Le Salon de Discussion des Cultivateurs | Cultivation chat group | 修真聊天群
A+ a-
Chapitre 223 – Anthony met du temps à enlever son casque !

Lorsque le Vénérable Blanc utilisa la Technique de Vol du Manchot Céleste, la vitesse de l’hélicoptère explosa. Il n’allait leur falloir qu’un peu plus d’une heure pour atteindre la Chine, la qualité des matériaux les tirant vers le bas. Si l’Aîné avait utilisé son Épée Météore, ils auraient été plusieurs fois plus rapides.

Sur le chemin du retour, Song Shuhang prit son téléphone portable et fut attentif aux nouvelles de la station spatiale. Après tout, ils venaient d’y percer un trou !

De nombreux articles apparurent à l’écran lorsqu’il tapa dans le champ de recherche de Baidu.

[Dernières nouvelles : La navette Soyouz s’est placée sur l’orbite de la Station Spatiale Internationale et se prépare à accoster ! Bientôt, les deux astronautes à son bord pourront rentrer chez eux !] Celui-ci avait été publié 6 heures plus tôt.

[Dernières nouvelles : La fusée Soyouz a décollé. Le nombre d’astronautes qui resteront cette fois-ci à bord de la Station Spatiale Internationale sera de cinq. Ils remplaceront les deux astronautes actuellement à bord, et ils réaliseront au moins 70 expériences.] Celui-ci, 1 jour.

Aucune erreur, Song Shuhang reconnaissait la station.

Et il semblait qu’un certain vaisseau spatial était entré sur son orbite 6 heures en arrière… Donc, ils devaient déjà être à bord et avaient retrouvé les astronautes, non ?

Il en eut des sueurs froides en y pensant. Heureusement, ils avaient été prompts à partir, sans quoi ils auraient peut-être croisé du monde.

❄️❄️❄️

Une heure et demie plus tard, ils arrivèrent en Chine, près de la région de Jiangnan.

– « Doit-on aller directement au Centre ? » demanda le Vénérable.

Song Shuhang réfléchit un instant. « Aîné Blanc, commençons d’abord par chercher un bon endroit où atterrir. Ensuite, créons la scène réaliste d’un accident d’hélicoptère et libérons l’instructeur Li. »

Leur appareil était complètement détruit. S’ils retournaient au Centre, les gens se poseraient des questions. Mieux valait ne pas donner plus de problèmes encore au Véritable Monarque Mont Jaune.

– « Vous avez raison. » Il trouva un endroit isolé et y posa l’hélicoptère.

Le jeune homme agrippa leur accompagnateur et descendit.

Le Vénérable effaça toutes les Formations qu’il avait gravées sur le fuselage, puis fit un trou dans le sol avec son pied et y abandonna le tout.

Ayant choisi une zone loin de tout, le Véritable Monarque pourrait envoyer quelqu’un plus tard travailler sur les détails.

Song Shuhang posa l’instructeur par terre. « Aîné Blanc, pouvez-vous réveiller l’instructeur Li ? »

– « Bien sûr. » Il se prépara à annuler la technique qu’il avait utilisée.

Quant à Song Shuhang, il était sur le point d’enlever le casque de la combinaison lorsqu’il remarqua quelque chose. La visière avait été transparente, mais là, une couche noire cachait le visage de son occupant.

Il enleva lentement le casque.

Puis le remit !

Les yeux écarquillés, il s’était figé.

– « Aîné, attendez ! » L’empêchant de le sortir du coma, il prit une profonde inspiration.

– « Quoi ? »

– « Laissez-moi me frotter un peu les yeux. Peut-être que j’ai des hallucinations à cause de la fatigue. »

Blanc était perplexe…

Song Shuhang tendit les mains et retira à nouveau le casque !

Ils virent alors un homme qui avait la quarantaine et un beau teint. Sans doute à cause du surmenage, ses cheveux étaient déjà bien blancs.

– « On s’est fait avoir ! Qui diable est ce type ?! » S’il y avait eu une table, il l’aurait renversé comme quand il tapait ‎(ノಥ益ಥ)ノ┻━┻ !

Mais où est l’instructeur Li ?

C’est clairement ma combinaison spatiale. Il y a même le drapeau de la Chine dessus !

Pourquoi cet étranger la porte-t-il ?

– « Alors, et l’instructeur Li ? » demanda le Vénérable Blanc avec curiosité.

– « Je ne sais pas ! » Il voulait pleurer mais n’en avait pas le courage. « Je pense que je me suis trompé dans la station. Il est peut-être toujours là-haut. »

– « … »

– « C’est la combinaison spatiale que j’ai donnée à l’instructeur ! Mais allez savoir pourquoi, cet homme a décidé de la porter. Il s’est même couvert le visage avec cette couche opaque ! »

Une petite erreur qui était vouée à causer de nombreux problèmes.

– « Pas de panique ! Dois-je fabriquer une épée volante jetable 004 et le renvoyer directement à la station spatiale ? »

Aussitôt, l’imagination du jeune homme s’emballa. L’Aîné créait son épée spéciale et définissait la station comme destination finale. Puis il activait son art de l’épée et envoya cet étranger voler vers d’autres cieux. Enfin, la station explosait avec un éclat digne des pires films de science-fiction… À cause de l’impact avec l’épée volante jetable 004 !

Après avoir pensé à cette scène effrayante, Song Shuhang secoua la tête.

– « Il vaut mieux trouver un moyen de le placer directement dans la station spatiale. Et puis, l’instructeur Li est toujours là-haut ! »

– « Oui, c’est exact. »

– « Bref, commençons par nous occuper de Doudou. Ensuite, nous retournerons dans l’espace ! » Song Shuhang soupira. Il ne pouvait plus qu’espérer que les astronautes en approche seraient suffisamment lents, pour leur laisser le temps de procéder à un échange de personnel…

❄️❄️❄️

Comme l’instructeur les attendait toujours là-haut, ils ne rentrèrent pas directement au Centre de Formation. Ils montèrent une épée volante et allèrent rejoindre Doudou.

À ce moment-là, le pékinois pilotait tranquillement son hélicoptère.

– « Wahaha ! Comment un simple hélicoptère pourrait-il me résister ? Un jour, je mettrai les pattes dans une navette spatiale ! Mont Jaune ne peut rien pour m’arrêter ! » De temps en temps, ses coussinets jouaient avec les instruments de commande. Il avait l’air très doué !

Il volait et volait, libre dans le ciel… Et son museau souriant se crispa.

L’Aîné Blanc, qui chevauchait une épée volante, était apparu juste devant l’hélicoptère, un sourire calme au visage.

Derrière lui, Song Shuhang portait un homme enveloppé dans une combinaison spatiale. Lui aussi souriait, mais diaboliquement : « Doudou ! »

Celui-ci rit jaune. « Ahaha ! Shuhang, vous voilà. Bon retour ! Ahaha ! »

– « On rentre à la maison ! »

– « Non ! Je ne veux pas ! Je veux continuer à piloter cet hélicoptère, et je veux aussi essayer d’autres appareils ! » Il y était bien évidemment opposé. Il avait attendu un long moment pour avoir la bonne opportunité d’apprendre à piloter. Comment aurait-il pu abandonner si facilement ?

– « Aîné, nous sommes pressés par le temps. Enlevons-le ! »

Le Vénérable Blanc sourit davantage encore. « Doudou, soyez un bon chien. Posez cet hélicoptère, puis rentrons. »

– « Je ne v… Je suis désolé, je le fais immédiatement ! » En le voyant devenir de plus en plus jovial, il décida de céder.

Son sixième sens de monstre-chien lui hurlait qu’il finirait dans un sale état s’il continuait à ennuyer l’Aîné Blanc. Ce dernier pouvait même l’envoyer sur la lune avec son épée volante jetable 004.

Par conséquent, il ramena l’hélicoptère au Centre, les yeux dégoulinant de ses larmes.

❄️❄️❄️

A l’intérieur du Centre, Caselli, qui tentait de déterminer la position de l’hélicoptère volé par Doudou grâce au radar, sentait sa tension battre tous les records.

La voix d’un homme résonna dans ses écouteurs : « Caselli, bonne nouvelle. L’hélicoptère pris par le pékinois est de retour. »

Il s’agissait de l’homme qu’elle avait chargé de surveiller l’appareil. Il le suivait à l’extérieur avec sa voiture.

– « Génial ! Surveillez-le de près, il ne doit rien lui arriver ! » Elle se détendit un peu et les autres employés poussèrent un soupir de soulagement.

L’un d’eux alluma alors la télévision pour détendre l’atmosphère.

Ils avaient accès à de nombreuses chaînes. Pas seulement les chinoises, mais également de nombreuses autres à l’étranger qui traitaient de leur domaine de prédilection. Ainsi, ils avaient pu élargir leurs horizons pendant leur temps libre.

Une jolie journaliste aux cheveux blonds et aux yeux bleus couvrait un certain événement. « La navette Soyouz a accueilli à son bord les deux astronautes de la Station Spatiale Internationnale et est actuellement en plein voyage retour vers la Terre. À son atterrissage, nous accueillerons les deux astronautes revenus de l’espace, Aguero et Anthony ! »

La caméra pivota vers la zone d’atterrissage.

En trois ans, la technologie avait fait un bond de géant, ils pourraient donc se poser rapidement et en toute sécurité.

Auparavant, ils auraient eu besoin d’environ une journée pour rentrer. Il ne fallait plus que deux heures. Et puis, les risques d’accident avaient beaucoup diminué.

Sur la piste d’atterrissage…

– « Bonjour, je suis Barbara, journaliste sur le site aérospatial. La navette Soyouz vient d’atterrir. Les deux astronautes sont en bonne santé et sont maintenant bien installés, prêts à nous accorder une interview. Par conséquent, nous allons pouvoir poser quelques questions aux deux héros qui viennent de rentrer de l’espace. Le premier est : M. Aguero ! »

Aguero enleva son casque et salua la foule.

La technique d’hypnose du Vénérable s’était arrêtée peu de temps après sa montée à bord de la navette retour. Même s’il avait perdu une partie de sa mémoire, cela ne l’empêcha pas d’accepter les acclamations. Après tout, il était honoré de bénéficier d’un tel accueil.

– « Et voici notre second héros : Anthony ! » De chaleureux applaudissements retentirent une fois de plus. Peut-être étaient-ce des fans ou des proches, mais des personnes criaient son nom.

Pour autant… M. Anthony n’avait pas encore enlevé son casque !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Thomas
🎗 Tipeurs récents
  • Thomas


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 222 – Mont Jaune en détresse ! Menu Chapitre 224 – Ils se surpassaient pour foutre le bordel !