Le Quotidien d'un Prodige Immortel | The Daily Life of the Immortal King | 仙王的日常生活
A+ a-
Chapitre 196 – Héritage du Tonnerre Divin.

C’était un événement grandiose et sans précédent à l’entrée du magasin de barbecue. Il y avait tellement de monde qu’on avait l’impression que l’air était en ébullition.

Les serveurs du magasin de barbecue étaient si occupés que même le personnel chargé de gérer les files d’attente à l’entrée avait commencé à porter des plateaux de boissons pour servir les clients dans la file.

Wang Ling pensait que c’était une perte de temps. À en juger par le flux de clients, ils n’atteindraient même pas la boutique en faisant la queue avant que Dharmaraja ne termine son travail.

Mais juste à ce moment-là, une fille est soudainement arrivée du début de la file d’attente et a lancé une invitation à l’Immortel Toya avec un certain embarras.

Cette fille faisait partie d’un groupe de filles qui avait été expressément invité à danser dans l’enceinte de la famille Xiao. Cependant, plusieurs membres du groupe avaient autre chose à faire aujourd’hui, ce qui a conduit à ce que quelques places se libèrent.

Initialement, le fait qu’il y ait moins de personnes n’était pas un problème. Cependant, cette fille debout dans la foule avait tourné la tête pour regarder derrière elle, et avait soudainement remarqué deux “petits chéris” qui se tenaient à l’arrière de la foule.

L’Immortel Toya n’a rien dit et s’est contenté de sourire légèrement en croisant les bras, juste comme ça, ils avaient été inexplicablement invités par une fille à venir à sa table.

Il y avait maintenant des centaines de personnes qui faisaient la queue. Même s’ils attendaient maintenant une table correspondant à leur nombre, Wang Ling pensait toujours que leur tour n’arriverait jamais.

Cependant, il était maintenant à moitié d’accord pour retirer sa remarque précédente “A quoi bon être beau…” ( Ouais retire ce que t’a dit, vite mdr )

En effet, à une époque qui mettait l’accent sur le physique, tout était éphémère ! Seul l’attrait est roi !

Même s’ils n’avaient plus à faire la queue, Wang Ling ne se sentait pas à sa place, il admettait qu’il était en fait plutôt un loup solitaire, et cela lui semblait un peu étrange de manger avec des gens qu’il ne connaissait pas, surtout des inconnus avec qui il n’avait même pas discuté en ligne auparavant.

Néanmoins, Wang Ling pouvait admettre que ces filles étaient toutes très mignonnes. En incluant Wang Ling et l’Immortel Toya, ils étaient dix au total, et un serveur les amena dans une salle privée. Une jeune fille en minijupe noire et aux yeux si grands qu’ils pourraient provoquer une personne se présenta. “Vous pouvez m’appeler Bambou, je suis la vice-capitaine du groupe.”

Au départ, le groupe comptait douze personnes qui étaient censées venir au barbecue, mais maintenant quatre étaient absentes. Comme elles allaient donner un spectacle, les dépenses du barbecue seraient directement prises en charge par le complexe de la famille Xiao… donc en théorie, les bons dans les mains de Wang Ling et de l’Immortel Toya n’étaient plus d’aucune utilité puisqu’ils pouvaient complètement se défausser sur quelqu’un d’autre.

Après être entré dans la pièce, Wang Ling s’est assis dans un coin, le visage inexpressif.

Immortel Toya : “Désolé, tout le monde, cet aîné n’est pas doué pour parler…”

Bambou secoue la tête. “Ce n’est pas grave, c’est nous qui vous avons invité à vous joindre à nous. Mangez ce que vous voulez, servez-vous.”

Plusieurs personnes se passèrent le menu dans l’ordre. Quand ce fut le tour de Wang Ling, une lumière spirituelle brilla dans sa main et un sac en plastique en sortit.

Immortel Toya : “Senior, c’est…” Il avait déjà vu ce sac plastique auparavant !

Il s’agissait des snacks de nouilles croustillantes parfumés aux boulettes de soupe chinoise que le vieil homme avait préparés précédemment, et que Wang Ling avait conservés jusqu’à présent.

Wang Ling pensait qu’il avait enfin trouvé une occasion de les manger aujourd’hui, après les avoir fait griller un peu, il pouvait même les manger bien chauds !

Sans dire un mot, Wang Ling mit immédiatement les nouilles croustillantes sur la plaque chauffante une par une, très vite, l’arôme des nouilles croustillantes spécialement préparées par le vieil homme emplit l’air. ( … jamais sans nouille, la vie !! )

Après que plusieurs filles du groupe aient senti l’odeur des nouilles croustillantes aux saveurs de boulettes de soupe chinoise qui provoquaient des larmes, les larmes ont commencé à couler dans leurs yeux.

“Mesdames, qu’est-ce qui ne va pas ?” L’Immortel Toya était un peu perdu lorsqu’il a vu leurs yeux rouges.

Bambou se moucha, ses grands yeux débordant déjà de larmes. “Je ne sais pas non plus…”

L’arôme était indescriptible, de façon inattendue, il pouvait rappeler à une personne le goût de la cuisine de sa mère !

Ainsi, avant même que le barbecue dans la salle privée n’ait officiellement commencé, tout le monde à l’intérieur, à part Wang Ling, essuyait ses larmes.

Le plus terrifiant, c’est que l’arôme s’est progressivement répandu dans tout le restaurant de barbecue, et que toutes les personnes présentes ont fondu en larmes… ( … putain, le vieux il gère de fou )

Le temps que Dharmaraja termine son travail, il était déjà près d’une heure de l’après-midi et plus tard que ce que l’Immortel Toya avait imaginé.

En disant au revoir à Bambou, l’Immortelle Toya et Wang Ling ont quitté le restaurant de barbecue. Les yeux de l’Immortel Toya étaient encore rouges. A l’instant, dans le restaurant, il avait cherché comment utiliser l’énergie spirituelle pour sceller ses canaux lacrymaux. En réalité, cela s’est avéré très difficile à réaliser. C’était comme plier les doigts : certaines personnes pouvaient les plier à un degré inconcevable, tandis que d’autres n’y arrivaient pas, même en essayant de plier leurs doigts au point de presque les arracher.

Dharmaraja avait envoyé un message à l’Immortel Toya, et les deux personnes se sont dirigées vers le Centre de Service Public de l’enceinte de la famille Xiao.

Dharmaraja était le directeur du département des services du centre.

Lorsqu’ils entrèrent dans le bureau après avoir frappé à la porte, Wang Ling vit un homme légèrement grassouillet aux cheveux noirs gominés assis à l’intérieur. Il était trempé de sueur, et une paire de lunettes de protection pendait toujours autour de son cou, il les utilisait pour éviter que la lumière vive de l’héritage du tonnerre divin ne l’aveugle.

“Frère Toya ?” Dharmaraja s’est levé de sa chaise et a regardé l’Immortel Toya avec une agréable surprise.

Les deux individus s’étaient déjà rencontrés hors ligne et avaient même bu ensemble plusieurs fois, on pouvait déjà les considérer comme des compagnons de beuverie.

Dharmaraja l’Éclair se tourna vers le silencieux Wang Ling et le salua les poings serrés. “Ce doit être Senior Wang ? Senior Wang a vraiment l’air plus jeune que je ne l’avais imaginé…”

Comme la plupart des gens, lorsque Dharmaraja l’Éclair a vu Wang Ling pour la première fois, il a eu un sentiment inexplicable, un homme à la puissance si grande, considéré comme un monstre pouvait en fait être aussi jeune et posséder une telle vitalité durable du corps… ce maintien était un peu trop bon !

Wang Ling n’a pas non plus fait plus qu’un signe de tête en guise de salutation avant de sortir directement les fragments brisés de l’ancienne lame magique.

Dharmaraja fronça instantanément les sourcils.

“Qu’est-ce que c’est ?” demanda l’Immortel Toya.

Dharmaraja a pris une loupe sur la table pour examiner la lame magique. “Eh bien… J’ai l’impression que les dégâts de la lame sont bien plus graves que sur la photo. La cassure est inégale et il serait un peu difficile de souder les morceaux ensemble.”

Immortal Toya : “Peut-on la réparer ?”

“Bien sûr que oui. Donnez-moi deux jours, je la prends et je le fais correctement.” À ce moment-là, Dharmaraja l’Éclair a tourné son regard vers Wang Ling. “Cependant, j’ai une petite requête.”

L’Immortel Toya avait un mauvais pressentiment. “Qu’est-ce que tu essaies de faire ? Senior Wang est une personne très occupée !”

Dharmaraja l’Éclair : “Frère Toya, rassure-toi, je n’essaie pas de te voler ton petit ami.” ( … encore ? Mdr )

Immortel Toya : “…”

Tonnerre Dharmaraja n’a pas non plus tourné autour du pot et est simplement allé droit au but. “J’ai déjà entendu parler des prouesses de Senior Wang depuis longtemps, et j’ai l’honneur de pouvoir rencontrer Senior Wah aujourd’hui, alors j’espère que Senior pourra accéder à ma demande déraisonnable…”

“Tu veux comparer tes expériences de combat avec Senior Wang ?” L’Immortel Toya était choqué. Après tout, c’était un homme qui pouvait écraser une ancienne lame magique à mains nues.

“Oublions la comparaison d’expérience… Je sais qu’en termes de force pure, il n’y a aucun moyen de gagner contre Senior Ling. C’est pourquoi j’espère plutôt que senior pourra rester immobile et me laisser le frapper. Je voudrais tester toute l’étendue de la puissance de l’héritage divin du tonnerre.” Dharmaraja hocha la tête et parut très confiant. ( “Svp, soit mon Punching-ball ?” … mouai c’est bizarre mdr )

Jusqu’à présent, personne n’avait été capable de rester absolument immobile après avoir enduré un coup de poing enveloppé dans son héritage divin du tonnerre !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Corentin
  • 🥈2. Ombre
  • 🥉 3. Alexis
  • 4. Cédric
  • 5. Thomas
  • 6. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Cédric
  • Thomas
  • Cesar
  • Ombre
  • Corentin
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 195 – Pensez-vous que le pouvoir de la foudre ne soit utilisé que pour enseigner ? Menu Chapitre 197 – Après un léger tremblement du corps …