L'Anneau du Dragon Panlong | Coiling Dragon | 盘龙
A+ a-
Chapitre 50 – Une ténacité à toute épreuve

Dans la salle de pierre silencieuse, Bébé, le visage couvert de larmes séchées, se trouvait avec Linley. Quant à Feu Bleu, Reisgem et Reihom, ils restèrent à l’écart, connaissant l’affection qui liait les deux hommes.

 

– « Patron. » Bébé força un sourire. « En deux mille ans. Dans mon cœur, la personne que j’ai toujours admirée le plus, c’est vous. Je vous le jure ! Quand nous étions jeunes, je dormais toujours ou faisais des bêtises, mais vous, Patron, vous avez toujours travaillé dur pour vous entraîner, sans jamais vous détendre. Je sais que c’est en partie dû à votre père, et aussi à votre grand-père Doehring, mais vous n’avez jamais abandonné, n’est-ce pas ?

 

– « De plus, au cours de notre voyage ensemble, nous avons rencontré de nombreux problèmes apparemment insolubles. Ce Roi de Fenlai était puissant, n’est-ce pas ? Vous n’étiez qu’un jeune homme, mais vous avez fini par tuer ce roi, non ?

 

– « Même l’Église Radiante, qui semblait alors toute puissante, a été détruite par vous. Vous l’avez arrachée par la racine et l’avez détruite, non ? 

 

– « Dans la Nécropole des Dieux, alors que nous avons rencontré tant de difficultés, et même des dangers apparemment mortels, nous avons réussi à aller jusqu’au bout, n’est-ce pas ? 

 

– « Nous nous sommes aventurés ensemble à travers le Royaume Infernal, et nous ne sommes jamais tombés. Nous nous sommes même frayé un chemin à travers le Champ de Bataille Planaire, le plus terrifiant des endroits dangereux ! Et n’avons-nous pas acquis quatre insignes de commandant ? »

 

Bébé se rongeait les lèvres, en fixant Linley “endormi”. « Patron, vous ne tomberez pas maintenant ! Ce n’est qu’une mutation d’âme, n’est-ce pas ? Après avoir surmonté tant de défis, vous n’allez pas vous écrouler devant moi comme ça ! J’ai confiance, Patron, je sais que vous allez réussir, parce que… vous êtes mon Patron. Le Patron en qui j’ai le plus confiance et que j’admire le plus. »

 

Au fur et à mesure que Bébé parlait, les larmes commençaient à couler dans ses yeux une fois de plus. Pourtant, il s’efforçait de ne pas pleurer.

 

En vérité, Bébé n’avait aucune confiance en lui ! Peut-être parce que Linley avait quatre clones divins supérieurs et qu’il subissait une mutation d’âme. Serait-il capable de la supporter ? N’était-il pas le premier avec quatre clones à traverser ce processus ?

 

– « Patron, vous allez certainement réussir. Sans aucun doute. »

 

Tous ceux qui connaissaient la situation de Linley n’avaient aucune confiance en sa capacité à réussir. Même Reisgem, Feu Bleu et les autres camarades avaient le cœur en berne. Tout ce qu’ils pouvaient faire était de prier les cieux et d’espérer que Linley s’en sorte.

 

Plan Yulan. La forêt des ténèbres. Le château métallique…

 

Deux personnes étaient assises face à face, l’une vêtue d’une longue robe noire, l’autre d’une longue robe blanche. L’une ayant des moustaches tombantes et de petits yeux : Beirut. L’autre ayant des sourcils cramoisis : Feu Bleu ! Tous deux avaient une expression grave.

 

– « Quelle est la situation ? Y a-t-il une chance d’amélioration ? » Demanda Beirut, en plissant le front.

 

– « La situation est très critique. Je n’ai vraiment pas beaucoup de foi en une mutation d’âme. Si Linley est capable de réussir, alors ce sera une surprise inattendue. Mais s’il échoue… il ne sera plus jamais capable d’atteindre le sommet. »

 

Beirut secoua la tête et soupira. « J’ai fait montre de trop d’impatience pour atteindre mes objectifs. »

 

– « Ça n’a rien à voir avec vous. Après que mon corps originel soit entré dans le Champ de Bataille Planaire, je suis d’abord resté assez proche de Linley, mais suite à sa percée, j’ai lâché du lest. Qui aurait pu imaginer que Magnus allait soudainement apparaître. Hélas. C’était mon erreur. Je ne suis pas arrivé à temps pour le sauver.

 

– « Il était si difficile de rencontrer une personne appropriée. Si Bébé apprenait la vérité, il me détesterait probablement ! »

 

– « Ce n’est pas non plus de votre faute. Qui aurait pu savoir que ce serait le cas ? »

 

– « Si mes plans avaient réussi, Linley et Bébé m’en auraient été reconnaissants. Mais vu la situation actuelle… Une fois que le corps original de Linley et ses trois clones auront péri, alors il aura perdu son potentiel futur. Mes plans auront aussi complètement échoué. Je n’aurai d’autre choix que de trouver un autre candidat approprié. »

 

– « Beirut, ne soyez pas pressé de rendre votre verdict. Les résultats ne sont pas encore sortis. Linley pourrait survivre à ça. »

 

– « S’il y survit vraiment et réussit sa mutation d’âme, alors ce sera une cause majeure de célébration. » Beirut dressa un sourcil. « Mais si Linley devient vraiment une âme mutée, alors je devrai changer mes plans. »

 

– « Vous voulez dire que… ? » Feu Bleu fut surpris.

 

Beirut hocha légèrement la tête. « Exact ! »

 

– « C’est… c’est faisable ? » Feu Bleu fut abasourdi. « Il semble que dans les innombrables années d’existence de l’univers, personne n’ait jamais réussi. »

 

– « Pourquoi ce ne serait pas faisable ? » Les yeux de Beirut esquissèrent un brin de ruse. « Pour être honnête, si Linley devait réussir sa mutation, alors mes plans auront de grandes chances de succès. Et une fois qu’on aura réussi… je me sens excité rien qu’en y pensant. Si l’expérience est un échec, ça n’aura pas beaucoup d’impact sur Linley, ni sur moi, mais si elle est réussie… »

 

Les yeux de Feu Bleu révélèrent aussi un éclat d’impatience.

 

– « Mais bien sûr, ce ne sont juste que des paroles. Nous ne faisons que rêvasser. Il est encore bien trop tôt. Ce serait formidable si Linley parvenait à survivre à la situation actuelle. » Dit Beirut.

 

– « Oui. Voyons s’il peut survivre à ça ! Un succès remettra en perspective tous ses projets d’avenir, et ils seront illimités ! Dans le cas d’un échec… vous et moi n’aurons pas d’autre choix que de nous assurer que la vie future de Linley sera paisible. Il ne serait alors plus jamais capable de s’élever au sommet, de causer des tempêtes et des vagues dans le monde. »

 

– « Personne ne peut l’aider maintenant. Il ne devra compter que sur lui-même ! » Dit Beirut. « Il est trop tard pour les regrets. Il faut faire face à la réalité ! S’il réussit, son potentiel sera illimité. S’il échoue… ce ne sera pas notre faute. »

 

Le temps s’écoula. Le Champ de Bataille Planaire était très calme, avec quelques rares batailles majeures.

 

Trente-troisième jour de coma pour Linley. Ses amis étaient réunis dans la grotte…

 

Feu Bleu sortit de la chambre de Linley. Reisgem, Reihom, et Bébé s’empressèrent d’aller le retrouver. « Qu’y a-t-il, M. Feu Bleu ? » Demanda Bébé.

 

– « Bien que la Puissance du Souverain de type Destin qu’a utilisé Magnus ait disparu, une grande partie de l’énergie de la pierre d’âme s’est dissipée. Aujourd’hui, celle-ci a été complètement utilisée ! »

 

– « Vous voulez dire que… ? » Bébé fut choqué.

 

– « À partir de ce jour, aucune force extérieure ne pourra aider Linley. Il ne pourra compter que sur lui-même ! »

 

– « Mais l’âme du Patron est si faible. Pourra-t-il tenir ? » Bébé était tellement inquiet, tandis que Feu Bleu, Reisgem et Reihom restaient silencieux.

 

– « Qui sait ? » Feu Bleu secoua la tête.

 

L’atmosphère de la grotte semblait si froide, si lugubre…

 

35ème jour du coma pour Linley…

 

Feu Bleu émergea de la chambre. « Je n’ai pas osé y croire. L’âme de Linley, même sans l’aide de la pierre, a pu résister à trois jours entiers… mais il semble que le processus en soit encore à ses débuts. Qui sait combien de temps la mutation va prendre ! »

 

Bébé, cependant, savait. Lorsqu’Olivier avait subi le processus de mutation d’âme, il avait été inconscient pendant plusieurs mois. Et il n’avait que deux types d’énergie ; aucune comparaison avec Linley. Ça ne se terminerait probablement pas en quelques mois seulement.

 

Feu Bleu et Bébé, ainsi que Beirut, Delia et les autres sur le continent Yulan le connaissant, étaient préparés depuis le début, mais le temps que Linley était en train de passer dans le coma dépassait leurs attentes. Olivier avait réussi en quelques mois, mais Linley aurait probablement besoin de plusieurs années.

 

Effectivement, assez rapidement, plus de dix ans passèrent.

 

Dix-huitième année de coma pour Linley…

 

Dans la grotte du Champ de Bataille Planaire. Feu Bleu inspectait Linley une fois tous les sept jours. Son long coma avait rendu plus sereins Reisgem et Reihom ; ils pouvaient calmer leurs esprits, s’entraîner et se reposer. Quant à Bébé, il surveillait la situation de son « Patron » tous les jours…

 

– « La situation n’est pas bonne. Au cours de ces 18 années, l’âme de Linley s’est légèrement affaiblie. Et cela ne semble pas se ralentir. Bien qu’il soit incroyablement tenace, qu’il n’ait jamais abandonné et qu’il ait continué à endurer… son âme est maintenant trop faible. J’ai l’impression que si ça continue, il ne pourra pas tenir plus de trois jours supplémentaires ! »

 

Le visage de Bébé devint cendré.

 

– « Trois jours. Seulement trois jours. Soit la situation s’améliorera, soit il mourra si ce n’est pas le cas. Voyons comment les choses se passent dans ce futur proche. » Dit Feu Bleu.

 

– « Il va s’en sortir. Il va s’en sortir. » Bébé ne cessait de se le répéter.

 

Le dix-huitième jour…

 

– « Bébé! Viens vite, vite. » Feu Bleu appela.

 

Bébé, Reisgem et Reihom entrèrent en toute hâte dans la chambre de Linley. 

 

Bébé, terrifié et nerveux, regarda Feu Bleu. « Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce qui se passe avec mon Patron ? »

 

– « Inconcevable. C’est inconcevable ! L’âme de Linley commence à se renforcer. À se renforcer ! C’est comme un bébé qui grandit. Elle se renforce à une vitesse que je peux sentir ! Elle grandit ! »

 

– « Ahhhhhhh !!! » Bébé sauta violemment, si haut que sa tête s’écrasa contre le toit de pierre, si fort que plusieurs pierres se détachèrent. Il s’empressa alors de tendre la main rapidement pour empêcher les pierres de tomber. « Merveilleux, merveilleux ! »

 

Le continent Yulan. Le château du Sang de Dragon…

 

Delia et Sasha étaient ensemble.

 

– « Mère, est-ce que Père va bien ? » Dit Sasha, plutôt inquiet. « Il est assez rare qu’il se mette à la méditation solitaire. Pourquoi cette fois-ci, après être entré dans cet état, n’en est-il pas ressorti ? »

 

– « Il va bien. » Delia força un sourire. Elle n’avait rien dit à leurs enfants afin d’éviter qu’ils ne s’inquiètent. « Hein ? » Delia vit une silhouette émerger de la porte de la cour et marcher vers eux. Il s’agissait du clone de type feu de Linley.

 

– « Père. » Dit Sasha.

 

Le Linley de feu sourit et hocha la tête, et Delia le regarda, impatiente. « Tu as fini ? »

 

Sasha, entendant cela, fut à la fois perplexe et confus.

 

– « Je peux sentir… que les choses s’améliorent. » Le clone de feu avait un sourire rare sur son visage. Les clones divins pouvaient sentir les âmes des autres. Au cours des dix-huit dernières années, elles s’étaient constamment affaiblies, affaiblies au point que même l’âme de type feu fut presque incapable de les sentir.

 

Le Champ de Bataille Planaire. Domaine des grottes… 

 

La trente-quatrième année de Linley dans le coma.

 

– « M. Leylin, pourquoi mon Patron ne s’est-il pas encore réveillé ? » Bébé était plutôt impatient maintenant. Il n’était plus trop inquiet, car il pouvait clairement sentir à quel point l’âme de Linley était devenue puissante. Elle était bien plus puissante que celle que son « Patron » possédait avant sa blessure. En quelque sorte, elle était devenue un océan d’une profondeur insondable.

 

– « Ne sois pas pressé ! » Feu Bleu rigola. « Il va certainement se réveiller. » En fait, il ressentait aussi un soupçon d’inquiétude dans son cœur. L’âme de Linley était déjà si terrifiante ; allait-elle réellement s’effondrer à un moment critique ? Personne ne savait à quoi ressemblerait une mutation d’âme avec quatre clones divins.

 

À l’extérieur de la pièce, tout le monde discutait pendant que Linley était allongé tranquillement dans sa solitude. Et son corps n’avait plus d’essences élémentaires autour de lui.

 

Quand soudain…

 

Ses yeux… s’ouvrirent !!!

 

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Christopher
  • 🥈2. David27200
  • 🥉 3. guillaume
  • 4. Alexis
  • 5. AnthonyP
  • 6. jack975
  • 7. Meng
  • 8. Valentin
  • 9. Raphael
  • 10. Garrikoyu
  • 11. benoit
  • 12. PascalW
  • 13. Ruben
  • 14. Cedric
  • 15. Cesar
  • 16. Zovan
  • 17. Gab
  • 18. buitrago
  • 19. tristan
  • 20. Emilie
  • 21. Frédéric
  • 22. Daez
  • 23. Maxime
  • 24. toto
  • 25. danguardians
  • 26. dorian
  • 27. Léo
  • 28. Benjamin
  • 29. Ryuja
  • 30. Julien Martin
  • 31. Zargax
  • 32. Alexandra
  • 33. Moscato
  • 34. Lionel
  • 35. Arthur Landuré
  • 36. Ali
  • 37. Poke
🎗 Tipeurs récents
  • Ryuja
  • David27200
  • Benjamin
  • danguardians
  • Julien Martin
  • tristan
  • toto
  • Ruben
  • Ali
  • Frédéric
  • Garrikoyu
  • buitrago
  • Zovan
  • dorian
  • Gab
  • Valentin
  • Lionel
  • Daez
  • Maxime
  • Cesar
  • benoit
  • Moscato
  • AnthonyP
  • Léo
  • Cedric
  • Emilie
  • Poke
  • Alexandra
  • jack975
  • Alexis
  • Raphael
  • Meng
  • Arthur Landuré
  • Zargax
  • guillaume
  • Christopher
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 49 – La frontière entre la vie et la mort Menu Chapitre 51 – Un papillon sort du cocon