Sous le Chêne | Under the Oak Tree
A+ a-
Chapitre 88 – Inquiétudes (1)

 

 

Avant que Max ne puisse terminer ses mots, une voix puissante la coupa dans son élan.

Max tourna alors la tête vers la source de l’agitation, et ses yeux s’agrandirent de surprise lorsqu’elle vit six chevaliers en formation se tenir debout à côté du poêle à viande grillée, leurs visages étaient luisants de sueur, mais leurs expressions étaient vivantes. A l’avant du groupe se tenait Yurixion Lobar. Quand il l’a vue, il a couru vers elle, son visage était plein de soulagement et de joie. Quand Yurixion fut enfin près d’elle, il s’empressa de poser ses questions à Max.

“J’ai entendu dire que vous aviez traversé beaucoup de choses hier. Êtes-vouq blessée quelque part ? Est-ce que vous pouvez déjà être dehors comme ça ? Quand on a entendu ce que ces abrutis vous ont fait… !” Yurixion commençait à divaguer, et à chaque seconde, sa voix montait d’une octave, et Max se sentait reconnaissant de son apparente préoccupation.

“Je vais bien…” dit Max au jeune chevalier en formation. Au moment même où elle disait cela, Garow, le meilleur ami de Yurixion, est venu la regarder avec impatience.

Les yeux de Garow brillent d’étonnement devant les questions incessantes de Yurixion, et il laisse échapper un petit soupir devant les actions de son meilleur ami.

“Yuri, calme-toi, s’il te plaît. Tu mets la dame dans l’embarras.” Garow a dit à Yurixion.

“Mais Garow… quand j’ai entendu ce qui s’est passé, je n’ai jamais été aussi désolé de ne pas avoir été fait chevalier.” Yurixion a murmuré en retour.

L’expression boudeuse de Yurixion a fait sourire Max. Elle lui rappelait l’image d’un gros chiot qui baisse la queue et boude. Il avait l’air adorable.

“Merci pour votre inquiétude… mais j’allais bien. Les soldats ont été blessés, mais… votre Seigneur est arrivé juste à temps.” Max a dit aux garçons pour les rassurer.

“J’ai entendu cette histoire, moi aussi. J’ai entendu dire que ces abrutis de lâches ont été terrifiés juste par l’esprit du Seigneur Calypse et se sont rendus tout de suite ? Ce sont des lâches pathétiques ! Eh bien, ces souris de Libadon ne sont pas de taille contre le Seigneur Calypse après tout !” Yurixion s’est exclamé avec enthousiasme. Il était évident que le garçon avait une haute opinion de Riftan.

Max jeta les yeux sur le sol et sentit ses joues s’échauffer d’embarras. Le garçon pouvait difficilement s’arrêter une fois qu’il avait commencé à chanter les louanges de Riftan. Ce n’est pas que Riftan était indigne d’être loué, c’est pourquoi elle avait envie de lever les yeux au ciel quand Yurixion commençait à réciter tous les mérites et les bonnes actions de Riftan, mais parce que Yurixion idolâtrait toujours Riftan que même Garow, qui se tenait à côté de lui, secouait déjà la tête comme s’il était fatigué de l’habitude quotidienne de son meilleur ami de parler de leur seigneur.

Max leur adressa un sourire résigné et coupa soigneusement les paroles du garçon excité en leur lançant une question.

“Au fait, qu’est-ce qui vous amène à la cuisine… ?”

Ce n’est qu’après que Max ait posé la question que les garçons ont semblé reprendre leurs esprits. Yurixion a regardé les autres chevaliers en formation qui se tenaient derrière lui.

“Nous ne supportions pas la bonne odeur de la viande grillée. Nous nous sommes échappés pendant l’entraînement.” répondit Yurixion et Max acquiesça.

C’est pourquoi tout le monde avait l’air si troublé en la voyant. Max sourit de manière significative pour rassurer les garçons qui craignaient que l’hôtesse ne raconte à leur chef qu’ils ont séché leur entraînement.

“Nous sommes en train de faire bouillir des saucisses. Chef, pouvez-vous leur donner une assiette, s’il vous plaît ?” dit Max aux garçons en faisant signe aux jeunes de s’approcher.

Le chef, qui était en train de farcir les intestins de porc proprement lavés, a levé le visage et a affiché un large sourire.

“Nous sommes en train de griller là-bas sur la marmite. Hé ! Remplissez une assiette de saucisses et apportez-la ici !” Le chef a crié à une équipe de cuisine et les garçons affamés se sont précipités vers eux comme un essaim d’abeilles.

Max décida alors de s’éclipser lorsque les garçons commencèrent à manger afin qu’ils puissent profiter confortablement du goûter. Lorsqu’elle est sortie de la cuisine, elle a vu que les domestiques allumaient les chandeliers dans tout le hall.

S’ils n’allumaient pas les lanternes à l’avance, le château entier deviendrait sombre à l’instant où le soleil se cacherait et il était donc coutumier qu’ils le fassent. En cas d’urgence, il était vital que le hall central et les escaliers soient éclairés dès les premières heures.

Le château était deux fois plus lumineux maintenant que tout à l’heure lorsqu’elle passait dans ses couloirs car les lanternes nouvellement commandées étaient placées partout, mais les serviteurs étaient également deux fois plus occupés. Elle a parlé avec un visage déterminé alors qu’elle traversait le hall.

“Je vais immédiatement trouver plus d’ouvriers pour demain.” Max a dit à Rudis.

“Vous n’avez pas à le faire….” Rudis lui a répondu en secouant la tête.

“N-non. Il faut plus de serviteurs pour gérer un si grand château. Il y a beaucoup de gens qui ont besoin d’être servis. Je pense que nous avons besoin d’au moins 30 personnes de plus que maintenant. Y aura-t-il assez de résidences pour eux ?” demande Max.

“Oui. Il reste beaucoup de chambres vides au premier étage pour les domestiques.” répondit Rudis.

“Alors je parlerai au Seigneur dans la journée.” Max était résolu, ils devaient embaucher plus de gens s’ils voulaient être prêts pour l’hiver.

Pour ses derniers tours, Max a regardé autour de la grange et quand cela a été terminé, elle est retournée dans sa chambre pour écrire un simple journal.

Afin de gérer un grand château comme le château de Calypse, il était nécessaire de saisir ce qui se passait dans chaque coin du palais, afin de ne pas manquer les problèmes qu’ils avaient ou auront et elle devait les résoudre rapidement car beaucoup de gens dépendaient d’eux.

Soudain, on frappa à sa porte, c’était une des servantes du château.

“Madame, le Seigneur Calypse sera probablement en retard, et il m’a envoyé un message pour que vous dîniez en première. Pouvons-nous l’installer dans la salle à manger ?” La servante lui a demandé.

Max répondit à la servante qu’elle dînerait dans la salle à manger et la suivit. Quand elle arriva à l’endroit et qu’on lui servit le repas, elle décida de manger lentement, espérant que Riftan rentrerait bientôt et la trouverait là.

Max ne saurait dire combien de temps elle est restée assise devant la table, mais elle a dû rester assise pendant plus d’une heure car tout était froid.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 87 – Faire de son mieux (2) Menu Chapitre 89 – Inquiétudes (2)