La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 200 : Le Vénérable Maître Tian

– « Mais… » Tian Long se figea sur place, regardant les trois Maîtres Enseignants qui affichaient un large sourire. Il demeura alors confus et ne sut plus quoi dire.

Qu’est-ce qui ne va pas ?

Zhang Xuan était encore plus dérouté. Cela ne faisait que quelques jours qu’il avait rencontré le trio…Pourquoi ces trois personnes étaient soudainement devenues idiotes ?

Mis à part le fait que je sois Zhang Xuan, pourquoi ces regards excités ?

Celui qui vous a pris votre argent n’est autre que Yang Xuan, ce n’est pas moi…Même si vous m’avez identifié, c’est de lui dont vous devriez vous intéresser en premier chef…

– « Hem hem, Maître Enseignant Liu, ce n’est pas le professeur Zhang Xuan. C’est le petit-fils du Vénérable Maître Tian, Tian Long… » Huang Yu se dépêcha d’éclaircir la situation.

– « Ah ? Ce n’est pas vous ? Puisque c’est ainsi, pourquoi n’avez-vous rien dit ? Vous m’avez fait une fausse joie! » Zheng Fei grogna. S’il n’avait pas été à un banquet d’anniversaire, il aurait certainement giflé Tian Long.

Devant la féroce expression de son vis-à-vis, le jeune homme arrogant était dans ses petits souliers.

Ce n’est pas de ma faute! Vous vous êtes tous les trois précipités en me prenant pour le professeur Zhang Xuan, sans me donner une chance de m’expliquer. Votre soudaine hospitalité me fait quelque peu peur!

– « Si ce n’est pas lui, alors…où est le professeur Zhang ? » Liu Ling regarda autour de lui une fois de plus.

– « Je suis Zhang Xuan… » Le jeune professeur ne voulut pas avoir de problèmes, aussi il avança en souriant et se présenta.

– « Vous êtes le professeur Zhang ? Oui, vous avez l’élégance et la présence que j’avais imaginé. » Dit maître Liu.

– « Oui! Avec une allure si vaillante, vous sortez vraiment du lot par rapport à tous ceux qui nous entourent ici, j’aurais pu vous reconnaître entre mille. » Dit Zhuang Xian.

– « Comme je pouvais m’y attendre d’un professeur idéal du Royaume de Tianxuan. Vous n’êtes pas mal, pas mal du tout! » Ajouta rapidement Zheng Fei.

– « … » Le jeune Zhang fut très étonné de toute cette pommade qu’on lui passait.

Je suis élégant, vaillant et ‘pas mal du tout’ ?

Alors, pourquoi vous-êtes-vous trompés ? Pourquoi m’avez-vous pris pour Tian Long ?

Je ne pensais pas qu’un maître enseignant puisse dire de telles sottises sans sourciller.

Que faites-vous de votre dignité et de votre statut ?

– « Puis-je savoir pourquoi les maîtres me cherchent ? »

– « Oh, il y a trop de monde ici. Trouvons-nous un endroit convenable pour parler! » Proposa Liu Ling.

Devant tant de personnes, il ne pouvait pas dire ouvertement qu’il connaissait les affaires concernant Zhang Xuan, qu’il s’était rendu à l’académie pour enquêter sur ses aptitudes, et qu’il voulait le prendre comme disciple! S’il le faisait, non seulement on le prendrait pour un fou, mais il effrayerait aussi le jeune Zhang.

Avait-on déjà vu un Maître Enseignant chercher aussi activement après un apprenti ?

– « Oui, bien sûr! » Acquiesça Zhang Xuan. A en juger par l’attitude des maîtres, ils ignoraient certainement qu’il était aussi Yang Xuan. Aussi, notre jeune professeur allait pouvoir saisir l’occasion de demander conseil concernant l’aura noire qui le minait.

– « Allons-y! » Liu, Zhuang et Zheng furent soulagés que leur petit protégé soit si facile. Ils l’entourèrent alors comme pour lui servir d’escorte.

Tout le monde fut intrigué, et Lu Xun était décomposé! Celui-ci pensait au départ, qu’il obtiendrait la bénédiction de ces maîtres et qu’il deviendrait l’apprenti du maître Liu. Son nom aurait été alors connu de tous. Mais…que se passait-il donc ? Etait-il devenu invisible?

Serrant les dents, il fit un pas en avant :

– « Maître enseignant Liu…Je suis Lu Xun, célèbre professeur de l’Académie Hongtian… »

– « Oh, je suis au courant. Je vous ai rencontré au palais royal la dernière fois. » Liu Ling hocha la tête puis poussa de la main Lu Xun :

– « Bien, vous voulez bien m’excuser ? J’ai à m’entretenir avec le professeur Zhang, alors mettez-vous sur le côté. Ne me bloquez pas le passage ! »

– « … » Lu Xun reçu un sacré “vent”.

Peu importe, c’est moi le professeur vedette de l’académie. Vous osez m’envoyer balader…Avez-vous au moins jeté un oeil sur mes antécédents ? Autrement, vous ne m’auriez pas poussé de la main…

Quelqu’un peut-il me dire si ‘je marche sur la tête’…

Lu Xun se tourna vers Tian Long.

N’aviez-vous pas des informations de première main me concernant ?

– « Je… » Tian Long se sentit gêné.

J’ai vu la lettre de mes yeux vus. Je ne comprends pas non plus…

Pourquoi est-ce que Lu Xun avait l’impression d’être devenu le faire-valoir et le tremplin à son tour ?

Wang Chao, Lu Xun et Tian Long regardèrent Huang Yu et Bai Xun.

Si quelqu’un savait ce qui se passait, c’était bien eux. La jeune fille était l’apprentie de Liu alors que le jeune prince était l’étudiant de Zhuang.

– « Nous…ne savons pas non plus! » Dit Huang Yu. Bai Xun et elle ignoraient le plan des maîtres, ils savaient simplement qu’il fallait coûte que coûte amener le professeur Zhang au banquet!

– « Ne devrions-nous pas nous rapprocher pour jeter un œil ? » La curiosité étant plus forte que tout, Tian Long, Lu Xun, Wang Chao, Huang Yu et Bai Xun se mirent en route. Lu Xun voulait comprendre plus que tous les autres, afin de pouvoir évacuer sa rage et son indignation.

Qu’a-t-il de plus pour que les Maîtres Enseignants me négligent ainsi ?

……………….

– « Votre Majesté, Maîtres Liu, Zhuang et Zheng, le vénérable maître vous attend. » Le majordome Tian Gang les accosta.

– « Mmm! » Liu Ling en fut ravi.

– « C’est par ici s’il vous plaît. Le maître vous attend dans la grande salle. »

– « Professeur Zhang, allons-y. Le vénérable maître Tian m’a enseigné autrefois l’Art du Thé et c’est une personne aimable. » Expliqua Liu. Zhang Xuan accepta sans broncher devant tant de gentillesse déployée par trois maîtres si prévenants.

Quelques pas plus tard, le jeune professeur vit l’Empereur Shen Zhui s’approcher de lui en souriant :

– « Professeur Zhang Xuan, votre réputation vous précède. Maintenant que je vous rencontre, je peux me rendre compte que vous êtes aussi incroyable qu’on le dit. Il est indubitable que vous atteindrez des sommets et que votre nom sera connu de tous. Si vous avez une demande à me formuler, quelle qu’elle soit, n’hésitez pas un seul instant. Le Royaume de Tianxuan a beau ne pas être un grand territoire, il ne manque pas de ressources. Tant que cela reste dans nos moyens, je m’appliquerai à vous satisfaire! » Zhang Xuan se posait beaucoup de questions. Pourquoi Shen Zhui était-il empreint d’une si bonne volonté envers lui, un professeur ordinaire.

Vous avez dû entendre parler de ma terrible réputation…

Pourquoi la personnalité de tout ce petit monde a-t-elle changée ?

Les trois maîtres et l’Empereur le connaissaient en tant que Yang Xuan! Alors, pourquoi lui, le professeur Zhang ?

Néanmoins, tout ceci pouvait lui être très profitable. En effet, le jeune Zhang pensait qu’il aurait été très difficile de les aborder compte tenu de leur position…Il voulait connaître la raison pour laquelle il était devenu aussi célèbre à leurs yeux.

Zhang Xuan se sentait bien. Il était dans un état d’esprit exceptionnel. Toute jeune personne aurait été suffisante après avoir reçu un tel accueil de la part de l’Empereur, pourtant, le professeur Zhang demeurait impassible, et cela forçait le respect. Mais Shen Zhui ignorait le fait que son jeune ami était en pleine réflexion!

Ils arrivèrent bientôt dans la grande salle.

Au moment de pénétrer dans la pièce, l’arôme du thé attisa immédiatement leurs sens et ils se sentirent tous revitalisés.

– « Venez vous asseoir! »

Un vieux maître était assis au centre de la pièce avec tout un nécessaire pour faire un thé exceptionnel. L’eau chaude, qui se vaporisait doucement, s’élevait gracieusement dans l’air…

– « Shen Zhui, Liu Ling, Zhuang Xian, Zheng Fei, adressent leur respect au maître Tian! » Tous les quatre s’avancèrent. Zhang Xuan resta derrière tout en observant le maître.

Même s’il était dans sa 90ème année, il en paraissait 70. Avec sa barbe blanche comme la neige, il ressemblait à un saint érudit.

– « Oui, oui. » Le vénérable maître gesticula sans même relever la tête.

Il se versa du thé dans une tasse. Soudain, la senteur légère et rafraîchissante des feuilles de thé surgit immédiatement. Comme si ce breuvage avait sa propre âme. La vue de la préparation était un enchantement.

– « C’est l’Art du Thé ? Incroyable! » Le jeune Zhang pensait que cet art n’avait rien de comparable avec le forgeage de pilule. Toutefois, en regardant les mouvements du maître, il réalisa immédiatement qu’aucune des professions des Neufs Voies n’était ordinaire.

– « S’il vous plaît! » Le maître Tian appela des domestiques qui se présentèrent devant l’Empereur et les trois maîtres afin de leur proposer du thé. Il y avait six tasses en tout.

Le thé une fois distribué, le vénérable maître s’essuya les mains, leva la tête et aperçut Zhang Xuan. Quelle ne fut pas sa surprise!

– « Vous êtes…? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 199 : Vous devez être le professeur Zhang Xuan ? Menu Vol.3 / Chapitre 201 : Le Test