L'Anneau du Dragon Panlong | Coiling Dragon | 盘龙
A+ a-
Chapitre 16 – Coups meurtriers

Livre 19 : Métamorphose – Chapitre 16 – Coups meurtriers

Linley et Bébé se tenaient sur un rocher géant flottant, au centre de la Rivière Stellaire.

– « Si nous devions être encerclés et attaqués, ce ne serait pas bon. » Dit Bébé, examinant les alentours.

– « Tu voudrais te cacher autour de ces rochers ? Bébé arrête d’imaginer des choses. Je pense qu’aucun commandant ne se risquerait ici. Si tu ne fais pas attention, tu vas tomber dans ces déchirures spatiales ou cet espace chaotique, et c’en sera fini de toi ! »

– « Oh. Ce que vous dites a du sens. » Bébé gloussa en se frottant le nez.

– « Assez. Si nous restons ici, nous serons facilement découverts. Dépêchons-nous de trouver un moyen d’arriver de l’autre côté. »

– « D’accord. » Bébé commença lui aussi à scruter autour de lui.

– « Non, cette voie ne fonctionne pas non plus. » Dit Linley. Parfois, un chemin semblait prometteur, mais après quelques mètres parcourus, il se retrouvait bloqué.

– « Patron, j’ai trouvé un chemin. »

– « Oh ? Lequel ? »

– « Juste ici. Regardez, suivez cette ligne, puis là… prenez un grand virage. La voie après ça est assez claire. »

Le regard de Linley balaya rapidement le sol et suivit la route, jusqu’à l’autre extrémité. Il voulait s’assurer qu’elle était bien praticable.

– « Allons-y. » Dit Linley.

Il ne fallait pas s’attarder trop longtemps au centre de la rivière, parce qu’en général, le moment le plus facile pour les autres de vous découvrir et de vous tendre une embuscade était justement durant la traversée d’une rive à l’autre.

Whoosh ! Whoosh !

Deux silhouettes filèrent à travers la Rivière Stellaire comme des éclairs. Elles s’inclinèrent vers l’avant ou sur les côtés… bref, esquivant constamment toutes les régions dangereuses qui se succédaient.

– « Capitaine, regardez, là-bas ! Deux personnes. » De l’autre côté de la rive, un groupe de soldats découvrit les deux inconnus.

– « Seulement deux ? » Le chef, un jeune aux cheveux argentés, aux oreilles pointues et à l’air insensible, regarda, puis donna des instructions. « Ces deux-là sont définitivement des commandants, ou peut-être qu’un seul d’entre eux l’est. Bougeons immédiatement… Second Frère, profites-en pour faire le rapport au Seigneur Commandant. Devrions-nous les laisser partir, ou devrions-nous attaquer ? »

– « Compris. »

Linley et Bébé ignoraient qu’il y avait un camp situé juste à l’endroit du rivage qu’ils avaient choisi comme destination. Et cela pour la simple et bonne raison qu’il était caché par une petite colline. L’attention du binôme était surtout axée sur la dangerosité de la voie qu’ils étaient en train d’emprunter.

– « Mes frères, n’avancez pas. Il ne faut pas se battre de front. Les quelques dizaines d’entre nous ne seront pas en mesure de les arrêter. » Dit le jeune homme aux cheveux argentés. « Quand l’armée principale ou que le Seigneur commandant arrivera, alors nous aviserons. » Ils n’étaient rien de plus qu’une petite patrouille qui se trouvait à plus de dix kilomètres du quartier général.

– « Ils sont presque arrivés. » Les soldats avaient battu en retraite, s’approchant des hautes herbes près de la colline à côté du quartier général.

– « Le commandant ordonne de les tuer ! »

– « Mes frères, allons-y ! » Des soldats étaient venus renforcer les rangs de la petite patrouille. Le nombre d’hommes était désormais de plus d’un millier.

Swoosh ! Swoosh ! Linley et Bébé débarquèrent sur la rive, se déplaçant à pleine vitesse.

– « Patron, il y a des gens ici ! Beaucoup de gens ! » Dit Bébé, surpris. Linley remarqua également que dans la zone herbeuse éloignée, un grand nombre de personnes avaient émergé et se dirigeaient rapidement vers eux.

À plus de dix mètres de là, il y avait une trentaine de tentes dissimulées par la colline. « Ce n’est pas bon. C’est un camp ennemi. Nous devons nous dépêcher de partir. » Linley n’hésita pas, fuyant aux côtés de Bébé.

– « Attaquez ! »

En termes de vitesse, les soldats ne pouvaient pas rivaliser avec eux.

BOOM !

Toutes sortes de rayons de lumière, d’attaques d’âmes translucides et d’autres choses filèrent à grande allure, traversant les kilomètres.

Bang ! Bang !

Les agressions pleuvaient et tombaient sur les corps de Linley et Bébé. Dans les bruits d’explosion, ils continuaient à fuir, disparaissant bientôt du champ de vision des soldats qui les poursuivaient.

– « Commandant ! » Les mille soldats se tournèrent et s’inclinèrent.

Le commandant était un homme aux longs cheveux dorés aussi brillants que le soleil, au visage aussi blanc et pur que celui d’une femme, et qui était habillé d’une longue robe dorée. Il regardait ces hommes avec suffisance. « Vous les avez laissé s’échapper ? »

– « Nous ne les avons pas rattrapés. » Dit l’officier militaire ayant donné l’ordre d’attaquer.

– « Si vous ne les avez pas rattrapés, alors oubliez ça. Nous avons déjà eu beaucoup de chance de les rencontrer, étant donné la distance proche de la Rivière Stellaire et la rapidité de déplacement des commandants. Si nous avions pu tuer ne serait-ce qu’un d’entre eux ou les deux, nous aurions été chanceux. Assez, rentrons ! »

Dans un carré d’herbe, Linley et Bébé se cachaient.

– « Quelle malchance. » Bébé se tordit les lèvres. « Patron, vous allez bien ? »

– « Je vais bien. Il n’y a que quatre attaques matérielles qui ont atterri sur moi, ainsi qu’une attaque d’âme. » Comment auraient-ils pu imaginer tomber sur un camp ennemi en choisissant un endroit par hasard ?

Linley se mit à rire. « On a au moins réussi à atteindre le côté ennemi sans encombre. »

– « Oui ! Patron, on va chercher notre cible maintenant ? »

– « Commençons à installer le camp. J’imagine que de ce côté, les choses seront bien meilleures. »

Ils mirent en place la même stratégie de camp que leurs rivaux. Ils creusèrent un trou assez peu profond dans le sol, puis commencèrent calmement à s’y entraîner. En même temps, ils contrôlaient chacun un Golem du dieu de la Mort parcourant les environs, dans le but d’attirer les commandants proches.

Un homme musclé, vêtu de manches courtes et d’un pantalon long, mesurant trois mètres de haut, avançait furtivement. Il avait une chevelure dorée semblable à celle d’un lion, un nez crochu et une grande bouche. Ses yeux portaient une attention constante aux alentours, à la recherche d’une proie.

– « Oh ? » Il vit une silhouette approcher au loin. « Je ne pensais pas en rencontrer un. Pas d’aura d’insigne. Un ennemi ! » Dit-il en souriant et en chargeant comme une flèche vers l’avant.

À ce moment précis, la silhouette se retourna et vit l’homme foncer vers elle. Swoosh ! Sans aucune hésitation, elle s’enfuit.

– « Tu fuis ? Mais ta vitesse est inférieure à la mienne ! » Dit l’homme.

Dans la grotte souterraine, Linley et Bébé méditaient tranquillement.

– « Patron, on a une cible. Il poursuit le Golem que je contrôle. » Bébé ouvrit les yeux.

Linley, excité, ouvrit également les siens. « Le pourcentage de rencontre est beaucoup plus élevé ici, du côté ennemi. Nous ne sommes que le septième jour, et nous avons déjà quelqu’un. Dépêchons-nous d’agir. »

Ils sortirent immédiatement du souterrain. Si l’ennemi découvrait que la cible n’était qu’un Golem, et donc qu’un appât, leur chance de réussir leur embuscade s’en verrait diminuée.

Dans l’herbe…

Linley et Bébé se mirent à l’affût, fixant l’homme et le Golem qui couraient. Le Golem avait le niveau d’un artefact de dieu supérieur et était encore assez rapide. Néanmoins, en temps normal, un expert de niveau commandant serait bien plus rapide que lui.

– « Ce type aux cheveux d’or n’est pas si rapide. » Constata Linley.

– « Patron, je ne sens aucune aura provenant de son insigne. Ce doit être un ennemi. »

Les yeux de Linley s’illuminèrent. « Bébé, prépare-toi. »

– « Ne vous inquiétez pas, Patron. »

Ils regardèrent l’homme aux cheveux d’or poursuivre le Golem, puis le rattraper.

L’homme poussa un grand hurlement en balayant avec la paume de sa main droite. Ce qui eut comme effet de faire onduler l’espace.

– « Comme il est puissant. » Les visages de Linley et Bébé changèrent. La stabilité du Champ de Bataille Planaire était bien plus grande que celle des plans supérieurs.

Le Golem riposta. Et les poings des deux combattants s’entrechoquèrent !

BANG !

Le bras droit du Golem se brisa en mille morceaux, avant que son corps tout entier ne tremble et ne s’effondre.

Cette scène surprit sérieusement Linley et Bébé. Transpercer une épée artéfact de dieu supérieur d’un coup de poing n’était pas effrayant ; mais lorsque cet homme provoqua une puissante vibration qui fit s’effondrer le Golem, ce fut toute autre chose.

– « Eh ? » L’homme aux cheveux d’or s’étonna de ne trouver aucune étincelle divine. « Ça craint ! »

Il vit à une centaine de mètres de lui, dans les airs, un énorme rat fantôme Mangeur de dieu, et un jeune qui le regardait froidement.

Une étrange ondulation se répandit et frappa son esprit…

Une lumière jaune terre vibra instantanément vers l’extérieur, appuyant sur l’homme.

Swish ! Un flou azur doré fila vers l’avant.

Si la technique de Bébé ne réussissait pas, Linley utiliserait toujours sa plus puissante attaque à l’épée. Quelqu’un capable de bloquer le Mangeur de dieu n’avait pas la garantie d’éviter ce fameux coup d’épée.

Raaaaaaaaawr ! L’homme rugit de colère.

– « Il est encore en vie. » Dit Bébé. L’ennemi était soit un dieu supérieur Paragon, soit il possédait un artefact du Souverain protégeant l’âme.

Swish… Mirage fila.

La technique très puissante, Séparateur du Firmament, fut exécutée à l’aide de l’épée qui chargea directement vers le front de l’homme.

– « Salaud ! » L’homme sentit l’aura vive, et s’empressa d’écarter la tête pour esquiver.

Slash !

Mirage réussit à peine à couper le visage de l’homme.

– « Mais quelle sorte de défense est-ce là ! » Linley fut stupéfait.

À part Bébé et Beirut, il n’avait jamais rencontré de défense aussi puissante et terrifiante. Il est probable que même le Patriarche Gislason du Clan Dragon Azur était bien inférieur.

– « Crève ! » L’homme poussa un cri et donna un coup de poing furieux en direction de Linley.

Linley, terrifié, se retira à une vitesse explosive. Il pensait avoir évité l’attaque, mais une lumière jaune sortit du poing de l’adversaire.

Il n’y avait aucun moyen d’esquiver !

BOUM !

La lumière dorée frappa Linley à la poitrine dans un grand boum. Elle traversa directement sa poitrine en créant un grand trou.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Christopher
  • 🥈2. David27200
  • 🥉 3. Alexis
  • 4. guillaume
  • 5. jack975
  • 6. AnthonyP
  • 7. Meng
  • 8. Valentin
  • 9. Raphael
  • 10. benoit
  • 11. Garrikoyu
  • 12. PascalW
  • 13. Cedric
  • 14. Ruben
  • 15. Cesar
  • 16. Zovan
  • 17. buitrago
  • 18. Gab
  • 19. tristan
  • 20. Emilie
  • 21. Daez
  • 22. Frédéric
  • 23. Maxime
  • 24. toto
  • 25. danguardians
  • 26. dorian
  • 27. Léo
  • 28. Ryuja
  • 29. Julien Martin
  • 30. Benjamin
  • 31. Zargax
  • 32. Alexandra
  • 33. Poke
  • 34. Moscato
  • 35. Lionel
  • 36. Arthur Landuré
  • 37. Ali
🎗 Tipeurs récents
  • Ryuja
  • David27200
  • Benjamin
  • danguardians
  • Julien Martin
  • tristan
  • toto
  • Ruben
  • Ali
  • Frédéric
  • Garrikoyu
  • buitrago
  • Zovan
  • dorian
  • Gab
  • Valentin
  • Lionel
  • Daez
  • Maxime
  • Cesar
  • benoit
  • Moscato
  • AnthonyP
  • Léo
  • Cedric
  • Emilie
  • Poke
  • Alexandra
  • jack975
  • Alexis
  • Raphael
  • Meng
  • Arthur Landuré
  • Zargax
  • guillaume
  • Christopher
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 15 – Rejoindre le centre de la rivière stellaire Menu Chapitre 17 – Hemmers