La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.2 / Chapitre 115 : La pilule qui soulage l’acupoint

Même si Zhang Xuan n’avait détecté des imperfections que chez 3 apothicaires, ses capacités avaient déjà rendues fébrile le reste de l’auditoire.

Notre jeune professeur avait réussi si facilement à voir dans les danses gestuelles fluides et rapides de Chen Jiang, que son incroyable supériorité ne faisait plus aucun doute…

Devant le silence accablant de la salle, il se voulait d’insister :

– « Trois apothicaires ont admis leur défaite, il en reste sept. Qui passe le premier ? »

Il fallait que les 10 apothicaires déclarent forfait afin d’assurer une victoire cuisante du jeune  Zhang!

Le silence demeurait…

– « Alors ? »

Sur les 3 apothicaires exposés, l’un était cocu, le second s’avérait être au seuil de la mort et le troisième voyait sa réputation partir en sucette. On pouvait aisément comprendre que personne ne souhaite plus défier notre jeune ami, mais d’un autre côté, les apothicaires ne pouvaient pas admettre la défaite sans participer au débat!

– « Dépêchez-vous s’il vous plaît, on ne va pas s’attarder indéfiniment! »

Au sentir de l’atmosphère qui pesait de plus en plus lourd, Ouyang Cheng se proposa :

– « Je vais y aller! »

Quelques instants plus tard, Du Man se leva. Il connaissait Zhang Xuan et avait parié sur lui. L’avis qu’il avait sur le jeune homme au début, qui consistait à dire qu’il était arrogant, avait changé du tout au tout! Il le trouvait désormais époustouflant!! Du Man n’avait pas le choix non plus, il fallait faire avancer le débat…

Tandis que notre apothicaire s’apprêtait à effectuer son cérémonial pour forger ses pilules, un confrère se leva :

– « Apothicaire Du Man, laissez-moi y aller! »

Ce fut une grande surprise pour tout le monde!

– « C’est l’apothicaire Bai Ming! »

– « Oui! Zhang Xuan vient de lui révéler toute cette histoire de vol, et c’est ce qui l’a rendu extrêmement furieux. Pourquoi se propose-t-il ? »

– « Je n’en ai aucune idée. Regardons! »

……

Même si l’apothicaire Bai Ming n’était pas le plus ancien du groupe, il était le plus qualifié et le plus respecté. La raison en était simple. Il n’était pas qu’apothicaire, il était aussi le chef de l’un des quatre grands clans de la Cité de Tianxuan : le Clan Bai.

Il avait grande autorité et avait de la force.

Du Man retourna à sa place. Il n’égalait pas l’apothicaire Bai en terme de qualifications et de standing :

– « Étant donné que l’apothicaire Bai se propose, je lui cède volontiers la place! »

Bai Ming lança un regard hostile à Zhang Xuan :

– « Zhang Xuan, vous possédez une aptitude incroyable de discernement et d’analyse. Malgré tout… vous n’avez eu que de la chance. En fait, vous n’avez pas de réel savoir dans le forgeage des pilules! »

La colère de Bai Ming était légitime! Il était furieux envers Cheng Jiang pour lui avoir dérobé son manuel secret, mais il avait aussi été humilié en public!!

Le professeur Zhang fut quelque peu étonné :

– « De la chance ? Pourquoi dites-vous cela ? »

– « Mais c’est l’évidence. Que ce soit pour Meng Yan, Chen Xiao, ou Cheng Jiang, les imperfections que vous avez décelées ont du sens! Pourtant, si nous regardons plus profondément, vous avez pu tout aussi bien faire une enquête au préalable, sur leur personnalité et les événements récents qui les entourent, afin d’en déduire leurs imperfections! » S’offusqua t-il.

Les propos de Bai Ming firent l’effet d’un pavé dans la marre! Tout le monde réalisait ce qui s’était passé, et la crainte les quitta instantanément. Il était évident qu’ils auraient tous pu arriver aux mêmes conclusions que notre jeune professeur s’ils avaient eu les mêmes informations!

– « Tout ceci aurait été calculé ? »

– « Maintenant que l’apothicaire Bai Ming le disait, tout semblait s’éclairer! »

– « Oui! Par exemple, Pour Meng Yan, si Zhang Xuan a appris à l’avance qu’il avait tué sa concubine dans la matinée et que la rage demeurait encore en lui, il a pu aisément déduire que la Pilule du Cœur Tranquille serait inefficace! »

– « Pour l’apothicaire Chen Xiao, c’est pareil! Si tu apprenais qu’il est malade, tu pourrais en déduire un problème avec les pilules. Après tout, la Pilule du Cœur Tranquille reflète l’état d’esprit de celui qui forge! »

……

– « Oh ? Une enquête en amont ? Comme c’est intéressant! » Zhang Xuan ignorait que l’apothicaire Bai Ming avait une imagination aussi débordante :

– « Quelles que soient les méthodes que j’utilise, aussi longtemps que j’identifierai les imperfections dans vos techniques de fabrication, je serai gagnant! »

– « Mais bien entendu. Vous gagnerez si vous trouvez ma méthode imparfaite! Cependant, j’aimerai changer les règles! » Dit Bai Ming.

– « Oh ? »

– « Nous gardons l’essentiel, je forge pendant que vous désignez mes erreurs. Mais… je veux que vous identifiez de vraies erreurs, telles que celles qu’il pourrait y avoir dans mes aptitudes, ma capacité à contrôler les flammes, et la manière avec laquelle je mélange les herbes médicinales, plutôt que de me parler d’émotions et d’autres choses. De cette façon, vous ne pourrez pas vous servir d’une connaissance préalable éventuelle! »

Tous les apothicaires se réjouirent :

– « C’est très bien! »

– « Oui ! Il ne pourra pas déduire aussi facilement! »

– « Avec ces nouvelles règles, c’est imparable ! »

Le professeur Zhang voulait connaître le fond de sa pensée :

– « En êtes-vous certain ? »

– « Oui! » Bai Ming exagérait ses mouvements à la manière d’un orateur vedette :

– « Il s’agit maintenant de savoir si vous aurez suffisamment de bravoure pour continuer! »

Zhang Xuan ne voulut pas s’éterniser :

– « C’est formidable alors! »

L’apothicaire soupira, prit quelques ingrédients et approcha du chaudron.

Le feu commença à s’agiter furieusement, et Bai Ming débuta son forgeage.

Peu de temps après, les flammes s’affaiblirent et 3 pilules furent extraites! Il s’agissait de la Pilule de 1er rang qui Soulage l’Acupoint. On la préparait spécialement pour les combattants experts 6ème Dan afin d’apaiser leurs acupoints et ainsi leur permettre de progresser dans le royaume Pixue.

La même pilule que le vieux maître Shang Chen avait achetée quelques jours plus tôt pour la donner à Shang Bin et qui, à son tour, l’avait donnée au Lion qui Brise le Ciel…

Quoiqu’il en soit, la Pilule qui Apaise l’Acupoint était une pilule de qualité supérieure, que même une Pilule du Cœur Tranquille ne pouvait égaler!!!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 114 : Convergence des dix mille affluents Menu Vol.2 / Chapitre 116 : La dépression de Bai Ming (Partie 1)