dès lors l’affaire au siège, et un verdict vient juste de tomber. Nous vous avons fait attendre un bon moment! » Maître Mo s’inclina.

– « Oh ? Il y a un verdict ? C’est bien! » Pour cette affaire, Mo avait temporairement suspendu Shang Chen en tant que Directeur du Bureau de l’Éducation, et le permis d’exercer de Shang Bin, mais aucun verdict définitif n’avait été donné.

Le siège était très éloigné du Royaume de Tianxuan. Même avec l’outil de communication le plus rapide, il aurait fallu au moins 15 jours pour obtenir une réponse.

– « Je vais annoncer le verdict du siège maintenant! » Maître Mo hocha la tête, sortit un parchemin de sa poche et le déroula.

Une lumière jaillit depuis le ring jusqu’au ciel, illuminant dans les quatre directions, et une voix autoritaire sortit du parchemin…

En voyant celui-ci, tous les professeurs, qui connaissaient la signification de ce document, furent grandement choqués :

– « C’est une Lettre Exécutoire de la Guilde des Professeurs! »

– « Une Lettre Exécutoire ? Qu’est-ce que c’est ? »

– « Un Empereur transmet ses ordres et assignations par une Lettre Exécutoire impériale…La Guilde des Enseignants, étant une des grandes puissances de tout le continent, procède de la même manière. En temps ordinaire, ce document annonce les punitions envers les enseignants qui ont enfreint les règles ou transmet les commandements des vénérables Maîtres de la Guilde. Une fois annoncée, l’information est automatiquement enregistrée dans les registres de cette guilde. Ainsi, ces derniers peuvent être consultés aisément par toutes les branches! »

– « Pour que le Royaume de Tianxuan utilise une telle lettre, cela doit être important! »

– « Naturellement, l’oppression intentionnelle d’un génie qui peut potentiellement devenir un Maître Enseignant, ce serait étrange que la guilde ne se penche pas sur la question sérieusement! »

– « Oui, Shang Chen a choisi la mauvaise personne, il a ce qu’il mérite! »

À l’ouverture de ce document spécial, tous les professeurs, étudiants, et même les trois maîtres enseignants, se levèrent respectueusement.

– « Royaume de Tianxuan, l’enseignant Shang Chen de l’Académie Hongtian, Directeur du Bureau de l’Éducation, a fait usage de sa position pour opprimer un autre professeur, bafouant les commandements de la guilde. Aussi, son permis d’exercer lui sera définitivement retiré! »

Assis parmi la foule, le maître Shang Chen, au visage sombre, tomba par terre, désespéré. Il avait simplement aidé son petit-fils à évacuer son ressentiment, et jamais il n’aurait cru que tout cela aurait pris de telles proportions.

Se voir retirer son permis d’exercer était comme perdre son identité et son statut. Comme passer de noble… à paysan.

– « Royaume de Tianxuan, le professeur Shang Bin, de l’Académie Hongtian, n’a pas été un bon modèle et n’a pas réussi à unir ses collègues. Aussi, sa licence d’enseignant lui sera retirée pour une période de 3 ans. Le professeur Cao Xiong qui a incité l’affaire, se voit retirer son droit d’exercer de façon permanente, et aucune académie ne lui proposera d’emploi! »

– « Royaume de Tianxuan, le professeur Zhang Xuan, de par son honnêteté, a toléré l’humiliation pour préserver la réputation de l’académie. En même temps, il a guidé les autres, faisant de lui un modèle pour les enseignants. Donc, le voici promu professeur vedette. »

La voix qui provenait du parchemin se tue et la grande lumière s’estompa peu à peu.

– « Alors, ça signifie que je suis désormais un professeur vedette ? » Zhang Xuan clignait des yeux. Il pensait devoir passer l’examen. Un simple papier de la Guilde des Professeurs avait réglé son problème.

– « Professeur Zhang, félicitations! » Tirant sur sa barbe, maître Mo lui sourit.

– « Merci Maître Mo d’avoir mis fin à cette question! » Le jeune Zhang s’inclina. Il savait que Mo avait grandement participé et il lui en était très reconnaissant.

– « Vous êtes trop courtois. Je ne suis ici que pour annoncer le verdict de la guilde, alors je ne vous embêterai plus davantage. Adieu! » Après quoi, il joignit ses mains et repartit, tout  sourire.

Le départ du maître fut suivi par un moment de silence. Tout le monde avait les yeux fixés sur Lu Xun.

N’aviez-vous pas dit que Zhang Xuan n’était pas qualifié ?

C’est une bonne gifle en pleine face, sentez-vous la douleur ?

Lu Xun avait le visage livide…

– « Maître Zhang, J’ai gâté mon fils. J’espère que vous pourrez être magnanime et… » Lu Chen ne souhaitait pas, au début, interférer sur cette affaire, mais il ne put résister :

– « Maître Lu Chen… » Zhang Xuan sourit :

– « Sa rationalité accable simplement son désir de devenir l’apprenti d’un Maître Enseignant, et je ne lui en voudrais pas pour ça! »

– « Merci! » Lu Chen s’inclina en guise de gratitude.

– « Inutile! » Le professeur Zhang se tourna vers les trois Maîtres Enseignants :

– « Maîtres Enseignants Liu, Zhuang et Zheng, même si la récente performance de Lu Xun n’est pas idéale, sa capacité en tant que professeur est vraiment époustouflante. Vous devriez considérer sa candidature en tant qu’apprenti! »

– « Mais… » Lu Xun rougit et ouvrit grands les yeux.

La raison pour laquelle il avait voulu défier Zhang Xuan était de saisir sa chance pour devenir apprenti d’un Maître Enseignant. Alors pourquoi le vainqueur ne voulait-il pas bénéficier de cette opportunité ?

Qu’est-ce qui vous arrive ?

Vous vous adressez à des personnes d’autorité! Et vous parlez avec un tel ton! N’avez-vous pas peur d’être battu à mort ?

Les trois Maîtres Enseignants joignirent leurs mains et approchèrent de Zhang Xuan :

– « Maître! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 224 : « Mon Oncle » Menu Vol.3 / Chapitre 226 : Un Homme Divin