Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 332 – Douce Plume, le réseau passe mal. Pouvez-vous l’envoyer sur le Salon ? Je le téléchargerai plus tard

– « Jeune ami Song Shuhang, vous avez raison. Je pensais emprunter l’incroyable chance de l’Aîné Blanc pour aider Amulette de Fer à survivre. » Après quoi, le Maître Immortel à l’Amulette de Cuivre soupira. « Dire que pour le bien de mon disciple, j’ai rassemblé assez de courage pour venir à la rencontre de l’Aîné Blanc ! »

N’insinuait-il pas que cette démarche était réservée aux personnes vaillantes et intrépides ?

Le Surhomme demanda, curieux : « Aîné, allez-vous prendre l’Aîné Blanc chez vous ? »

N’insinuait-il pas que le Vénérable Blanc était une sorte de Talisman de Protection du Mal ?

– « Chez moi ? » Après avoir imaginé la scène, il pâlit immédiatement. Il déglutit et dit à voix basse : « Jeune ami Shuhang, vous êtes avec le Vénérable Blanc depuis un moment. J’aimerais vous poser une question ! »

– « Aîné Amulette de Cuivre, n’hésitez pas, » acquiesça-t-il. Il voudrait probablement savoir si le Vénérable Blanc pouvait contrôler son charme… Tous les aînés du Groupe des Neuf Provinces #1 étaient intéressés.

– « Bien. Est-ce que vous trouvez cette fille de la Famille Chu attirante ? » En voilà, une question imprévue !

Heureusement, le cerveau de Song Shuhang était habitué… Eh ? Attends, pourquoi est-ce que j’ai l’habitude ? Il était un peu confus.

Bref, peu importait. Son cerveau avait subi une restructuration et était alors capable de s’adapter à un saut de l’âne à l’ornithorynque.

Par conséquent, il répondit sans réfléchir : « Oui, elle est vraiment attirante. »

– « Maintenant, laissez-moi vous poser une autre question. Pourquoi avez-vous refusé d’appliquer la pâte médicinale sur son corps à l’instant ? » insista le Voyant Louche, toujours à voix basse.

– « Pourquoi ? Parce qu’il valait mieux que ce soit l’Aîné Blanc, Doudou ou le petit moine qui s’en charge ! Son intimité, sa pudeur étaient en jeu, et si possible, il vaut mieux éviter les malentendus ! » affirma-t-il après avoir réfléchi un moment.

– « Eh bien ! Le jeune ami Shuhang est l’ami idéal pour toutes les filles sur cette terre. »

– « … » Il trembla. « Aîné, ne me mettez pas l’étiquette de l’ami sympa ! Je n’en veux pas ! »

Le Maître Immortel à l’Amulette de Cuivre eut un rire creux et se tint le menton. Il semblait être satisfait de la réponse de son interlocuteur.

Pourtant, à quelle conclusion était-il arrivé après ces deux questions ?

– « Quoi qu’il en soit, je ne suis pas pressé. Je vais rester sur cette île pendant deux jours, je pourrai décider plus tard si je dois ou non inviter le Vénérable Blanc, » murmura-t-il.

Doudou poussa doucement Song Shuhang et dit : « Je sens que Amulette de Cuivre a une vision erronée de votre caractère et qu’il vous met dans une catégorie très étrange. »

– « … »

L’ayant entendu, l’Aîné éclata de rire et changea de sujet de conversation. « Au fait, jeune ami Shuhang, quand est-ce que vous avez envoyé ce professeur de langue à Sept Vies pour l’aider avec ses indigènes ? »

– « Hein ? Je n’ai rien fait ! » Il était déconcerté.

– « Comment ça ? Il vous a même remercié dans le groupe de discussion. Il a même ajouté qu’il y a un groupe d’assistants pour l’aider. » Il dégaina son téléphone.

Le sien n’était pas disponible sur le marché. Soit il avait été fait sur mesure, soit il avait été modifié par un cultivateur.

Le Maître Immortel à l’Amulette de Cuivre sortit une antenne du téléphone. Elle lui permettait de capter suffisamment de signal pour se connecter au Groupe des Neuf Provinces #1.

Il parcourut les journaux de discussion jusqu’à arriver aux messages du Maître du Palais au Talisman des Sept Vies, puis il les lui montra.

La conversation commençait avec le Maître du Palais au Talisman des Sept Vies épinglant Stressé par une Montagne de Livres. Il exprimait sa gratitude pour avoir envoyé ce professeur de chinois.

– « Un professeur d’université ? Un groupe d’assistants en prime ? Comment diable a-t-il pu conclure que c’est grâce à moi ? » Song Shuhang se frotta les tempes.

… Tout a commencé lorsque l’avion dans lequel j’ai embarqué est arrivé sur l’île mystérieuse . M ême si je n’ai aucun souvenir de ce qui s’est passé là bas . Q uand j’ai quitté l’île, je suis apparu dans le ciel.

Alors , est-ce que les autres passagers se sont retrouvés sur celle où se trouve l’Aîné ?

Pour les envoyer directement de la m er de Chine orientale à l’ o céan P acifique… L ‘île mystérieuse a fait fort.

Quoi qu’il en soit, je dois contacter le Maître du Palais au Talisman des Sept Vies dès que possible. Après tout, Gao Moumou, Tub o et les autres étaient aussi dans l’avion !

– « Aîné, pouvez-vous me prêter votre téléphone un moment et me laisser me connecter ? Je dois répondre. » Le sien n’avait pas été modifié, il ne captait donc rien sur cette petite île.

Il avait absolument besoin de trouver un moyen d’en obtenir un tout aussi amélioré.

– « Bien sûr, pas de problème. » Le Maître Immortel à l’Amulette de Cuivre fit danser ses doigts sur l’écran et déconnecta son compte.

Song Shuhang prit le téléphone et se connecta avec son identifiant et son mot de passe.

L’instant d’après, Stressé par une Montagne de Livres était en ligne. Le seul problème était que la connexion Internet était plutôt lente. Cependant, simplement avoir du réseau sur cette petite île perdue au milieu de la mer de Chine orientale était déjà un miracle.

Dès qu’il fut en ligne, il reçut plusieurs notifications.

La première venait des informations partagées par l’application.

[Hier, le 15 juillet, un avion partant vers la mer de Chine oriental a disparu des écrans de contrôle de la circulation aérienne. Il y avait un total de 172 passagers dans l’avion, sans compter 7 membres d’équipage. Les institutions concernées ont déjà commencé des recherches dans l’espoir de localiser l’avion, afin de sauver les passagers.]

– « C’est l’avion dans lequel nous sommes montés ! » Song Shuhang força un sourire. À ce moment-là, le gouvernement et les proches des disparus devaient être incroyablement inquiets.

Cependant, les autorités ne découvriraient probablement aucun débris. Tous les passagers étaient maintenant sur une île de l’océan Pacifique. Si elles continuaient à mener leurs recherches là où l’avion avait disparu, elles ne trouveraient rien, même en y passant toute une vie.

Cette information a été publiée il n’y a pas si longtemps… Je dois contacter mes parents le plus vite possible et leur faire savoir que je vais bien .

Ensuite, il vit le message de Douce Plume.

Il découvrit qu’elle lui avait envoyé un fichier en privé.

Peut-être était-ce parce qu’il n’avait pas beaucoup de réseau, ou parce que le document était corrompu ? Le nom du fichier avait changé en une série d’astérisques et de lettres aléatoires.

Song Shuhang cliqua dessus. Cependant, le téléchargement s’interrompait après quelques secondes.

Je ne peux pas le télécharger ?

Peut-être y a-t-il un problème avec le fichier en lui-même.

Aussi, il envoya en direct un message conciliant.

Stressé par une Montagne de Livres : « Douce Plume, qu’est-ce que tu m’as envoyé ? Le signal ici n’est pas très bon, je ne peux pas télécharger le fichier. »

Elle venait juste de se connecter, elle lui répondit donc rapidement : « Oh ! Aîné Song, tu es enfin en ligne. Je t’ai envoyé un pack d’emoji que j’ai personnellement assemblé. C’est trop mignon, j’ai hâte que tu puisses le voir ! Si besoin, je peux le renvoyer ! »

Stressé par une Montagne de Livres : « Oui, s’il te plaît ! »

Elle tritura son téléphone et lui renvoya le dossier.

Il cliqua dessus.

Mais comme avant, le nom du document était qu’une série de lettres aléatoires.

Étonnamment, le téléchargement se passa bien. Jusqu’à 50%. Alors, il s’arrêta soudainement.

Stressé par une Montagne de Livres : « Le téléchargement a échoué. »

Douce Plume de l’Île au Papillon Spirituel : « Hein ? Comment ça se fait ? »

Stressé par une Montagne de Livres : « Je suis actuellement sur une petite île au milieu de la mer de Chine orientale. »

Douce Plume de l’Île au Papillon Spirituel : « … Aîné Song, est-ce que tu es sur l’île mystérieuse ?! »

Stressé par une Montagne de Livres : « Non, ahaha ! Je suis avec l’Aîné Blanc et les autres. Nous avons choisi cette petite île pour faire une pause. Quant à l’île mystérieuse… Je pense que j’en reviens, mais je ne me souviens de rien du tout. On dirait que mes souvenirs ont été scellés ! 😭 »

Douce Plume de l’Île au Papillon Spirituel : « Laisse-moi te tapoter les épaules. Aîné Song, ne soit pas triste. Peut-être que l’Aîné Maître Praticien trouvera un moyen de résoudre ce problème. Tu n’as pas le droit de perdre espoir et de déprimer ! »

Song Shuhang éclata de rire en lisant ce message.

Stressé par une Montagne de Livres : « Ce serait cool si je pouvais récupérer ces souvenirs, mais je ne pense pas que ce sera facile de briser le sceau. »

Stressé par une Montagne de Livres : « Douce Plume, si tu ne peux pas envoyer le pack dans la messagerie privé, essaye par email, ou bien directement dans l’espace commun. Une fois rentré chez moi, je le téléchargerai simplement. »

Comme il ne s’agissait que d’un simple “pack d’emotes mignonnes”, Song Shuhang ne réfléchit pas.

Douce Plume de l’Île au Papillon Spirituel : « Dans le chat de groupe ? »

Stressé par une Montagne de Livres : « Comme tu préfères ! 😁 »

Douce Plume de l’Île au Papillon Spirituel : « Je suis un peu gênée, mais ce pack est vraiment mignon. Ce serait bien si tout le monde pouvait en profiter 😊. »

Il sourit. Elle était si gentille. Après avoir créé quelque chose, elle voulait le partager avec tout le monde. Quelle bonne fille. Autant l’aider en l’encourageant.

Stressé par une Montagne de Livres : « Vas-y, mets-le dans l’espace du groupe. Je le téléchargerai plus tard. Je dois demander quelque chose à l’Aîné Sept Vies. A+ ! 😁 »

Douce Plume de l’Île au Papillon Spirituel : « A++ 😊 »

Song Shuhang changea de fenêtre et retourna dans le Groupe des Neuf Provinces #1. Il cliqua sur le nom de Maître du Palais au Talisman des Sept Vies et lui envoya un message privé.

Stressé par une Montagne de Livres : « Aîné, vous êtes là ? »

Maître du Palais au Talisman des Sept Vies : « Jeune ami Song Shuhang, vous voilà enfin ! Merci d’avoir envoyé ce professeur d’université, ainsi que ses assistants ! »

Stressé par une Montagne de Livres : « Ahaha ! J’ai demandé à l’Aîné Amulette de Cuivre de me prêter son téléphone pour me connecter. Comment dire… Il semble y avoir eu un petit malentendu. Mais s’il vous plaît, Aîné, prenez soin de mes amis. »

Après y avoir réfléchi, il conclut que pour le moment, il valait mieux laisser Gao Moumou et les autres avec l’Aîné. Plus tard, il trouverait un vrai professeur de langue qui pourrait continuer cette mission, puis il le posterait…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 331 – Le contraire de la chance en amour ? L’attente anxieuse d’une réponse ! Menu Chapitre 333 – Le pack des expressions embrase le chat