Le Quotidien d'un Prodige Immortel | The Daily Life of the Immortal King | 仙王的日常生活
A+ a-
Chapitre 83 – Les malheurs de la romance.

Dès que le grand-père Wang entra dans la villa, il se rendit aux toilettes, il avait désespérément retenu son urine pendant tout le temps qu’il était monté sur le siège. À soixante-dix ans, le vieil homme pouvait encore être considéré comme robuste; à part son aggravation de la démence, ses examens physiques réguliers à l’hôpital de cultivation indiquaient que toutes ses autres fonctions corporelles étaient normales.

Bien qu’il souffre de démence sévère, le père et la mère Wang ne craignaient pas de se perdre car Wang Ling avait béni le tricycle du vieil homme avec la capacité de se guider automatiquement. De plus, et plus important encore, le vieil homme ne prenait aucun effort pour le monter.

En entendant que le vieil homme était venu, le père Wang finit rapidement son travail. Mis à part Mère Wang et Wang Ling quand il était en colère, le vieil homme était la seule autre personne que le Père Wang avait en admiration dans la famille Wang. Lorsque la grand-mère de Wang Ling était encore en vie, le père Wang avait en fait encore plus peur d’elle. Malheureusement, elle était décédée avant la naissance de Wang Ling.

Le père Wang avait pleuré très longtemps après la naissance de Wang Ling. Il aurait toujours pensé que si Wang Ling était née quelques années plus tôt, peut-être que la vieille dame serait encore en vie.

Malheureusement, il n’y avait pas de “si” dans la vie, et chaque jour était un spectacle en direct … ( j ’adore l’expression, je connais des personnes qui en ont besoin mdr )

C’était aussi après la mort de la grand-mère de Wang Ling que le grand-père Wang commença à être atteint de démence. Quand il était jeune, le grand-père Wang était un type de casanova qui avait eu de nombreuses aventures, mais son amour pour cette première femme était le plus fort. La mort de la grand-mère de Wang Ling avait donc été un coup dur pour le vieil homme.

Dans le salon, le père Wang alluma une cigarette. “Avons-nous fait une réservation pour ce soir?

Mère Wang hocha la tête. “J’ai fait une réservation au restaurant Kikkaro.”

Wang Ling: “…”

Wang Ling savait qu’il y avait un endroit très populaire récemment appelé le Petit Dieu de la cuisine. Avec un seul bol de riz frit avec des œufs, ce restaurant sans nom avait été en mesure d’attirer d’innombrables clients poids lourds et de provoquer des experts alimentaires locaux de renom dans leur désir de le promouvoir.

Il sentait que ce restaurateur était très méfiant. Il était soit un vétéran dans le monde de la culture, soit un grand tireur dans le temps … sinon, il était possible que la personne ait une sorte de système qui pourrait augmenter leur force! Un système portable n’était pas nouveau; de plus, Wang Ling savait qu’il s’agissait d’un projet de recherche sur lequel Wang Ming avait travaillé ces dernières années; à ce jour, il avait déjà inventé de nombreux systèmes portatifs et mené des expériences secrètes à divers endroits …

“Très bien, Kikkaro n’est pas mal non plus.”

Les yeux du père Wang tombèrent sur le petit tricycle dans le jardin. “Pourquoi y a-t-il autant de pommes?”

“Papa les a amenés. Il se souvenait que Ling Ling aimait manger des oranges quand il était petit, mais malheureusement, il a apporté la mauvaise chose …” ( pomme et ora nge ? à ce point là ? )

“…” Père Wang couvrit son visage et soupira en son cœur : la démence de papa s’aggrave de plus en plus!

Et il semblait que… la constipation était aussi devenue un problème sérieux! Le vieil homme était dans les toilettes depuis un bon moment …

Wang Ling se sentait également très impuissant. Étant donné ses capacités actuelles, il pouvait facilement éliminer les cellules cancéreuses dans le corps. Cependant, il n’avait aucun moyen de guérir une maladie mentale comme la démence.

Ce qui était pire, la démence du grand-père Wang était très compliquée car elle avait été causée par un cœur brisé. Si cela avait été un problème physique, Wang Ling aurait été capable de le guérir directement. Son traitement était superbe. Dans le domaine de l’orthopédie en particulier, ses méthodes s’étaient développées au cours des dernières années, au point de surpasser complètement l’orthopédie Allemande.

Peu de temps après, il y eut un bruit de chasse dans les toilettes et le vieil homme sortit à un rythme tranquille. Quand il entra dans le salon, il agrippa les mains de Wang Ling et le regarda étrangement. “Jiao, je ne t’ai pas vu depuis des mois, comment es-tu devenu si jeune? Tu as encore volé l’élixir qui retient la jeunesse … cette chose contient des conservateurs!”

“…”

“…”

Père Wang: “Papa! … Je suis là !” ( je sent qu’on va bien se marrer avec la papy )

Grand-père Wang eut le regard vide un instant, puis se tapota la tête. “Oh, c’est vrai, c’est vrai, tu es mon fils! Alors ce garçon est… c’est Jingke, n’est-ce pas?! Où est notre Ling Ling?” ( mdr )

“…”

Grand-père Wang était un homme qui aimait beaucoup jouer des tours; quand il était entré dans la maison plus tôt, sa démence avait bel et bien agi. Maintenant, cependant, Wang Ling pouvait dire d’un coup d’œil que le vieil homme faisait semblant. Cette petite blague pouvait tromper Père et Mère Wang, mais pas lui.

Quand le père et la mère Wang virent l’expression de Wang Ling, ils comprirent immédiatement. “Papa, tu es si vieux et pourtant tu aimes toujours faire des blagues.”

Voyant que sa blague avait été découverte, le vieil homme rit joyeusement. “Au final, notre Ling Ling est toujours aussi incroyable.”

“Papa, nous allons manger au restaurant, nous t’attendions.”

“Non, non, non, les restaurants c’est sacrément cher, y a-t-il des provisions dans la maison?” Demanda grand-père Wang.

“Il y en a…”

“Alors c’est assez bien!” Le vieil homme retira son chapeau en tissu noir, révélant sa grosse tête chauve, et retroussa ses manches. “Ce soir, vous n’avez rien à faire, laissez-moi vous montrer ce que je peux faire.”

“Papa, je pense que c’est peut-être mieux si tu ne… Et si ta démence explose quand tu cuisines?”

“Qu’est-ce que la démence a à voir avec ma cuisine? Même si je vous oublie, je n’oublierai jamais comment cuisiner!” dit le vieil homme avec colère. ( sympas mdr )

Grand-père Wang était assez têtu quand il s’agissait de cuisiner car avant de prendre sa retraite, il était chef cuisinier dans un hôtel étoilé depuis plus de quarante ans. Même s’il devait faire trois repas par jour pendant trois cent soixante-cinq jours, avec suffisamment d’ingrédients il ne ferait pas le même plat deux fois de suites.

Le vieil homme était une personne impressionnante qui avait déjà accueilli de nombreux apprentis, jeunes et vieux, lorsque l’industrie culinaire avait été à son apogée, et tous avaient attribué la philosophie de la bonne cuisine. C’était le shifu du vieil homme qui lui avait enseigné cette philosophie, mais même Wang Ling ne savait pas qui était ce shifu. Maintenant que le vieil homme était atteint de démence, ses souvenirs étaient devenus assez confus; même si Wang Ling utilisait sa capacité de récupération de la mémoire, il ne serait pas nécessairement capable de découvrir des indices utiles. De plus, une fouille forcée pourrait aggraver la démence du vieil homme.

Après tout, la personne en question était son propre grand-père… Même s’il était très curieux, ce n’était pas au point de causer du tort aux commérages.

“Aucun d’entre vous ne lève un doigt aujourd’hui, je suis peut-être vieux et mon cerveau ne fonctionne pas aussi bien, mais mon corps est toujours en bonne santé. Mon bon petit-fils a participé à un événement de quatre jours, voyez comme il est devenu mince!” Le vieil homme regarda Wang Ling et sourit, puis prit le tablier d’où Mère Wang l’avait accroché derrière la porte de la cuisine et l’attacha habilement autour de sa taille.

“Papa, tu as besoin d’aide?”

“Trouvez-moi de l’huile, du sel, de la sauce et ainsi de suite, puis aidez-moi à vérifier quels ingrédients nous avons dans la maison.”

“Il y a des épinards, des radis et du porc dans le frigo…”

“Mm, j’ai vu des bananes sur la table du salon, je peux faire un plateau de fruits plus tard. Mes 4 bananes en colère étaient uniques en leur genre à l’époque!”

Le vieil homme ouvrit le réfrigérateur et ses yeux s’illuminèrent. “Les oreilles de porc?”

Pour une raison quelconque, Wang Ling sentait que ce style de cuisine lui était familier. “…” ( Oh p inaise…. de la cuisine noir …. )

[0] Le titre du chapitre est en fait le titre d’un roman wuxia écrit par l’auteur Yubi.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Corentin
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. Ombre
  • 4. Thomas
  • 5. Cesar
  • 6. Cédric
🎗 Tipeurs récents
  • Cédric
  • Thomas
  • Cesar
  • Ombre
  • Corentin
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 82 – N’oubliez pas d’inclure les frais de livraison… Menu Chapitre 84 – Déjà Vu