Le Restaurant d'un Père dans un Univers Extraordinaire | A Stay-at-home Dad's Restaurant In An Alternate World | 奶爸的异界餐厅
A+ a-
Chapitre 124 – Met le monde à tes pieds !

La façon d’agir d’Amy rappelait Irina à Krassu et Urien, qui avait frappé dans ses mains et les avait encouragés à se battre il y a vingt ans.

Irina avait été capable d’apprendre n’importe quel sort très rapidement, comme si elle était née pour le faire.

Donc, deux des plus puissants lanceurs de sorts avaient voulu en faire leur disciple.

La Princesse Elfe était la meilleure élève qu’ils pouvaient espérer. Elle maîtrisait tous leurs sorts et pouvait vivre jusqu’à 800 ans. Peut-être que les gens se souviendraient d’eux quand elle utilisait la magie après qu’ils soient partis depuis longtemps. C’était un bon moyen comme un autre pour laisser un souvenir d’eux.

Cependant, la Reine des Elfes intervint, donc Irina échoua à devenir la disciple de l’un d’entre eux.

Après cela, Urien arriva à la Cité du Chaos et ouvrit une boutique de potions magiques. Il n’avait pas vraiment envie de trouver un disciple. Il avait seulement frappé parce qu’il avait découvert que son ennemi juré était décidé à faire de la fille elfe son élève.

La fille elfe était si intelligente, et son talent l’avait vraiment surpris. Il avait bientôt découvert qu’il souhaitait lui-même la prendre pour disciple.

Irina ne savait pas quoi faire. Elle voulait être capable de briser la tête d’un dragon avec un bâton, et elle avait aussi aimé la magie de glace d’Urien. Elle avait appris quelques sorts, mais avant qu’elle ne puisse se décider, elle fut emmenée par la Reine des Elfes.

Les deux lanceurs de sorts se blâmèrent et se battirent plusieurs fois, mais ne purent trouver qui était le meilleur des deux. Ensuite, ils ne s’étaient jamais revus jusqu’à aujourd’hui.

«Le salé est le meilleur! Combats-moi si tu oses, Krassu ! »,dit Urien de sa voix rauque et froide. Il regarda Amy du coin de l’œil. Je suis sûr qu’elle aime le salé. Peut-être deviendra-t-elle mon disciple après que j’ai vaincu Krassu.

Le visage de Krassu s’assombrit. «Non, le sucré est le meilleur ! Il jeta également un coup d’œil à Amy. Amy est encore une enfant. Les enfants aiment tous les bonbons. Elle m’aimera davantage quand j’aurai vaincu Urien. Ce combat est très critique. Il se dirigea vers la porte avec son bâton et dit: «Comme tu veux! Nous allons régler cela une fois pour toutes. Mon bâton magique a hâte de te battre à nouveau!

Urien plissa les lèvres. «Heh, n’est-ce pas ta canne de marche ? Tu pense pouvoir encore sauter assez haut pour frapper un dragon sur le genou ? ». Il ricana, et suivit Krassu avec sa baguette.

«Seigneur Urien, veuillez m’emmener avec vous!» dit Noiraud, la voix suintante de peur.

Le Vilain Petit Canard essayait d’attraper l’oiseau, mais sa patte était trop courte.

Noiraud restait aussi loin que possible du chat. Le chat était peut-être petit, mais il avait des crocs et des griffes!

Urien ne prêta aucune attention à son oiseau et sortit à la suite de Krassu.

«Papa, est-ce que on peut regarder ?», demanda Amy dans l’expectative, en regardant Mag. Elle n’avait jamais vu de combats de magie auparavant.

Mag hocha la tête avec un sourire. «Oui. Allez, Miya. Allons à l’extérieur.» Il prit Amy par la main et se dirigea vers la porte. Il n’avait pas à ouvrir avant 30 minutes supplémentaires, et même Mag Alex n’avait pas eu la chance d’assister à un combat entre deux mages de classe 10, il était donc curieux.

«D’accord», répondit Yabemiya en suivant son patron avec enthousiasme. Elle préférait le pudding de tofu sucré, alors elle voulait naturellement que Kassu gagne.

La porte s’ouvrit avec un “ding”. Les clients qui attendaient dehors ne s’attendaient pas à ce que la porte s’ouvre aussi tôt.

Quand ils virent Krassu sortir avec un visage sombre, ils se séparèrent tous pour lui céder la place.

Bien que Krassu attendait toujours à l’extérieur du restaurant de Mag comme les autres clients et était très gentil avec Amy, les gens étaient toujours impressionnés par ce puissant magicien royal.

«Pourquoi le Seigneur Krasu est-il sorti si tôt du restaurant?

«Il a l’air en colère. Je parie qu’il a encore été refusé par Mag. Mag est vraiment incroyable!»

«Vous pouvez le répéter. Si un lanceur de sorts voulait mon garçon, je lui paierais 500 pièces d’or chaque année.»

Les clients chuchotaient. Ils enviaient les compétences culinaires de Mag, et l’enviaient d’avoir une fille mignonne qui a même attiré l’attention d’un magicien royal. Ils enviaient son succès.

Krassu n’avait pas marché loin que la porte s’ouvrit à nouveau. Ils se tournèrent vers la porte, surpris. Un vieil homme vêtu d’une robe noire sortit lentement, leur jetant un regard froid.

Pendant un instant, ils eurent l’impression d’être tombés dans un trou de glace. Ils détournèrent les yeux à la hâte. “Un mage noir !”, pensèrent-ils en réalisant tout à coup.

(NdT: Urien étant un mage de glace, je ne comprends pas très bien cette phrase, ni la suite, je pense que le terme “dark magic caster” indique plutôt, ici, un mage solitaire, non officiel et mystérieux par opposition à Krassu qui appartient à la Tour des Mages et qui est qualifié de mage royal un peu plus haut. Vu que je ne sais pas comment résumer tout ça, j’ai laissé la traduction quasi-litterale du terme. Voilà,c’est ma compréhension du texte, faites en ce que vous voulez et proposez moi des idées pour m’aider à m’améliorer.)

Les mages noirs avaient choisi un chemin qui n’était ni clair ni sombre. Ils pouvaient être bons et mauvais en même temps. Ils pouvaient devenir des mages normaux, mais ils pouvaient aussi se transformer en maléfiques. Les gens les craignaient.

Krassu s’arrêta sur la place Aden, à cent mètres du restaurant. Il se retourna et regarda Urien, le saphir sur son bâton brillant comme une torche!

Urien passa les clients sans hâte. Quand il fut à cinq mètres du restaurant, il frappa le sol du pied, et d’innombrables fleurs de glace apparurent sous celui-ci, se répandant vers Krasu comme des vignes.

«Apparais ! Dragon de Givre! Met le monde entier à tes pieds! La voix d’Urien était grave, comme si elle venait de l’enfer. Soudain, la neige commença à tomber du ciel. Une silhouette géante déploya ses ailes dans la neige.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez ici pour lire les chapitres en avant-première


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 123 – Quelle saveur est l’authentique ? Menu Chapitre 125 – Fais-moi un câlin et soulève-moi