Asura la Divinité des Arts Martiaux|Martial-God Asura | 修罗武神
A+ a-
Chapitre 279 – Payer le prix

– «Il y a du poison dans le thé !» Chu Feng maudissait intérieurement parce que juste quand le thé entra dans son estomac, il sentit une explosion d’énergie étrange se répandre dans son corps. Instantanément, il scella son dantian et son pouvoir d’origine se rétrécit rapidement, et très vite, il tomba impuissant sur le sol.

«Bon sang.» Chu Feng ne pouvait plus parler, mais il rugissait encore furieusement dans son cœur.

En même temps qu’il rugit, il fit rapidement tourner son pouvoir spirituel et se connecta au pouvoir de la Formation Spirituelle de son Espace Spirituel du Monde, puis créa une mini Formation Spirituelle dans son corps pour sceller l’étrange poison.

«Bon sang. C’est encore ce poison.»

Chu Feng était bouche bée, car quand il posa une Formation Spirituelle pour sceller le poison dans son corps, il découvrit qu’il y avait une réaction sous son estomac. Une puissante chose énorme fut érigée et à partir de là, Chu Feng ne put s’empêcher de repenser à la situation dans la Cité des Oiseaux Vermillon. Bon sang. Il était à nouveau affecté par le poison X.

Et la personne qui l’avait empoisonné cette fois était à nouveau une femme, et c’était même une beauté. Mais la partie la plus importante était que le poison dans le thé était plusieurs fois plus fort que le précédent. Si sa culture n’avait pas beaucoup augmenté et s’il n’était pas compétent dans les techniques de formation spirituelle, il aurait déjà été englouti par le poison et aurait perdu sa rationalité.

«Haha, tu es stupéfait, n’est-ce pas? Tu t’es fait encore empoisonner ? Tu fais honte au nom des Spirites du Monde ! Ah ha ha, je pourrais en mourir de rire. Quel homme tu es, avoir été empoisonné deux fois par deux sœurs, et elles ont même réussi les deux fois.»

«Peu importe. Chu Feng ne résiste pas et va avec elles. Ce sont deux grandes beautés !» Tandis que Chu Feng scellait minutieusement le pouvoir du poison, Eggy se réjouit de son malheur et se mit à rire en plein désastre. Elle convulsa en riant et frappa le sol avec son poing en se tenant le ventre.

«Putain de jeune fille, ne me sous-estime pas. En tant qu’homme, comment puis-je être forcé par ce genre de choses ?» Chu Feng ne cédait pas et continua de sceller le poison en lui.

Après un moment de dur labeur, finalement, avec ses propres méthodes de spirites du monde, il scella complètement le poison dans son corps. Mais lorsque toute sa culture revint à la normale, il n’était pas pressé de se lever.

Il gardait les yeux fermés et resta allongé sur le sol tout en faisant semblant d’être inconscient parce qu’il voulait voir ce que les deux femmes malveillantes comptaient faire.

«Junior Baixi, sommes-nous allés trop loin en faisant cela ?». A cet instant, alors que Yan Ruyu regardait Chu Feng qui avait un visage rouge et des oreilles rouges sur le sol, elle se sentait à la fois inquiète et coupable. En même temps, elle était un peu anxieuse.

D’un autre côté, Baixi regardait calmement Chu Feng, puis comme si cela n’avait pas beaucoup d’importance, elle dit à Yan Ruyu : «Demoiselle Yan, ne vous inquiétez pas. Va t-il sentir qu’il a souffert si moi, Baixi, couche avec lui ?» Tandis qu’elle parlait, Baixi repoussa ses cheveux noirs. Un léger parfum flottait et était extrêmement attirant.

«Mais… Après tout, il a été empoisonné par vous et ce n’est pas son intention originelle. Si nous le faisons…» Yan Ruyu était encore un peu inquiète.

«Très bien aîné, ne pense pas trop. Tu ne peux pas faire ça avec les hommes, n’est-ce pas? Tu ne peux pas, mais moi je le peux. Car après tout, je fais ça pour t’aider.

«Tant que je fais la chose entre un homme et une femme avec Chu Feng, cela signifie aussi que Chu Feng sera incapable de te faire face. Après que le directeur de l’école sera au courant, elle annulera sans aucun doute le mariage entre vous deux. Plutôt, elle nous soutiendrait, moi et Chu Feng.»

«Par coïncidence, je voulais aussi trouver un homme sur qui on puisse compter et qui ait du potentiel. Bien que Chu Feng soit encore jeune, il possède les exigences pour m’être utile.»

– «Non seulement cela vous est profitable, mais cela le sera aussi pour moi !» Tandis que Baixi parlait, elle encourageait Yan Ruyu. Mais Yan Ruyu regardait Chu Feng avec un visage plein de culpabilité, et elle ne savait pas si elle devait partir ou non.

Chu Feng qui entendait tout était déjà aussi furieux que le tonnerre. Après tant de choses, il avait vraiment été trompé par les deux femme de bas étages. Des choses désastreuses se seraient produites s’il n’avait pas de méthodes puissantes pour sceller le poison. S’il perdait son corps, c’était petit. Cependant, sa réputation aurait été complètement détruite. Il aurait également été contraint d’épouser Baixi, la renarde trompeuse.

Il avait été trompé par ce genre de personne, donc cela rendit Chu Feng vraiment furieux. Il ne pouvait pas prendre cette déception comme si ce n’était rien du tout, et il devait faire payer ces deux renarde sournoise plusieurs fois.

Alors qu’il réfléchissait, Chu Feng se leva, pointant du doigt Yan Ruyu et Baixi et dit : «Vous deux fichus renarde. Je vous ai crue toute les deux, mais vous m’avez finalement trompé ainsi. Aujourd’hui, vous en paierez le prix.»

«Chu Feng, tu…» Yan Ruyu et Baixi étaient toutes deux effrayées après avoir vu Chu Feng se réveiller.

«Chu Feng, prends-en toi à moi si tu as un quelconque problème. Ce n’est pas lié à Baixi.» Yan Ruyu fut la première à réagir. Elle jeta d’abord un coup d’œil à Baixi, puis s’arrêta rapidement devant Chu Feng pour le bloquer.

Le beau corps de Baixi bondit et elle voulait sortir du palais. Personne ne savait si elle voulait s’échapper ou si elle allait chercher des renforts.

«Hmph. Pas besoin de faire semblant. Aujourd’hui, aucune d’entre vous ne devrait penser à s’échapper.»

Cependant, Chu Feng agita sa grande manche et une formation spirituelle sans limites scella le palais. Peu importe comment Baixi l’attaquerait, la Formation Spirituelle ne bougerait pas du tout. Étant impuissante, elle ne put que crier. Mais les gens à l’extérieur ne pouvaient rien entendre.

«Crie autant que tu veux. Même si ta gorge se casse, personne ne viendra te sauver.»

Chu Feng jeta un regard dédaigneux à Baixi, puis attrapa la petite taille de Yan Ruyu. Mettant de la force dans son bras, il mit la beauté sur son épaule. Puis, il sautait dans la chambre et jeta férocement Yan Ruyu sur le grand lit.

«Ahh ~~~ Chu Feng, que fais-tu ?» À cet instant, Yan Ruyu voulait à l’origine se lever pour s’échapper, mais elle ne pouvait rien faire car la pression qui émanait du corps de Chu Feng était anormalement forte. Cela la pressa complètement. Elle ne pouvait que rouler sur le lit mais ne pouvait même pas se lever.

«Qu’est-ce que je fais ? Vous me demandez ce que je fais ?.»

«Il n’y avait pas de haine ou de rancune entre nous, alors pourquoi m’avoir piégé ? Si vous voulez garder votre corps pur comme du jade, alors gardez votre corps ainsi. Si vous ne voulez pas vous marier, alors ne le faites pas. Pourquoi me rendre les choses si difficiles encore et encore ? Est-ce que je vous ai forcé à faire quoi que ce soit ?»

– «Je vais vous le dire. Aujourd’hui, tout a été causé par votre faute. Vous voulez garder votre chasteté ? Alors moi, Chu Feng, détruirai votre chasteté. Vous ne pouvez pas consommer le fruit interdit ? Alors moi je le ferai.» La fureur de Chu Feng consuma son cœur, et comme ses deux yeux étaient de couleur rouge sang, comme un loup affamé face à sa nourriture, il se pressa sur le corps de Yan Ruyu.

«Ahh ~~~ Chu Feng, laisse-moi partir ! Je t’en supplie, je ne peux pas ! Je ne peux pas faire ça avec un homme ! Je ne peux vraiment pas, alors je t’en supplie, laisse-moi partir !». Yan Ruyu lutta pour sa vie et son visage était inondé de larmes.

Cependant, son comportement ne faisait qu’accroître la nature bestiale de Chu Feng. Il attrapa sa robe et la tira. Avec quelques sons déchirants, la robe rose de Yan Ruyu fut déchirée en deux et à cet instant, le corps blanc et ensorcelant de Yan Ruyu fut complètement révélé.

À cet instant, Baixi accourut. Voyant que Chu Feng allait devenir violent avec Yan Ruyu, son visage changea grandement et elle enleva même sa jupe pour révéler ses courbes séduisantes en se jetant vers Chu Feng.

«Éloigne-toi d’elle.» Cependant, Chu Feng agita son bras et un courant de force poussa Baixi vers le coin du mur, puis il hurla : «Une ordure comme toi veut devenir ma femme ? Tu n’es pas digne !»

Après avoir parlé, Chu Feng bondit sur la beauté Yan Ruyu sous lui…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. Shin
  • 4. guillaume
  • 5. PascalW
  • 6. Cédric
  • 7. OyaTec_Suko-??
  • 8. Cesar
  • 9. Fleadly
  • 10. doolsons
  • 11. Kyshin
  • 12. 94macadam
  • 13. j
  • 14. Damien Weykmans
  • 15. enzo
  • 16. AnthonyP
  • 17. Martin
🎗 Tipeurs récents
  • Kyshin
  • j
  • doolsons
  • Fleadly
  • enzo
  • OyaTec_Suko-??
  • AnthonyP
  • Thomas
  • Damien Weykmans
  • Cédric
  • Cesar
  • Martin
  • 94macadam
  • Guillaume
  • Shin
  • guillaume
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 278 – Du thé empoisonné Menu Chapitre 280 – Technique mystérieuse interdite