Relâchez cette Sorcière | Release that witch | 放开那个女巫
A+ a-
Chapitre 1302 – Perspicacité

Cinq jours plus tard.

«Est-ce Votre Altesse? »

« … »

«Oui, c’est une nouvelle qui vient d’arriver au quartier général. Nous sommes encore en train de confirmer le nombre, mais il y a au moins 600 personnes. »

« … »

«La garnison du Château de Gust les a accueillis. Ils se rendront à la Cité Sans Hiver par voie terrestre une fois rétablis de leur périple.»

« … »

«Non, c’est notre obligation. »

« … »

«Merci. »

Edith raccrocha.

En tant qu’outil de communication le plus perfectionné, le téléphone à manivelle était devenu indispensable à l’État-Major. Cependant, en raison du manque de lignes téléphoniques, son utilisation dans la région de la montagne Cage n’était possible que pour le campement des Chevaliers Aériens à l’extérieur de Thorne.

Edith aperçut Lance Kant, son troisième frère, qui semblait stupéfait.

«Quel est le problème? »

Contrairement à la façon dont elle traitait son second frère, Cole, Edith avait embauché directement Lance pour travailler pour l’état-major en tant que bras droit dès que celui-ci eut passé l’examen de l’enseignement primaire. Comme son troisième frère avait une personnalité exubérante et audacieuse, elle pensait qu’il valait mieux garder un œil sur lui.

Une autre raison était qu’Edith aimait le voir souffler comme un ballon perforé lors d’un échec.

«Ah… rien. Je suis seulement surpris que vous soyez si respectueuse envers une autre personne, ma sœur», dit Lance en se dirigeant vers Edith tout en tenant une pile de documents. «Vous n’avez jamais été aussi polie envers notre père. »

«Je pensais que vous deviendriez un peu plus intelligent en grandissant», répliqua Edith d’une voix indifférente. «Je n’ai pas besoin de telles formalités lorsque je parle à mon père parce que je sais qu’il s’en moque, mais Tilly Wimbledon est la sœur de Sa Majesté. Si elle se plaint de moi à son frère, que pensez-vous qu’il va arriver à la famille Kant? »

«Mais je pense que Sa Majesté … ne s’en soucie pas non plus … »

«Parce que c’est un homme, les hommes aiment plus que l’on soit direct avec eux que les femmes. ».

«Euh… je ne comprends pas très bien…»

«Comprendre les gens est toujours la partie la plus difficile, il est parfaitement normal que vous ne suiviez pas», dit Edith en haussant les épaules. «Même si vous êtes extrêmement talentueux, vous ne pouvez pas gagner si vous ne comprenez pas les gens. »

«Pourriez – vous m’apprendre, sœur? » demanda Lance avec espoir.

«Naturellement», répondit Edith avec un certain intérêt. «Cependant, il serait plus efficace d’apprendre sur le terrain que de simplement écouter un cours. Cole s’en sort plutôt bien dans ce domaine. Voulez-vous essayer ?»

Lance sentit une un frisson le parcourir en pensant à l’attitude de Cole dernièrement. Il déglutit difficilement et dit: «Eh bien … je pense que je vais attendre un peu. »

«C’est à vous de décider. »

Lance changea instantanément de sujet comme s’il venait d’être exonéré d’un crime horrible. «Au fait, avez-vous appelé Son Altesse pour lui dire que les réfugiés sont bien arrivés? »

«Son Altesse a demandé à l’état-major de s’occuper de cette affaire, alors je devais lui faire un rapport dès que nous avions plus d’informations. »

L’opération de sauvetage avait dépassé toutes les attentes. Non seulement les Chevaliers Aériens avaient atteint le champ de bataille à 200 kilomètres en moins de deux heures, mais ils avaient également sauvé un grand nombre de réfugiés et écrasé les Diables.

Ils avaient aussi évité le piège des Diables. D’après les informations qu’ils avaient obtenues, les réfugiés étaient probablement un appât utilisé par les Diables pour attirer l’armée qui aurait alors été prise à revers par le deuxième groupe de Diables.

Et si la Première Armée avait vraiment envoyé ses troupes pour soutenir les réfugiés?

En raison du mauvais temps et de la longue distance, l’armée aurait dû se déplacer rapidement et se seraient déplacés en emportant peu de munitions pour ne pas se surcharger. Les Diables auraient alors affronté une troupe épuisée et mal équipée. L’équipe de secours se serait retrouvée non seulement en sous-nombre mais aussi entourée d’un groupe de Bêtes Démoniaques.

Même si l’armée aurait battu en retraite immédiatement, elle aurait dû parcourir près de 100 kilomètres dans la neige en étant constamment harcelée par les Diables. Combien de soldats auraient survécu à ce voyage? Peut-être pas un seul.

C’était la première tentative d’attaque des Diables depuis que la première armée s’était repliée au mont Cage.

Même si la Première Armée avait abandonné les réfugiés ou avait complètement négligé la présence de Diables au nord du château, les Diables n’avaient rien à perdre.

Les Diables avaient probablement remarqué que les hommes de Graycastle étaient complètement différents des soldats des Royaumes de Wolfheart et de l’Éternel Hiver. Tuer des tonnes de civils locaux ne changerait rien au résultat de la Bataille de la Divine Volonté. Cependant, ils pourraient affaiblir la race humaine s’ils parvenaient à exterminer une équipe de secours.

Néanmoins, les Chevaliers Aériens les avaient totalement pris au dépourvu.

Même si Tilly n’aurait pas découvert l’armée ennemie qui se cachait dans la forêt à l’arrière, l’issue de la bataille n’aurait pas changé.

La flotte rentra en sécurité et les réfugiés survécurent à la chasse. C’était en effet une victoire majeure.

«Les Chevaliers Aériens sont si incroyables…» soupira Lance. «Ils ont non seulement tué des douzaines de Diables Fous, mais ils ont aussi réussi à battre en retraite sans perte alors qu’ils étaient entourés d’ennemis. Même la Sainte Armée de l’Union n’a jamais pu faire mieux, n’est-ce pas ? »

«Oui, ils sont merveilleux. »

Edith soupira profondément et pencha ses jambes sur le bureau tout en pivotant sur la chaise avec un air quelque peu déprimé.

Un peu surpris, Lance dit: «Tu n’as pas l’air très heureuse. »

«Je ne suis pas mécontente, mais j’ai l’impression que… l’état-major est maintenant devenu inutile. »

«Hein? » Les yeux de Lance étaient grands ouverts.

«Les quatre avions que nous possédons pourraient facilement repousser plus de 200 Diables fous. Et si la Première Armée avait 100 ou 1 000 “Feux Célestes” ?»dit Edith avec un léger sourire. «Dans ce cas, nous aurions simplement besoin d’envoyer les Chevaliers Aériens là où ils en ont besoin. Les tactiques et les stratégies militaires deviendraient tout simplement inutiles. Tout le monde peut commander les Chevaliers Aériens. Si cela arrive, à quoi cela servira d’avoir un état-major ? »

En fait, la première fois qu’Edith avait vu ce type de machine volante, elle avait prévu son grand potentiel militaire. Elle avait, en effet, beaucoup discuté avec Roland de l’application de l’armée de l’air. Elle avait même fondé un groupe de recherche au sein de l’état-major pour étudier spécifiquement les Chevaliers Aériens, afin de maximiser leur puissance.

Cependant, lorsque les Chevaliers Aériens révélèrent leur domination absolu dans une vraie bataille, Edith avait sentie un certain regret.

La force écrasante que présentaient les Chevaliers Aériens rendait les stratégies militaires moins importantes. Avant que les chevaliers ne soient remplacés, les tactiques et les formations militaires étaient des parties majeures d’une guerre. Désormais,c’étaient beaucoup plus simples grâce aux Chevaliers Aériens qui pouvaient voir le champ de bataille clairement depuis le ciel ce qui leur conférait un immense pouvoir, ils pouvaient littéralement prendre le contrôle de toute la bataille.

En d’autres termes, ils voyaient chaque mouvement de leurs ennemis dans le ciel alors que les Diables ne pouvaient rien voir. Les Diables étaient en train de tâtonner dans le noir sans la moindre capacité de se défendre ou de développer des contre-mesures.

De plus, ce n’était que le début. Le “Feu Céleste” était seulement un modèle grossier d’avion que Roland voulait créer, comme le fusil à silex original qui fut ensuite modifié et donna le fusil à verrou et le puissant Mark 1.

«Dans ce cas… nous pourrons toujours retourner au domaine de notre père», répondit doucement Lance.

«Il est probablement trop tard maintenant», répondit Edith en souriant.

«J’ai offensé tellement de gens jusqu’ici. Pensez-vous que ces gens nous laisseront partir sans rien faire?»

Edith savait très bien que si Roland devenait le souverain de ce continent, rien de tel ne se produirait. Cependant, elle devait penser au pire des scénarios, car des mauvaises langues pouvaient toujours nuire.

«Je vais… vous protéger», dit Lance en se mordant la lèvre.

«Avec quoi? Avec votre statut social actuel et vos capacités officielles? Si vous ne pouvez pas devenir un leader, vous feriez mieux de ne pas faire de promesses vides», rétorqua Edith avec un soupçon de plaisir insensible. «Sinon, ce ne serait que pire encore. Votre ennemi pourrait décider de m’humilier juste devant vous sans que vous ne puissiez…»

Edith s’interrompit.

Bientôt, ils entendirent des pas derrière la porte, et Ferlin Eltek entra.

«Votre Seigneurie, vous êtes là…»

«Qu’y a-t-il? Vous avez des nouvelles du front ?»

«Non, je viens de découvrir un problème grave.» dit Lumière du Matin, l’air troublé. «Je viens de vérifier la liste de ravitaillement des Chevaliers Aériens et je crois que nous allons devoir ajuster la logistique. »

«Pourquoi?»

«Vous ne savez probablement pas qu’ils ont utilisé des milliers de balles pour leur entraînement au cours des derniers jours, sans compter celles consommées lors de la vraie bataille», dit Ferlin avec agitation. « Il n’y en a que 20 ou 30, mais ils ont besoin de plus de munitions que 10 unités du bataillon d’artillerie! Sans mentionner que nous devons leur fournir du carburant et des pièces de rechange pour les avions. Si le nombre d’étudiants double ou triple, Que devra faire le service logistique? »

Lance découvrit soudain que l’air angoissé que sa sœur avait un instant auparavant avait complètement disparu.

Edith se leva et répondit nonchalamment:« Vous devez vous assurer que les Chevaliers Aériens aient suffisamment de provisions. » Elle se tourna ensuite vers Lance et dit: «Que faites-vous ici? »

«Quoi? » Lance avait un air hébété.

«Venez avec moi dans la salle des renseignements. Ce n’est pas encore le moment de faire une pause. » Déclara Edith en sortant de la pièce.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Je soutiens la trad de Galadriel ! Je clique ici ! 
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Charon
  • 🥈2. K1nggor
  • 🥉 3. Jimmy
  • 4. Julien Martin
  • 5. Guillaume Vomscheid
  • 6. Julien
  • 7. Lawliet
  • 8. Xetrix
  • 9. Frederic
  • 10. Cesar
  • 11. Damou
🎗 Tipeurs récents
  • K1nggor
  • Xetrix
  • Cesar
  • Julien Martin
  • Frederic
  • Charon
  • Lawliet
  • Jimmy
  • Damou
  • Guillaume Vomscheid
  • Julien


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1301 – Un combat dans la neige Menu Chapitre 1303 – Trucs et indices (1)