La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.2 / Chapitre 104 : Combattant 6ème dan du Royaume Pixue (Partie 2)

– « Commençons! »

Après avoir découvert le bon acupoint, tout le reste se déroula facilement. La méthode d’ouverture des suivants demeura la même. Sans aucune hésitation, Zhang Xuan dirigea le Zhenqi dans son corps jusqu’à l’acupoint Xinqiao.

Une explosion se produisit et le corps du jeune professeur trembla de façon incontrôlée. Il comprit à cet instant précis que ses facultés mentales avaient fait un bond de géant. Il venait de franchir le cap pour accéder au royaume Pixue, combattant 6ème Dan! En fermant ses yeux, il sentit un acupoint rayonner dans son corps, comme un soleil qui brillait dans la nuit.

L’ouverture de cet acupoint avait fait surgir de l’énergie spirituelle, augmentant d’un ding sa force.

– « C’est formidable! »

Ses yeux reflétaient son émerveillement :

– « Sans utiliser de manuels pour améliorer ma technique dans ce niveau, je peux toujours essayer de chercher à tâtons en expérimentant chaque possibilité. Même s’il y a 10 000 manières possibles de le faire, en envoyant blackbouler les mauvaises, je trouverai assurément la bonne… »

Bien entendu, une telle méthode n’était possible qu’avec le royaume Pixue. Les 108 acupoints du corps humain sont tous fixes. Donc, il était simple pour lui de les essayer un par un. Néanmoins, s’il décidait de créer sa propre technique ‘maison’ de progression, même en utilisant la Bibliothèque de la Voie Céleste, il pourrait en coûter pour sa vie.

Zhang Xuan savait désormais que les 36 acupoints sécurisés devaient être manipulés avec une grande précaution. Pour faire une analogie simple, ces acupoints pouvaient être vus comme des voies très petites, de la taille d’une tête d’épingle. Un Zhenqi impur était comme une eau boueuse, capable de cheminer normalement à travers les acupoints ordinaires, mais qui serait dans l’impossibilité de traverser ces filets très ténus!

Le professeur Zhang pratiquait ce parfait Art Divin de la Voie Céleste et son Zhenqi n’avait aucune impureté. Même face à des acupoints aussi larges que des têtes d’épingles, il n’avait aucune difficulté pour les ouvrir!

– « Je devrais poursuivre avec le deuxième acupoint! »

Sa première expérience consistant à trouver le premier acupoint ayant été couronnée de succès, il se mit à la recherche du second. La partie la plus compliquée du royaume Pixue reposait sur la découverte de la séquence précise pour débloquer les acupoints.

…………..

Pendant ce temps dans la résidence de Zhao Ya.

Yao Han était assis non loin d’elle :

– « Jeune maîtresse, parlez-moi de ce professeur Zhang et de votre état physique. Pourquoi avez-vous besoin de prendre cette herbe ? »

Zhang Xuan pouvait feindre ses actions, mais son attitude d’expert éclairé et son aura tranquille et nonchalante étaient bien réelles! Comment pourrait-on, avec de telles dispositions, tromper une femme ?

Le majordome semblait avoir fait fausse route depuis le début!

Zhao Ya était en bonne santé, alors pourquoi devait-elle prendre cette herbe ? Il brûlait d’envie de soulever ces questions!

La jeune fille raconta toute son histoire depuis sa rencontre avec le professeur :

– « Le professeur Zhang… au début, j’avais des préjugés sur lui jusqu’à ce que je sois témoin de ses capacités et que j’assiste à ses cours… »

Lorsqu’elle arriva à l’explication de son “problème” physique, elle rougit! Auparavant, elle aurait été très gênée d’en parler, mais après sa rencontre avec le professeur, elle avait fait sauter une à une toutes les barrières…

Yao Han pâlit soudainement :

– « Un Yin pur ? La jeune maîtresse possède un Yin pur ? Et dire que je n’étais pas au courant de cela! Nous vous avons fait pratiquer la technique du Jade Pure Blanc… »

Le majordome était de la même génération que le père de Zhao Ya et il la considérait depuis longtemps comme sa propre fille. Si le professeur Zhang n’avait pas compris l’étendue du problème, elle souffrirait encore énormément! Yao Han éprouvait des remords parce qu’en tant qu’aîné, il n’avait rien vu venir.

– « Puisque le professeur Zhang est à ce point capable, pourquoi a-t-il une aussi mauvaise réputation ? »

Yao Han ne savait sur le jeune professeur que ce qu’en disaient les rumeurs : Qu’il avait échoué à son examen de qualification et qu’il avait mal conseillé un élève!

– « Aujourd’hui, à cause de l’affaire de Liu Yang, le Bureau de l’Éducation a conduit un Test Éclairé de la Volonté… » Dit-elle.

– « Quoi ? Tu veux dire que c’est à cause de l’oppression du Maître Shang Chen que sa réputation est si mauvaise ? Le professeur Zhang ne l’a pas dénoncé ? La force du professeur est celle d’un combattant du royaume Pixue ? » Demanda-t-il.

S’il ne l’avait pas appris par la bouche de la jeune fille, il ne l’aurait pas cru! Comment le Directeur du Bureau de l’Éducation pouvait-il avoir agi de la sorte ? C’était un comportement si honteux à l’encontre d’un professeur aussi noble que Zhang Xuan!

– « Je n’ai jamais vu le maître Shang Chen en personne, uniquement son petit-fils, le professeur Shang Bin, qui est un individu vicieux! Je présume que son grand-père ne doit pas être mieux… »

Terminant son explication, Zhao Ya regarda fixement son Oncle :

– « Oncle Yao, maintenant que tu connais toute l’histoire concernant le professeur Zhang, j’espère que tu seras plus respectueux envers lui! »

– « Soyez-en assurée! Votre oncle n’est pas idiot. Je sais quoi faire désormais! » L’instant qui suivit, son expression s’assombrit. L’autorité qui caractérisait le majordome d’une puissante famille exsuda :

– « Cependant, ce Shang Chen et ce Shang Bin m’ont induit en erreur concernant le professeur Zhang et ils ont souillé sa réputation. Il faut que j’ai une conversation avec le seigneur de la ville afin que nous les punissions! »

– « Tout à fait! Des personnes aussi viles méritent d’être punies! » Zhao Ya était à mille pour cent d’accord.

Elle était différente de Wang Ying. Cette dernière était honnête et avait une nature docile, alors que Zhao Ya, en tant que fille du seigneur de la ville, avait un tempérament plus téméraire ! Autrement, elle n’aurait pas été aussi impétueuse envers Zhang Xuan lorsqu’elle avait appris que d’autres s’intéressaient à lui. La vengeance était donc quelque chose qui plaisait à la jeune maîtresse!

Il fallait donner au grand-père et à son petit-fils une bonne leçon! Une leçon sévère qui jetterait leur réputation dans le caniveau.

– « Oncle Yao, je te demande de répandre la nouvelle. Plus il y aura de gens qui l’apprendront, mieux ce sera! »

– « Entendu! » Acquiesça Yao Han…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 103 : Combattant 6ème dan du Royaume Pixue (Partie 1) Menu Vol.2 / Chapitre 105 : Nouvelles inquiétudes (Partie 1)