Sous le Chêne | Under the Oak Tree
A+ a-
Chapitre 121 – La fille dans le miroir

Devant le miroir, Max se retourne lentement, se regardant fixement.

Linda la suivait attentivement, ne voulant manquer aucune réaction. Elle lui donna une autre robe, et une servante l’aida à se changer.

Max a émis un agréable “oh” en sentant la texture du tissu. Les servantes faisaient des histoires à chaque fois qu’elles portaient des accessoires ou de nouvelles coiffures avec de longs voiles.

“Je pense que cette robe vous ira encore mieux. Qu’en pensez-vous, Madame ?” demande Linda après l’avoir habillé d’une robe blanc perle avec une ceinture dorée.

Max se regarde dans le miroir. Une grande femme, ornée de colliers de diamants en forme de filet et de bagues en topaze, chaussée de chaussures rehaussées d’or, se tenait quelque peu modestement sous une élégante tenue brillante. Les yeux de Max brillaient d’excitation à son apparition. Elle était superbe comme n’importe quel autre membre de la famille royale. Elle était glorieuse.

“Je… j’aime plus celle-ci.”

“Alors je vais commencer à travailler sur vos cheveux. Je pense que c’est mieux de les tresser. Devons-nous mettre un filet avec des perles dessus ?” demanda Rudis.

“Non, ce serait beaucoup mieux d’avoir deux tresses fines de chaque côté et de les orner ensuite avec des épingles !”

Rudis peignit habilement ses cheveux selon les indications de Linda, les tressant des deux côtés, puis enfonça une épingle avec une pointe de la taille d’une noix au sommet de l’oreille. Elle laissa ses longues et volumineuses tresses tomber en cascade sur son dos.

Max fixa avec admiration ses cheveux roux bouclés sur la robe blanche. Quel genre de magie ont-elles faites ? Ses cheveux bouclés sont très élégants et étonnants.

“Madame, vous êtes si belle ! ”

Les servantes ont crié de joie en la voyant parée.

“C’est comme la Nymphe de la Lumière ! Je suis sûre qu’il sera surpris de la voir, n’est-ce pas ?” déclara l’une d’elles.

“Je suis sûr qu’il sera heureux. Vous êtes plus belle que jamais.” Ajouta un autre.

Max rougit jusqu’à la racine des cheveux devant ce compliment qui ne lui était pas familier. Elle a murmuré timidement à voix basse.

“M…M…Merci.”

“Y a-t-il quelque chose que vous n’aimez pas ou dont vous n’êtes pas satisfaite ?” Demanda Linda, un peu anxieuse.

“Oh non ! Oh, c’est très co-confortable… je-j’aime ça.”

Linda hocha la tête de satisfaction à sa réponse et finit par draper une cape de velours couleur vin foncé sur son épaule.

Max appréciait beaucoup cette apparence gracieuse en ce moment. Réjouie, elle ordonna aux servantes de bien s’occuper des chats, puis quitta la pièce.

Le hall était décoré des ombres d’une nuit sombre. Max marchait le long du couloir que les serviteurs avaient éclairé avec Rudis juste derrière. Le simple retour de Riftan semblait avoir apporté de la vie dans ce château tranquille.

L’odeur de friture et de liqueur sucrée flottait dans l’air frais, et sous les escaliers, une voix forte résonnait doucement.

Max porta le chapeau et descendit les escaliers en passant devant les serviteurs affairés. Elle vit les chevaliers et les jeunes soldats assis sur la longue table à manger, et les servantes qui les servaient, alors qu’elle sortait du grand hall et entrait dans la salle à manger.

Elle jeta un coup d’œil aux chevaliers qui étaient occupés à manger, boire et discuter, debout à la porte. Dans l’assistance, un candélabre dégageait une lumière aveuglante, et la table était remplie de mets si copieux qu’on pourrait pensait qu’elle allait se fendre sous le poids.

Parmi eux se trouvait un garçon qui était en train de découper un sanglier entier sur le plus grand plateau et de placer les tranches sur une assiette. Soudain, il la regarda et leva la main. “Ma Dame !”

Yurixion, magnifiquement vêtu d’une tunique blanche, se précipita vers elle avec un sourire joyeux. Max rit maladroitement. Quand elle se rappelait ce qu’elle avait fait hier avec Riftan devant lui, elle ne pouvait pas relever la tête. Le garçon continuait à bavarder facilement, comme s’il s’en fichait complètement.

“Comment allez-vous ? Comme vous le savez déjà, j’ai traversé la première expédition de ma vie avec Sir Calypse. J’ai passé les 10 jours les plus significatifs de ma vie aux côtés de mon respecté Seigneur !”

Il avait l’air d’avoir été dans un bon endroit pour un pique-nique, pas dans le repaire de me monstres. Max était juste embarrassé de ne pas savoir quoi dire.

“Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus. Vous vous êtes blessé… Vous allez bien ?” demande-t-elle.

“Ça va, à part une légère contusion.” Yurixion sourit maladroitement en montrant ses genoux.

“J’ai honte de dire que je descendais la colline, mon pied s’est pris dans les racines d’un arbre et je suis tombé. Heureusement, la pommade que vous m’avez donnée était si bonne que je n’ai eu à déranger personne, mais j’ai été taquiné par Sir Nirta.”

“Lobar, on parlera plus tard. Prends ton siège d’abord.” Un chevalier, qui ne pouvait pas voir Max, a crié par-dessus son épaule.

Yurixion se gratta le cou de manière abasourdie et lui tendit la main. “Laissez-moi vous aider. D’accord, s’il vous plaît, par ici. Je vais vous montrer la nourriture la plus délicieuse empilée sur le plateau.”

Alors que Max posait sa main sur le bras du chevalier, le garçon la conduisit habilement hors de la foule et tira une chaise d’un geste d’une douceur inattendue.

“Je vais prendre votre cape.”

Max a hésité un moment, tenant le cordon de la cape. C’était embarrassant de se montrer devant les autres.

“Ma Dame ?”

Au regard confus de Yurixion, elle ferma hermétiquement les yeux, retira son épaisse cape et la lui tendit. ( Ah, mon petit Yuri… )

L’environnement bruyant devint soudainement silencieux. Max ne put que hausser les épaules avec embarras devant leurs faibles murmures.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 120 – Fille dans miroir (1) Menu Chapitre 122 – Une beauté ivre (1)