La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 11 : Implorer la pitié

Dans le Royaume Pigu Combattant 4ème Dan, les muscles, les os et même la peau étaient comme de l’acier! Il y avait un énorme fossé avec le Royaume Zhenqi.

Pourtant, d’une seule gifle, Zhang Xuan fit de l’expert un simple débutant. Aux yeux de tous, le spectacle était incroyable.

Mais comment ce gars, dernier à s’entraîner pendant l’examen de qualifications, était-il devenu si fort ?

Qian Biao hurla :

– « C’est juste un coup de chance, ne te laisse pas impressionner! »

Un des enseignants chargea. Tout comme Li Yuan, il avait atteint le stade avancé Pigu et paraissait indestructible.

Ce professeur s’avança, haussa les sourcils et se prépara à le frapper avec la paume de sa main:

– « Tu vas ramper au sol! »

“Pah pah”

La compression de l’air était si dense que des détonations déchirèrent l’espace.

Face à la rudesse des coups de son assaillant, Zhang Xuan resta calme et avec l’aide de ses index et majeur, il frappa en oblique vers le haut.

L’adversaire ressentit une légère douleur aux aisselles et s’écroula.

– « Comment-ça ? »

En deux coups, les combattants 4ème Dan étaient battus. Les deux enseignants restants, dont Qian Biao, comprirent que la personne face à eux n’était pas aussi facile à vaincre!

– « Attaquons-le ensemble… »

Qian Biao leva le poing et fonça. Cependant, avant même qu’il ne puisse réagir, Zhang Xuan était déjà devant lui. Il lui attrapa la tête et le poussa doucement.

Le gros adversaire s’effondra avec un bruit fracassant et se tordit de douleur.

Au moment de heurter le sol, le dernier acolyte ne cessa de ressentir des convulsions, comme atteint d’une crise d’épilepsie :

– « Vous… Comment connaissez-vous notre Point Mingmen(1) ? »

Effrayé, Qian Biao fixait le type devant lui en crachant du sang.

Il savait où trouver le Point Mingmen de chacun d’entre eux. Qu’allaient-ils pouvoir faire contre cela?

Tous les pratiquants avaient un Point Mingmen, un talon d’achille capable d’entraîner la mort, quand bien même  le coup viendrait enfant!

Il ne fallait jamais révéler l’emplacement de ce point. Même les parents proches l’ignoraient. Pourtant, Zhang Xuan, dont le niveau de pratique n’était guère élevé, semblait être en mesure de le trouver.

Devant l’étonnement de ses adversaires, le professeur Zhang sourit. Bien sûr, il s’était à nouveau servi de la Bibliothèque de la Voie Céleste. Elle ne révélait pas seulement les failles dans les techniques de combat mais également les problèmes personnels et les faiblesses. Tout y était décrit en détails.

Même si Zhang Xuan n’était pas encore familier avec les compétences de ce monde étranger, cela ne l’avait pas empêché de maîtriser facilement ses quatre adversaires.

Le professeur se mit à rire :

– « Si vous aviez accepté l’issue du pari, quelle qu’elle soit, nous ne serions pas arrivés à de telles extrémités. »

– « Zhang Xuan! Je ne sais pas quelle méthode vous avez utilisée pour accéder à nos Points Mingmen, mais vous, le professeur le moins expérimenté de l’académie, vous avez attaqué d’autres enseignants en public! Rien que pour cela, je peux déposer une plainte et vous faire renvoyer », hurla Qian Biao.

A l’académie, les enseignants étaient classés par niveaux. Il n’était pas convenable de s’opposer à un enseignant de niveau supérieur. Zhang Xuan était jeune et avait obtenu la plus mauvaise note à l’examen, un zéro. Il était donc considéré comme le moins qualifié. Si l’académie apprenait qu’il avait battu quatre enseignants mieux cotés que lui, cela provoquerait certainement un tollé monumental et son expulsion ne serait alors plus qu’une formalité.

Malgré les menaces, Zhang Xuan ne s’inquiétait guère :

– « Pourquoi ? Sous prétexte que vous n’avez pas été capables de me défier par les arts martiaux, vous essayez de m’avoir par le règlement ? »

– « En effet! » Li Yuan, qui pensait la même chose, le regardait avec des yeux dédaigneux. « Si vous vous agenouillez devant nous et nous laissez vous battre, nous ne rapporterons peut-être pas l’incident. Sinon, préparez-vous à être viré! »

Un autre enseignant se mit à hurler :

– « Lorsque vous aurez été viré, sans titre de professeur pour vous protéger, personne ne dira quoi que ce soit, même si vous êtes tué! »

Dans le royaume de Tianxuan, les enseignants d’une académie jouissaient d’un statut social élevé. Quand ils perdaient leur emploi, leur niveau social chutait en conséquence, c’est pourquoi la plupart voulaient vraiment aller jusqu’au bout.

– « Puisque vous tenez tant à appliquer le règlement, d’accord, je vais en faire autant. »

Le regard tranquille, il fit quelques pas vers Qian Biao et dit : « Professeur Qian Biao, vous avez secrètement utilisé les bijoux de Chen Ming pour plaire à votre concubine.  Il y a trois mois, vous avez détourné les fonds de l’école pour lui acheter une maison. Il y a un mois, lorsque vous avez brisé la porcelaine préférée de Liu Quan, vous avez rejeté la faute sur un étudiant qui, de ce fait, a été renvoyé… Ai-je besoin de rapporter toutes ces choses aux dirigeants de l’école ? »

– « Vous… vous… »

Les yeux de Qian Biao se remplirent d’effroi, on aurait dit qu’il avait vu un fantôme.

Comment cet homme le savait-il ? Qui plus est dans les moindres détails! Même ses collègues, Li Yuan et les autres, n’étaient pas au courant.

Ignorant l’horreur sur le visage de Qian Biao, Zhang Xuan se tourna vers Li Yuan :

– « Professeur Li Yuan, l’esprit de l’étudiante dont vous avez volé la dignité et qui s’est suicidée il y a 3 ans est-il revenu pour se venger de vous ? Il y a quelques jours, vous avez développé de l’acné sur le dos. Peut-être était-ce elle qui vous cherchait des poux! »

– « Ah ? »

Li Yuan pâlit et s’éloigna, effrayé.

L’incident avait été tenu secret. Cela faisait trois ans que, rongé par le remords, il rêvait que cette jeune fille lui arrachait la vie pour se venger. Quinze jours plus tôt, un bouton d’acné géant de la taille d’un poing avait poussé sur son dos.

Son corps trembla, ses genoux faiblirent et il s’écroula. Une odeur piquante remplit aussitôt la pièce. Qui aurait pu penser qu’un expert combattant 4ème Dan eût été effrayé au point de mouiller son pantalon  en public.

Zhang Xuan regarda les deux enseignants restants et déclara :

– « Professeur Du Chun, vous avez volé l’affaire de votre frère et l’avez tué par empoisonnement. L’incident n’a pas été ébruité à l’époque, mais si cela venait à se savoir, pensez-vous que vous pourriez continuer à enseigner ? »

– « Professeur Bai Lin, en raison de votre intérêt pour les antiquités, vous avez accepté de nombreux cadeaux de la part d’étudiants! Si je ne me trompe, l’ancienne bague de jade que vous portez vous a été offerte par un élève qui avait quelque chose à vous demander. En ce qui concerne le motif de la demande et l’identité de l’étudiant, est-il nécessaire que j’entre dans les détails ? »

– « Vous êtes le diable! »

– « Vous n’êtes pas humain… »

Les deux enseignants le regardèrent, effrayés eux aussi.

Ils avaient commis des actes répréhensibles mais étaient convaincus que personne n’en saurait rien. Comment cet homme était-il au courant ?

Lorsqu’il les avait battus, ceux-ci avaient ressenti de la honte. Mais depuis la révélation de leurs secrets, ils étaient terrifiés! C’était comme s’ils avaient perdu leurs vêtements, exposant leur nudité aux yeux de tous.

Lorsque l’information serait connue, leur titre de professeur s’envolerait et, dans le pire des cas, ils seraient envoyés devant la cour de justice pour y être abattus sur-le-champ!

Tremblants, ils furent contraints d’implorer sa pitié.

– « Nous avions tort! »

– « Professeur Zhang Xuan, vous qui êtes un grand homme, n’ayez pas de rancune envers de petites personnes comme nous. Épargnez-nous s’il vous plaît »

Zhang Xuan agita dédaigneusement la main :

– « Je me fiche de ce que vous avez fait par le passé. À l’avenir, cessez de m’énerver! Par contre, si vous ne changez pas et continuez à commettre des actions répréhensibles, je me verrai dans l’obligation d’intervenir pour m’assurer que vous soyez punis à la hauteur de vos crimes! »

La Bibliothèque de la Voie Céleste avait le pouvoir de scruter tous les défauts : La personnalité, les antécédents…. Tout cela n’était qu’une petite partie du livre.

Cependant, il n’était pas le sauveur du monde. Quoi que ces hommes aient pu faire, il ne s’en soucierait que si ces derniers se mettaient vraiment en travers de sa route.

– « Plus jamais nous ne recommencerons. »

– « Professeur Zhang Xuan, voici les jetons que vous vouliez. Prenez-en autant que nécessaire. »

Ayant compris qu’il ne révèlerait pas leurs antécédents, Qian Biao et les autres poussèrent un soupir de soulagement.

Note: (1) Point Mingmen: Le Point (la Porte) de la Vie

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 10 : Pari renié Menu Vol.1 / Chapitre 12 : La Lignée Impériale