Super Gène | Super God Gene | 超级神基因
A+ a-
Chapitre 29 – L’Oiseau des Tempêtes

«Sen, tu es si endurant! Tu dois avoir atteint le maximum de points de gène mutant.» Lin Beifeng s’arrêta de grimper alors qu’il sentait ses bras lui faire trop mal, alors que Han Sen grimpait toujours vigoureusement.

«Accroche-toi jusque là-bas. Il y a un rocher qui dépasse plus haut et nous pourrons nous y reposer.» Han Sen regarda Lin Beifeng.

«Sen, je ne peux pas. Pouvons-nous redescendre ?»

«Tu restes ici, je vais d’abord monter jusqu’au rocher et te ramener avec la vigne.» Han Sen commença à grimper à quatre pattes, et il était si rapide qu’il semblait marcher sur le sol, ce qui stupéfia Lin Beifeng.

Il fallut un peu de temps à Han Sen pour atteindre le rocher et utiliser la vigne pour tirer Lin Beifeng. Le rocher avait la taille d’une table. Les deux hommes se blottirent sur le rocher et regardèrent autour d’eux. La falaise était si raide et il n’y avait aucun moyen de grimper sans les vignes, qui ne couvraient qu’une partie de la falaise.

«Sen, restons ici deux jours et peut-être que les Mammo partiront s’ils ne nous voient pas.» Dit anxieusement Lin Beifeng.

«Eh bien, repose-toi ici, et j’irai voir s’il y a un moyen de sortir. Si c’est le cas, je reviendrai pour toi.» Dit Han Sen en se levant pour grimper.

«Sen, tu ne m’abandonneras pas?» Lin Beifeng attrapa les vêtements de Han Sen comme une petite fille.

«Ne t’inquiète pas, comment pourrais-je t’abandonner quand tu me dois autant d’argent?» Han Sen tapota l’épaule de Lin Beifeng et s’en alla.

Parce qu’il avait pratiqué la Hantise Fantôme, Han Sen était particulièrement bon en escalade. Comme il était beaucoup plus fort maintenant, ce n’était pas trop dur pour lui non plus.

Han Sen grimpa sur quelques centaines de pieds et ne vit toujours que la falaise. Les vignes continuaient de monter, et il se demandait où étaient leurs racines.

Han Sen se sentait un peu fatigué et pensait descendre. Mais avec un autre regard, il avait l’impression qu’il y avait une pierre qui dépassait devant lui.

«Je grimperai jusqu’au rocher ci-dessus et jetterai un coup d’œil, s’il n’y a pas d’issue, je descendrai pour manger et boire.»

La pierre était plus grande et plus large que ce que Han Sen avait imaginé. Elle faisait la moitié de la taille d’un terrain de basket. Quand il monta sur la pierre, les yeux de Han Sen s’écarquillèrent soudainement.

Sur la pierre se trouvait un nid fait de branches d’arbres et de vignes. Il ressemblait à un énorme nid d’hirondelle, prenant presque la moitié de la pierre. Un œuf d’au moins trois pieds de haut reposait dans le nid.

«Wow, un si gros œuf! A quel point une créature doit-elle être énorme pour laisser ça ?» Han Sen frissonna. La créature n’était pas là maintenant, mais il n’osait pas penser à ce qui se passerait si elle revenait.

Être grand ne signifiait pas nécessairement qu’il était avancé. Les bêtes Mammo étaient des créatures énormes mais simplement primitives.

Cependant, la capacité de faire un nid et de pondre un œuf sur la falaise prouvait que la créature n’était pas une créature moyenne. Il pourrait très probablement s’agir d’une créature de sang sacré.

Si l’œuf appartenait à une créature de sang sacré, Han Sen ne voudrait pas le manquer.

Après quelques hésitations, Han Sen s’approcha de l’œuf et fit un trou dans la coquille avec le bout de sa dague. Pêchant une paille de sa poche, il la mit dans le trou et commença à sucer.

Soudain, le jus sucré remplit la bouche de Han Sen.

«Œuf d’Oiseau des Tempêtes, créature de Sang Sacré mangé. Aucun point de gène sacré gagné. »

Bien qu’il n’y ait pas eu de gène de sang sacré, le fait que l’œuf soit en effet une créature de sang sacré laissa Han Sen dans la joie.

C’était un œuf si énorme, avec au plus seulement dix points de gène sacré, il n’était pas surpris de ne pas avoir gagné un point avec juste une bouchée. Et il avait déjà quelques points de gène sacré et ne pourrait pas avoir les dix points, ainsi il ne pourrait en obtenir que six ou sept s’il était chanceux.

Mais les points génétiques sacrés étaient si difficiles à obtenir que même quelques-uns de plus aideraient.

Han Sen aspirait désespérément le liquide avec la paille qu’il utilisait pour boire dans sa poche d’eau alors qu’il se cachait des créatures. Elle était étonnamment pratique pour aspirer le jus d’œuf.

L’œuf était si gros que lorsque Han Sen entendit finalement le signal qu’il gagnait un point de gène sacré, il était si plein qu’il ne pouvait plus en boire. Han Sen sortit la paille, puis boucha le trou avec de la boue. Remettant la paille, il descendit avec la vigne.

«Sen, qu’est-ce qui t’a pris si longtemps? Est-ce une voie de sortie ?» Voyant Han Sen venir d’en haut, Lin Beifeng, qui était inquiet, demanda immédiatement à voix basse afin de ne pas alerter les Mammo en dessous.

«Non, c’est aussi raide qu’un miroir, et nous n’avons nulle part où aller.» Han Sen secoua la tête.

«Dans ce cas, nous n’avons pas d’autre choix que d’attendre que le troupeau parte.» dit Lin Beifeng, déçu.

«Ça va. Il nous reste de la nourriture et de l’eau. Han Sen prenait vraiment son temps maintenant car il ne pouvait pas finir de boire l’œuf cru de sitôt, et il ne partirait pas avant cela. »

Ils se blottirent sur la pierre pour passer la nuit, et le lendemain matin, Han Sen grimpa pour manger un peu plus de l’œuf. Il s’assura qu’il n’y avait aucune créature dans le nid avant de monter et brisa le sceau pour boire de l’œuf.

«Sen, pourquoi grimper à nouveau?» se demanda Lin Beifeng quand Han Sen descendit.

«Il y a des créatures de sang sacré là-haut, et j’y faisais un festin. Veux-tu qu’on aille ensemble ?» Han Sen rit.

«Tu peux le garder.» Lin Beifeng lui jeta un regard et ne crut pas un mot. Même s’il y avait vraiment des créatures de sang sacré, Han Sen était plus susceptible d’être leur nourriture.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 28 – La nourriture chère Menu Chapitre 30 – Un œuf vide