Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 397 – Le Vénérable Blanc intervient

– « Lorsque j’ai fondé le Groupe des Neuf Provinces #1 avec le Véritable Monarque Pluie de Lune de la Secte Daluo et le Vénérable Septième Cultivateur de la Vraie Vertu, l’idée était de soutenir et de motiver les jeunes membres. Par exemple, nous proposons de petites tâches comme la collecte de matériaux. Une fois le travail accompli, nous, les aînés, proposons une récompense, » expliqua le Véritable Monarque Mont Jaune.

– « Oh ! » Blanc acquiesça. « Dans ce cas, je vais personnellement lui faire un cadeau pour m’avoir accueilli après ma méditation ! »

Le Cultivateur Solitaire Rivière du Nord refusa rapidement. « Non. Si vous voulez offrir quelque chose en plus de notre récompense, c’est très bien. Par contre, c’est nous qui, comme promis, lui préparerons un présent approprié. Il en va de notre responsabilité en tant qu’aînés. »

D’ailleurs… À l’époque, lui et quelques autres aînés avaient trompé le naïf Song Shuhang en le poussant à accepter cette mission. Ils lui avaient même promis toutes sortes d’avantages. S’ils ne lui donnaient pas quelque chose, qu’en penseraient les membres de la jeune génération ?

Le Vénérable Blanc hocha la tête et dit : « Dans ce cas, je vous fais confiance. »

❄️❄️❄️

Les aînés commencèrent alors à discuter de ce qu’ils devaient offrir à Song Shuhang.

Rivière du Nord entama la réflexion. « Bon, de quel genre d’objet notre jeune ami a-t-il le plus besoin maintenant ? »

– « Pour un pratiquant, il est essentiel d’avoir des techniques de cultivation ! Le jeune ami Song Shuhang vient juste d’atteindre le Deuxième Rang, il a maintenant besoin d’une technique pour entraîner son Vrai Qi afin de continuer à progresser. De mémoire, il n’a encore que la Technique basique du poing bouddhiste, obtenu par l’intermédiaire du Maître Praticien, non ? » déclara Triple Impétueux.

Mont Jaune acquiesça silencieusement. « Dans ce cas, décidons quelle technique lui convient le mieux. Peut-être une bouddhiste qui peut correspondre à sa technique de poing ! »

Le Vénérable Blanc intervint soudainement : « Il n’a pas vraiment besoin de techniques de cultivation. Ces derniers jours, j’ai rencontré une secte très intéressante, la Secte des Trente-Trois Bêtes Divines. Ses héritiers avaient des fragments de leur ancienne technique spéciale, que j’étudie actuellement. Le moment venu, je l’enseignerai à notre jeune ami. »

– « La Technique des Trente Trois Bêtes Divines ? Cette technique légendaire qui permet au pratiquant de condenser un pseudo Vrai Qi Acquis à l’intérieur de son corps ? Dans ce cas, cela lui convient parfaitement. Après tout, il n’a pas pu cultiver au moment idéal dans sa jeunesse. »

Le Vénérable sourit et hocha la tête.

– « Dans ce cas, nous n’avons pas à nous soucier des techniques de cultivation, » reprit le Véritable Monarque Mont Jaune. Dommage, il avait l’impression que Song Shuhang était vraiment doué pour les techniques bouddhistes. « Bon, quel cadeau pouvons-nous lui offrir ? »

Grue Blanche déclara : « Hormis les techniques de cultivation, les pratiquants se reposent énormément sur les techniques de déplacement ! La vitesse est essentielle. Pouvoir fuir à temps permet de sauver sa vie ! »

Il avait raison. Parfois, de puissantes attaques ou défenses n’étaient pas aussi utiles que la capacité à fuir.

– « Maintenant que j’y pense, il semble que notre jeune ami Song Shuhang n’en possède pas. Devrions-nous lui en offrir une ? » demanda Rivière du Nord.

Mais le Vénérable Blanc les stoppa dans leur élan. « Il n’a pas besoin de techniques de déplacement. Il y a quelque temps, je lui en ai enseigné une qui vient des érudits, la Marche des 10 000 km de l’Homme Vertueux. Cette technique est très intéressante. Comme le dit le proverbe : lire mille livres ne vaut pas voyager sur mille kilomètres… Plus il s’en servira, meilleurs seront ses effets. Cela lui suffira jusqu’au Troisième Rang. »

– « … » Le Véritable Monarque Mont Jaune ne sut que dire.

– « … » Même chose pour le Cultivateur Solitaire Rivière du Nord.

– « … » Ainsi que pour le Véritable Monarque Grue Blanche.

Tous les autres daoïstes étaient sans voix.

Le Roi Chanceux Dharma s’éclaircit la gorge. « Comme il n’a pas besoin de techniques de cultivation ou de déplacement, que diriez-vous de lui offrir une technique à l’épée ou quelque chose du genre ? Il semble ne connaître que la Technique du Sabre Enflammé et sa puissance d’attaque est à la traîne. » Quand le jeune homme s’était battu sur la Scène de Règlement des Griefs, il n’avait utilisé qu’une seule technique offensive. Tous l’avaient remarqué.

Rivière du Nord manifesta son approbation : « C’est vrai. Même si son Sabre Enflammé était un peu spécial, ce n’est pas une mauvaise idée de lui donner une technique offensive supplémentaire ! »

Après en avoir entendu autant, le Vénérable Blanc reprit à nouveau : « Non, les techniques de ce genre lui seront inutiles. Il y a quelque temps, le cadavre du Cultivateur Solitaire Li Tiansu s’est écrasé à côté de lui, liant leurs destins. D’ailleurs, son chemin est parallèle à celui de la Famille Chu. Une fois le nœud défait, il sera en mesure d’obtenir une belle technique à l’épée. »

Chu Chu cligna des yeux. Il était lié à la Famille Chu ? Elle ne savait pas qui était ce Li Tiansu, cependant il semblait que Song Shuhang avait décidé de les aider à cause de lui…

– « … » Le Roi Chanceux Dharma se sentit bête.

– « … » Le Cultivateur Solitaire Rivière du Nord resta bouche bée.

– « … » Et Mont Jaune grimaça.

Tous les autres étaient sans voix.

– « Alors, pourquoi ne pas lui donner l’opportunité de s’entraîner dans un royaume secret ? » suggéra le Seigneur de Grotte Loup des Neiges. « Notre jeune ami Song Shuhang vient juste d’atteindre le Deuxième Rang. Il pourra s’y exercer et utiliser l’énergie disponible pour consolider sa cultivation et renforcer son corps. »

Il aimait beaucoup cette offre. Quand il n’avait encore été qu’un petit loup des neiges ordinaire, il était entré par inadvertance dans un royaume secret sans propriétaire adapté à la cultivation. À partir de ce moment-là, les portes de ce nouveau monde s’étaient ouvertes sur lui.

Le Véritable Monarque Ancien Temple du Lac acquiesça : « Bonne idée. Pourquoi ne pas lui offrir la chance de pratiquer dans un espace avec une veine spirituelle ? Le baptiser lui conférera une base solide pour sa future cultivation. »

Il parlait d’un royaume secret adapté à la pratique contenant d’énormes quantités d’énergie. Après avoir atteint le Deuxième Rang, un cultivateur était “baptisé” en entrant en contact avec une veine spirituelle pour la première fois. Ce baptême lui offrait beaucoup d’avantages.

Sa phrase n’était pas encore achevée que…

… le Vénérable Blanc intervint à nouveau. « Inutile. Il a obtenu seize tiges d’une herbe précieuse sur l’île mystérieuse, des Vignes Flétries du Dragon Squelettique. Il les a données à Sept du Clan Su, qui lui a promis qu’il l’amènerait dans la première couche du Domaine Secret de la Rivière Spirituelle. »

Le Domaine Secret de la Rivière Spirituelle était la fondation du Clan Su, un royaume secret de première classe parmi ceux ayant une veine spirituelle. Ses effets étaient des dizaines de fois supérieurs aux autres.

– « … » Loup des Neiges rangea sa langue à sa place.

– « … » Le Véritable Monarque Ancien Temple du Lac écarquilla les yeux.

– « … » Mont Jaune se mit à chercher son bol de riz.

Tous les autres étaient sans voix.

À ce moment-là, tous les membres du Groupe des Neuf Provinces #1 étaient dans la tourmente !

Au début, ils avaient cru que leur jeune ami Song Shuhang avait triché pour passer au Deuxième Rang en seulement deux mois… Mais là, ils découvraient que ce n’était que la partie émergée de l’iceberg !

Il avait déjà des techniques de cultivation et de déplacement. Un peu plus tard, il obtiendrait une technique à l’épée, et il devait juste attendre un peu plus pour avoir l’opportunité de s’entraîner dans un royaume secret…

En passant, Sept du Clan Su avait promis qu’il accompagnerait Song Shuhang à la Fête des Immortels ! Tous s’en souvenaient parfaitement. C’était un avantage incroyable !

Mais il y avait un problème…

Lui manquait-il quelque chose ?

En apparence, rien ! Alors qu’étaient-ils supposés lui offrir ? Comment pourraient-ils se contenter de lui filer de l’argent de poche sous forme de pierres spirituelles ? Quel embarras !

Le Véritable Monarque Répercussions proposa : « Alors, contentons-nous du deuxième meilleur choix. Qu’en est-il des talismans ou des trésors magiques ? Si on s’en sert bien, ils peuvent sauver la vie de leur détenteur ! »

Après l’avoir entendu, tous regardèrent le Vénérable Blanc dans une réaction instinctive.

Ils refusaient de croire qu’il n’avait pas besoin d’artefacts !

Celui-ci y réfléchit un moment, puis dit : « Je ne suis pas trop sûr pour les talismans… Mais il me semble qu’il possède un Cristal du Dieu de Sang et qu’il prévoit de faire un échange avec le Maître du Palais au Talisman des Sept Vies… Il est fort probable qu’il obtienne des talismans, non ? Et puis, notre jeune ami Song Shuhang l’a également aidé pour son activité d’enseignement aux indigènes, sur son île. Il voudra lui offrir un cadeau de remerciement. »

Après un instant de réflexion, il ajouta : « Quant aux artefacts… Il a un pendentif qui lui permet d’augmenter sa vitesse, une bague de bronze avec de bons effets et un sabre puissant. Oh ! Il n’y a pas si longtemps, il a réussi à nous amener un Maître de Branche de la Secte Démons Sans Frontières. Nous l’avons capturé et nous l’avons laissé à l’estimé Daoïste Sept, qui lui a arraché plusieurs trésors pour les donner à notre jeune ami. Je crois me souvenir qu’il y avait une petite épée volante, un trésor de type vol, et quelques pierres spirituelles de différents rangs… »

Mont Jaune reconnut : « Bizarrement, j’ai oublié cette histoire avec Sept. »

Triple Impétueux déclara : « Je me souviens qu’il a obtenu ce cristal quand Sept a détruit la Secte du Sabre Lunaire. Quel chanceux. »

Tous les autres étaient sans voix.

Bref… Song Shuhang n’avait pas besoin de talismans, de trésors magiques ou d’épées volantes non plus ?

Lui manquait-il quelque chose, oui ou non ?!

Ils ne savaient pas par où commencer pour faire face à une telle situation !

Song Shuhang n’était plus un pur débutant à peine équipé, mais un fils à papa armé jusqu’aux dents !

– « Je ne vois que les pilules médicinales. Après tout, tout le monde en a besoin ! Il vient d’entrer dans le Deuxième Rang, il lui en faudra beaucoup pour accumuler du Vrai Qi et renforcer sa cultivation ! » affirma Loup des Neiges.

Une fois qu’il eut fini de parler, tous tournèrent la tête vers le Vénérable Blanc.

Ce dernier n’avait pas encore eu le temps de préparer les pilules médicinales dont l’étudiant aurait besoin, tout de même !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 396 – Le cadeau de Mont Jaune Menu Chapitre 398 – Le kesa vert émeraude