The New Gate
A+ a-
Chapitre 07 – Parti 2

Après le petit-déjeuner, Schnee et Tiera se chargèrent du nettoyage et Shin se dirigea vers l’atelier de forge dans la partie intérieure du Sanctuaire de la Lune. Yuzuha, qui était probablement curieuse, suivait Shin.

“Qu’est-ce qu’il y a là-dedans ?”

“C’est mon entrepôt et mon atelier, et l’entrepôt est un peu spécial. Il a beaucoup plus de capacité qu’il n’y paraît”.

L’entrepôt du Sanctuaire de la Lune n’était pas aussi grand qu’une maison de guilde, mais beaucoup d’objets y étaient stockés. Comme c’était l’entrepôt personnel de Shin, son contenu était plutôt constitué d’armes et d’armures.

Ils firent un petit détour en réponse au commentaire de Yuzuha, “Je veux le voir”. L’apparence de l’entrepôt était une porte normale avec une serrure suspendue. Cependant, elle était si solide que même la plus forte attaque de Shin à l’époque du jeu ne pouvait pas la briser. Il était dit que rien ne pouvait la briser physiquement.

“Il suffit de verser un peu de pouvoir magique, et c’est fait.”

Quand Shin versa de la puissance magique dans le verrou, un léger “clic” se fit entendre, et le verrou se détacha. Ce type de serrure s’ouvrait grâce à la reconnaissance du pouvoir magique. La porte ne s’ouvrait pas, même si quelqu’un tripatouillait la fausse serrure.

Il poussa la porte et ils entrèrent à l’intérieur. Là, elle débordait de lignes d’armures et d’armes côte à côte.

Il y avait des épées, des katanas, des lances, des arcs, des poignards, de gros marteaux, des hallebardes, des fléaux et toutes sortes d’armes exposées. Dans un autre endroit, il y avait des armures complètes pour les guerriers, des gants que l’on croyait faits sur mesure et des boucliers à côté de tout cela. Naturellement, tout était précieux, à commencer par le grade《Unique》, puis le grade《Legend》, le grade《Mythology》et enfin le grade《Ancient》.

Une personne ressentait une énorme pression dès qu’elle entrait dans la pièce, même si elle n’était pas sensible au pouvoir magique. Bien que la quantité et la qualité de chaque objet soient différentes, le pouvoir magique écrasant qui se dégageait était similaire à la sensation d’une eau anormalement tiède que ressentait un habitant de ce monde.

Si l’un d’entre eux était mis en vente, de nombreux pays pouvait voir des piles de leurs armes perdre leur valeur par rapport à leur prestige. Une boutique qui mettait en vente une grande quantité de ce genre de choses ressemblait déjà à une “vente de liquidation de stock”.

“Incroyable ! Mais, d’une certaine manière, j’ai chaud~”

“C’est parce que cet endroit est rempli de pouvoir magique. Tu ferais mieux de ne pas y entrer si tu n’as pas la force d’esprit.”

“Yuzuha est forte pour ça !”

Le Kitsune était en effet l’une des espèces les plus fortes même si elle était jeune.

Plutôt que d’être submergé par la pression de la puissance magique émise par les armes, Yuzuha regardait avec curiosité autour de l’entrepôt. Même si la fourrure de sa queue était entièrement hérissée, il valait mieux ne pas dire certaines choses.

“C’est bien si tu ne fais que regarder, mais ne touches pas sans permission, d’accord ? Il y a des armes maudites ici.”

“C’est dangereux ?”

“Ah, je ne veux pas que tu sois blessé. Il y a une fonction de sceau attachée aux conteneurs, mais il y en a plusieurs que tu pourrais casser.”

“Muu, Yuzuha ne fait pas ce genre de choses.”

Tout en s’excusant auprès de Yuzuha, qui gonfla ses joues, ils se rendirent à l’atelier du forgeron. Même ici, il était dans un état parfait, sans changement, attendant le retour de son maître.

“Il n’y a aucun problème. Il semble que je puisse l’utiliser tout de suite.”

“Pour faire quoi ?”

“Je fabrique des épées et des armures ici. Mais avant de le faire aujourd’hui, je dois te demander quelque chose, Yuzuha.”

“Tu veux me demander quelque chose ?”

“Il y a beaucoup de choses que je veux te demander. Bon, retournons au salon pour l’instant. Ensuite, nous parlerons. Quant à forger une épée, c’est pour plus tard.”

“Alors, allons-y rapidement. Je veux voir Shin forger une épée !”

Ils retournèrent au salon et Yuzuha avait les yeux pétillants d’impatience. Même si Shin ne savait pas ce que Yuzuha attendait avec tant d’impatience, il vérifia légèrement les outils et suivit Yuzuha. Quant à Schnee et Tiera, qui s’occupaient du nettoyage après le petit-déjeuner, il était bientôt terminé.

Lorsqu’il retourna au salon, ils étaient déjà tous les trois autour de la table. Il s’assit sur son siège tout en souriant ironiquement à Yuzuha, qui l’encouragea à continuer avec “vite ! vite !”.

“Que voulait demander Shin ?”

“Tout d’abord, pourquoi étais-tu dans un état aussi affaibli dans ce sanctuaire shintoïste. Et, est-ce qu’un grand nombre de personnes ont disparu il y a environ 500 ans ? Si vous savez quelque chose à ce sujet, alors dites-le moi.”

Lorsque la question de Shin fut entendue, Yuzuha ferma les yeux et plia les bras comme si elle pensait à quelque chose. Après quelques secondes comme ça, Yuzuha commença à parler.

“Eh bien, euh… Quand Yuzuha était là, je vivais l’expérience la plus douloureuse de l’intérieur. C’était très douloureux, à tel point que je me suis effondré”.

“C’est comme ça ? As-tu compris le dessin sur le sol ?”

“Non, je ne le connaît pas.”

Shin pensait que c’était une sorte de sceau qui retardait l’apparition de la maladie, mais Yuzuha ne semblait pas s’en souvenir.

“Je comprends. Et les personnes qui avaient disparu ?”

“Je ne sais pas. Les gens ne venaient pas beaucoup.”

“Maintenant que j’y pense, il y avait une sorte de barrière érigée qui faisait que les gens restaient loin de là.”

Shin se souvenait qu’une barrière, autour du sanctuaire shintoïste, qui affectait l’esprit, fut érigée. Une personne ne pouvait pas s’en approcher à cause de cela.

“Finalement, que faisait Yuzuha dans un tel endroit ?”

“Uhm, je me prélassait au soleil, quand soudain le sol s’est mis à “bam”, le vent a soufflé “byu byu” et la montagne a fait “clang”. Yuzuha a été surprise et a sauté. Après cela, j’ai fait de mon mieux pour que le sol ne soit pas détruit”.

“…En d’autres termes, la catastrophe naturelle s’est produite, et tu as essayé de la contenir ?”

“Il est probable que oui, je ne doute pas que ce soit Yuzuha.”

“Eh, c’est vrai ?”

Quand Schnee confirma cette possibilité, Tiera était stupéfait et avait les yeux écarquillés.

Même si Shin ne savait pas quel genre de technique utilisait Yuzuha, le Kitsune était un monstre qui correspondait à tous les attributs. Les possibilités d’interférer avec la catastrophe naturelle par une méthode spéciale étaient élevées.

“J’ai utilisé beaucoup de puissance tout en continuant à le faire, puis je me suis reposé dans le sanctuaire shintoïste. Comme mon pouvoir ne pouvait pas être maintenu dans mon corps à ce moment-là, j’ai pensé que j’allais bientôt mourir quand Shin viendrait.”

“C’était juste à la dernière minute quand je suis venu, hein ?”

“Quand le vent désagréable a soufflé, j’ai eu peur.”

Quand il a entendu parler du vent désagréable, Shin se souvint des miasmes. Peut-être que les deux【Malédiction – Ⅹ】 et le【Poison – Ⅹ】de l’époque, étaient causés par les miasmes. Un certain nombre de monstres et de niveaux furent augmentés dans une zone où il y avait beaucoup de miasmes pendant le jeu. De plus, pour un joueur, c’était une façon gênante de se voir attribuer un état anormal répondant à une baisse de statut à intervalles réguliers. En dehors des monstres, ils devaient boire des potions régulièrement à cause de cet état anormal, bien que cela n’affectait pas trop les joueurs de haut niveau.

“C’est grâce à Millie que Yuzuha a été sauvé. Je n’y serais pas allé sans les conseils de Millie”.

“Je la remercierai quand je rencontrerai à nouveau Mi-chan.”

“C’est vrai,nous le ferons.”

À cause de la capacité de prévision, Shin ne pouvait pas le dire clairement. Que Yuzuha l’ait compris ou non, cela correspondait à la façon de parler de Shin.

“Hé, qui est Millie ?”

Tiera avait l’air perplexe.

“C’est une enfant qui vit dans l’orphelinat du royaume. Je l’ai rencontrée par hasard. Si vous connaissez Wilhelm, pensez à l’orphelinat qu’il protège et vous comprendrez.”

“Ah ! ce type.”

“Tu connais Wilhelm ?”

“Il vient de temps en temps pour rencontrer le maître. Mais je le rencontre rarement. Cependant, j’ai trouvé étrange qu’il achète des gâteaux pendant qu’il est ici à l’occasion. Je me demande s’il allait à l’orphelinat, si c’est le cas, c’est compréhensible.”

Wilhelm semblait acheter les gâteaux que Tiera faisait.

“C’est parce que les gâteaux que Tiera fait sont délicieux, n’est-ce pas ?”

“Non, c’est parce que c’est bon marché. Les gâteaux du maître sont plus délicieux. Même le messager du roi est venu l’acheter. Parce que j’ai appris le mien dans un village d’elfes, il est seulement bon.”

Ils se félicitèrent l’une l’autre, bien que tous deux semblaient délicieux.

“Quand tu as dit que tu l’avais appris dans un village d’elfes, c’était lequel ?”

“Uhm, c’est une pâtisserie appelée Cayfal, tu en as entendu parler ?”

“Non, je n’en ai jamais entendu parler.”

D’abord, il ne se souvenait d’aucune sorte de décor appelé “boulangerie” dans un village d’elfe. Comme la cuisine n’était pas sa spécialité, il y avait beaucoup de plats qu’il ne savait pas cuisiner ou faire, même s’il avait la recette.

“Ce Cayfal est comme un financier*, hein ? C’est bien de le distribuer aux enfants parce que le gâteau est gros comme une bouchée”.

“Bien que je l’aie exposée sur un coup de tête, un ou deux articles en vente doivent actuellement être en compétition. Comme j’ai vécu à l’origine dans la forêt, mon point fort est de faire des gâteaux avec du miel”.

“C’est vrai ? Mais attends, puisque le Sanctuaire de la Lune n’est pas un magasin qui vend principalement des produits alimentaires, y a-t-il d’autres ventes ?” demanda Shin en regardant Schnee.

“Parce que Shin était absent, il y a quelques articles à vendre. Je suis une amatrice en forge, et pour réapprovisionner la marchandise, seul Shin peut ouvrir le magasin où les armes étaient conservées.”

Par conséquent, Schnee devait réapprovisionner le stock de quelque part, et il semblait difficile de réapprovisionner les marchandises en raison de la concurrence sur ce droit. Il était tout à fait naturel que si le fabricant disparaissait, il y avait une pénurie de stocks.

“Comment dire…je suis désolé. Schnee, tu as fait du bon travail pour garder le magasin ouvert.”

“Même s’il est ouvert, il n’y a pas beaucoup de choses qui peuvent être mises en vente.”

“…C’est vrai. Même s’il est ouvert, ça ne résoudra rien.”

Pendant l’ère du jeu, le magasin était à peine en activité. Ce n’est pas étonnant.

“Quand j’aurai le temps, je réapprovisionnerai le stock avec ceux que j’ai économisés.”

“Compris. Au fait, les discussions ont déraillé sur le sujet. Yuzuha, on peut continuer ?”

“Oui. Mais, comme j’étais dans le sanctuaire shintoïste tout le temps, je n’en sais pas plus que ce que tu sais déjà.”

—————————————————————————————————————————

NdT : * Un financier est un gâteau bien de chez nous. Cocorico…



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 07 – Parti 1 Menu Chapitre 07 – Parti 3