Asura la Divinité des Arts Martiaux|Martial-God Asura | 修罗武神
A+ a-
Chapitre 258 – Castre-toi

A cet instant précis, Lin Ran était entouré de gaz noir et sa soif de sang s’élevait vers le ciel. Quant à l’aura qu’il émettait de lui, en plus de la force, un autre mot pouvait la décrire: la froideur.

Tout le monde avait peur. Lin Ran était devenu trop terrifiant. Une vingtaine de spirites du 8ème niveau du domaine profond ne pouvaient même pas bloquer une de ses attaques. Les gens soupçonnaient vraiment qu’il soit déjà entré dans le royaume céleste.

En outre, l’armée auparavant enfermée par les spirites du monde se libéra. À ce moment, ils entrèrent agressivement dans l’arène, et tout le monde se sentit désespéré.

“Lin Ran, c’est moi qui ait tué Gong Luyun. Si tu éprouves de la haine, attaque-moi!”

Alors qu’il voyait les gens à côté de lui rouler sur le sol, et en voyant les regards de peur des étrangers autour de lui, Chu Feng sauta sans hésitation de la scène de combat et se dirigea vers Lin Ran.

“Chu Feng… hehe… hein!”

Tout le monde fut choqué en regardant cette scène. Même si la fureur de Lin Ran avait en effet été causée par Chu Feng, à cet instant, afin de préserver leur vie, celui-ci se sacrifiait devant leurs yeux. Dans ce monde, la plupart des gens étaient égoïstes. Trop peu de gens étaient réellement désintéressés. Mais pour des étrangers, Chu Feng, un jeune homme, était prêt à se sacrifier. Outre la peur, des émotions de gratitude s’élevaient du plus profond de leur cœur.

“Ne t’inquiète pas. Même si tu ne viens pas à moi, je t’écorcherai vivant avant de t’enlever ta petite vie.”

“Soldats et généraux du Manoir du Prince Qilin, écoutez mon ordre! Aujourd’hui, je veux que l’école du Dragon Azur soit rincée avec du sang! Mis à part les gens du Manoir du Prince, tuez tout le monde sans pitié!”

Immédiatement après qu’il eut parlé, l’armée du Manoir du Prince Qilin, composée de dizaines de milliers de soldats, se dispersa et chargea vers la foule qui observait.

“Ah ~~~~ Courez!”

Instantanément, toutes sortes de cris de panique continuèrent de retentir, et chacun fit de son mieux pour s’échapper. Cependant, il n’y avait qu’une seule entrée dans l’arène, et à ce moment-là, elle était déjà scellée par l’armée de Qilin. Ils étaient comme des tortues dans un pot, et n’avaient aucune échappatoire.

“Nous sommes morts. Nous allons mourir. À l’origine, il y avait un bon spectacle à regarder, mais je n’aurais jamais pensé que nous allions être sacrifiés pour dissoudre la haine de Lin Ran.”

A cet instant, Chu Feng ne se souciait pas des gens qui couraient et criaient. Il regarda d’abord Zhuge Liuyun et Li Zhangqing, puis regarda l’armée de la Guilde Spirituelle, puis une certaine zone dans les sièges des visiteurs. Après avoir vu deux belles silhouettes familières, son cœur ne put s’empêcher de sauter violemment deux fois.

Parce que ces deux-là étaient deux femmes qu’il aimait. C’étaient les sœurs Su Rou et Su Mei. Bien que les sœurs soient strictement gardées par les habitants de la Cité de l’Oiseau Vermillon, Chu Feng savait que face à la folle armée de Qilin, elles étaient toujours en danger.

Après avoir vécu l’extermination de sa famille, Chu Feng fit secrètement un vœu et il ne pouvait laisser personne proche de lui être blessé à cause de lui. À ce moment, il n’y avait qu’une seule méthode pour les protéger. C’était se sacrifier.

Soudain, il leva un de ses poings et une dague dorée apparut. Alors qu’il marchait vers Lin Ran, il hurla bruyamment:

“Lin Ran, il n’y a absolument aucune raison de faire cela. Si vous éprouvez de la colère, vous pouvez charger vers moi et tout jeter sur moi. Comment voulez-vous que je vous rejette? Parlez. Tant que vous en exprimerez le souhait, moi, Chu Feng, pourrai le faire. Vous n’avez pas besoin de le faire vous-même. Moi, Chu Feng, je me torturerai moi-même!”

Après que Chu Feng ait parlé, même Lin Ran ne put s’empêcher d’être surpris. Il fronça légèrement les sourcils, mais fixa fermement Chu Feng. Après un moment, un sourire anormalement froid, maléfique et étrange apparut au coin de ses lèvres. Il leva la main et dit “Tout le monde, arrêtez!”

Après avoir parlé, l’armée de Qilin, qui venait de charger dans les sièges d’observation s’arrêta rapidement, et ils attendirent docilement la suite des ordres de Lin Ran.

“Chu Feng, tu es assez courageux, mais je ne sais pas vraiment si tu peux faire ce que tu dis.” Lin Ran plissa les yeux et regarda Chu Feng avec un regard étrange.

“Si vous le pouvez, je peux le faire.” Chu Feng saisit la dague dorée et il n’y avait aucune trace de peur sur son visage.

“Bien! C’est simple! Afin d’exprimer ta sincérité, d’abord castre-toi!” Cria Lin Ran.

“Chu Feng, non! Es-tu un idiot? Bien qu’il ait utilisé la médecine interdite, cela ne signifie pas que nous n’avons aucune chance de gagner. Prête-moi ton corps et laisse-moi m’occuper de lui. Même si je ne peux pas le vaincre, je peux quand même t’aider à t’échapper. Tu n’as pas besoin d’abandonner tout de suite!” À cet instant, Eggy qui était dans le corps de Chu Feng hurla a plein poumon.

“Chu Feng, ne le fais pas ! Ce Lin Ran est un vieux renard, et il ne nous laissera pas partir même si tu te mutile!”

En même temps, Su Rou et Su Mei qui étaient dans les loges des invités crièrent en même temps, mais immédiatement après qu’elles aient crié, leurs bouches étaient couvertes par des mains sur les ordres de Su Hen. Il ne voulait plus irriter Lin Ran dans ces circonstances.

“Chu Feng, ne fais pas de bêtises! Tu as encore un grand avenir!” Cria Li Zhangqing.

“Chu Feng, à quoi penses-tu? Échappe-toi rapidement! C’est un ordre de ton maître!” Zhuge Liuyun hurla de colère.

“Lin Ran, si quoi que ce soit arrive à Chu Feng aujourd’hui, ma Guilde Spirituelle frappera ton Manoir du Prince Qilin!” Même les aînés de la Guilde Spirituelle le menaçaient.

“Ne pensez même pas à me faire peur. Peu importe à quel point votre Guilde Spirituelle est puissante, ce n’est qu’un pouvoir d’une seule zone. Pouvez-vous être encore plus fort que la dynastie Jiang? La dynastie Jiang soutient le Manoir du Prince Qilin. Voulez-vous essayer de toucher mon Manoir du Prince Qilin?”

Cependant, l’actuel Lin Ran était proche de la folie. Il n’avait pas peur des menaces de la Guilde Spirituelle Mondiale, et il ne fit que pointer du doigt la scène invitée dans laquelle Su Rou et Su Mei allaient et dit à Chu Feng:

“Chu Feng, tu ferais mieux de te castrer rapidement, sinon je vais prendre ces deux filles ici et laisser mon armée de dizaines de milliers d’hommes se relayer … ”

“Tu…” À cet instant, Chu feng grinça des dents de colère. Il n’aurait jamais pensé que même dans les circonstances actuelles, Lin Ran observerait encore de près et découvrirait que Su Rou et Su Mei s’inquiétaient pour lui. De là, il découvrit que leur relation n’était pas ordinaire.

Cependant, dans cette situation, Chu Feng n’avait pas le choix. Il ne pouvait que lever lentement la dague dorée dans sa main et se préparer à se mutiler.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. Shin
  • 4. guillaume
  • 5. 94macadam
  • 6. PascalW
  • 7. Cédric
  • 8. OyaTec_Suko-??
  • 9. Damien Weykmans
  • 10. enzo
  • 11. AnthonyP
  • 12. Martin
  • 13. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • enzo
  • OyaTec_Suko-??
  • AnthonyP
  • Thomas
  • Damien Weykmans
  • Cédric
  • Cesar
  • Martin
  • 94macadam
  • Guillaume
  • Shin
  • guillaume
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 257 – Médecine interdite de couleur noire Menu Chapitre 259 – Aide extérieure