Relâchez cette Sorcière | Release that witch | 放开那个女巫
A+ a-
Chapitre 1353 – L’ennemi du monde

Le Déchu aux Longs bras changea immédiatement de direction en bondissant sur le côté et envoya ses deux poings en avant!

Ses deux bras s’étirèrent soudainement jusqu’à leur limite, frappant de façon inattendue le véhicule qui se trouvait à quelques mètres de lui. La puissance des coups de poing avait créé deux gros trous dans le véhicule qui fut projeté au loin!

Si quelqu’un se cachait à l’intérieur, il avait certainement pris un coup direct.

C’était aussi l’attaque dont Déchu aux longs bras était le plus fier.

La capacité d’étendre et de rétracter ses membres, couplée à sa force herculéenne, lui permettait de faire face à un Éveillé sans utiliser la Force de la Nature. Peu d’artistes martiaux qu’il avait tués avaient été capables de réagir avant qu’il ne les attaque. Chacun d’entre eux moururent avec une expression d’incrédulité sur leurs visages, ce qui était une source de plaisir pour le Déchu aux Longs bras.

Mais à l’instant où il toucha sa cible, l’expression du Déchu changea radicalement.

Sous le véhicule qu’il avait projeté, on pouvait voir la silhouette d’une femme.

Sa position ne ressemblait pas à une personne qui avait été lourdement frappée et à la place, elle était agenouillée calmement, son corps se pencha en avant, clairement prête à attaquer.

Le Déchu croyait qu’il avait eu une réaction rapide, mais la femme avait été plus rapide.

Beaucoup plus rapide!

La lumière argentée jaillit de ses mains et forma une petite tornade. Non seulement celle-ci brisa le véhicule en morceaux, mais elle écrasa les bras du Déchu!

Le Déchu, aux longs bras poussa un hurlement glaçant et lutta pour battre en retraite. Avec beaucoup de difficulté, il réussit à sortir du tourbillon.

Mais les bras qu’il rétracta n’avaient que les biceps et les épaules. L’odeur piquante et putride du pus et du sang éclaboussa le sol avec des morceaux de viande.

Dans cet échange rapide, deux Déchus mutés qui étaient extrêmement dangereux pour les artistes martiaux étaient morts ou grièvement blessés.

«Est-ce que pour vous un combat égal c’est trois hommes contre une petite fille? lâcha Fei Yuhan en levant la main puis elle dissipa la lumière, révélant une épée simple et sans décorations. «Je pense que la situation actuelle est à peine suffisante pour être qualifiée de combat égal. »

«Maître…» Cléo s’approcha immédiatement d’elle et lui tint la main.

«J’ai déjà appelé votre oncle Roland, ne vous inquiétez pas», murmura Fei Yuhan.

«Ah? Elle fut surprise. «Ne devrions-nous pas informer l’Association de telles choses. Mon oncle ne peut pas se battre comme Sœur Garcia, et il est rarement fiable. » s’interrogea la jeune artiste martial

«J’ai bien peur qu’il soit le seul à pouvoir nous aider dans cette situation. » répondit Fei Yuhan en caressant la tête de Cléo. «J’ai une mission de la plus haute importance pour vous, éloigner vous le plus loin possible, pouvez-vous le faire?

La jeune fille voulut parler, mais sous le regard de Fei Yuhan, elle se mordit les lèvres, se retourna et courut vers la frontière.

«Bon sang, comment es-tu sortie indemne de cette collision? » Cria de colère le Déchu aux Longs Bras.

«C’est simple, j’ai fait la même chose que vous. » Fei Yuhan haussa les épaules tandis que la Force de la Nature enveloppait tout son corps.

Les yeux du Déchu se rétrécirent. «Canaliser la force externe pour rendre tous les dégâts ordinaires inefficaces? » Cela le choqua. «Se pourrait-il que… vous soyez celle que l’Association Martialiste salue comme un génie…»

«Je ne trouve pas ça étrange, puisque même le plus bas niveau des Déchus peut le faire, n’est-ce pas? » Fei Yuhan répondit nonchalamment: « Quant à vous les gars, je voulais à l’origine voir combien d’entre vous étaient là avant de décider d’agir. Qui aurait pensé que j’apprendrais des informations aussi intéressantes. Je dois vous remercier les gars parce que grâce à vous, j’ai pu confirmer quelques soupçons que j’avais depuis très longtemps. »

«Maître Émissaire, cette fille…» L’expression du déchu aux longs bras devint apeurée et il perdit toute son aura malveillante d’avant, au point qu’un simple regard de Fei Yuhan le fit reculer de deux pas.

Delta leva son bras droit et fit le geste d’attraper en direction du Déchu. Les mots de ce dernier furent immédiatement pris dans sa gorge alors qu’il se figeait sur place, comme si une grande et invisible main l’avait serré fermement. Le cyclone rouge au centre de sa poitrine déchira son dos et vola vers l’Oracle, apportant des morceaux de chair ensanglantée.

La monstruosité à bras long qui avait perdu son noyau se renversa avec une expression choquée, sans vie.

Le Déchu ayant la forme d’une gargouille subit le même sort; le cyclone sur sa poitrine s’éleva dans les airs et convergea vers Delta.

Les deux cyclones se transformèrent en une brume rouge qui se déversa dans le corps de Delta.

«Les lâches qui craignent leurs ennemis ne méritent pas le pouvoir de Dieu, vos missions prendront fin ici. » Delta parla de façon monotone, comme s’il ne faisait que nettoyer des ordures. Il regarda ensuite Fei Yuhan. «Quelle blague… De toute évidence, les créateurs sont les véritables cibles que nous devrions atteindre, mais ils ont été trompés et battus par un simple artiste martial et en ont même craint un. Est-ce parce qu’ils ont autrefois travaillé dans vos rangs ou ils ont confondu la prévoyance et la peur? C’est précisément comme vous… »

Ce fut à cet instant que Fei Yuhan agit.

Elle attendait simplement que Cléo soit en sécurité et n’écoutait pas les bavardages de l’ennemi. De plus, selon ses expériences passées, plus quelqu’un se considérait comme une existence supérieure, plus il serait furieux de voir ses mots interrompus. Avoir des sautes d’humeur extrêmes était un facteur qui pouvait influencer une bataille, et Fei Yuhan cherchait à utiliser toutes les opportunités possibles afin de combattre son adversaire.

À ce moment, le seul jugement que Fei Yuhan pouvait faire était que la force du Déchu masqué était à un niveau complètement différent des deux autres Déchus. Il possédait des moyens offensifs bizarres et donc, pour l’empêcher de nuire à Cléo, la meilleure solution était de l’attaquer avec un barrage serré d’attaques afin de bloquer toute action qu’il pourrait prendre!

Elle ramassa une barre d’acier cassée et la jeta à Delta de toutes ses forces.

Celui-ci n’eut pas d’autre choix que de se taire et frappa la canne avec un coup de paume.

En même temps, Fei Yuhan chargea en avant.

Après avoir saisi les techniques de la Force de la Nature, Fei Yuhan ne portait guère d’armes sur elle, mais cela ne voulait pas dire que ces armes étaient inutiles. Les armes pouvaient faire gagner du temps au porteur en lui attachant de la Force de la Nature. Cela économisait le temps nécessaire pour réfléchir et pouvait prolonger la portée offensive. Comme les compétitions empêchaient l’utilisation d’armes, très peu de gens savaient que les exploits à l’épée de Fei Yuhan dépassaient de loin ceux avec ses poings et de ses jambes!

Sous les effets de la Force de la Nature, même si l’ennemi était coulé dans l’acier, il serait facilement coupé en deux.

La lame tranchante fut arrêtée par une ondulation intangible, l’empêchant de s’approcher de Delta.

Bien que ce soit intangible, c’était impénétrable!

Sans aucun doute, Delta utilisait un pouvoir ayant la même origine que la Force de la Nature.

Fei Yuhan maintint sa position d’attaque, leva sa jambe gauche et frappa la taille de l’Émissaire.

Cette fois, elle sentit son coup de pied toucher sa cible.

Le coup de pied envoya l’Émissaire voler et il s’écrasa sur le conteneur du camion, faisant s’écrouler la surface métallique.

Il ne pouvait pas utiliser sa capacité successivement? Ou encore… Il avait besoin des deux mains pour l’utiliser?

Son esprit travaillait rapidement alors qu’il n’y avait aucune hésitation dans ses actions. Elle chargea vers la voiture.

En quelques secondes, Fei Yuhan échangea plus de dix coups avec l’ennemi. l’Émissaire avait été coupé plusieurs fois et avait des blessures sur tout le corps, mais ces blessures, mortelles pour les humains ordinaires, pouvaient à peine affecter ses mouvements. On aurait dit qu’elle réprimait l’ennemi, mais elle était la seule à savoir que l’ennemi ne pouvait pas être vaincu par de simples attaques.

Comment dois-je infliger une blessure mortelle?

Sur le corps de l’émissaire, la chose la plus suspecte était son masque. Après avoir échangé des coups avec lui, elle remarqua qu’il était extrêmement prudent avec toutes les attaques visant sa tête.

En réalisant cela, Fei Yuhan ralentit intentionnellement son barrage d’attaques, puis recula d’un pas.

Il était clair qu’elle était sur le point de rompre le combat.

Ayant l’opportunité de respirer, Delta tendit ses mains sans hésitation.

Fei Yuhan piétina rapidement le sol et chargea vers lui au lieu de reculer. Elle se transforma en une épée tranchante et s’élança vers lui avec une impulsion rapide. Bien que le mouvement de passer instantanément de la retraite à l’attaque semblait simple, il fallait un contrôle extrêmement précis sur sa Force de la Nature pour être capable de surmonter l’immense inertie. On pouvait dire que se contenter de ses articulations et de son torse ne pouvait pas accomplir un tel exploit. Ce n’est qu’avec un contrôle absolu sur sa Force de la Nature que l’on pouvait accomplir l’action avec fluidité. Si elle avait retardé un seul instant, elle aurait été attrapée par la force invisible de Delta. Elle pouvait même sentir avec netteté du vent derrière elle.

Saisissant l’opportunité manquée par l’Émissaire, Fei Yuhan utilisa toute sa force pour frapper son masque.

‘Crack!’

Le masque aux étranges motifs décoratifs laissa apparaître une fissure.

Pourtant, elle sentit quelque chose d’étrange.

Logiquement, sa poussée ne se serait pas arrêtée sur le masque, mais aurait percé toute sa tête.

Elle n’avait ressenti aucune obstruction lors du coup. Même si la moitié de la lame avait pénétré le masque de l’Émissaire, elle ne vit pas la pointe de la lame sortir à l’arrière, comme si la lame avait disparu dans la tête de l’ennemi.

Au moment où le masque tomba, Fei Yuhan eut le souffle coupé.

Sur sa tête il y avait une obscurité pure comme un abysse profond. À l’intérieur de l’abysse, d’innombrables étoiles tournaient lentement autour du centre, formant un grand astrolabe. L’épée dans sa main avait percé l’astrolabe mais cela n’avait pas réussi à l’affecter.

C’est vrai, pendant la mission de l’alliance, le monstre qui était apparu dans l’usine abandonnée semblait avoir aussi…

L’inconcevable scène fit ralentir Fei Yuhan.

Ce fut à cause de cette hésitation momentanée qu’elle ne put éviter la seconde attaque de l’Émissaire.

Une force invisible s’écrasa contre elle et l’envoya voler!

La Force de la Nature pouvait empêcher les dégâts ordinaires, mais était incapable de bloquer une attaque utilisant la même source de pouvoir.

Fei Yuhan sentit ses organes internes être violemment secoués tandis qu’une douleur aiguë lui montait à la gorge mais fut incapable de crier. Après avoir rebondi plusieurs fois sous la puissance du choc, Fei Yuhan réussit à se stabiliser. Elle utilisa sa lame comme support pour se lever, puis ouvrit la bouche et cracha une gorgée de sang frais!

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Charon
  • 🥈2. K1nggor
  • 🥉 3. Jimmy
  • 4. Julien Martin
  • 5. Guillaume Vomscheid
  • 6. Julien
  • 7. Lawliet
  • 8. Xetrix
  • 9. Frederic
  • 10. Cesar
  • 11. Damou
🎗 Tipeurs récents
  • K1nggor
  • Xetrix
  • Cesar
  • Julien Martin
  • Frederic
  • Charon
  • Lawliet
  • Jimmy
  • Damou
  • Guillaume Vomscheid
  • Julien


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1351 – Écrasé Menu Chapitre 1354 – Tu dois travailler un peu plus fort.