L'Anneau du Dragon Panlong | Coiling Dragon | 盘龙
A+ a-
Chapitre 01 – Le Dieu Suprême de la Vie

Dans le ciel de la Mer du Sud, Beirut, Feu Bleu et Bébé se tenaient à l’écart tandis que dans les airs, une silhouette floue se solidifiait lentement. Une robe verte, de longs cheveux vert jade, des yeux verts jade. Son sourire semblait faire trembler l’univers tout entier.

– « C’est le Dieu Suprême de la Vie ? » Linley fixa la femme qui venait d’apparaître. Elle portait la couronne de la vie sur la tête !

Linley avait le cœur serré de nervosité. En termes d’apparence, il n’avait encore jamais vu quelqu’un d’aussi parfait que le Dieu Suprême de la Vie, dont l’aura était noble et exaltée, proéminente et pure.

Le regard de la femme se posa sur Linley. « Depuis la création de l’univers, c’est la septième mission des  Dieux Suprêmes, et ma deuxième mission. Félicitations, Linley Baruch, pour l’avoir accomplie. » La voix du Dieu Suprême était très douce. Non seulement elle pouvait être entendue par les oreilles, mais elle résonnait également dans son esprit. « Selon les règles de la mission, vous pouvez maintenant me faire une demande. Si je suis capable de l’accomplir, je le ferai. »

Linley était perdu.

– « Quelle requête avez-vous ? »

– « Une requête ? » Linley reprit ses esprits.

Beirut et Feu Bleu retrouvèrent également leur calme. Eux aussi étaient stupéfaits.

– « Feu Bleu, avec un simple sourire, le Dieu Suprême de la Vie nous a fait perdre notre équilibre. C’est impressionnant. » Envoya Beirut, mentalement. « Ces Dieux sont vraiment suprêmes. La puissance d’un de leurs artefacts est certainement bien supérieure à celle d’un artefact Souverain. »

– « Exact. Malheureusement, Linley ne choisira pas d’artefact. » Soupira Feu Bleu.

– « Tout-puissant Dieu Suprême de la Vie, ma requête est que mon grand-père Doehring soit ramené à la vie ! » Dit Linley.

– « Retour à la vie… » La déesse resta momentanément silencieuse.

Le cœur de Linley s’emballa. Il faut que cela fonctionne ! Grand-père Doehring doit revenir à la vie !

D’après ce que Linley savait, après la dispersion de l’âme d’une personne, les Souverains étaient incapables de la sauver. Seuls les Dieux Suprêmes pouvaient avoir cette capacité, en particulier le Dieu Suprême de la Vie. Elle-même était la personnification des Édits de la Vie, et contrôlait la vie des innombrables créatures vivantes dans tous les plans.

– « Pardonnez-moi. Je suis incapable de satisfaire votre demande. » Répondit-elle calmement.

– « Incapable ? » Bébé resta bouche bée.

– « Incapable ? » Beirut et Feu Bleu firent un bond.

L’esprit de Linley se vida et les seuls mots ‘Pardonnez-moi. Je suis incapable de satisfaire votre demande.’ résonnaient sans cesse,

– « Dieu Suprême de la Vie, vous contrôlez la création et la dissipation des vies de toutes les créatures de l’univers. Pourquoi ne pouvez-vous pas ramener à la vie quelqu’un dont l’âme a été dissipée ? » Linley avait tout risqué pour mentir aux Souverains et se battre afin d’acquérir les talismans. Il avait fait toutes ces choses pour ramener grand-père Doehring à la vie.

– « Pardonne-moi. Je suis incapable de faire ça. »

– « Mais vous êtes un Dieu Suprême ! » Linley cria frénétiquement, ne voulant pas accepter cela.

– « Linley Baruch, selon les règles de la mission, je vais satisfaire à l’une de vos demandes. Cependant, il faut que ce soit quelque chose que je puisse faire. La dispersion de l’âme d’une personne symbolise une véritable mort. C’est une partie inaliénable des Édits. Je suis l’Edit de la Vie. Naturellement, je ne peux pas enfreindre les Édits. »

– « Mon existence même permet aux Édits de fonctionner dans les innombrables plans de l’univers. Ramener à la vie quelqu’un dont l’âme a été dispersée, c’est contre les règles. Si je devais le faire, alors les plans de l’univers ne seraient plus liés par elles. À partir de là, sans la protection et les liens des Édits, les plans s’effondreraient eux-mêmes. »

Le visage de Linley devint blanc, et ses yeux se remplir de désespoir.

– « Patron… » Bébé était nerveux.

– « Alors c’est comme ça. » Beirut et Feu Bleu secouèrent la tête.

Les Dieux Suprêmes étaient apparemment tout-puissants, mais au final, ils étaient les personnifications des Édits.

– « J’ai déployé de nombreux efforts pour m’emparer de ces talismans, tout cela pour cette minuscule lueur d’espoir. Qui aurait pu imaginer… qu’en définitive, cela ne servirait à rien ! » Linley baissa la tête. Silencieusement, deux flots de larmes coulèrent. « Grand-père Doehring… » La réponse du Dieu Suprême de la Vie avait réglé la question. Grand-père Doehring ne reviendrait jamais. Tout au plus, il existerait pour toujours dans la mémoire de Linley.

– « Patron. N’ayez pas le cœur trop brisé. » Dit Bébé.

– « Les cieux m’ont donné de l’espoir, ce qui m’a permis de me battre, de travailler dur, de lutter. Mais à la fin, après avoir accompli mon devoir, ils ont brisé cet espoir qu’ils m’avaient donné. »

– « Linley, n’aie pas le cœur chagrin. La vie, la mort, la maladie, l’infirmité… ces choses sont bien trop communes. On ne peut pas avoir la perfection en toutes choses, juste parce qu’on le désire. » Dit Beirut d’un ton consolateur.

– « Là où il y a la vie, il y aura la mort ! La vie et la mort sont déterminées par les Édits de l’univers. Toi et moi avons dépassé la vie et la mort et vivons indéfiniment, mais si nous devions mourir, nos âmes seraient également dissipées, et nous ne pourrions pas non plus revenir. Il y a beaucoup, beaucoup de gens dans le monde qui ont perdu des êtres chers. Ais une vision plus sage des choses. » Dit Feu Bleu,

– « Je comprends ce principe. » Linley prit une profonde inspiration, luttant pour se calmer. S’il avait su depuis le début qu’il n’y avait aucun espoir, il aurait gardé sa douleur enfouie au plus profond de son cœur.

– « L’existence de l’univers exige que les restrictions des Édits soient maintenues. Même si vous avez  accompli la mission, votre demande doit être en accord avec ces restrictions. Je ne suis pas en mesure de satisfaire votre demande. Maintenant, Linley Baruch, s’il vous plaît, changez votre requête. »

– « La changer ? »

– « L’accomplissement réussi d’une mission signifie que je dois satisfaire une de vos demandes. »

– « Patron, dépêchez-vous de faire une demande. »

– « Linley, il n’y a aucun moyen de ramener ton grand-père Doehring à la vie. Pour l’instant, je pense que tu devrais choisir un artefact. » Les yeux de Beirut brillaient. « Peut-être, que tu peux avoir d’autres rêves, mais dans cet univers, beaucoup de choses dépendent de la puissance de chacun ! Ce n’est qu’avec suffisamment de puissance que beaucoup de choses pourront être résolues. »

– «  Il serait préférable que tu choisisses un artefact de Dieu Suprême qui te convienne. Un artefact qui te permettra de libérer ta puissance au maximum. » Dit Feu Bleu.

– « Je comprends. » Linley hocha la tête.

Quelle sorte d’artefact de Dieu Suprême dois-je demander ? De nombreuses pensées lui vinrent à l’esprit. Un artefact défensif ? Non, ce n’est pas une si bonne idée. Ma défense personnelle est déjà assez bonne. De plus, lorsque j’utilise mes mains et mes pieds pour attaquer, je suis incapable de libérer toute ma puissance. Linley était très compétent en matière d’épée. Qu’il utilise la lourde épée adamantine, Sang Violet, ou Mirage…

Les attaques suprêmes de Linley reposaient toutes sur l’épée.

– « Je vais demander un artefact en forme d’épée. » Linley prit sa décision. Il leva la tête pour regarder le Dieu Suprême, qui se tenait là dans les airs. « Tout-puissant Dieu Suprême de la Vie, j’ai besoin d’un artefact de type arme. Un artefact en forme d’épée ! »

– « Je… vais satisfaire votre demande. » Le Dieu Suprême de la Vie tendit sa main droite. Et une épée verte commença lentement à se matérialiser et à se solidifier, tout en faisant craquer et éclater l’espace environnant.

– « Un artefact de Dieu Suprême ! » Beirut, Feu Bleu et Bébé regardèrent l’arme fixement. Seuls les Souverains en Chef des Édits et celui de la Lumière étaient en possession de ce genre d’artefact !

– « Cette épée… » Linley la regarda attentivement.

Il s’agissait d’une épée de près d’un mètre et demi de long. Sa garde avait la forme d’un pétale de fleur, et sa poignée avait des gravures en forme de lianes enroulées. Quant à la lame de l’épée, elle était couverte de dessins de toutes sortes de plantes et de fleurs. Les deux bords de l’épée étaient extrêmement tranchants. L’épée ne bougeait pas, mais elle effondrait l’espace autour d’elle.

– « Voici l’épée du Dieu Suprême de la Vie. Ce n’est qu’après avoir atteint le niveau Souverain que vous pourrez vraiment résister à son énergie terrifiante. Alors seulement, vous serez capable de la lier. » Elle caressa doucement l’arme de sa main gauche, et instantanément, son éclat disparut, la faisant paraître ordinaire et sans ornements. Ensuite, l’espace environnant revint rapidement à la normale.

– « Linley Baruch, j’ai déjà satisfait votre demande. » En parlant, l’épée flotta vers Linley. Puis, le corps du Dieu Suprême de la Vie se dissipa lentement.

– « L’épée du Dieu Suprême de la Vie ! » Linley tenait l’épée, et les lianes enroulées qui étaient sculptées au sommet de la poignée étaient parfaitement adaptées pour que sa main puisse s’y accrocher. «  Pourquoi je ne ressens rien ? » Il ne ressentait aucune énergie inhabituelle. « Seigneur Beirut, dites-moi, quelle était l’utilité de demander cette épée ? »

– « Haha, bien sûr qu’il y a une utilisation importante de cette arme. » Beirut éclata de rire.

– « Un artefact de Dieu Suprême. Un artefact de Dieu Suprême ! » Les yeux de Feu Bleu brillaient.

– « Patron, mon grand-père t’as demandé d’acquérir un artefact de Dieu Suprême, mais tu es incapable de le lier. Tu crois qu’il a fait ça parce qu’… il le veut pour lui ? » Envoya mentalement Bébé,  un peu inquiet.

Linley regarda Beirut et Feu Bleu. « Je ne pense pas. Vu la puissance de Beirut, s’il le voulait, il l’aurait pris depuis longtemps. Avant ça, quand j’ai voulu demander à ramener grand-père Doehring à la vie, lui et M. Leylin n’ont pas essayé de m’en empêcher. »

– « C’est vrai. » Dit Bébé.

– « J’ai l’épée du Dieu Suprême de la Vie en main maintenant, mais… » Linley ne ressentait pas beaucoup de joie dans son cœur. Si grand-père Doehring pouvait revenir à la vie et apparaître devant lui, il serait  probablement fou de joie.

– « Seigneur Beirut. M. Leylin. Vous vouliez que je saisisse cette opportunité pour demander un artefact de Dieu Suprême. Maintenant que je l’ai et que je ne peux pas le lier, que voulez-vous que j’en fasse ? »

– « Linley, tu n’as pas besoin d’être impatient pour ça. » Dit Feu Bleu.

– « Linley, ne t’inquiète pas. Puisque je voulais que tu acquières cette épée, alors… j’ai naturellement un moyen pour que tu puisses l’utiliser. » Dit Beirut.

– « Seigneur Beirut, êtes-vous en train de dire… ? » Dit Linley.

– « Tu as vraiment besoin de demander ? Linley, dis-moi, comment crois-tu que je sois devenu Souverain ? » Feu Bleu gloussait joyeusement.

– « Grand-père, se peut-il que tu aies l’intention de permettre à mon Patron de devenir un Souverain ? » S’écria Bébé, stupéfait.

En voyant le regard de Beirut, Bébé en était désormais certain. « Grand-père, pour devenir Souverain, il faut une étincelle Souveraine. Toi et M. Leylin êtes des Souverains ; se peut-il que vous ayez d’autres étincelles ? »

– « Pas besoin de poser autant de questions. Suivez-moi. » Beirut sourit, puis s’envola.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Christopher
  • 🥈2. David27200
  • 🥉 3. guillaume
  • 4. Alexis
  • 5. jack975
  • 6. AnthonyP
  • 7. Meng
  • 8. Valentin
  • 9. Raphael
  • 10. Garrikoyu
  • 11. benoit
  • 12. PascalW
  • 13. Ruben
  • 14. Cedric
  • 15. Cesar
  • 16. Zovan
  • 17. Gab
  • 18. buitrago
  • 19. Emilie
  • 20. tristan
  • 21. Daez
  • 22. Frédéric
  • 23. Maxime
  • 24. toto
  • 25. danguardians
  • 26. dorian
  • 27. Léo
  • 28. Benjamin
  • 29. Ryuja
  • 30. Julien Martin
  • 31. Zargax
  • 32. Alexandra
  • 33. Lionel
  • 34. Arthur Landuré
  • 35. Ali
  • 36. Poke
  • 37. Moscato
🎗 Tipeurs récents
  • Ryuja
  • David27200
  • Benjamin
  • danguardians
  • Julien Martin
  • tristan
  • toto
  • Ruben
  • Ali
  • Frédéric
  • Garrikoyu
  • buitrago
  • Zovan
  • dorian
  • Gab
  • Valentin
  • Lionel
  • Daez
  • Maxime
  • Cesar
  • benoit
  • Moscato
  • AnthonyP
  • Léo
  • Cedric
  • Emilie
  • Poke
  • Alexandra
  • jack975
  • Alexis
  • Raphael
  • Meng
  • Arthur Landuré
  • Zargax
  • guillaume
  • Christopher
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 48 – Réussite Menu Chapitre 02 – Le 18ème Étage de la Nécropole des Dieux