L'Anneau du Dragon Panlong | Coiling Dragon | 盘龙
A+ a-
Chapitre 34 – Les Huit Grands Patriarches

Livre 17 : La Préfecture Indigo – Chapitre 34 – Les Huit Grands Patriarches

Gorge du Bain de sang…

Emmanuel, qui volait à grande vitesse, attira le regard de guerriers.

– « N’est-ce pas l’Aîné Emmanuel du Clan Dragon Azur ? Pourquoi est-il si pressé ? »

– « Aucune idée. Il doit avoir quelque chose d’urgent. »

Une boule de feu brûlait dans le cœur d’Emmanuel, et son esprit débordait de fureur. Il se rendit directement à la résidence de son père, Forhan.

Forhan était assis dans sa chambre, buvant tranquillement du thé. « Emmanuel, que fais-tu ici ? »

Bang ! L’interessé ne dit rien et claqua la porte, avant de tomber à genoux, les rotules écrasées contre le sol. Même le sol dur se fissura sous l’effet de la force qu’il appliqua.

– « Emmanuel, qu’est-ce que tu… » Forhan se leva.

– « Père ! » S’écria Emmanuel avec chagrin et fureur.

– « Que s’est-il passé ? » Forhan avait un mauvais pressentiment…

– « Mon…mon clone divin de l’eau est mort ! C’est à cause de ce Linley ! À cause de lui !!! » Tout son corps tremblait. « C’était à cause de lui ! D’abord, il a refusé intentionnellement de participer, et ensuite, il s’est séparé de moi ! »

– « Ton clone est mort ? »

L’esprit de Forhan s’éteignit momentanément. Son fils ne disposait que de deux corps au total, un clone divin de l’eau et un clone divin du vent. Ce dernier était ordinaire, n’ayant pas été capable de fusionner aucun des profonds mystères. Emmanuel n’aurait même pas eu la chance de raffiner une étincelle divine de type eau et de retrouver son ancien niveau de puissance.

– « Que s’est-il passé exactement ? Explique-toi clairement. »

– « Oui, Père. » Maintenant qu’il avait trouvé quelqu’un auprès de qui se plaindre, il donna son explication détaillée. Seulement, une fois les mots sortis de sa bouche, l’histoire avait changé. Linley était devenu l’unique responsable.

Palais du Dragon Azur. Cinquième étage…

Le Grand Aîné était assis en position méditative sur un tapis de prière, s’entraînant tranquillement. Tout à coup, son front se plissa et elle ouvrit les yeux. « Pourquoi sont-ils tous les deux ici ? » Elle se leva et se dirigea vers la salle principale.

– « Grand Aîné ! » La voix de Forhan retentit. Ensuite, lui et son fils entrèrent dans la salle.

– « Que faites-vous ? Pourquoi tant de précipitation ? » Demanda-t-elle d’une voix froide.

– « Grand Aîné, le clone divin d’eau d’Emmanuel est mort. »

– « Hein ? Emmanuel, Linley et toi n’êtes pas allés ensemble pour cette mission ? Qui plus est, n’avez-vous pas reçu une goutte de la Puissance du Souverain. »

Bang ! Emanuel s’agenouilla lourdement.

– « Grand Aîné, Linley et moi avons rencontré trois guerriers 7 étoiles, tous extrêmement forts. L’un d’entre eux était l’Aîné Bulo du Clan Ashcroft. »

– « C’était vraiment lui ? Compte tenu de son statut, il aurait dû avoir une goutte de la Puissance du Souverain. » Dit-elle. « Mais, si Linley et toi disposiez tous deux de votre Puissance du Souverain, vous auriez dû pouvoir vous échapper et protéger vos vies. »

– « Ce Linley m’a juste regardé mourir sans m’aider ! Quand j’étais en danger, il n’a rien fait. Ensuite, un expert est soudainement apparu et a ordonné à Bulo d’arrêter ses attaques. Et il lui a aussi ordonné de partir. J’ai donc pensé que j’étais en sécurité. Linley a alors dit qu’il avait à discuter avec cet expert, et que je devais partir seul d’abord.

– « Je n’ai rien suspecté. Alors je suis parti. Mais qui aurait imaginé… Grand Aîné, que j’aurai été rattrapé par ce Bulo et tué par lui. Grand Aîné… ça a dû être arrangé par Linley. Il a certainement utilisé secrètement son sens divin pour parler avec ce Bulo et lui dire de me tendre une embuscade. Sinon…comment ce dernier aurait-il pu partir, puis revenir pour m’attaquer ? »

Le Grand Aîné fronça les sourcils. « Le fait que Linley ne t’ait pas aidé plus tôt montre bien qu’il avait l’intention de te faire du mal. Cependant, quant à l’attaque de Bulo… il n’y a aucun moyen de savoir si Linley a utilisé son sens divin pour être de connivence avec lui. Bien qu’il ne t’ait pas aidé, tu n’es pas mort, après tout. Ta mort a été causée par l’attaque de Bulo. On ne peut pas dire qu’elle a été causée par Linley. »

– « Grand Aîné ! » Emmanuel était frénétique. Bien que le Grand Aîné soit sa grand-mère paternelle, elle était trop obstinée et insensible. Même son fils, Forhan, devait l’appeler Grand Aîné.

– « Grand Aîné, réfléchissez. Si Linley n’avait pas l’intention de tuer Emanuel, comment son clone divin d’eau aurait-il pu mourir ? » Dit Forhan. « Pourquoi ne serait-il pas revenu aux côtés d’Emmanuel ? Pourquoi insisterait-il pour qu’ils prennent des chemins séparés ? Même s’il voulait parler en privé, ne pouvait-il pas simplement faire attendre Emmanuel ? Aussi. Ce Bulo, ayant reçu l’ordre de ce mystérieux expert… pourquoi aurait-il osé rebrousser chemin et attaquer ? Il était certainement de mèche avec Linley. »

– « Grand Aîné » Dit Forhan.

Le Grand Aîné regarda Emmanuel.

Bang ! Forhan s’agenouilla. « Mère !!! »

Le corps du Grand Aîné trembla. Depuis qu’elle avait ordonné à son fils de s’adresser à elle en l’appelant Grand Aîné, des années s’étaient écoulées sans qu’il ne l’appelle ainsi.

– « Mère, Emmanuel est mon seul fils. Son clone divin d’eau est maintenant mort. Il sera difficile pour son clone divin du vent de grandir en puissance, même après d’innombrables années ! Mère, l’avenir de votre petit-fils a été brisé par ce Linley. Comment pouvez-vous… même pas un peu… » Alors qu’il parlait, Forhan commença à verser des larmes.

Le Grand Aîné sentit son cœur se resserrer.

– « Mère !!! » Insista Forhan.

Le Grand Aîné regarda les deux hommes agenouillés devant elle. Elle respira profondément, puis dit doucement. « Mon enfant, lève-toi. » Elle était encore une mère. Au fond de son âme, il y avait encore un cocon de chaleur.

Forhan et Emmanuel furent ravis de sa réaction.

– « Mère. Le clone divin de Linley est en ce moment dans les montagnes Célestes. On peut l’interroger tout de suite. Dans notre clan Dragon Azur, nous devrions tous être unis et travailler ensemble, ce que ne fait pas Linley. Même si nous ne l’exécutons pas, nous devons le punir sévèrement. »

– « Oui. Le punir sévèrement. De plus, de quel droit lui, un jeune, détient-il l’anneau Panlong de l’ancêtre ? La bague du Dragon Azur devrait être en ta possession, grand-mère. Et si tu n’en as pas besoin, il devrait être donné à Père. »

Le Grand Aîné se tut.

– « Mère, devons-nous envoyer quelqu’un pour convoquer Linley ? » Demanda Forhan.

Le corps original de Linley et son clone divin du vent se trouvaient sur les champs de bataille à l’extérieur, tandis que ses clones du feu, de l’eau et de la terre étaient restés dans les montagnes Célestes. Ils pouvaient être interrogés immédiatement.

« Pourquoi se presser ? Même si je dois le punir, suis-je censée punir ses clones ? Le corps original de Linley n’est même pas encore rentré. »

Forhan et Emmanuel reprirent leurs esprits.

– « Exact. On ne devrait pas l’interroger maintenant. Sinon, son corps original pourrait s’enfuir. » Dit Emmanuel. Il y avait des différences de pouvoir entre les clones d’un expert. L’original était celui qui comptait le plus.

Dans les limites de la Préfecture Indigo. Quelque part où étaient réunis quatre des huit grands clans…

Le chef du Clan Ashcroft, arrivant de l’Autre Monde, discutait avec le clone divin de l’eau de Bulo. Le clone divin de la Mort de Bulo était toujours en route pour revenir.

– « Bulo, tu as dit qu’il avait un artefact du Souverain ? » Les yeux de ce Patriarche étaient rouge écarlate, et ses sourcils semblaient vraiment diaboliques. Ses longs cheveux noirs qui brillaient d’une lumière verte descendaient jusqu’à ses genoux, et les deux serpents verts qui pendaient à ses oreilles fixaient Bulo.

Cette personne… était le chef du Clan Ashcroft, et l’ancêtre et expert le plus puissant du Clan du Serpent de l’Autre Monde !

– « Oui, Père. Cet artefact de type feu est très redoutable. Il m’a aussi demandé de te délivrer un message. Il a dit qu’il ne m’a pas tué pour te donner le change. Mais si dans le futur, nous osions toucher à Linley, alors les répercussions… seraient sans limites. »

– « Hum. Quelle impudence. » Le Patriarche renâcla froidement.

– « Son artefact est de type feu. Il doit donc être l’Émissaire du Souverain du Feu. « Allons rendre visite à Boleyn. »

– « Oui, Père. »

Le clan des Quatre Bêtes Divines était dirigé par le Clan Dragon Azur, tandis que les huit grands clans ne représentaient qu’une alliance temporaire. Le plus puissant des clans, le Clan Boleyn du Royaume Céleste, était leur chef.

Clan Boleyn. Le Palais Radieux…

Le Palais Radieux faisait plus de cent mètres de haut, avec de multiples piliers qui diffusaient une douce lumière blanche. Bulo se trouvait seul à l’extérieur, attendant de manière respectueuse. Tandis qu’à l’intérieur, huit patriarches des huit grands clans étaient assis.

Pour être plus précis, quatre d’entre eux étaient des Patriarches originaux, alors que les quatre autres étaient des clones golem des quatre autres clans, qui se trouvaient loin à l’autre bout de la Préfecture Indigo. Il s’agissait de Golems du dieu de la mort portant un soupçon de conscience.

Bulo raconta ce qui s’était passé dans cette bataille. Après avoir terminé, il dit tout simplement. « C’est tout ! »

Les voix des huit grands patriarches se firent entendre de l’intérieur, en engageant la conversation.

– « Reinales, votre clan a toujours été dans le Royaume Infernal. Vous devriez connaître ses experts. Avez-vous entendu parler de ce Phusro ? »

– « Phusro ? Je n’ai jamais entendu parler d’une personne dans le Royaume Infernal qui portait ce nom. »

– « Quoi qu’il en soit, s’il a un artefact du Souverain, il est sans aucun doute Émissaire du Souverain ! »

– « Et quand bien même ? S’il ose agir sauvagement contre nos huit grands clans et veut nous soumettre, nous pouvons tout bonnement le tuer… tant que nous ne sommes pas les premiers à attaquer, le Souverain qui le protège ne nous en voudra pas ! »

Bulo, en entendant cela, fut quelque peu étonné.

Toutefois, il savait aussi que sur les huit patriarches des huit grands clans, sept étaient des Émissaires du Souverain, à l’exception du huitième qui n’en était pas un, mais qui possédait un artefact du Souverain. En fait, celui-ci était le plus puissant de tous.

Après tout… Le Clan des Patriarches des Quatre Bêtes Divines possédait également des artefacts du Souverain.

Combien de temps faudra-t-il avant que moi aussi je puisse disposer d’un artefact du Souverain ? Se dit Bulo. Il fallait être remarqué et apprécié pour recevoir des cadeaux du Souverain.

Pour Bulo, les huit patriarches étaient des personnages hauts et ambitieux. Il était tout à fait naturel pour un Émissaire du Souverain d’être bien au-dessus des autres peuples.

– « Ne vous faites pas de nouveaux ennemis aussi hâtivement ! » Une voix un peu rauque retentit dans le palais. « Nous n’avons pas à craindre ce Phusro, de toute façon. En ce moment, je suis plus soupçonneux à l’égard d’une autre personne. »

– « Bulo. » Dit la voix.

Celui-ci s’inclina immédiatement.

– « Laissez-moi vous demander ceci. Quand vous avez vu ce Linley, vous avez aussi cru qu’il était un dieu ? Vous n’avez pas senti la moindre aura d’un dieu supérieur ? »

– « Tout à fait. J’ai envoyé mon sens divin, mais je n’ai rien senti. »

– « Je connais très bien le pouvoir de Bulo. Votre clan Ashcroft est spécialisé dans l’âme, tandis que Bulo est l’un des membres suprêmes de votre clan, ayant atteint un très haut niveau d’accomplissement en ce qui concerne l’âme. Le nombre de personnes dans tout le Royaume Infernal qui pourraient cacher leur force et empêcher Bulo de la percevoir peut être compté sur une seule main. Quelqu’un avec ce niveau de pouvoir… ne peut pas être plus faible que moi. Si Linley était vraiment aussi redoutable, il lui serait facile de tuer Bulo. Mais il ne l’a pas fait ! Et en fait, c’est ce Phusro qui l’a sauvé. J’ai un doute ! Je soupçonne que ce Linley ne soit vraiment qu’un dieu, mais qu’il utilise un artefact du Souverain pour protéger son âme ! »

– « Il ne serait qu’un Dieu ? Patriarche Boleyn, ne plaisantez pas comme ça. » Dit une voix.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Christopher
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. jack975
  • 4. AnthonyP
  • 5. guillaume
  • 6. Raphael
  • 7. benoit
  • 8. PascalW
  • 9. Cedric
  • 10. Emilie
  • 11. Gab
  • 12. Cesar
  • 13. Zovan
  • 14. Meng
  • 15. Frédéric
  • 16. Valentin
  • 17. Maxime
  • 18. Ruben
  • 19. Garrikoyu
  • 20. Daez
  • 21. Zargax
  • 22. dorian
  • 23. Alexandra
  • 24. Poke
  • 25. buitrago
  • 26. Moscato
  • 27. Lionel
  • 28. Léo
  • 29. Arthur Landuré
  • 30. Ali
🎗 Tipeurs récents
  • Ruben
  • Ali
  • Frédéric
  • Garrikoyu
  • buitrago
  • Zovan
  • dorian
  • Gab
  • Valentin
  • Lionel
  • Daez
  • Maxime
  • Cesar
  • benoit
  • Moscato
  • AnthonyP
  • Léo
  • Cedric
  • Emilie
  • Poke
  • Alexandra
  • jack975
  • Alexis
  • Raphael
  • Meng
  • Arthur Landuré
  • Zargax
  • guillaume
  • Christopher
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 33 – L’acharnement de Bulo Menu Chapitre 35 – Une Énorme Menace