Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 371 – Aaaaah…

– « Qu’est donc cette chose ? Une Épée volante ? D’où sort-elle ? Son apparence me dit quelque chose ! Où l’ai-je déjà vue… » murmura le Véritable Monarque Ancien Temple du Lac, confus.

Alors, l’épée en bois commença à émettre une lumière aveuglante.

La fonction de vol en spirale s’activa.

Le moyen le plus efficace et le plus rapide de monter dans le ciel, parce que vous le valez bien !

L’option d’enregistrement vidéo se mit en marche.

L’instant d’après, le corps du Véritable Monarque se mit à tourner comme une perceuse et fila droit vers le ciel.

– « Uwah, uwah, uwah… » s’écria-t-il étrangement.

Avec une telle vitesse angulaire, un terrible ouragan se forma autour de lui. Le Qi de l’épée se déchaîna !

Ainsi, le cultivateur passa une lucarne de son Temple. Elle lui permettait de sortir rapidement avec son Épée volante en cas de besoin, et lui évitait de devoir réparer le plafond.

De nombreux disciples furent surpris.

– « Hé les gars ! Regardez par là, qu’est-ce que c’est ? »

– « On dirait le Maître du Temple. »

– « Ah ! C’est vraiment lui ! »

– « Il monte dans le ciel ! »

– « Est-ce qu’il teste une nouvelle technique de vol ? »

– « En tous cas, elle semble très puissante. Peut-être est-ce la combinaison d’une technique de vol et d’une technique à l’épée ? Regardez ce terrifiant Qi qui tourne autour de lui, c’est tellement cool ! Et sa force semble encore augmenter. Sa vitesse est incroyable ! »

– « Vraiment trop rapide, il est déjà si haut dans le ciel ! »

Les disciples firent toutes sortes de commentaires.

Ce qu’ils ne savaient pas, c’était que leur maître était tout autant déconcerté… Il se rappela enfin où il avait vu cette Épée volante en bois si spéciale…

N’est-ce pas l’ É pée volante jetable de l’Aîné Blanc ?

C’était ça, son “cadeau” ? Est-ce que je vais finir dans l’espace ?

Tu parles d’une surprise !

Les larmes coulaient sur son visage. Comme si cela ne suffisait pas, il sentait sa tête tourner. Était-ce à cause des rotations ?

Pas tout à fait ça. Le corps d’un Véritable Monarque de Sixième Rang pouvait largement résister, mais l’énergie spirituelle du Vénérable Blanc se déchaînait et causait des tangages pendant ce vol en spirales. Même lui avait du mal à tenir dans ces circonstances.

Enfin… L’épée l’amena à la hauteur prédéterminée et s’arrêta.

Ouf, c’est fini ! pensa-t-il.

Mais il n’eut même pas le temps de se détendre. Les deux autres caractéristiques de l’Épée volante s’activèrent.

L’effet météore et le plan de vol en zigzag !

Le Véritable Monarque devint un corps céleste éblouissant qui traversa le ciel en suivant une trajectoire étrange. Dans sa course, il allait et venait souvent de gauche à droite.

– « Aaaaaaah… » cria-t-il.

Comme il était tôt ce matin-là, l’effet était particulièrement visible.

– « Le Maître du Temple est tellement incroyable ! Alors on peut utiliser une Épée volante de cette façon ? »

– « Regardez-moi ce schéma de vol surprenant ! »

– « Le Maître du Temple est formidable ! »

– « Maître du Temple ! Une autre, une autre ! »

Les disciples ignorants l’acclamaient à haute voix.

Puis, alors qu’ils admiraient la scène avec ferveur, le Véritable Monarque traversa le ciel disparut lentement à l’horizon.

– « Eh ? Où va-t-il ? »

– « Aucune idée. Il est vraiment loin. Il a peut-être rendez-vous… »

– « Au fait, est-ce que c’est lui qui criait plus tôt ? »

– « Impossible, vous avez dû mal entendre. Quoi qu’il en soit, rentrons nous coucher. Avec sa puissance, il n’a pas besoin de notre aide pour rentrer. »

Après quoi, les nombreux disciples hochèrent la tête les uns après les autres et allèrent dormir.

Dans le ciel.

– « Aaaaaaaah… »

Le soleil a rendez-vous avec la lune…

Mais la lune n’est pas là et le soleil l’attend.

Son cri pitoyable résonnait au loin.

❄️❄️❄️

Pendant ce temps, dans la crypte secrète de Triple Impétueux.

Celui-ci fredonnait une chanson et appréciait sa source chaude.

Mais à ce moment-là, une silhouette apparut devant lui de nulle part et sans faire de bruit, celle d’un homme qui avait le comportement d’un érudit à la retraite, quelqu’un qui avait vu à travers la vanité de l’existence et avait décidé de mener une vie paisible. Il s’était si bien retiré des affaires mondaines qu’on était incapable de le trouver, même s’il se tenait devant quelqu’un.

– « Cher Daoïste Triple Impétueux, j’espère que vous vous portez bien depuis notre dernière rencontre, » dit-il aimablement.

– « … » Merde , même si cette cachette n’a pas la même puissance défensive que ma base principale, il y a quand même des centaines de F ormations actives ! Il a réussi à les passer et je n’ai rien remarqué ! Au fait , comment m’a-t-il trouvé ?

Triple Impétueux au Sabre Fou déglutit puis se força à sourire : « Cher Érudit Rivière Sobre, je suis ravi ! »

– « Hehehe… » ricana-t-il légèrement. « Ce n’est pas ainsi que je m’appelle. »

– « Je suis désolé ! » Il reprit aussitôt : « Je m’en souviens maintenant, c’est l’Érudit Cendres Dispersées ! Quelle tête de linotte je fais ! »

L’homme fit un pas en avant et toucha l’eau de la source chaude.

L’instant d’après, la température monta et l’arôme du vin fit de même.

Du vin ? C’est ça ! Son nom de dao est lié au vin !

– « Érudit Lie du Vin ! Certain ! »

– « Raté. Hum… Je vous laisse deux autres chances. » Le visage de son invité s’illumina : « Si vous ne parvenez pas à deviner mon nom correctement, l’eau prendra feu ! »

Triple Impétueux transpirait à grosses gouttes. L’eau était bouillante, pourtant il avait l’impression d’être plongé dans la glace.

– « Érudit Roi Tyran ! » cria-t-il après s’être creusé la cervelle… Bon sang, pourquoi est-ce que je n ’ai pas noté son nom sur un papier comme le Cultivateur Solitaire Rivière du Nord ? Je l’aurais collé bien en vue ?

Le vieil homme hocha légèrement la tête.

– « Est-ce que c’est ça ? » Les yeux de sa future victime s’illuminèrent.

– « Non, mais ce nom est classe. Hehe ! Encore une chance… » Il éclata de rire et fit circuler son énergie spirituelle.

L’odeur du vin se répandit dans l’air, et juste en la sentant, Triple Impétueux sentit sa tête tourner. Si son bain nouvellement alcoolisé devait prendre feu…

Bon sang, c ’est quoi son nom ?

C’est lié au vin… A u vin… Oui ! Je m’en souviens ! Il y a “Grisé” dedans !

Mais le reste ?

Je n’ai qu’une dernière opportunité . J e ne peux pas me tromper !

Il se creusa la tête.

Je sais ! L ’autre partie a un rapport avec les corps célestes !

– « Érudit Soleil Grisé ! J’en suis sûr à 100% ! » conclut-il, sûr de lui.

– « Hehehehe… » L’homme rit longuement.

– « Cette fois, c’est bien ça, hein ? »

– « Et la réponse est… non ! » Une flamme s’alluma dans sa main droite. Il l’approcha de l’eau de la source chaude. « C’est l’Érudit Lune Grisée ! »

Mais alors… Au bord de la source chaude, l’éclat d’une épée brilla, jaillissant d’une pile de vêtements.

La lueur s’approcha de Triple Impétueux et le souleva hors de l’eau.

– « Vous voulez fuir… Comment pourrais-je vous laisser faire sans réagir ? »

– « Eh ? » Triple Impétueux au Sabre Fou regarda l’Épée volante, confus. D’où sort cette épée ?

Son arme de prédilection était un sabre !

Dans sa perplexité, il vit l’érudit bondir violemment vers lui et lui attraper le bras. « Venez ici et goûtez à cette source trop chaude ! »

Mais sa phrase n’était pas terminée que l’épée en bois brilla à nouveau.

Vol en spirale, activation !

La technique se déclencha, et à cause de la rotation soudaine, les deux cultivateurs furent plaqués l’un contre l’autre. Ils se mirent à tourner follement comme une perceuse.

La crypte secrète était située dans une montagne.

Par conséquent, ils devinrent réellement des foreuses et utilisèrent leur tête pour en percer les flancs, tournant et tournant encore…

Des rochers volaient et des étincelles se dispersaient dans toutes les directions.

Triple Impétueux regretta d’avoir utilisé des Formations aussi puissantes pour protéger son plafond. Même après avoir poussé pendant un moment, ils n’avaient pas encore percé.

Buzzzzzzzzzz…

Après un certain temps, ils finirent pas réussir. Le duo tournoya follement vers le ciel.

L’Érudit Lune Grisée cria : « Arrêtez cette chose ! »

– « Je ne sais pas comment faire ! » Après tout, cette épée ne lui appartenait même pas. Il cria en direction de la crypte : « Ya, surveillez la maison pendant mon absence ! »

Puis ils se changèrent en météores qui traversèrent le ciel nocturne, filant loin, très loin de là…

Ya était une bête spirituelle qu’il avait élevée. Elle garderait un œil sur les lieux pendant son absence.

Dans le ciel, leurs cris pitoyables retentissaient continuellement.

Surprise, l’épée jetable prévue pour Triple Impétueux était dotée de la caractéristique du moulin à vent. L’arme se mit à en imiter les ailes, offrant une belle vue !

Pendant qu’ils volaient, il réalisa quelque chose. « N’est-ce pas l’une des Épées volantes du Vénérable Blanc ? Aaaaah… »

– « Une Épée volante… jetable ? Elle ne va pas nous envoyer dans l’espace, n’est-ce pas ? Aaaaah… »

La lune est là, la lune est là…

La lune est là, mais le soleil ne la voit pas.

– « Aaaaaaaah… » Les voix aiguës du duo résonnèrent haut dans le ciel.

❄️❄️❄️

À l’intérieur de la crypte de la Fée Litchi.

La boîte s’ouvrit silencieusement et l’épée se plaça sous la femme endormie.

– « Hum… Non. Laissez-moi dormir encore un peu, » murmura-t-elle.

L’instant d’après, le vol en spirale se déclencha… Whiz !

Elle se réveilla immédiatement, mais il était trop tard… Elle avait commencé à tourner !

Pour la trouver il faut la nuit…

Il faut la nuit mais le soleil ne le sait pas et toujours luit.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 370 – Vol en spirale, activation ! Menu Chapitre 372 – Quelle coïncidence ! Vous volez, vous aussi ?