Shadow Hack | 我的影子会挂机
A+ a-
Chapitre 804 – Le début de la bataille
Chapitre 803 – La retraite Menu Chapitre 805 – La capitale agit de façon impétueuse

Chen Xiu, qui s’était retiré sur le côté, observait les quatre jeunes maîtres se tenant dans quatre directions, négociant sur la façon de se battre les uns contre les autres.

Luo Tian suggéra d’abord une bataille royale à quatre, mais cette proposition fut finalement rejetée par les trois autres jeunes maîtres. S’ils s’engageaient tous les quatre dans une bataille royale et que l’un d’entre eux se concentrait sur un adversaire en particulier, l’équité de la compétition s’en trouverait affectée.

Ou peut-être que si deux des quatre s’étaient déjà alliés, ils pourraient facilement éliminer les deux autres de la bataille royale et se battre entre eux pour décider du vainqueur.

Ainsi, l’impartialité de ce genre de méthode était extrêmement faible, et de plus, les quatre jeunes maîtres ne se faisaient pas confiance.

Ensuite, Domingle a proposé d’utiliser des bulletins de vote pour former deux paires qui se battraient l’une contre l’autre. Les vainqueurs des deux paires s’affronteraient et le plus fort obtiendrait les enfants.

Après que Domingle eut fini de parler, Jasmine, qui était toujours allongée dans son palanquin, s’y opposa. Après tout, sa force de combat en un contre un était plus faible que celle des trois autres, et ce n’était donc pas tout à fait juste.

Dès que cette proposition fut rejetée, Luo Tian se précipita, menant ses subordonnés sur la place pour s’emparer des enfants par la force.

Les trois autres jeunes maîtres firent tout leur possible pour l’en empêcher.

Au final, les quatre jeunes maîtres se retrouvèrent une fois de plus dans une impasse. Chacun d’entre eux craignait que les autres ne respectent pas les règles et tentent de kidnapper les enfants.

Chen Xiu, qui observait les quatre jeunes maîtres depuis le côté, tapota son lézard monstrueux pour qu’il avance et dit calmement : ” Si vous ne pouvez pas tous les quatre choisir une méthode pour votre combat, pourquoi ne pas laisser vos subordonnés agir comme des pièces d’échec pour vous. Celui dont le subordonné sera le vainqueur final obtiendra les enfants.”

Lorsque Luo Tian et Domingle entendirent cela, ils trouvèrent cela plutôt raisonnable et hochèrent la tête en signe d’approbation. Ming Xiu regarda froidement Chen Xiu en train de parler et dit avec dégoût, “Ce n’est pas juste non plus, je n’ai que huit subordonnés alors que les trois autres en ont neuf. Dans une bataille de ligue, je serais le premier à perdre !”

” C’est facile à résoudre. Chaque personne n’enverra que huit subordonnés et tirera au sort ses adversaires. Si ce n’est toujours pas équitable, il vaudrait mieux que vous vous battiez tous les quatre entre vous. Mais chacun d’entre vous se méfie de l’autre, alors qui sait quand cette impasse sera résolue.”

Avant que ses paroles ne s’évanouissent, Jasmine laissa échapper un rire tintant depuis le palanquin tandis que le teint des trois autres devint sombre.

Le sens des paroles de Chen Xiu était que les quatre étaient dans une impasse non pas parce qu’ils étaient avides de vie, mais parce qu’ils étaient paranoïaques et se méfiaient complètement de l’autre. Personne ne le reconnut, prétendant ne pas l’avoir entendu. La suggestion de Chen Xiu était la plus impartiale, et les subordonnés choisis par les quatre étaient les meilleurs de leur clan, alors s’ils perdaient, ils ne pouvaient pas blâmer les autres.

“Alors cette méthode est bonne.”

Les quatre envoyèrent des personnes pour tirer des bulletins de vote et déterminer leur ordre de bataille et leur adversaire.

Pendant ce temps, personne ne prêta attention au Clan Pipa au centre de la place. Liu Bailing se mordit la lèvre rouge et regarda les quatre jeunes maîtres s’affronter sans se soucier de son peuple. Elle suffoquait.

Sans la protection de l’Ancien Dieu Ganesh, les membres des clans musicaux étaient devenus des cibles dont personne ne se souciait.

Elle était absolument certaine que les quatre jeunes maîtres avaient des trésors qui leur avaient été offerts par leurs familles, qui étaient similaires au Clan Pipa, et qui pouvaient leur fournir un regain de force instantané, élevant leur culture jusqu’au royaume des dieux.

C’est pour cette raison que les quatre jeunes maîtres ne prêtèrent aucune attention à la possible contre-attaque de Liu Bailing.

En un instant, son cœur se remplit de regrets. Pourquoi devait-elle être si faible ? Si elle était devenue une déesse, même si l’Ancien Dieu Ganesh avait péri, les quatre jeunes maîtres n’auraient pas osé venir dans son Clan Pipa.

Liu Bailing ne pouvait que s’en vouloir d’être inutile.

Elle se retourna pour regarder les enfants et pria silencieusement dans son cœur en regardant la lumière à cinq couleurs libérée par les enfants, ‘Seigneur Ganesh, protège le sang neuf du Clan Pipa et laisse-les s’échapper.’ Après avoir fini de prier, elle regarda les vieux et les malades dans le cercle et soupira. Les quatre jeunes maîtres étaient venus avec quatre trésors, il était donc impossible pour tout le monde de s’échapper. Quelqu’un devait rester en arrière pour les arrêter.

Liu Bailing, en tant que fille sacrée du Clan Pipa, était naturellement la première personne à rester pour arrêter les quatre jeunes maîtres. Les personnes âgées et malades qui les encerclaient devaient également rester en arrière. En vérité, à part les quelques personnes qui devaient conduire les enfants en fuite vers la Cité Ganesh, tous les autres devaient rester pour occuper l’ennemi.

Liu Bailing commença à jouer du pipa de jade qu’elle tenait dans sa main, demandant aux personnes âgées et malades de choisir qui resterait en arrière. Lorsque la foule entendit sa mélodie, ils commençèrent à discuter à voix basse.

En peu de temps, les sons successifs du pipa résonnèrent sur la place, et le chagrin commença à se répandre.

À ce moment-là, les quatre jeunes maîtres étaient concentrés sur la compétition entre leurs subordonnés, mais ils entendirent la mélodie pleine de chagrin, et des rictus apparurent sur leurs visages. Ils avaient l’impression que c’était la dernière mélodie avant que le Clan Pipa ne soit exterminé.

Lorsque Liu Bailing entendit deux notes joyeuses dissimulées dans la mélodie pleine de chagrin, elle se retourna pour voir que la majorité des vieux et des malades étaient sans expression. Leurs yeux étaient remplis de détermination, et ils étaient tous prêts à rester en arrière.

Elle se retourna ensuite et observa la bataille devant elle avant de reporter son regard sur Chen Xiu qui se tenait sur la place. Lorsque leurs regards se croisèrent, un frisson glacial traversa son corps et elle baissa la tête. Cependant, du coin de l’œil, elle suivait toujours la bataille, attendant une occasion pour les enfants de s’échapper.

Tant qu’ils atteindraient la Cité Ganesh, tout le monde serait en sécurité.

Chen Xiu regarda la compétition qui se déroulait sur la place pendant un moment, mais il se sentit rapidement ennuyé et reporta son regard sur le Clan Pipa. Il ferma les yeux pour écouter, mais soudain, il perçut deux notes joyeuses cachées dans la mélodie pleine de chagrin et sentit instantanément que quelque chose n’allait pas.

Les douze clans musicaux étaient spécialisés dans différents instruments de musique et avaient naturellement la capacité de converser par le son sans avoir besoin de parler directement.

Liu Bailing pouvait-elle encore vouloir faire sortir les membres de son clan ?

Chen Xiu y pensa, puis jeta un coup d’œil au loin et vit que l’attention des quatre jeunes maîtres était toujours concentrée sur la bataille. Si le clan Pipa trouvait une bonne occasion de s’échapper, il pourrait vraiment s’en sortir.

Mais cela n’avait absolument rien à voir avec lui.

Chen Xiu pensait que sa tâche était d’obtenir les enfants du Clan Pipa, aussi fut-il surpris lorsqu’en cas de conflit, son maître lui transmit secrètement un ordre différent. Tout d’un coup, il était passé du statut de chasseur à celui de spectateur, et il n’avait plus besoin d’éliminer les quatre jeunes maîtres ou de se battre pour les enfants. Sa seule tâche était de rester là et d’observer.

Bien que Chen Xiu ait une confiance totale en son maître Li Yunmu et qu’il ait naturellement suivi ses ordres jusqu’au bout, il se demandait toujours au fond de lui ce que son maître voulait faire exactement.

Chacun a son propre objectif.

Par exemple, il a dépensé beaucoup d’argent pour venir à la Cité Ganesh afin de se battre pour l’âme de l’Ancien Dieu et devenir un dieu. Les quatre jeunes maîtres, quant à eux, avaient sorti les trésors de leurs clans pour arracher les enfants et obtenir la reconnaissance de l’Ancien Dieu Asura.

Mais seul son maître agissait comme si… tout dépendait de son humeur.

C’était le cas lorsqu’il avait détruit la révérence des dieux dans le cœur des mortels, puis lorsqu’il était arrivé au Clan Pipa mais n’avait pas essayé de se battre pour l’enfant possédé par l’âme de l’Ancien Dieu Lakshm.

Chen Xiu n’arrivait à comprendre aucune de ses actions.

” Très bien, j’ai gagné. Ha ha ha ha, ces enfants sont à moi !” Luo Tian, assis sur un éléphant, rugit bruyamment, puis fit suivre ses paroles d’un rire tonitruant.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Cesar
  • 4. j
  • 5. Kévin
  • 6. Gunts92
  • 7. Zovan
  • 8. Nicolas
  • 9. Starbuck
  • 10. Thomas
  • 11. JOSEPH
  • 12. Wakou
  • 13. Kuro
  • 14. Cinthia
  • 15. Raphael
  • 16. Cédric
  • 17. Julien Martin
  • 18. Cindy
🎗 Tipeurs récents
  • Nicolas
  • Zovan
  • j
  • Cindy
  • Raphael
  • Cédric
  • Julien Martin
  • Cesar
  • Thomas
  • Kévin
  • Gunts92
  • Kuro
  • Starbuck
  • JOSEPH
  • Wakou
  • PascalW
  • Alexis
  • Cinthia


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 803 – La retraite Menu Chapitre 805 – La capitale agit de façon impétueuse